« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hey Darling, viens donc me voir ce soir ~ Andrew B. McLindsey [-18, scènes hardcores]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Malfrat
Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2013
MessageSujet: Hey Darling, viens donc me voir ce soir ~ Andrew B. McLindsey [-18, scènes hardcores]   Dim 26 Jan - 23:07



Présentation de  


Andrew B. MCLINDSEY
VOILA QUI JE SUIS DANS CE NOUVEAU MONDE





Nom : McLindsey
Prénom : Andrew (Bryan)
Surnom : Andy, McLindsey, ect...
Date de naissance : 22 Mai
Lieu de Naissance : Londres - Angleterre
Age : 19 ans et quelques
Statut : Célibataire Chéri ~
Métier : Prostitué ♥
Groupe : Civil & Humain
Poste Vacant : Nop




    Feat. Shin d'Amnésia
    (C) Copyright


Les apparences sont trompeuses
A QUOI JE RESSEMBLE RÉELLEMENT ?



« Mon physique ? J’en sais rien. En fait, je ne saurais pas vraiment me décrire, tout ce que je sais, c’est que j’attire beaucoup de personne. Mais je ne me trouve pas vraiment beau. Les femmes disent que je suis mignon, et sont complétement gaga quand elles me voient… Je vous jure celles-là… »

Andrew n’est pas un garçon très viril, il faut bien l’avouer. Même pas du tout. A vrai dire, il n’a rien de très masculin mise à part son torse plat et ce qui fait d’un homme… Ce qu’il est.
Les traits de son visage ressemblent beaucoup à ceux d’une femme, surtout ceux de sa mère. Ils sont fins et doux, lui donnant un air enfantin. Ses yeux en amandes sont d’une douce couleur marron aux reflets bordeaux surmontés de longs cils, lui donnant ainsi un regard perçant et envoutant.
Le reste de son visage n’est pas non plus très masculin, prenons par exemple ses lèvres. Elles sont légèrement rosés et fines, comme celles d’une jeune adolescente entrant à peine dans la puberté, et pourtant, Dieu seul sait ce que ces lèvres ont bien pu faire.
Si on observe au sommet de sa tête, on y trouvera une chevelure soyeuse de couleur châtain, ni trop courte, ni trop longue, juste assez pour la mettre en bataille ou passer sa main dedans.

En ce qui concerne le reste du corps, on constate rapidement qu’il n’est pas très musclé voir pas du tout. Ses bras sont fins et semblent fragile, tout comme ses jambes d’ailleurs, quand à son torse, il est souvent parsemer de quelques petits bleus ou griffures un peu partout. Son dos est bien souvent dans le même état d’ailleurs.
Au final, Andrew est assez androgyne et possède un corps qui donne l’impression de pouvoir se briser en mille morceaux au moindre petit coup.

Niveau vestimentaire, le jeune homme s’habille de façon peu classique. Il n’est pas aussi extravagants que certains de ses collègues, et ne s’habille pas non plus en femme, mais il aime opter pour des pantalons en cuir, surmonté de quelques chainettes. En haut, il porte souvent des sortes de débardeurs comme on pouvait trouver à l’époque, ou encore des chemises largement ouverte, dévoilant sa peau pale tel de la porcelaine.


A la découverte de votre esprit
QUEL GENRE DE PERSONNE JE SUIS ? Ange ou démon ?



« Si je devais décrire mon caractère, je dirais que j’ai pas mal de défauts, et que je suis assez chiant. Mais là encore, je ne saurais pas vraiment quoi dire. Ah ! Si. Il y a bien une chose à savoir sur moi. Je suis nymphomane. »

Ce jeune garçon est assez particulier. Pas qu’il soit fou, ou je ne sais quoi d’autre, quoi que parfois, c’est à se poser la question. Non, je dirais plutôt qu’il a un caractère bien à lui.
Lorsqu’il était petit, Andrew était un enfant assez timide et renfermé, qui ne parlait pas beaucoup. Mais après « l’accident », il a terriblement changé.
Andy est devenu un garçon très provocateur, dans le sens qu’il adore séduire les gens et les faire tomber dans ses filets.
Il est également très tenace, lorsqu’il veut quelque chose, il l’obtient toujours. Quoi qu’il lui en coute. Après tout, le jeune McLindsey n’a plus d’honneur, alors au point il en est, il peut bien faire tout ce qu’il veut, même les choses les plus horribles et dégradantes.

Andrew se fiche éperdument de ce que pense les gens de lui. Il est ce qu’il est, et il n’est pas né pour plaire à tout le monde. Alors il vit sa vie, tranquillement, faisant tout ce qui lui passe par la tête.
Oui on peut dire que ce garçon est assez extraverti et n’est aucunement gêné par cela.
Comme il l’a dit plus haut, il est nymphomane, je vous laisse imaginer le résultat… Prêt à tout pour une partie de jambe en l’air, que ce soit avec un homme ou bien même une femme.
Andrew est également quelqu’un de très mesquin et taquin, aimant embêter les gens, surtout en parlant de sujet tabou tel que l’inceste, ou encore l’homosexualité. Il aime chercher la petite bête oui, au risque de se faire frapper, mais que peut-il bien y faire ? C’est dans sa nature.


My life before come the Apocalypse
MA VIE AVANT QUE TOUT BASCULE...



22 Mai – Naissance

La nuit était tombée depuis bien des heures, il devait être aux alentours de quatre heure du matin, lorsque de violentes contractions prirent la femme de Monsieur McLindsey. Ce dernier se réveilla en sursaut, alerté par les cris de douleur de sa femme et alluma la bougie non loin de lui.
Ses yeux s’écarquillèrent lorsqu’il observa la partie des draps mouillée qui se trouvait entre les jambes de son amante. Il ne pouvait y avoir qu’une seule signification à cela… Le travail avait déjà commencé. Oui, sa femme allait accoucher d’une seconde à l’autre, alors rapidement, il fit venir un domestique et lui demanda d’aller chercher le médecin au plus vite, tandis qu’il essayait de rassurer sa femme au maximum.
Il ne fallut pas plus d’une heure au domestique pour revenir avec le docteur familiale. Rapidement, ce dernier se mit au boulot, aidé de quelques femmes de ménage.
Les heures passèrent, alors que Mr.McLindsey tournait en rond à l’extérieur de la chambre d’où il avait été expulsé puis la porte s’ouvrit enfin sur des cris d’enfants. Sans plus attendre, le nouveau père de famille entra rapidement et se précipita vers sa femme. Celle-ci tenait dans ses bras leur progéniture enroulé dans un tissu afin qu’il ne prenne pas froid. Elle sourit à son mari avant de prendre la parole.

« - C’est un garçon… Il s’appellera Andrew, comme convenu… »

Le jeune bambin papillonna des paupières à l’entente du prénom et calma ses pleurs, observant ses parents avec de grand yeux attentifs.
Une larme coula sur la joue du père de famille, tandis qu’il posait une main sur la tête du nouveau-né.

« - Andrew… »





24 Décembre – Quatre ans plus tard

Le silence régnait en maître dans la demeure des McLindsey. Les deux adultes dormait profondément, enlacés dans les bras l’un de l’autre, tandis que leur fils était couché dans sa chambre, serrant comme il le pouvait son gros ours en peluche. Cela faisait maintenant quatre belles années que la famille vivait des jours heureux, mais les bonnes choses ont une fin, nous le savons tous.
Une ombre furtive passa rapidement dans le jardin, avant de se faufiler par l’entrée des cuisines. Elle monta rapidement les escaliers qui menaient à l’étage, et se faufila dans la chambre conjugale. Était-ce un voleur ? Non. Un voleur ne brandissait pas de couteau au-dessus d’une femme. Un voleur ne plantait pas l’arme dans l’abdomen d’un homme. Un voleur ne tuait pas un couple de sang-froid… Les cris d’agonie des deux parents réveillèrent le petit qui se mit à pleurer et à hurler, alertant le meurtrier qui s’enfuit sans demandé son reste.

Le lendemain, les domestiques -qui ne dormaient pas dans la maison familiale- retrouvèrent les corps ensanglantés et sans vie de leurs maîtres ainsi que l’enfant qui n’avait pas cessé de pleurer de toute la nuit. L’assassin ne fut jamais retrouvé, et l’enterrement se passa peu de temps après la tragédie.





27 Janvier – Un mois plus tard

Un peu plus d’un mois s’était écoulé depuis le meurtre, et le petit Andrew avait été déposé à l’orphelinat le plus proche dans les heures qui avaient suivi. Cela faisait donc un mois que l’enfant vivait seul, sans parents. Un mois qu’il était orphelin. Un mois qu’il se faisait maltraiter par les plus vieux de l’établissement. Et ce n’était que le début de très longues années de souffrance.

Une après-midi, alors qu’il était seul, dans son coin comme toujours depuis la mort de ses parents, une petite fille vint à lui, s’asseyant à ses côtés.

« - Pourquoi t’es tout seul… ? »

Les yeux du petit Andrew se posèrent sur la nouvelle venue et la détailla. Elle portait une jolie robe rouge ainsi qu’un bandeau de même couleur dans ses cheveux. Ces derniers étaient bruns, un beau brun foncé, presque noir, tandis que ses yeux étaient d’une jolie couleur marron. Elle était très belle, et devait avoir à peu près le même âge que notre Andy. Celui-ci avait une mine surprise, c’était la première fois que quelqu’un d’autre que les surveillantes, venait lui parler. Il avait appris à obéir et à rester seul.

« - Je… Je n’ai pas d’amis… »

Il avait baissé la tête tout en prononçant cette phrase. La petite fille pu lire sur son visage toute la tristesse que cachait ce garçonnet. Mais un immense sourire se dessina sur son visage et elle lui tandis la main.

« - Je m’appelle Mina, et toi ? »

Le petit garçon releva la tête, après avoir longuement fixé cette main, et prit quelques minutes à répondre. Se moquait-elle de lui, comme tous les autres enfants ? Non, elle avait l’air gentille… Elle n’était pas comme les autres enfants qui s’amusaient à rabaisser Andrew à longueur de journée, se moquant de sa petite taille, ou encore de ses vêtements.

« - Andrew… »

Mina prit le bras du garçon et l’obligea à se lever. Elle souriait toujours autant, ses yeux pétillant d’une joie sans nom.

« - Dans ce cas Andrew, soyons amis d’accord ? Non mieux ! Soyons meilleurs amis ! »

Et c’est ainsi que notre cher petit Andy se fit sa toute première amie… Peut-être que finalement, l’orphelinat n’abritait pas que des monstre ?





24 Décembre – Dix ans plus tard


Les années avaient passés et Andrew avait grandi. Il était à présent âgé de quatorze ans, tout comme sa meilleure amie Mina. Rien n’avait vraiment changé à l’orphelinat, si ce n’est peut-être l’arrivée de nouvelle tête et le départ des anciens, mais l’ambiance était la même. Les petits clans étaient toujours présents ainsi que la rivalité.
Andrew, lui, s’était bien lié d’amitié à d’autre enfant, mais les liens n’étaient pas aussi fort que celui qui l’unissait à la jeune brune. Non entre eux, c’était bien plus qu’une simple petite amitié, cependant, ce n’était pas non plus de l’amour. Disons qu’ils étaient simplement devenus inséparable, comme des frères et sœurs de cœur.

Mais concentrons-nous sur la date. Aujourd’hui était un jour spécial… C’était l’anniversaire de mort de ses parents. Bien qu’il ne se souvienne pas vraiment d’eux –il était trop petit à l’époque-, ils lui manquaient terriblement... Alors chaque année, à la même date, il demandait à la même surveillante de l’accompagner au cimetière pour qu’il puisse se recueillir sur la tombe de ses défunts parents.
Et cette fois-ci ne fût pas différente des autres, seulement, la gentille surveillante ne pouvait être avec lui, et lui avait donc demandé de s’y rendre seul. Ce qu’il fit.

La neige était tombée abondamment cette nuit-là, recouvrant ainsi d’une épaisse couche les rues de la ville. Andrew avait du mal à se déplacer sur ce manteau blanc pourtant si beau, mais il y arriverait coûte que coûte. Il pouvait bien faire froid, ou neiger, jamais il ne repousserait sa « visite », c’était bien trop important pour lui.
Après de longues minutes de marche, il arriva enfin devant la grande grille qui fermé l’endroit tant détesté du garçon. Doucement, mais sans hésitation, il poussa le portillon qui se trouvait sur le côté et s’avança au milieu des allées enneigées. Il connaissait le chemin par cœur, tant il l’avait fait, et rapidement il se retrouva à genoux devant les deux pierres tombales où étaient inscrit les noms de ses parents.

« - Père… Mère… Comme à chaque fois, je suis venu pour vous voir… Enfin, vous voir est un bien grand mot… Si vous saviez à quel point j’aimerais que vous soyez là, près de moi. » Un soupire s’échappa de ses lèvres, provoquant un léger nuage de buée. « Ca va faire maintenant dix ans que vous êtes partie, et pourtant, ma peine était toujours bien présente… Depuis quelques mois, je fais souvent des cauchemars, rêvant de cette nuit-là, mais tout reste encore flou… Mina est la seule qui arrive à calmer mes crises d’angoisses. » Une brise d’air du nord vint fouetter le visage du garçon, tandis qu’un violent frisson parcouru son corps engourdi. « Le temps se rafraichi… Je ne vais pas tarder à devoir rentrer, sinon la Directrice risque encore de me crier après. » Il se releva, après avoir déposé les deux bouquets de fleurs. « Joyeux noël Père, joyeux noël Mère… A l’année prochaine… »

Andrew se retourna après un dernier regard pour les tombes, puis sortie enfin du cimetière, prenant la direction du grand bâtiment qu’était l’orphelinat.
Il ne se doutait pas que son retour aller être accueilli par ses chers camarades…





24 Décembre – Deux ou trois heures plus tard


Sa tête lui faisait mal, quelque chose de poisseux se faisait sentir sur son front, alors qu’il ouvrait difficilement les yeux. La pièce était sombre et froide, peut-être même un peu humide. Une cave ? Sans doute, ça ne l’étonnait pas vraiment, bien qu’une légère panique commençait à monter en lui.
La lumière s’alluma soudainement, l’aveuglant un court instant, mais il reprit rapidement ses esprits et observa autour de lui. Andy se trouvait effectivement dans la cave de l’orphelinat, et il remarqua rapidement les autres personnes présentes. Des adolescents un peu plus âgés que lui, d’environs deux ou trois ans, l’entouraient. Que faisait-il ici ? Pourquoi fallait-il toujours que ça tombe sur lui, alors qu’il faisait tout pour être le plus discret possible ?
Un bruit résonna. Il venait de se prendre une gifle, ce qui le fit retomber au sol. Seulement, on lui tira les cheveux dans la foulée pour le relever, et on lui cracha au visage.

« - Tu ne peux pas savoir à quel point c’est jouissif de te voir dans cet état Andrew. »

Un rire suivi cette déclaration, alors qu’il fixait le garçon qui venait de parler. Il s’appelait Lucas, si sa mémoire était bonne. Depuis que le jeune McLindsey était arrivé ici, le plus vieux n’avait cessé de sans prendre à lui, sans réelle raison. Ça avait toujours été comme ça.
Son bourreau fini par sortir quelque chose de sa poche, un pendentif. Andrew le reconnu immédiatement et écarquilla les yeux avant de se mettre à crier.

« - N’y touche pas ! C’est à moi ! Je t’en prie ! »

Mais l’autre n’avait que faire de ses suppliques, au contraire, elles le firent sourire un peu plus, et dans un geste lent, il déposa le bijou au sol, avant de l’écraser violemment avec son pied, brisant l’objet sous le coup.

« - Oups. On dirait bien que je l’ai cassé, comme c’est triste. »

De nouveau il ria, alors que sa victime observait les débris, les yeux embués par les larmes. D’ici il pouvait voir la photo froissé de ses parents qui souriaient, c’était son dernier souvenir d’eux… Pourquoi avait-il fait ça ? Que lui avait-il fait pour qu’il s’en prenne à lui depuis tant d’années ? Rien, absolument rien. Mais pourtant, les faits étaient là.

« - Maintenant, que dirais-tu de passer à des choses un peu plus sérieuses… »

Andrew le regarda sans comprendre ce que signifiait sa phrase, mais il sentait qu’il allait passer un sale quart d’heure.
Et effectivement, durant les heures qui suivirent, chacune des personnes présentes dans cette pièce le frappèrent mais surtout, le violèrent sans aucune pitié ni scrupule.

L’adolescent ressortit de la cave dans les vapes, et ce fut Mina qui le récupéra. Elle se mit à pleurer en voyant l’état de son frère de cœur.

« - Andrew… Oh mon dieu mais que s’est-il passé… ? » Elle savait déjà la réponse, mais ne voulait pas y croire, elle ne voulait pas imaginer ce que ces garçons avaient pu lui faire. Elle releva alors la tête vers eux, criant sa colère. « Vous n’êtes que des monstres ! Dégagez d’ici avant que je n’appelle la directrice ! »

Seul des rires lui répondirent alors qu’ils s’éloignèrent. Mina ramena le garçon à sa chambre et prit soin de lui jusqu’à son réveil.





1 Juillet – Quatre ans plus tard


Chaque soir depuis son viole, Andrew recevait la visite nocturne de Lucas, qui à chaque fois, le violait sans une seule once de pitié pour le garçon.
Mais bizarrement, au fil du temps, le McLindsey avait fini par s’habituer à ce traitement et je dirais même… L’apprécier. Oui, il avait fini par aimer cela. Ironique non ? Pourtant, c’était l’un des effets secondaires de ce genre de viole à long terme. Bien souvent, les victimes finissaient dégouté du sexe, et avaient du mal lorsqu’on les touchait, mais il arrivait également que cela les rendent accros, à tel point qu’elles ne pouvaient plus vivre sans. Et c’est ce qui était arrivé à notre jeune Andy. Il était devenu ce que les gens aimaient appeler un « Nymphomane », enfin plutôt un « Satyre » puisqu’il était un homme.

Même après le départ, un an plus tard, de son bourreau qu’il avait fini par beaucoup apprécier, Andrew n’avait cessé de chercher des petites aventures à droite à gauche dans l’orphelinat, au grand damne de Mina qui le regardait faire avec colère, déception mais aussi tristesse. Son ami avait bien changé depuis, il était devenu tellement… Obsédé, tellement séducteur mais aussi, il n’avait plus aucun honneur. Il n’était plus le petit garçon timide et soumis qu’elle avait connu, il était devenu quelqu’un d’autre. Mais ils restaient amis, et leur lien était toujours aussi fort, pour rien au monde elle ne le laisserait tomber.

Mais aujourd’hui était un grand jour pour eux. C’était le jour où tous les adolescents ayant atteint leur majorité étaient libérée. Ils allaient enfin pouvoir quitter cet orphelinat où ils avaient grandi.
Andrew venait de finir sa valise qui contenait le peu d’affaires qu’il avait, et il regarda une dernière fois sa chambre. Malgré tout, elle allait lui manqué cette petite piaule. Mais c’est sans regrets qu’il referma la porte derrière lui, et rejoignit Mina qui l’attendait un peu plus loin.
Après le discours de la directrice qu’il leur souhaitait une vie pleine de réussite, ils passèrent tous la grande grille avec un immense sourire aux lèvres.

La première chose que fit Andrew dans l’heure qui suivi fut d’aller se recueillir auprès des tombes de ses parents. Il leur raconta tout ce qui s’était passé durant cette année, puis leur dit qu’il avait enfin quitté l’établissement où il était « retenu prisonnier » comme il aimait dire.
Dans les jours qui suivirent, Mina et lui cherchèrent un appartement, mais ne trouvait rien… Ils prirent donc la décision de vivre dans la rue, tel des clochards.





19 Novembre – Quelques mois plus tard


Les deux amis s’étaient bien habitués à leur nouveau foyer, bien que peu chauffé à leur gout. La rue n’était pas le meilleur endroit pour vivre, il fallait bien l’avouer, mais au moins, ils étaient ensemble, c’est ce qu’ils se répétaient sans cesse. Seulement, ils commençaient tous deux à mourir de fin, et pour Andrew, bien qu’il trouvait des pervers par ci par là, sa soif de sexe s’agrandissait de jour en jour. Et évidemment, il refusait de toucher un cheveu de Mina, elle était comme sa sœur, son petit oiseau qu’il devait protéger de tous les dangers, il ne voulait pas qu’elle connaisse ça maintenant. Même si elle avait dix-huit ans, même si il y aurait forcément un jour où elle découvrirait ces choses, Andy ne voulait pas que ça arrive si tôt. Pour lui, la jeune fille n’était encore qu’une enfant…

Un jour, alors qu’il revenait des « courses », ou plutôt de son fouillage de poubelle, il fût arrêté par un homme en costume. Très bel homme il fallait dire. Le teint pâle, les cheveux blond et long attaché en une couette, à la base de sa nuque. Oui, un vrai dieu. Mais ses yeux lui disait vaguement quelque chose… Il avait beau fouillé sa mémoire, rien ne lui revenait, bien qu’il soit persuadé de les avoir déjà vu quelque part.

« - Andrew… ? » Lui dit l’inconnu, une mine étonné au visage.

L’homme avait l’air de le connaitre, ce qui provoqua un froncement de sourcil de la part du plus petit. Il ne connaissait personne en dehors de l’orphelinat… Qui pouvait bien être cet homme qui le connaissait… A moins que…

« - … Lucas ? »

Un sourire naquit sur le visage de l’interpeller, alors qu’il prenait Andy dans ses bras, le serrant fort contre lui.

« - J’ai cru que tu n’allais pas me reconnaitre… Ça fait longtemps dis-moi ! Tu es enfin sorti de cette prison ? Qu’est-ce que tu deviens alors ? »

Alors c’était bien lui. Ce garçon qui l’avait tant fait souffrir, mais qui par la suite était devenu son amant. Il avait bien changé en quatre ans, un peu trop peut-être. Déjà ses cheveux avaient poussé et s’étaient éclairci, son visage s’était durci, le rendant plus viril, et il avait aussi beaucoup grandit. Déjà qu’il était très attirant à dix-sept ans, maintenant, il était devenu vraiment très beau.

« - Effectivement, comme tu peux le voir, je suis sorti depuis quelques mois… Ce que je deviens ? » Un rire s’échappa de sa gorge. « Absolument rien. Je suis une vraie loque à présent. Je ne trouve pas de logement, ni de travail. Mina non plus d’ailleurs, on vit tous les deux dans la rue. »

Lucas perdit son sourire, et le regarda les yeux rond. Il n’aurait jamais imaginé une seule seconde que l’Andrew qu’il avait connu se retrouverait à faire la manche. Il devait faire quelques choses.
Les deux garçons parlèrent un long moment. Andrew apprit que le blond était devenu le patron d’une maison close, ce qui ne l’étonna pas vraiment. Ce dernier lui proposa d’ailleurs de travailler pour lui, lui assurant qu’il serait bien payé et qu’il aurait un toit. Mais ce qui attira surtout le plus jeune fut le fait qu’il pourrait coucher avec autant d’hommes qu’il le voudrait. Sans hésiter, il accepta.

« - Et Mina ? Je refuse de la laisser seule dans la rue. »

Lucas le regarda longuement, semblant réfléchir à une solution pour la jeune femme. Elle pourrait elle aussi travailler pour lui, après tout, elle était belle, et tres attirante.

« - Je peux la prendre à mon service également… »
« - C’est hors de question. »


La dernière phrase avait sifflé comme la hache d’un condamné, jetant un froid entre les deux hommes. Il était hors de question pour Andrew de laisser son petit ange se faire toucher ainsi par ces sales pervers.

« - Bien… Dans ce cas, je peux la prendre comme secrétaire. Elle s’occupera des comptes. Ça te va ? »

Un hochement de tête de la part du jeune McLindsey lui répondit, et ce dernier s’en alla prévenir sa meilleure amie de la « bonne nouvelle ». Au départ, elle fût peu enthousiaste à se retrouver au milieu d’hommes et femmes vendant leur corps, surtout en sachant qu’Andy allait en faire partie. Mais elle finit par accepter, se disant que ce serait quand même mieux que de rester dehors avec les chiens.

Avant même que la journée se finissent, les deux meilleurs amis s’étaient retrouvé dans leur nouvelle maison. D’après le patron, ils commenceraient dans quelques jours, le temps que tout se mettent bien en place pour eux, et surtout, qu’ils puissent reprendre un peu de poids.
Dans son lit, Andrew observait le plafond. Il était maintenant une prostituée, une catin, une « fille de joie » bien qu’il fût un homme. Mais ces pensées ne lui firent en aucun cas perdre son sourire. Oh que non, au final, il s’en sortait bien. Il avait un toit, un salaire, il était près de son amant ainsi que de sa meilleure amie, et surtout… Oh oui, surtout, il allait pouvoir assouvir ses désirs sexuels tous les jours avec tout un tas d’hommes diffèrent.
Pour lui, cet endroit était un peu comme… Le paradis.


- Andrew vit dans une maison close, donc il n'a pas de logement à proprement parler, mise à part une chambre.
- Il possède un hélix ainsi qu'une boucle d'oreille à l'oreille droite.
- Son corps est recouvert de nombreuse cicatrices dût à ses nombreux ébats assez... Violent.
- Andrew est bisexuel avec une grande préférence pour la gente masculine. ♥





En dehors du forum
QUI SE CACHE DERRIÈRE L'ÉCRAN ?


Pseudo : Isa' ou Lau'
Age : Ah ouais hein, je peux pas le cacher ¤_¤ Bon okay, j'ai 16 ans. (Oui j'ai prit quelques années depuis ma dernière fiche... *Larme à l’œil*)
Comment avez vous découvert le forum ? Mais quelle question ! J'y suis depuis plus de deux ans. U_U
Votre avis sur le forum ? Vivement le changement de graph... ;w; (Oui j'aime pas ce graph, j'assume ._.)
Votre présence sur le forum ? Le plus souvent possible o/ M'enfin, en tout cas, je passerais toujours une fois par semaine minimum.
Code du règlement ? "Je m'extasie devant les grenouilles !" (... No comments.)




Dernière édition par Andrew B. McLindsey le Jeu 13 Fév - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hey Darling, viens donc me voir ce soir ~ Andrew B. McLindsey [-18, scènes hardcores]   Dim 2 Fév - 18:58

mmmh... je ne m'étendrais as sur cette fiche, vu que tout a déja été dit indirectement.

je t'annonce donc (enfin) que tu es VALIDEE et que la seule chose que je te demanderais serait de mettre tes rps avec "ébats" sous -18 en précisant à chaque post ce qu'il en est. Je vais également le mettre sur le titre de ta fiche, parce que même si la fiche, en soit, est acceptable, le coté sexuel cru l'est moins.

Bon jeu!!!


PS: en fait, c'est moi ou ton avatar fait mal aux yeux?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noble
Messages : 191
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 20
Localisation : ... Trouve moi mon chou. ~

Feuille de personnage
Race/Statut:
Âge:
Relations:
MessageSujet: Re: Hey Darling, viens donc me voir ce soir ~ Andrew B. McLindsey [-18, scènes hardcores]   Lun 3 Fév - 22:47

Pas de soucis =D *A jamais fait de rp sexe encore, huhu ._.*

Et non non, il est bien mon vava (a) Ou alors etait-ce une façon indirect de me dire qu'il est trop choquant ? =o

Bref, merci =D

PS : Oui je poste sous Laurelin, la flemme de changer de compte uwu

_________________
.




Quelques Gifs:
 

Ma couleur : #339999



.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-world-of-demons.forumgratuit.org
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hey Darling, viens donc me voir ce soir ~ Andrew B. McLindsey [-18, scènes hardcores]   Lun 3 Fév - 22:50

pas choquant, juste une quetsiond epixel XD mais en fait c'était mon ordi qui a foiré la parution de l'image -___-
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noble
Messages : 191
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 20
Localisation : ... Trouve moi mon chou. ~

Feuille de personnage
Race/Statut:
Âge:
Relations:
MessageSujet: Re: Hey Darling, viens donc me voir ce soir ~ Andrew B. McLindsey [-18, scènes hardcores]   Lun 3 Fév - 23:00

Je vois xD *Aime bien son vava -w-*

_________________
.




Quelques Gifs:
 

Ma couleur : #339999



.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-world-of-demons.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hey Darling, viens donc me voir ce soir ~ Andrew B. McLindsey [-18, scènes hardcores]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey Darling, viens donc me voir ce soir ~ Andrew B. McLindsey [-18, scènes hardcores]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je viens te voir ...
» Viens après voir vu Raphael [PV Luna]
» [Mission C.] — Petit, petit diamant, viens voir maman ! ♥
» Allons au cinéma ce soir...
» UFC 124, ce soir... j'y serai devant ma TV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: ¤ Avant RP ¤ :: Présentations :: Présentations Validées-