« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Dim 6 Oct - 16:21

Tante Melinda était une femme petite mais fine, aussi fine que sa nièce Calista, si bien qu'on pouvait aisément penser que ses os se briseraient au moindre choc. Son visage arborait un teint rosé et de courtes boucles brunes encadraient ce visage aux traits fins, illuminé par un doux sourire serein et bienveillant, et ses yeux semblaient être deux saphirs.
Née Melinda Sun, elle a vu sa chère soeur Miranda se marier avec ce romancier Cedric Moon, par amour. Elle est restée célibataire jusqu'à ce qu'un riche bourgeois l'épouse et devienne Melinda Law. Et elle quitta Londres, sa soeur, ses deux nièces pour Paris.
Une bien belle ville, Paris.
Et puis l'hiver dernier, une bien triste nouvelle d'apprendre la mort de sa soeur adorée. Si jeune, si frêle, déjà morte. Elle avait pleuré, son mari l'avait soutenu. Et puis la pauvreté dans laquelle vivaient son beau-frère et ses deux nièces lui faisait si mal au coeur. Alors quand elle le pouvait, elle leur envoyait un peu d'argent, des toilettes et des robes pour ses nièces. Mais elle ignorait tout de l'autre côté de la Manche. Elle pensait que tout allait bien.
Pauvre tante Melinda qui méconnaissait son beau-frère. C'est lui qui répondait à chaque missive de la femme, répondant que ses nièces allaient bien et étaient heureuses malgré leur statut et leur précarité, mais elles étaient soudées. Tante Melinda ignorait tant de choses.
Et elle qui n'allait pas tarder à débarquer, à fouler le sol pavé des rues de Londres pour voir ses chères nièces, et aussi présenter son mari; lui aussi s'appelait Cedric, mais il se nommait Cedric Law. Et puis, tante Melinda présenterait à ses nièces, le premier fils qu'a eu son mari avant que sa première femme ne décède, un charmant garçon de leur âge appelé Emilien, et l'enfant qu'elle a enfanté il y a de cela deux mois maintenant; la jeune Darcy.
Certains vont se demander pourquoi je dis cela, ainsi et maintenant. Il y a une raison toute particulière que je me réserve le droit de garder en attendant le bon moment pour le dire, mais gardez la tante Melinda, son cher mari et ses deux charmants enfants en tête, cela servirait pour plus tard.

Revenons à notre sujet principal.

La journée avait pourtant bien commencé. Enfin, en partie.
Bien sûr, et comme d'habitude, leur père s'était montré insultant et brutal, mais elles en avaient l'habitude. Et puis, cela avait commencé à déraper lorsqu'il aperçut pour la première fois, la bague d'argent de Calista, offerte par le fossoyeur de la fois dernière.


-Où l'as-tu eu ?

-On me l'a donné.

-Menteuse !

Il ne l'avait pas cru et l'avait giflé, mais elle avait insisté. Alors il lui refila encore deux ou trois baffes jusqu'à ce qu'elle éclate en sanglots.
Puis sa soeur s'était interposée, se prenant un coup de poing dans le ventre à la place de sa soeur. Leur paternel s'était mis à rouer l'aînée de coups de pied, mais cette dernière, plus solide, résistait, se protégeant des coups avant ses bras, se mordant la lèvre pour ne pas crier, ni trop pleurer. Les larmes ne coulaient plus sur son visage plusieurs fois souillé, mais qui gardait sa blancheur, allant de plus en plus vers celui des morts.
L'aînée avait crié à sa soeur de s'en aller, ce qu'elle avait fait, poursuivie par son père qui la rattrapa au milieu des escaliers, par les cheveux. Elyon avait attrapé quelques affaires, aussi bien des siennes que celles de sa soeur, puis était sortie à son tour, bousculant son père qui chuta dans les escaliers. Le temps qu'il se relève, l'aînée avait attrapé le bras de sa fragile petite soeur et ensemble avaient couru dehors, suivies par les deux chats qui les suivaient maintenant, inquiets de ce qui pourraient bien leur arriver désormais.
Et si d'ordinaire leur père ne sortait pas, là, c'en était trop. L'aînée était sortie contrairement à d'habitude et cela ne lui avait pas plus. Alors il était sorti, les poursuivant. Au passage il récupéra une brique, si jamais elles tombaient entre ses mains, ses filles allaient souffrir plus que d'habitude.
Calista, en courant, passa la bague d'argent à son auriculaire gauche - vous savez, le doigt où normalement on met la bague de fiançailles ou l'alliance - par simple réflexe; ou simplement parce qu'inconsciemment elle est entichée du fossoyeur et aimerait bien passer plus de temps avec lui, et plus si affinités...ahem...
Heureusement pour elles, il ne lança pas tout de suite sa brique, il était encore trop loin de ses filles. Mais il était prêt à les tuer.

Et elles coururent ainsi pendant plusieurs minutes, ne se tournant même pas pour voir s'il était derrière elles.


-Où aller ?

-Viens avec moi, même si tu as peur de lui, il ne te fera pas de mal, fais-moi confiance !

Elyon eut un frisson dans le dos. Elle savait très bien où Calista voulait l'emmener. Elle avait effectivement peur du fossoyeur, plus à cause des rumeurs qu'autre chose, mais aussi parce qu'il était un homme, et que désormais, elle aurait peur de tous les hommes en général et pas seulement à cause de son père.
Calista avait entendu dire que la boutique d'Undertaker devait se trouver dans ses environs-là et...boutique en vue !

Pourvu qu'elle ne soit pas fermée...

Malheureusement pour elles, la porte était fermée, il n'était que sept heures et trente minutes, alors que la boutique n'ouvrait que trente minutes plus tard.
Elyon s'affaissa contre la porte, le crâne en sang lorsque la brique vint percuter violemment sa tête et Calista hurla quand son aînée s'évanouit brutalement sous ses yeux. Son paternel la gifla si fort que sa tête vint percuter la porte et elle hurla, tandis qu'Angelo miaulait et léchait le visage d'Elyon dans l'espoir de la réveiller alors que Demone tentait de griffer les jambes du père. S'ils avaient été humains, ils auraient mieux protéger les deux jeunes filles; Angelo aurait été médecin et aurait pu prendre soin d'Elyon pendant que Demone aurait aisément maîtrisé le père et l'aurait peut-être même tué. Mais ce n'étaient que deux chats qui tentaient de leur venir en aide comme ils le pouvaient.


-MONSIEUR UNDERTAKER !!!!!! JE VOUS EN SUPPLIE !!!!! OUVREZ !!!!!!!!!!!!!

Calista fut arrêtée brutalement quand son père la poussa au sol et leva la brique pour lui briser son crâne fragile. Demone tenta de sauter sur le père et ce dernier lâcha le lourd objet sur l'épaule de la plus jeune qui cria de douleur avant de se relever comme elle le pouvait, se jetant entre le coup de pied de son père et Demone qui allait probablement mourir au vu de la puissance du coup de pied. Calista pleura toutes les larmes de son corps quand elle sentit ses côtes lui faire si mal, mais qu'elle s'en fichait bien !
Son père attrapa la fille encore consciente aux yeux vairons par les cheveux et la maintint au sol, tentant de l'étrangler cette fois-ci.
Et quand elle sombra dans l'inconscience, pensant mourir, la jeune fille pensa très fort à sa mère, à sa soeur et au fossoyeur, tandis que les images tourbillonnaient pour devenir si confuses qu'elle s'abandonna et sombra jusqu'à tomber dans le trou noir.

...s'il vous plaît...monsieur Undertaker...aidez-nous...je vous en supplie...monsieur le gentil fossoyeur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Lun 7 Oct - 7:22

Une matinée bien calme en réalité. Le fossoyeur était réveillé mais semblait fouiner dans le fond de sa boutique. Il ouvrit un cercueil et regarda le contenu en riant. Il y avait un jeune homme à qui une jambe avait été arrachée. 

- Il va y avoir du travail avec celui-la heheh...

Il aimait beaucoup s'occuper des corps qui avaient subi des mutilations. Cela lui donnait du travail en plus de l'amuser. Un corps mort qui n'a rien subi est comme un bonbon sans sucre, un gâteau sans farine, c'est vide. Enfin c'est le point de vue du croque-mort et c'est sûrement pour cette raison qu'on le prend pour un taré dans le quartier.
Soudainement il entendit du bruit à sa porte, plusieurs chocs plus ou moins forts contre la porte et des cris. Il se leva, en proie à un doute sans vraiment savoir ce qu'il se passait.

-MONSIEUR UNDERTAKER !!!!!! JE VOUS EN SUPPLIE !!!!! OUVREZ !!!!!!!!!!!!!


Calista Moon...

Il venait de reconnaître la voix et vu ce cri, il y avait sûrement un grave problème. Undertaker en entendant cela avait compris ce qu'il avait à faire. Il ne fallut que quelques secondes pour qu'une silhouette noire et argentée apparaisse derrière l'homme qui étranglait la jeune fille qu'il avait rencontré au cimetière. Une autre jeune fille était la près de la porte mais elle semblait dans un état grave. Peut-être pourrait-il la sauver aussi mais le temps joue contre lui...
La lame de la faux virevolta dans les mains d'Undertaker et toucha l'homme qui tentait de commettre un meurtre. Il dut desserrer les mains qu'il posait sur le cou de la jeune fille pour s'éloigner et soigner ses blessures. Undertaker ne lui en laissa pas le temps. La lame brillante souffla dans l'air et toucha le père en pleine poitrine. Le regard vert et intense du fossoyeur fixait l'ancien père qui devenait une masse informe s'écrasant sur le sol froid de Londres. L'ex faucheur resplendissait au dessus du cadavre.

- Quel gâchis vraiment...

Il n'avait pas souri ni ri a ce moment-la mais son sourire semblait apparaître peu à peu sur son visage. Il examina sa tête et se rendit compte qu'il avait fait tomber son chapeau en sortant. Il se pencha sur la jeune fille qu'il connaissait Calista, voir si elle était consciente.

- Tu peux te lever ?



Il n'attendit pas de réponses et il la prit doucement dans ses bras. Il la porta à l'intérieur et l'allongea sur une des tables où il disposait normalement les cercueils. Il attrapa un coussin rembourré prévu pour les cercueils habituellement et il le mit sous la tête de la jeune fille.
Il s'inclina avant de sortir pour voir dans quel état était l'autre fille. Si elle était morte, il récupérerait néanmoins le corps pour en prendre soin et s'occuper de sa sépulture. Il la ramena aussi à l'intérieur et l'allongea également en attendant. Il examina les plaies et les désinfecta tout en appliquant des bandages pour arrêter le saignement. Il s'assit sur une des tables et remit son chapeau. Il resta silencieux en attendant que l'une d'elle se réveille où dise quelque-chose. Le temps n'importait plus et il ferma la boutique pour aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Lun 7 Oct - 20:03

Elyon ouvrit un œil et aurait voulu se lever pour protéger sa soeur, mais elle ne pouvait pas, encore dans les vapes. Et c'est là qu'elle vit ce qui semblait être le croque-mort dont elle avait si peur. Tantôt à tort et tantôt à raison.
A tort, parce que finalement, elle savait qu'il n'avait pas si mauvais fond; autrement il ne serait pas sorti et n'aurait pas réagi, il aurait laissé sa soeur mourir.
A raison, parce qu'il n'était apparemment pas humain. Un shinigami, voilà ce qu'il était en fait, et pourquoi elle le trouvait si étrange et si...si...morbide ? Elle vit le shinigami tuer leur père violent, l'homme assassin mourrait enfin et elles étaient libérées. Elles allaient enfin pouvoir vivre en paix. Enfin...cela serait plutôt...elle allait enfin pouvoir vivre en paix.
Elyon sentait ses forces décliner.
Elle ferma les yeux et elle se sentit transportée quelques instants plus tard. Sa jeune soeur avait raison de faire confiance à ce fossoyeur.

Calista ne se réveilla toujours pas, entendant vaguement quelques sons mais ne parvenant pas à se réveiller. Alors intéressons-nous toujours à sa soeur pour le moment.

L'aînée s'éveilla, la tête endolorie. Les deux chats étaient entrés eux aussi et Demone et Angelo allèrent derechef sur la table où se trouvait Elyon. Ils sentaient que Calista allaient vivre, mais que l'aînée allait les quitter.
Elyon tenta d'avoir Undertaker dans son champ de vision. Sa voix était faible, elle agonisait. Elle s'agitait doucement pour qu'elle puisse le voir, l'homme qui venait de les libérer de plusieurs années de souffrance et de brutalité.


-Elle vous estime énormément. Je crois qu'elle vous aime car elle ne cessait sans arrêt de me parler de vous. Elle disait toujours que vous étiez dans chacun de ses rêves. Elle gardait précieusement la bague que vous lui avez offerte sur son annulaire ou dans une petite poche sur son coeur.

Elle gémit de douleur.

-Chaque fois qu'elle pensait à vous, elle souriait, elle était heureuse. Merci de l'avoir rendue heureuse. Monsieur...je vous en prie...elle est encore fragile et toute innocente...prenez soin d'elle...Je sais que je peux vous faire confiance, shinigami, dit-elle en lui souriant, une larme coulant le long de sa joue car elle se sentait mourir.

Angelo lui léchait tendrement la joue tandis que Demone posait doucement sa patte sur sa main droite. S'ils avaient été humains, ils auraient pu faire tellement de choses, à commencer par éviter sa mort et surtout leurs souffrances; et ce depuis bien longtemps.


-Prenez soin de ma petite soeur...s'il vous plaît...elle vous fait tellement confiance...elle vous aime tellement...petite soeur...je suis si désolée...

Elyon expira. Elle était morte. Elle n'avait que vingt ans. Tout cela à cause de son père.
Les chats semblèrent pleurer.

Calista ne voyait que des images floues, jusqu'à voir celle de sa soeur, souriante. Et sa mère à côté d'elle.

Elyon ! Maman !

Elle se jeta dans les bras de sa mère et de sa soeur qui répondirent par une étreinte chaleureuse et réconfortante dans laquelle Calista se laissa éclater en sanglots.

Je veux rester avec vous.

Petite soeur, je suis si désolée...

Ma petite fille...Ce n'est pas ton heure. Tu es encore vivante.

Mais je veux rester avec vous !

Réveille-toi maintenant Calista, il y a quelqu'un en qui tu peux avoir confiance dans ce monde. Prends soin de toi petite soeur.

Les images se brouillèrent, Calista tenta de rattraper sa soeur et sa mère mais ne rencontra que du vide quand elle voulut de nouveau saisir leurs mains, puis le noir complet. Et enfin...

La jeune fille se réveilla en sursaut.
Un rêve. Elle avait vu sa soeur et sa mère, en rêve.


-...Elyon !...j'ai fais un horrible cauchemar ! Tu étais morte et papa essayait de m'étrangler, et y avait pas le gentil fossoyeur comme d'habitude dans mes rêves et...où suis-je ?...ELYON !

Elle tenta de se lever, ne réussit qu'à tomber par terre et à se faire mal.

Brutal retour à la réalité.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Mar 8 Oct - 16:35

Undertaker se bougea dès qu'il remarqua que l'aînée bougeait. Elle était encore trop faible pour bouger ou parler. Elle était beaucoup trop proche de la mort et en bougeant ainsi, elle ne faisait que tirer sur le peu de vie qu'il lui restait. C'était triste d'assister à ce genre de scène et de savoir qu'il ne pourrait rien faire. Aucun Shinigami ne semblait avoir prévu ce qu'il se passerait ici, c'était contrariant et Undertaker ne pouvait pas laisser une âme être perdue. Il se pencha sur Elyon alors qu'elle lui parlait.

-Elle vous estime énormément. Je crois qu'elle vous aime car elle ne cessait sans arrêt de me parler de vous. Elle disait toujours que vous étiez dans chacun de ses rêves. Elle gardait précieusement la bague que vous lui avez offerte sur son annulaire ou dans une petite poche sur son coeur.


La douleur était forte malgré le fait qu'Undertaker avait stoppé le saignement de manière artisanale. Ce n'était pas une médecine parfaite mais elle aurait été consciente moins longtemps si personne n'était intervenu, si personne n'avait essayé de défier la mort. La mort les emporte mais comment les faire revenir ? 

Il était pas vraiment touché par ce qu'elle disait mais cela le fit légèrement sourire de savoir que sa petite action, cette bague, avait été si symbolique. Undertaker l'avait récupéré un siècle plus tôt, peu de temps avant de s'installer à Londres. 

-Chaque fois qu'elle pensait à vous, elle souriait, elle était heureuse. Merci de l'avoir rendue heureuse. Monsieur...je vous en prie...elle est encore fragile et toute innocente...prenez soin d'elle...Je sais que je peux vous faire confiance, shinigami.


Undertaker se pencha au dessus d'elle, son œil droit visible entre les mèches de cheveux. 


- Merci de m'accorder ta confiance. Tu as vu juste même si ça fait des siècles que l'on ne m'a plus appelé ainsi. Je suis désolé de ne pas avoir pu te préserver.

La vie quittait progressivement le cœur de la jeune fille. Undertaker aurait voulu ne pas avoir à faire ce qu'il allait faire mais en l'absence de Shinigami, il allait bien devoir le faire lui-même. 

-Prenez soin de ma petite soeur...s'il vous plaît...elle vous fait tellement confiance...elle vous aime tellement...petite soeur...je suis si désolée...


Il avait pris sa faux et se pencha près d'elle alors qu'elle mourrait, elle entendrait les derniers mots du fossoyeur qui lui étaient adressés.


- Je veillerais à ce que ton âme ne soit pas égarée...

Alors qu'elle mourait, il effleura d'abord le cou d'Elyon avec le bout de la lame puis l'entra dans la chair de quelques millimètres sans ne laisser s'échapper une seule goutte de sang. Il vit la lanterne cinématique défiler devant lui et il vit la tristesse liée à un père violent. La cinématique et l'âme étaient désormais dans sa faux de la mort. Elle sommeillerait ainsi en paix...

-...Elyon !...j'ai fais un horrible cauchemar ! Tu étais morte et papa essayait de m'étrangler, et y avait pas le gentil fossoyeur comme d'habitude dans mes rêves et...où suis-je ?...ELYON !


Elle était tombée de la table. Undertaker se précipita et la prit comme on prenait un enfant dans ses bras. Il tenta de la calmer sentant qu'elle était agitée. Cela risquait de ne pas s'améliorer mais il n'avait pas le choix en un instant pareil, il devait s'improviser père adoptif. Il avait tué son père et sa sœur était morte, il pourrait sûrement s'en occuper un temps si jamais il ne retrouvait pas sa famille. 


- Du calme Calista, je vais te demander d'essayer d'être calme pendant que je parle. Ton père est mort juste après avoir tué ta soeur et avoir tenté de te tuer. J'ai tenté de maintenir ta soeur en vie mais elle ne pouvait pas, elle souffrait beaucoup trop. Tu va devoir rester avec moi quelques temps pour te reposer puis nous verrons ensuite si on peut retrouver des membres de ta famille prêts à t'accueillir.

Undertaker se tut un moment. Il observa les marques rouges au niveau du cou et songeait à appliquer un baume sur le cou de la jeune fille pour apaiser la douleur et faire disparaître ces marques.

- Tu peux parler maintenant.

Ses mèches de cheveux grises dissimulaient son regard de Shinigami, il continuerait à passer pour un humain tant qu'il le pourrait. Elyon avait partagé son secret peu de temps mais Calista ne devait pas apprendre qu'Undertaker n'était pas humain, ce serait beaucoup trop d'un seul coup.
De la lumière filtrait par les fenêtres, le jour était en train de se lever. La mort avait bien commencé sa journée et cela ne finirait sans doute pas. Des gens meurent tout les jours, les Shinigamis ont un travail vraiment éreintant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Mer 9 Oct - 18:01

Calista était tombée lourdement sur le sol et fragile comme elle l'était, avait dû se faire bien mal à sa hanche droite, l'endroit où elle avait chutée.
Le fossoyeur s'était précipité et l'avait pris dans ses bras, comme on prenait un enfant dans ses bras. Ce qu'elle était en fait. Une enfant trop candide livrée en pâture aux fauves de ce monde cruel. Une enfant au chagrin trop immense pour qu'elle le supporte d'un coup ainsi. Elle était agitée et l'on ne pouvait que le comprendre.
Sa mère, puis sa soeur, et enfin son père.
Un coeur brisé.
Un enfant au coeur brisé.
La fille au coeur par trois fois brisé.
Rien ne semblait s'améliorer pour elle. Elle était née dans une famille peu aisée, d'une mère soumise et passive et d'un père violent. Sa mère était morte l'hiver dernier, officiellement de maladie, mais en vérité ce fut sous les coups et la maltraitance de son mari.
Et puis le même jour, son père et sa soeur.
Quelque chose dont elle ne se relèvera probablement jamais.
C'était un avenir gris et plus que nuageux qui s'annonçait pour elle, un paysage embrumé et sombre où elle ne voyait pas même la route et ne savait donc où elle allait et ignorait la destination finale, errant au hasard.

 
- Du calme Calista, je vais te demander d'essayer d'être calme pendant que je parle. Ton père est mort juste après avoir tué ta soeur et avoir tenté de te tuer. J'ai tenté de maintenir ta soeur en vie mais elle ne pouvait pas, elle souffrait beaucoup trop. Tu va devoir rester avec moi quelques temps pour te reposer puis nous verrons ensuite si on peut retrouver des membres de ta famille prêts à t'accueillir.

La jeune fille avait bien trop mal pour parler, et puis, de toute façon, ses larmes parlaient bien pour elle. De grosses larmes qui ne voulaient pas s'arrêter de couler.
Sa gorge se serra, son coeur se serra. Son monde s'était écroulé comme un château de cartes. Elle n'avait plus personne et sa tante mariée était à Paris, comment la prévenir à temps. D'ici là, ce serait bien trop tard.
Que deviendrait-elle ? Calista n'en savait rien.

 
- Tu peux parler maintenant.

Calista pleurait toujours et n'en avait pas fini.
Une tragédie, voilà ce qu'était sa vie. Une tragédie qui n'était pas finie et se terminerait probablement dans le sang et la douleur, parce qu'elle n'avait qu'une envie, c'était de rejoindre sa mère et sa soeur.
Être dans les bras de celui dont elle était secrètement entichée lui faisait un peu plus de bien, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de continuer à pleurer. Pire qu'une fontaine.
Elle se blottit dans les bras d'Undertaker, déposant sa tête contre son épaule gauche, mouillant le tissu gris de ses larmes salées emplies de tristesse et de désespoir. Seuls ses pleurs emplissaient la pièce, et aucune parole ne vint franchir ses fines lèvres devenues subitement pâles. Même Angelo et Demone s'étaient tus, tous les deux la mine si triste. Leur maîtresse n'allait pas bien, ils le savaient, ils le voyaient, et ils n'avaient rien pu faire.
Si Angelo et Demone avaient été humains, ils auraient pu faire tellement de choses pour l'aider, elle et sa soeur. La seule humaine suffisamment gentille pour leur donner un peu de pain quand elle les voyait alors qu'ils avaient faim, la seule à ne pas les avoir jetés dehors la première fois, et depuis ils étaient devenus inséparables.
Angelo descendit de la table, regardant tristement Calista, semblant lui aussi vouloir la prendre dans ses bras pattes pour la réconforter.
Demone, quant à lui regarda le visage de la morte, posa sa patte sur la peau d'une pâleur extrême privée de couleurs, comme pour vérifier qu'elle était bien morte et ne faisait pas semblant de dormir. Ce n'était pas possible, elle devait bien dormir, n'est-ce pas ?
Mais c'était là la triste vérité. Les deux chats avaient bien vu la lanterne cinématique de la jeune fille, elle était morte. Le shinigami était bien ce qu'il était, point barre, fini l'histoire d'Elyon, elle est morte.
Demone descendit de la table tout en douceur, se désintéressant tout à fait du cadavre et regardant le croque-mort en miaulant, l'air de dire "Bon, tu vas faire quoi maintenant, avec Calista ?", semblant montrer également la jeune fille de sa petite patte de fourrure noire.
La jeune fille pleurait toujours et ne s'arrêtait plus. Elle ne voulait pas lâcher le fossoyeur. Puis elle finit par défaillir, sous le coup de l'émotion, ne sanglotant plus. Le chat blanc frotta sa tête sur le tissu gris du vêtement du fossoyeur, semblant réclamer une petite caresse ou petit câlin pour lui aussi.
Dure journée que voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Jeu 10 Oct - 8:43

Il la laissa tremper de ses larmes le manteau noir, il restait la comme un père, pas comme celui qu'elle a eu mais un vrai père semblait être une figure protectrice et forte. Undertaker se rendait compte que les chats avaient une sensibilité à la mort plus aiguisée que celle des humains, la lanterne cinématique d'Elyon en était arrivée à la fin. Undertaker n'avait pas pu s'empêcher de l'observer...

Des moments de candeur, de tristesse, de douleur. La vie d'une fille à cette époque était-elle si douloureuse ? Est-ce que ça finissait toujours mal pour elles ? Il eut une pensée pour la mère de Ciel Phantomhive qui était morte en suivant son époux qui était le Chien de garde de la Reine. Il repensa à celle que l'on surnommait Madame Red plus récemment, Undertaker s'était chargé de la sépulture de ces deux femmes. Il espérait ne pas avoir à s'occuper de celle de Calista trop vite mais allait bien devoir faire quelque-chose pour Elyon. Il y avait encore de la place près de la tombe de la mère de Calista, le fossoyeur se doutait que les deux sœurs voudraient être près de leur mère. Quand au père, Undertaker ne s'en occuperait que si on le pousse à le faire et il l'enterrera le plus loin possible de sa femme et de sa fille. Tout ça était symbolique et pas important mais ce n'est pas pour lui qu'il ferait ça mais pour la jeune fille qui pleurait dans ses bras.

Il remarqua le chat qui le regardait comme d'un air interrogateur. Undertaker sourit en le voyant et se mit à parler mais d'une voix assez basse, moins expansive et haut-perchée que d'habitude.

- Elle ne sera plus jamais seule, fais moi confiance Demone.

Il pensait la garder auprès de lui, le temps qu'il lui retrouve de la famille qui voudrait bien s'occuper d'elle et dans de bonnes conditions. Il songea au fait que, contrairement aux filles de son époque, son éducation devait être faite. Une fille était capable d'être plus intelligente qu'un homme bien souvent, Undertaker songea qu'il pourrait emprunter quelques livres à la bibliothèque de ce cher comte de Phantomhive. Le Démon servant de majordome au comte ne devrait pas poser de problèmes, il ignore tout du passé d'Undertaker. Revoir le comte serait également réjouissant pour le fossoyeur.
S'il avait encore été un Shinigami en service, il aurait sûrement fait à Calista Moon la même chose qu'il avait faite à Alyeka Pendragon. Aujourd'hui, il ne pouvait plus se permettre de faire ça et Calista lui semblait trop innocente et trop brisée pour observer la mort au quotidien et devenir une faucheuse. Elle méritait juste d'être protégée.
Le chat blanc eut quelques caresses de la main gauche du croque-mort alors qu'il tenait encore la jeune fille contre lui.

- Calista...La lune...Certes la vie t'aura fait du mal mais la lune brille malgré tout ce qu'on peut lui faire...

Il restait la, sa voix résonnant dans la salle sombre mais s'éclaircissant un peu grâce au jour qui se lève. Il restait dans cette position le temps qu'elle se relève puis il s'occuperait d'Elyon pour la dernière fois et avec beaucoup de soin.
La journée était difficile mais il fallait néanmoins aller de l'avant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Ven 11 Oct - 16:15

- Elle ne sera plus jamais seule, fais moi confiance Demone.

"J'espère bien pour toi", semblait feuler le chat noir à l'intention du fossoyeur. Il reposa sa patte avant sur le sol froid et poussa légèrement le chat blanc sur le côté, lui indiquant que ce n'était pas lui qu'il fallait réconforter ni faire de câlins, mais à Calista qui en avait certainement plus besoin que le chat blanc.
Angelo sembla bouder son compagnon Demone.
Les deux chats allèrent se disputer plus loin dans la pièce, à coups de pattes sans sortir leurs griffes et en miaulant et feulant, on aurait dit des gamins se chamaillant.
 
Calista était toujours dans les bras d'Undertaker, ne voulant pas le lâcher. Le fait qu'il soit là la réconfortait. Et puis, contrairement à son père, il ne la giflait pas parce qu'elle pleurait. Et cela, il avait bien dû le voir via la lanterne cinématique d'Elyon. La souffrance des deux sœurs.
Undertaker avait dû en voir, des années de souffrance. Une famille qui était pourtant de la bourgeoisie, mais trop pauvre pour vivre correctement. Un père avare et violent qui écrivait - disons-le ainsi - de la merde en guise de romans, et qui avait obligé sa fille aînée à se prostituer pour ramener de l'argent; chose que Calista n'avait jamais su.
Pauvre innocente.
La jeune fille candide au coeur par trois fois brisé.
Mais elle n'était plus seule contrairement à ce qu'elle pensait.
Bientôt, on viendrait la chercher et on la sortirait de là. Mais en attendant, elle ignorait et surtout, elle se sentait si bien dans les bras du gentil fossoyeur.
 
La mort, elle savait ce que c'était. La gentille libraire lui avait bien dit ce que c'était.
Un monde d'où l'on ne revient jamais.
Mais que ce monde devait être beau pour que les gens ne veuillent pas en revenir pour revoir leurs proches restés en ce bas-monde de souffrance et de corruption.
"Sales égoïstes", aurait lancé Demone s'il avait pu parler, juste pour dédramatiser la situation, avec une pointe de cynisme dans la possible voix qu'il aurait pu avoir.


- Calista...La lune...Certes la vie t'aura fait du mal mais la lune brille malgré tout ce qu'on peut lui faire...

La jeune fille semblait se relever, ne pleurant plus, mais les larmes coulant toujours.
Sa gorge lui faisait trop mal pour parler. Elle aurait bien voulu lui dire merci, au croque-mort.
Merci d'être là.
Mais elle n'y arrivait pas.
Il n'y avait que son faible sourire et son regard pour exprimer ce qu'elle voulait dire.
Elle essuya les larmes avec sa manche toute verte, serrant contre elle la bague qu'il lui avait offerte.
L'espoir. Voilà ce que cette bague signifiait pour elle.
Si pour l'ancien shinigami ce n'était qu'une bague possiblement ramassé ainsi, au hasard des périples de sa non-vie - cherchez pas pourquoi je dis non-vie au lieu de vie tout simplement c'est une vieille habitude - la bague signifiait tellement pour la jeune fille. Toute une symbolique et jamais elle ne voudrait s'en débarrasser. Jamais.
Qu'importe les conséquences, qu'importe les aléas de la vie.
 
Calista s'était maintenant tout à fait relevée et s'appuyait maintenant sur la table sur laquelle était allongée sa soeur, maintenant en paix, souriant enfin parce que délivrée, confiante envers le shinigami à qui elle venait de confier sa jeune soeur candide et fragile le temps que quelqu'un vienne la chercher, si paisible qu'on aurait cru qu'elle dormait.
Elle s'appuyait également parce qu'elle s'était faite mal et tenir debout longtemps ne ferait qu'aggraver les choses.
La dispute des chats ayant été courte - Demone gagnant avec trois points, Angelo perdant avec zéro point - le chat noir indiquait au fossoyeur en feulant que sa maîtresse allait pas tarder à tomber et se faire encore plus mal; c'est pas un gentil chat, donc il feule souvent sur les gens. Pendant ce temps-là, Angelo s'était rapproché de Calista, frottant sa tête contre ses jambes, dans l'espoir qu'elle le prenne dans ses bras, pour lui remonter le moral. Il fallait qu'elle pense à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Dim 13 Oct - 8:27

Elle sembla se relever, Undertaker l'observa attentivement prêt à la rattraper si elle tombait à nouveau. Elle n'arrivait pas à répondre mais le croque-mort comprenait même s'il n'y avait pas de mots. Un regard ou une expression pouvait bien souvent suffire à se comprendre. Ses yeux dissimulés étaient néanmoins un signe que l'on pouvait décrypter moins aisément les pensées du fossoyeur. Le Shinigami cachait ses derniers atouts pour pouvoir continuer à vivre ici parmi les humains.

Alors qu'elle se dirigeait vers sa sœur, Undertaker resta en retrait à suivre la jeune fille et les chats. Elle s'appuya contre la table où elle était allongée et elle pourrait sûrement constater que sa sœur était partie en paix. Le fossoyeur resta silencieux en repensant à la cinématique, il allait attendre un peu, le temps que la jeune fille puisse dire au revoir à sa sœur. Dans la société victorienne, les filles avaient rarement le droit au dernier adieu à un défunt mais Undertaker se fichait bien des conventions vu que pour Elyon, il n'y avait personne d'autre pour lui dire au revoir aujourd'hui. 

Undertaker laissa Calista seule avec Elyon en attendant le moment où elle serait prête. Il s'installa dans une pièce voisine où il passa en revue chaque cercueil jusqu'à en trouver un qui correspondrait à Elyon. Undertaker avait choisi le bois d'érable pour le cercueil ce qui donnerait une couleur blanc cassée à l'ensemble. Ensuite pour l'intérieur, il pensait installer des matelas bleu clairs confortables pour qu'elle puisse sommeiller en paix. Il continua à examiner les éléments et travailler le bois, laissant Calista seule avec sa défunte sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Jeu 17 Oct - 19:19

Calista ne parvenait pas à formuler ce qu'elle voulait dire.
Elle ne pouvait pas dire quoique ce soit. Trop mal à la gorge, trop mal au coeur, à la tête. Toute sa vie venait de partir en fumée, le pensait-elle en tous cas. Sa mère, son père, sa soeur. Elle se sentait seule, toute seule.
"Mais...on est là nous !" sembla dire Angelo en frottant sa tête contre les jambes de son amie.
"Et puis t'aurais pas oublié l'autre homme un peu bizarre là ?" sembla soupirer Demone à son attention.
Calista sourit faiblement à ses chats et se pencha vers eux, les prenant tous les deux dans ses bras.
"C'est bon, tu lui as dit au revoir à ta soeur ? Juste histoire de savoir quand tu me lâcheras." sembla feuler le chat noir antipathique qui se débattait, si bien que la jeune fille dût le lâcher.

 
-Adieu Elyon. Prends soin de toi, prends soin de maman.
 
Le chat noir alla voir où en était le croque-mort, miaulant comme s'il dirait "C'est bon elle a fini. Elle fait quoi maintenant ?", car en effet, Calista ne sachant que faire, resta plantée là, devant le seuil de l'autre pièce, serrant contre elle la bague en argent à laquelle elle attachait énormément d'importance.
 
J'en conviens, ce post est un peu court, mais j'avoue sincèrement, que pourrais-je rajouter d'autre, puisque tout a déjà été dit actuellement ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Dim 20 Oct - 19:08

Undertaker avait fini la tâche qu'il s'était assigné et s'en retourna dans la pièce où demeurait la jeune fille, elle n'avait pas vraiment bougé. Ce n'était pas sain pour une jeune humaine de côtoyer la mort trop longtemps, il le savait par expérience car durant sa longue vie, il avait vu beaucoup de choses...

Il la prit doucement par les épaules et la poussa à le suivre dans une autre pièce où ils seraient tranquilles pour parler. Il lui fit signe de s'asseoir dans un petit fauteuil en cuir qu'il avait disposé et la regarda à travers ses mèches grises.

- Je vais enterrer ta sœur près de ta mère pour qu'elle la rejoigne plus facilement.

Il avait dit ça d'une voix enfantine en approuvant ces croyances d'humain. Il mentait et lui faisait encore croire qu'on pouvait se retrouver après la mort mais en réalité, la mort est un vertigineux gouffre où il n'y a plus rien. 
Une question tenait à cœur pour Undertaker et il se souciait déjà de comment occuper la petite.

- Est-ce que tu aimes lire ? Peut-être que les journées te paraîtront moins longues si je te ramène quelques livres. J'ai un ami prêt à m'en prêter.

Il pensait à l'immense bibliothèque de la famille Phantomhive où il pourrait se servir sans avoir trop de problèmes, peut-être que le diable de majordome l'interrogerait mais il ne l'empêcherait pas si le Comte approuvait le fossoyeur. 

- Si jamais tu te sens mal dans ce lieu, il faudra me le dire et je pense que je pourrais te trouver un endroit tranquille en attendant.

Le fossoyeur pensait encore une fois au Manoir Phantomhive. Il n'aimerait pas l'envoyer car il y a cette bête féroce qui rôde en frac mais depuis le temps, il est certain que le Démon ne ferait aucun mal aux invités de la famille Phantomhive. Ciel pourrait bien rendre ce petit service à son informateur de toujours...
Il ouvrit la boîte de cookies reposant sur le meuble sous le nez de Calista en lui intimant de se servir. Il posa la boîte en évidence et descendit en la laissant.

Une fois en bas, il souleva Elyon en la prenant doucement dans ses bras et l'allongea dans le cercueil. Elle semblait libérée et heureuse maintenant...
Il passa une main dans la chevelure d'Elyon pour dégager son visage. Elle serait prête à sommeiller, il ne ferma pas le couvercle tout de suite. Il ferait une dernière toilette mortuaire cette nuit quand Calista dormirait car ce serait choquant pour Calista d'assister à l'embaumement de sa sœur. 
Undertaker remonta et se replaça en face de Calista, silencieux et modérant son sourire. Il fallait s'en occuper de cette fille maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Lun 21 Oct - 10:36

Calista n'avait pas bougé d'un pouce, ni ciller, serrant la bague d'argent tout contre sa poitrine, le plus beau cadeau qu'on lui ai offert, le plus magnifique des trésors.
Le croque-mort prit doucement la jeune fille par les épaules et la poussa à le suivre, jusque dans cette autre pièce.
Elle s'assit dans le petit fauteuil de cuir lorsqu'il lui en fit signe, Angelo sautant et se calant sur les genoux de Calista, parce que lui aussi voulait s'asseoir quelque part.

 
- Je vais enterrer ta sœur près de ta mère pour qu'elle la rejoigne plus facilement.

La voix enfantine du fossoyeur aurait amusé la jeune fille si les récents évènements n'avaient pas eu lieu.
Demone sembla soupirer au mensonge d'Undertaker, feulant au passage, tandis qu'Angelo semblait réprimander du regard son compagnon "Tu vois pas qu'elle a besoin d'y croire, elle ?". Calista ne regardait pas ses deux amis et se contenta de regarder le fossoyeur, acquiesçant.
Elle songeait au bonheur de sa soeur et au celui de sa mère, oubliant presque son père brutal.
Puis après, vint une question dont la réponse parut évidente pour le trio.

 
- Est-ce que tu aimes lire ? Peut-être que les journées te paraîtront moins longues si je te ramène quelques livres. J'ai un ami prêt à m'en prêter.

Demone se planta juste devant le fossoyeur, le regardant comme s'il venait de poser une question idiote.
"Bien sûr qu'elle aime lire, eh ! Les livres sont des portes ouvertes sur d'autres mondes où elle pouvait s'échapper quand son père la battait, tu crois quoi toi ?! Eh ! Patate !"
Bon, d'accord, enlevez le "patate", mais c'est un peu ce que pensait le chat noir, si seulement il pouvait parler, se contentant de miauler.

 
-Oui. J'aime bien lire, répondit très timidement la jeune fille dont la voix récemment retrouvée était enrouée et basse.
 
Elle se racla alors la gorge, toussota avant de redire ces deux phrases plus distinctement, mais toujours ayant mal.


- Si jamais tu te sens mal dans ce lieu, il faudra me le dire et je pense que je pourrais te trouver un endroit tranquille en attendant.

"Mais c'est près de toi qu'elle veut être, espèce de nouille ! T'as pas entendu Elyon ? T'es sourd comme un pot le shinigami ou tu le fais exprès ?" sembla dire en feulant Demone. "Elle veut rester près de toi la petiote !".
La jeune fille, quant à elle, ne savait que dire.
Le fossoyeur ouvrit une...non pardon...LA boîte de cookies, juste sous le nez de la jeune fille en lui indiquant qu'elle pouvait se servir. Il posa la boîte bien en évidence avant de sortir, laissant le petit trio.
Angelo tenta d'attraper un cookie.
"T'es sûr que c'est comestible ces trucs ?" sembla demander Demone.
"Je sais pas mais j'ai faim !"
"Mais...tu es un chat ! Un chat ne mange pas de cookie !"
"Mais j'en veux un !"
Bon d'accord, des chats ne parlent pas et on ne pas vraiment deviner ce qu'ils se disaient puisqu'on ne pouvait comprendre leurs miaulements. Mais c'est un peu ce que l'on pourrait imaginer en regardant ces deux là, eux qui semblaient si humains, si proches de la jeune fille.
Calista attrapa un cookie qu'elle partagea en trois.
"Je ne mangerai pas ce poison !" sembla feuler Demone en touchant son bout de cookie comme s'il s'agissait de quelque chose de dangereux.
 
Lorsque le fossoyeur revint, il était silencieux et venait de se placer devant la jeune fille. Bien sûr, il ne saurait que faire de la jeune humaine qu'était Calista.
Mais bientôt il n'aurait plus à se poser la question. Ce n'était qu'une question de temps.
Laissez le temps à sa tante Melinda, son mari et son cousin arriver voyons !

 
-Je peux rester avec vous s'il vous plaît ?
 
Elle rosissait, ne sachant que dire d'autre.
Elle n'avait pas envie d'être loin de lui. Après tout, chaque fois qu'il lui arrivait quelque chose de mal, à la pauvre petite enfant innocente, le fossoyeur n'était pas forcément à côté.
Et puis...sa présence la réconfortait.
Et puis...elle était entichée de lui, que voulez-vous ?
Dix-sept ans. A vingt-et-un-an, la majorité. Elle en avait du chemin à faire avant d'être vraiment prête à affronter le monde.
 
Demone vint se planter devant le fossoyeur.
"Dis, t'as pas plutôt du poisson au lieu de tes cookies ? Parce que les chats, c'est pas très cookies tu sais ! Regarde, Angelo en a pris un bout il est en train de s'étouffer avec !
D'ailleurs justement, Calista était en train de tapoter dans le dos du chat blanc, qui effectivement, s'étouffait avec son bout de cookie avalé de travers.


-Au fait, commença t-elle en tapotant dans le dos de son chat blanc qui finalement recracha le bout de cookie. C'est quoi un shinigami ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Lun 21 Oct - 16:28

-Je peux rester avec vous s'il vous plaît ?

Il fut légèrement surpris par la question. Il savait par Elyon l'affection qu'elle lui portait mais n'imaginait pas que la jeune fille souhaiterait rester ici avec le fossoyeur en côtoyant les morts au quotidien. C'était assez surprenant mais ô combien prévisible en réalité.
Il remarqua que l'un des chats avait failli s'étouffer avec un cookies. Il fouilla un peu partout dans la pièce mais il ne faisait pas souvent les courses en fait et n'avait plus grand-chose. Il allait devoir acheter de la vraie nourriture pour la jeune fille également.
Il sortit deux morceaux de jambon blanc achetés sur le marché hier matin. Il les déposa dans une petite assiette de porcelaine un tout petit peu ébréché sur le côté et posa l'assiette dans un coin de la pièce pour les chats. Pendant qu'il faisait cette préparation, la question de Calista le surprit encore plus qu'avant.

-Au fait. C'est quoi un shinigami ?


Un mince sourire illumina son visage alors qu'il avait le dos tourné à Calista et il se retourna, l'air de rien. Il lui apprendrait le peu de choses qu'un humain savait sur la question. Elle ne devait pas savoir qu'elle avait un Shinigami en face d'elle.


- Ce sont les créatures les plus tristes qui puissent exister. Elles sont chargées de s'occuper des humains qui meurent et de veiller sur leur âme pour qu'ils puissent reposer en paix. On ne les voit jamais mais ils sont bien souvent vêtus de noir. Ils portent tous des lunettes et utilisent une faux pour guider les âmes vers le repos. Voila ce que sont les Shinigamis...

Ses lunettes...
Il les avait jeté depuis bien longtemps, renonçant, pour toujours, à la Dispatch. Il était un dissident maintenant, un marginal qui avait fait de nombreux efforts pour conserver sa faux de la mort. Il s'y était tellement attaché qu'il ne pouvait se permettre de l'abandonner. Il était devenu plus puissant avec le temps et avait appris à développer tout ses sens pour compenser sa myopie.
Il se demandait si la jeune fille était satisfaite de la réponse. Il verrait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Lun 21 Oct - 17:18

Les deux chats se précipitèrent vers le jambon blanc, apparemment affamés, ronronnant de plaisir.
Le fossoyeur se retourna, l'air de rien, et répondit.


- Ce sont les créatures les plus tristes qui puissent exister. Elles sont chargées de s'occuper des humains qui meurent et de veiller sur leur âme pour qu'ils puissent reposer en paix. On ne les voit jamais mais ils sont bien souvent vêtus de noir. Ils portent tous des lunettes et utilisent une faux pour guider les âmes vers le repos. Voila ce que sont les Shinigamis...

La jeune fille écouta la réponse attentivement.
Depuis qu'elle avait lu ce bouquin sur les shinigamis, elle n'avait pu s'empêcher de se demander à quoi ils pouvaient bien ressembler, ce que c'était. Et surtout...s'ils existaient vraiment dans leur monde.
Hum...
Vêtu de noir.
Une faux.
Des lunettes.
Elle s'imagina le fossoyeur en face d'elle avec tout cela et quelque chose lui vint en tête.

 
-Est-ce que les shinigamis existent vraiment ? Ils ressemblent à quoi physiquement ? Y a t-il des détails particuliers pour les reconnaître facilement ? Pourquoi ce sont les créatures les plus tristes qui puissent exister ? Pourquoi ils portent des lunettes et portent du noir ? C'est triste le noir, c'est pas très beau...
 
"Eh ! Oh !" sembla feuler Demone.
 
-A part toi mon petit Demone. Combien de temps vivent les shinigamis ? Est-ce qu'on peut en devenir un ?
 
"Euh...calme-toi sur les questions !" sembla dire Angelo en miaulant.
Attaque de questions.
Rapides et formulées sur un ton curieux d'enfant qui veut tout savoir. Et le fossoyeur ne pourrait pas passer à côté, vu qu'elle avait l'intention d'effectivement savoir.
Quitte à le harceler toute la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Ven 25 Oct - 12:18

-Est-ce que les shinigamis existent vraiment ? Ils ressemblent à quoi physiquement ? Y a t-il des détails particuliers pour les reconnaître facilement ? Pourquoi ce sont les créatures les plus tristes qui puissent exister ? Pourquoi ils portent des lunettes et portent du noir ? C'est triste le noir, c'est pas très beau...

Undertaker fut surpris par le flot rapide de questions au sujet de l'existence de ces créatures que les humains incarnaient dans la Grande Faucheuse. Il prit le temps de mémoriser chacune des questions pour pouvoir y répondre plus ou moins. Il n'allait sûrement pas dévoiler qu'il en était un, oh que non. Il pensait profiter d'une pause pour répondre aux questions mais elle venait de reprendre en ajoutant deux autres au lot.

-A part toi mon petit Demone. Combien de temps vivent les shinigamis ? Est-ce qu'on peut en devenir un ?


Undertaker mit son visage à la hauteur de celui de la jeune fille pour lui répondre.


- Je ne sais pas vraiment s'ils existent, je n'en ai jamais croisé. Ils portent le noir car leur tâche est de côtoyer la mort au quotidien donc je pense qu'ils n'ont pas vraiment le choix. Combien de temps ils vivent ? Des siècles ? Éternellement ? J'imagine qu'ils vivent très longtemps comme ils sont presque des dieux...

Undertaker ne pouvait que mentir pour éviter d'attirer l'attention de la jeune fille sur le fait qu'il n'était pas humain lui-même et qu'il avait fait partie des faucheurs. Il se posa sur un siège en face d'elle et souriait toujours attendant de savoir ce qu'elle espérait obtenir de lui.

- Je ne pense pas qu'il est aisé d'en devenir un si c'est possible...

Il l'avait fait pour Alyeka mais s'il changeait encore une humaine en Shinigami, il attirerait l'attention sur lui. Il n'avait pas le droit de faire ça mais il l'avait bien fait pour Alyeka Pendragon. Il avait besoin de réfléchir sur la question...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Sam 14 Déc - 19:14

Calista sembla presque rougir lorsqu'elle se rendit compte que le fossoyeur avait mit son visage à la hauteur du sien pour lui répondre.
Elle se surprit à penser qu'elle adorerait voir les yeux de cet homme si étrange et si attirant, car elle pensait qu'il devait être très mignon.
Subitement, elle avait un peu moins mal dans son petit coeur d'humaine si fragile. Parler avec le fossoyeur lui faisait du bien. Peut-être parce qu'au fond, des longues discussions, elle n'en avait jamais vraiment eu, à part avec ses chats.
Sauf qu'un chat, ne répond pas, du moins pas avec des paroles; seulement des miaulements. Et même si Angelo et Demone étaient en parfaite symbiose avec la jeune fille qui les comprenait et interprétait à merveille ce qu'ils "disaient" - "miaulaient" serait plus juste dans leur cas - ils restaient des animaux dont le langage était parfaitement incompréhensible pour le reste des humains. Certainement dû au fait que les autres ne devaient pas faire très attention à eux, et certainement dû au fait que Calista les connaissait depuis longtemps et avait grandi avec eux.
 
Enfin qu'importe !
Revenons au sujet principal de l'histoire, voulez-vous ?


- Je ne sais pas vraiment s'ils existent, je n'en ai jamais croisé. Ils portent le noir car leur tâche est de côtoyer la mort au quotidien donc je pense qu'ils n'ont pas vraiment le choix. Combien de temps ils vivent ? Des siècles ? Éternellement ? J'imagine qu'ils vivent très longtemps comme ils sont presque des dieux...

Calista écoutait attentivement, hochant quelques fois la tête, avec la mine émerveillée d'une enfant qui découvrait quelque chose de nouveau. Oui, les shinigamis l'intéressaient depuis qu'elle avait lu quelque chose là-dessus.
Je ne sais pas si vous parvenez à l'imaginer, mais les yeux vairons de la jeune fille brillaient d'une lueur de curiosité avide de tout savoir sur eux.
Mais pourquoi s'y intéressait-elle tant, surtout à son âge ?
 
Le fossoyeur s'installa sur un siège en face de la jeune fille, ajoutant:


- Je ne pense pas qu'il est aisé d'en devenir un si c'est possible...

Demone sauta sur les genoux du shinigami, le regardant de ses yeux jaunes de félin blasé, droit dans les siens - façon de parler, les yeux d'Undertaker étant cachés par ses cheveux. Puis le chat noir sembla feuler quelque chose comme "Tu peux peut-être la tromper mais moi je sais qui tu es shinigami, et si tu crois que tu peux lui cacher la vérité longtemps à la petiote tu te trompes ! Et si tu crois que c'est bien de lui cacher cela !", avant qu'Angelo ne miaule après Demone quelque chose qui aurait pu être "Mais laisse-le tranquille, va !".
Puis Angelo vint à la rencontre du bas des jambes du fossoyeur, cognant sa petite tête sur l'espèce de manteau gris et la frottant en miaulant; il voulait des câlins.
 
Calista réfléchissait à sa prochaine question. Elle ne savait plus quoi dire et elle avait encore besoin de parler.
Il y avait trois morts maintenant dans sa famille et ignorait si sa tante voudrait bien d'elle, n'ayant aucune nouvelle autre que son père avait bien voulu leur dire à sa grande soeur et elle-même.
Elle était orpheline et avait perdu sa soeur.
Le monde était quelque chose de cruel et de complexe pour elle.
 
Et puis elle se demanda si le fossoyeur savait, lui. Il était un adulte, et les adultes savent tout ou presque pas vrai ?
Et puis lui, il devait bien savoir la réponse à sa question, après tout, tous les adultes savaient répondre à cette question. Elle savait qu'il pourrait lui répondre, que n'importe quel adulte avait cette réponse en soi que les futurs adultes savaient ensuite. Mais elle non.
Et elle voulait savoir.
Une question qui fit tourner la tête des deux chats vers elle, l'air complètement ahuris.
"Mais elle est sérieuse là ?!" se serait exclamé Demone, tandis qu'Angelo restait figé de surprise.

 
-Dites monsieur Undertaker, comment on fait les bébés ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Sam 21 Déc - 13:37

Undertaker était resté assis, tout souriant et ne réfléchissant qu'à moitié à ce qu'il serait possible de faire mais transformer une humaine en Shinigami pour la deuxième fois, William et la Dispatch risqueraient de le chercher d'autant plus mais si Calista devenait une Shinigami, elle serait obligée de passer une bonne partie de son temps à Dispatch avec les autres faucheurs.

Undertaker observait, d'un œil amusé, les deux chats. Pour un humain, il est difficile de comprendre ces animaux mais Undertaker était un dieu de la mort qui avait même surpassé sa condition depuis qu'il avait totalement abandonné ses lunettes. Il avait fallu devenir plus fort en misant sur d'autres choses que sa vue qui était maintenant gravement handicapée. Même s'il ne voyait pas clairement le visage de Calista, ses autres sens lui en donnaient une vision suffisamment claire à eux tous.

-Dites monsieur Undertaker, comment on fait les bébés ?


Il afficha un regard surpris car il ne s'attendait pas à ce genre de questions de la part d'une jeune humaine. Il était réellement surpris en réalité mais afficha un regard exagérément dans le doute comme réfléchissant à la question.


- Certains clients m'ont dit que c'était l'affaire des cigognes mais je n'ai jamais su, je n'ai jamais eu d'enfants. Peut-être que c'est parce que je ne sais pas heheh...

Undertaker avait une idée plus ou moins claire du comment mais il se voyait mal en parler alors qu'il ne connaît pas tout. De plus, les humains diffèrent des Shinigamis donc forcément, il doit se passer des choses étranges si un dieu et un humain ont une liaison. Ce sont des choses rares et qui déclenchent parfois des événements incontrôlés dans une chaîne qui n'est pas préparée à ça.

- Pourquoi te poses-tu cette question ?

Il souriait de nouveau et la posait sur un ton léger comme si on parlait de la pluie et du beau temps. A quoi bon prendre trop au sérieux certains sujets ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Mer 8 Jan - 14:53

Calista observa ce regard pris dans le doute, n'osant interrompre le croque-mort dans sa réflexion avec encore une de ses questions qu'elle jugeait importantes mais idiotes pour un adulte qui ne devait pas avoir que cela à faire.
Alors elle écouta, curieusement avide de savoir comment on faisait les bébés.


- Certains clients m'ont dit que c'était l'affaire des cigognes mais je n'ai jamais su, je n'ai jamais eu d'enfants. Peut-être que c'est parce que je ne sais pas heheh...

Ah...?! Des...cigognes ?
Calista afficha un air très surpris. Deux yeux grands ouverts, ronds comme des soucoupes. Des cigognes vraiment ?! Mais alors...Elyon lui aurait-elle menti ? Et sa mère alors ?!...non, ce devait être une erreur, les clients d'Undertaker ont dû lui mentir ou le tromper, pensait-elle.
Elle pensait que ce n'était pas possible comme réponse et que puisqu'il n'avait pas d'enfants, lui-même ne devait pas savoir; car elle savait qu'un adulte avait souvent des réponses à tout mais pas forcément à toutes les questions que les enfants pouvaient poser. Des enfants comme elle, tiens !
Alors s'il ne savait pas, il était normal qu'il répète ce qu'il avait entendu de ses clients, n'est-ce pas ? Ainsi était le cheminement dans la tête de la candide jeune fille qui ignorait tellement tout de la vie qu'elle posait des questions vraiment stupides; mais tellement dignes de sa candeur habituelle et attachante pour certains, agaçante pour d'autres.
Donc s'il ne savait pas, il devait sans doute ignorer la vérité et que par conséquent, ce sont les clients qui lui ont menti ou alors eux-mêmes l'ignoraient. Mais alors qui savait vraiment dans cette ville ? Sur cette planète ?

 
- Pourquoi te poses-tu cette question ?

Ce sourire et ce ton léger faisaient fondre la jeune fille. Il était craquant le gentil fossoyeur !...ahem... Calista sentit monter le rouge à ses joues douces et pâles, sentant étrangement bon l'abricot.
Le ton si léger du gentil croque-mort faisait penser au fait qu'il parlait de la pluie et du beau temps, alors que d'ordinaire c'était un sujet assez important à prendre au sérieux. Enfin...dans la logique banale des humains. Pour Calista, il suffisait qu'elle s'y habitue; elle était jeune et naïve, elle avait tout le temps de s'y habituer, aux extravagances du gentil fossoyeur qu'elle aimait à s'en damner - sans le savoir.
 
Elle tenta de répondre à la question, rouge de honte.

 
-...Mais maman et Elyon m'ont toujours dit que les garçons naissaient dans les choux et les filles dans les roses !...à moins que ce soient les cigognes qui amènent les graines ?...
 
Si Angelo ne releva rien du tout de la phrase parce qu'il n'avait strictement rien compris au charabia de sa jeune amie humaine, Demone, s'il avait pu, se serait fait un beau facepalm.
"Mais t'es idiote ou quoi ? Tu sais ce que c'est que de copuler ?!...ah oui c'est vrai...tu es innocente..." semblait miauler le chat noir, agacé. Il voulait que l'on change de discussion, la pauvre jeune fille allait finir par se perdre mentalement.
Aussi Demone se tourna vers le fossoyeur, miaulant quelque chose que l'on pourrait traduire par ceci: "Eh dis donc toi là ! Tu devrais pas t'occuper du cadavre d'Elyon et de son papa ? Et faire des courses aussi ? Parce que tu vois, juste au cas où t'aurais pas remarqué, Calista c'est pas un chat ni un shinigami, mais une humaine ! Et les humains, ils mangent pas que du jambon ou des cookies !"
Oui, ce chat est un éternel compagnon rabat-joie capable de faire la morale à quelqu'un; malgré le fait qu'il ne soit qu'un chat et que très peu de personnes comprennent son langage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   Dim 19 Jan - 15:16

Des choux ? Des roses ? Des cigognes ?
Quelle importance au final ? Le monde n'en restait pas moins désopilant et on pouvait toujours trouver du plaisir à rire de tout ce qui nous entoure.

Undertaker remarqua les miaulements insistants du chat noir qu'il caressa dans un mouvement lent et simple. Il se mit à sourire comme s'il avait tout compris mais ce n'était pas possible ? N'est-ce pas ?
Pourtant, il s'arrêta un instant et se retourna vers le corps d'Elyon qu'il avait déposé dans un cercueil. Il ferma le couvercle et l'emmena dans une autre pièce. Il se chargerait de la toilette mortuaire durant la nuit car un tel spectacle n'était pas recommandé pour la jeune fille dont il comptait s'occuper.

- Calista, je vais faire quelques courses pour toi. Je pense que tu risques de manquer un peu de tout. Nourriture, vêtements. Tu veux m'accompagner ?

Undertaker allait s'occuper du cadavre du père d'Elyon comme il se devait au passage mais avait veillé à ce qu'un ami le fasse disparaître le temps qu'il était à l'intérieur. Undertaker donnait l'impression d'un solitaire mais il avait néanmoins quelques contacts intéressants...
Il ouvrit la porte, laissant entrer la lumière et sourit en la voyant.

- Le soleil brille, il est temps de vivre vraiment heheheheh...

L'ombre du Shinigami sortit à la lumière, ses cheveux gris ondulant sur son manteau. Il était temps de sortir à la lumière, il n'y avait plus aucune trace des morts devant le bâtiment. Calista en serait peut-être surprise mais l'efficacité était une des spécialités du fossoyeur.
Ils avaient le temps...
Maintenant...

(Je pense qu'on peut conclure la-dessus. On commencera un autre RP au cimetière si tu veux pour l'enterrement d'Elyon. Voili voila.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]
» ☞ (f) Alba Schaeffer, une fille au coeur glacé. (libre)
» [Appartement 1] Une fille, un appart...et trois gars!
» [Bas Fond: Cimetière] Sonate pour la lune [PV: Calista Moon & Undertaker]
» Présentation de Coeur Brisé [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp terminés.-