« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Centre Ville] Rencontre fortuite grâce à un voleur éstourbi [PV: Terry Freaks & Sarah Grandpré]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: [Centre Ville] Rencontre fortuite grâce à un voleur éstourbi [PV: Terry Freaks & Sarah Grandpré]   Jeu 18 Juil - 21:24






L

Quelques embruns de fumée allaient et venaient dans les rayons d’un petit matin calme. Cependant, déjà les passants vont et viennent, la foule s’activant à de nombreuses activités propres à chacun. D’honnêtes gens ou bien des malandrins, chacun s’activait gentiment, sans qu’aucun ne prêtent plus d’attention à l’autre que nécessaire. Les gens s’arrangent bien de ne pas savoir ce que font leurs voisins tire laine du moment qu’ils ne sont pas l’objet des rapines. Il vaut mieux accepter ce petit marché tacite plutôt que d’ouvrir son caquet et subir le jugement des guildes secrètes.
Enfin bref. Les aléas d’une ville comme la belle Londres en somme. Des aléas plutôt comiques d’ailleurs, puisqu’en cette belle journée, un clown qui n’avait rien à faire se tenait assis sur un toit.
Rien de particulier à l’horizon. Il joua de sa canne flûte quelques temps, laissant ainsi les vrilles de son influencer légèrement la journée des passants, l’hypnose durant parfois plusieurs heures. De quoi pimenter un peu les moments sinistres de leur morne journée. Bref. Rien de spécialement passionnant.

Il entendit des cris. Un brigand à la volée qui s’amusait à agripper le sac de dames ou demoiselles avant de détaler comme un lapin de garenne coursé par quelque chasseur aviné. Oui. Un triste sire que ce malandrin. Terry sauta sur un toit adjacent pour voir un peu le butin du brigandin. Un bon, puis un autre, puis un autre. Un sac. Un bête sac. Aucune classe. De quoi faire honte à l’honneur des voleurs. Il le suivait, amusé. Une petite frappe comme celui-ci méritait bien une correction digne de ce nom. Au moins quelque chose de digne que diable. Il se laissa choir sur le bourrin. Qui fut un peu surpris de voir tomber sur lui une grosse masse sombre. Il se remémora sa journée pendant un instant. Levé aux aurores, un bon petit déjeuné, refourguer la camelote de la veille au revendeur de son quartier, savourer les pièces trébuchantes et tintinnabulantes, faire le tour des filles de joie pour les patrons, taxer un peu de leur « contribution » pour son bénéfice personnel, voir une fille à l’air fragile, attraper son sac à vitesse grand v, courir à travers les ruelles. Et finir le nez broyé dans le caniveau. Un programme chargé en somme pour une seule matinée. Terry s’amusa de voir cet homme écrasé par un simple clown. La vie est drôle parfois. Il prit le sac volé et regarda un peu à l’intérieur. Une bourse, des papiers d’identité, quelques livres, des provisions… un sac de servante. Même pas capable de repérer les bourgeoises, pitoyable. Il entendit un bruit de course. Oups. Police ? Non, bruit de talons un peu plus élevés, pas légers.  Probablement la propriétaire. Allé, c’était probablement son jour de chance. Il prit un des bras du bonhomme, lui fit faire un angle bizarre et resta campé dans cette position en attendant la probable demoiselle. Une posture de sauveur un peu plus crédible que le bonhomme étrange en train de farfouiller dans un sac volé.



Dernière édition par Terry Freak le Mar 10 Sep - 2:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Centre Ville] Rencontre fortuite grâce à un voleur éstourbi [PV: Terry Freaks & Sarah Grandpré]   Ven 2 Aoû - 16:56



Le centre-ville. Le lieu le plus fréquenté de toute la City mais également le pire cauchemar pour la petite agoraphobe que j'étais. Pourtant, c'était en ce lieu que je me trouvais. Peut-être êtes-vous entrain de vous dire que je suis très courageuse d'affronter ma peur? Mais il n'en était rien et si j'étais au milieu de toute cette foule c'était uniquement parce que je devais faire une course pour mon maître. Je ne savais pas du tout ce que s'était, je savais juste qu'il fallait que je me rends à l'adresse qu'il m'avait indiquée et que je demande un colis qui était à son nom, que je donne l'argent, qui se trouvait dans le sac que je portais, pour le récupérer et que je rentre. En somme, quelque chose d'assez facile, enfin, si vous connaissez les rues... Ce qui n'était pas mon cas bien sûr...
A chaque coin de rue je devais lever la tête, ma tourner dans tous les sens avant de pouvoir enfin voir le nom, de pester en voyant que ce n'était pas la bonne et de retourner m'engouffrer dans la foule pour la trouver. Je n'en pouvais plus. Tous ces gens, ça commençait à me donner mal au crâne. J'avais l'impression d'étouffer tellement il y avait d'individus autour de moi. Mais le plus angoissant c'est que j'avais l'impression qu'ils me regardaient, me jugeaient. Ce n'était pas le cas bien entendu, aucune de ces personnes ne s'intéressait à la petite soubrette que j'étais, mais ma phobie m'en donnait l'impression et me faisait plus qu'angoisser. Je décidais finalement d'aller dans une rue moins fréquentée, mais également moins sûre, juste le temps de pouvoir reprendre mon souffle et de me calmer. Grave erreur ma petite Sarah. A peine m'étais-je éloignée de la foule, qu'un homme me bouscula violemment, me projetant au passage au sol.

-Mon sac! m'écriais-je alors que le bandit s'enfuyait avec mon bien et surtout avec l'argent de mon maître.

Commença alors une couse poursuite effrénée entre le voleur et moi. Pour essayer de m'échapper il était retourné dans les quartiers plus fréquentés, slalomant entre les personnes dans l'espoir que je le perdrais de vue. Il aurait pu parvenir à ses fins, si je ne l'avais pas vu tourner dans une ruelle. Après m'être faufilé entre les passants, j'en avais d'ailleurs bousculé quelques-uns sans faire exprès, j'arrivais dans la rue qu'avais pris le vilain et c'est là que, prise au dépourvu, je vis un étrange spectacle qui me combla de joie. Un homme retenait emprisonné le brigand que je pourchassais tout en tenant dans sa main libre l'objet dérobé, mon sac ainsi que son contenu. J'étais soulagé, même s'il n' y avais pas grand-chose à l'intérieur j'aurais sûrement eut le droit à de sacrées remontrances de la part de mon maître s'il l'avait appris. Souriante, je m'approchais de mon héros d'un pas léger avant de m'adresser à lui.

-Merci, d'avoir arrêté ce malandrin et d'avoir récupéré mes possessions, à ce propos puis-je les récupérer?

Toujours souriante, je tandis timidement ma main vers lui.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Centre Ville] Rencontre fortuite grâce à un voleur éstourbi [PV: Terry Freaks & Sarah Grandpré]   Dim 15 Sep - 0:52






U

ne jeune fille se tenait devant le clown qui n’en était pas vraiment un à cette heure de la journée. Il regardait la main tendue pour récupérer le sac. Il resta ainsi un moment. Oui oui, sans bouger (à part tirer un peu sur les articulations du bandit à la petite semaine sans aucune espèce de classe, qui l’agaçait un peu il faut bien le dire.), à fixer la main de la jeune fille de ses mornes yeux.

« Je suppose que vous venez pour ça ? » demanda t’il en faisant aller le sac de droite et de gauche sans vraiment le donner à la jeune fille.

Il ne savait pas vraiment s’il s’agissait de la propriétaire du sac ou de quelqu’un qui tentait sa chance. Il avait une petite idée sur la question et ses principes lui imposaient de refiler le sac à qui le demanderait en premier sachant que, vu la vitesse plutôt déplorable du voleur (en tous cas pour un voleur qui se respecte et qui a deux jambes valides) si la propriétaire était moins rapide qu’un opportuniste, il n’allait pas lui mâcher le boulot plus que ça. Trop de facilité, ce n’était pas intéressant.

« C’est à vous ? » Demanda-t-il avec un soupçon (plus visible qu’un gorille lâché dans une ligue pour la sobriété) d’apitoiement dans la voix.
Il regardait la jeune blonde qui s’approchait de lui, toute frêle et apeurée. Il se releva péniblement, appuyant sur sa canne. Il se plaça pour détailler la jeune fille. Une servante, assez jeune. Le voleur n’avait donc même pas eu l’élégance de choisir une cible expérimentée. Les petites jeunes de ce genre, ça faisait mauvais genre de les dévaliser et ça dévaluait la profession drastiquement. Désespérant.

Il se retourna en boitant et jeta le sac par-dessus son épaule en espérant ne pas entendre un son mâte de toile s’écrasant au sol. Il avait du boulot.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Centre Ville] Rencontre fortuite grâce à un voleur éstourbi [PV: Terry Freaks & Sarah Grandpré]   Dim 3 Nov - 13:18




« Je suppose que vous venez pour ça ? »

Je gardais ma main tendue vers l'homme tandis que mes yeux suivait les balancements de mon sac de gauche à droite comme s'il essayait de m'hypnotiser. Je dus d'ailleurs cligner des yeux pour reprendre mes esprits afin de lui répondre:

- Oui, en effet et si vous vouliez bien me le redonner justement ce serait fort aimable de votre part...

Plusieurs minutes s'écoulèrent et bien que je paraissait plus ou moins calme à l'extérieur j'étais en réalité en pleine panique intérieurement. Allait-il me rendre mon sac? Ou bien comptait-il partir avec après s'être occupé de moi? Tant de scénarios tous plus horribles les uns que les autres me venaient à l'esprit que je commençais à laisser paraître, contrem on gré, mon anxiété. Je trépignais légèrement sur place et je dois avouer que le lourd silence qui pesait de plus en plus ne m'aidait en rien à me sentir plus à l'aise. Finalement, c'est celui que j'avais considéré comme mon sauveur qui me répondit avec une point d'apitoiement dans son ton:

- C'est à vous?

J'hochais lentement la tête de haut en bas en signe d'affirmation tout en lui répondant d'une voix mal assurée et pleine d'anxiété:

-Oui, ceci est bien mon sac que le malotru que vous avez arrêté m'avait dérobé et que je souhaiterais récupérer si vous voulez bien...


Durant tous ce temps je n'avais pas rebaissé mon bras, il était toujours tendu vers mon interlocuteur. Je le vis se relever, me tourner le dos -je remarquais au passage son pas boîteux- puis sans crier gare il jeta mon sac derrière lui. Je crus voir le temps passer au ralentit, mon sac tombant lentement et mes yeux étaient rivés sur lui. Heureusement, j'eus le réflexe de me jeter en avant afin de récupérer mon bien. En revanche, je n'avais pas bien dosé mon élan et tandis que je serrais contre ma poitrine mon objet je tombais également en direction de la personne qui m'avait mise dans cette fâcheuse position. Je l'interpellais alors dans l'espoir qu'il m'esquive:

- A-Attention !

Je sentis mes genoux toucher le sol et quand je rouvris mes yeux, que j'avais fermé en me préparant à l'impact, je me rendis compte que j'étais tombé avant d'avoir pu atteindre l'homme. J'étais donc par terre, juste derrière lui et je me trouvais bien bête d'avoir crier ainsi alors que j'avais mal calculé l'endroit où j'allais atterrir. Quelle idiote, je vous jure... Toujours à terre je relevais un regard gêné vers l'homme.

-D-Désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Centre Ville] Rencontre fortuite grâce à un voleur éstourbi [PV: Terry Freaks & Sarah Grandpré]   Dim 26 Jan - 17:13






N

otre clown soupira. La jeune fille venait de retomber au sol. Pas très équilibrée. Pas de chance, pauvre petite.
« Si vous arrêtiez de vous excuser un peu ? Vous ne m’avez causé aucun dommage que je sache. »

Le clown senti ses brûlures le tirer. Sa chute avait réveillé ses vieilles blessures. Il n’avait plus beaucoup de temps. Au moins avait il fait une bonne action. Il ne pourrait pas en faire beaucoup plus.
Cette pauvre petite fille. Sûrement le genre à se faire martyriser par ses maîtres. En tous cas elle avait l’apparence d’une vraie servante. Enfin. Il devait se dépêcher de tout régler. Il espérait juste que cette petite ne se ferait pas trop harceler. Elle avait l’air tellement fragile.
Une nouvelle marque de douleur déforma son visage. Il se ressaisit. Il lui tendit le bout de sa canne pour qu’elle le saisisse. Il voulait la relever.

Une fois la jeune fille sur pieds, il la regarda droit dans les yeux.

« Vous m’avez l’air d’avoir du mal à vous tenir debout. Un problème d’équilibre ? »
dit il de son habituel ton neutre.

Il lui envoya sa propre canne, il n’allait plus en avoir besoin sous peu. Les dommages de l’incendie avait été bien plus graves qu’ils n’y laissaient paraître.

« Tenez, vous en aurez certainement plus besoin que moi. Ah, oui, faites attention, j’y ai apporté de menus mécanismes, je vous laisse la surprise de tous les découvrir. »

Il sortit de son manteau une canne en deux parties, toute simple, qu’il vissa.

« N’essayez pas de me suivre s’il vous plait, j’ai encore beaucoup de choses à faire. »

D’une des poches qui semblaient sans fond, il tira une corde et un petit grappin qu’il envoya vers une corniche.
« Adieu, jeune fille »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Centre Ville] Rencontre fortuite grâce à un voleur éstourbi [PV: Terry Freaks & Sarah Grandpré]   Aujourd'hui à 5:15

Revenir en haut Aller en bas
 

[Centre Ville] Rencontre fortuite grâce à un voleur éstourbi [PV: Terry Freaks & Sarah Grandpré]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» [21-22/08/2010]-->orkatitude day III
» [Centre Ville] Le lendemain des révélations (1er Partie en ville) [Privée Alois & Elena]
» [Mahri-Nui] Centre-ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp terminés.-