« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Journal  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Archéon gathamaure, ou le menestrel chasseur d'ange! (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: Archéon gathamaure, ou le menestrel chasseur d'ange! (terminée)   Sam 13 Juil - 16:53

Gathamaure Archéon
  "Voila qui je suis dans ce nouveau monde"
Nom :gathamaure
  Prenom :Archéon
  Surnom :"Stupide menestrel" et "Ari"
  Date de naissance : 31 Decembre
  Lieu de Naissance : Pays de Galle, dans une auberge mal-famée
  Age :J'ai 19 ans, enfin je crois.
  Metier : menestrel et serviteur à tout va. Si si, mon ancien maitre m'a vendu à un autre, qui m'a ensuite vendu à un autre...
  Groupe : domestique et humain
  Poste Vacant : Nine


Feat. nagi Springfield
(C) Copyright

Les apparences sont trompeuses
"Ce a quoi je ressemble vraiment..."

        Alors que dire de moi, hormis que je suis grand... Oui grand, à partir d'un mètre septante, on est grand, et je fais un mètre octante donc, je le suis. J'ai une musculature assez importante, même si je suis un peu trop maigre pour être traité de force de la nature ou autre. Hmm... difficile, je peux dire que je suis un tout petit peu bronzé, allez savoir comment puisque je viens du pays de galle, mais qu'importe.
J'ai les yeux en amende, d'un brun dit chocolat, j'ai des cils trop longs pour conserver un temps soit peu de virilité, et une chevelure brune à reflets rouge m'arrivant aux épaules, mais complétement en bataille. C'est simple, un nid d'oiseau est mieux ordonné qu'elle! Enfin... Plus précisément, j'ai aussi un nez aquilin, enfin c'est ce qu'on dit, et un grand front. J'ai une cicatrice à l'épaule et une autre dans le dos, merci à un ange.

Ensuite... J'ai comme qui dirait un style vestimentaire particulier... J'aime bien les couleurs qui s'opposent, donc... Oh, par contre, je déteste les uniformes, c'est bien trop... trop.... beurk. Donc, je porte un grand col très sombre avec de longues manches, un pantalon de coton noir, sur une paire de botte en cuir montante tout aussi noir. Et par dessus ce col bien chaud, je porte une tunique de cuir avec une capuche beige fermée par un lacet de cuir, parfois, j'en prends une blanche. Et quand je souhaite me montrer encore plus, j'en met une colorée : ce qui veut dire que je porte du vert forêt, du rouge sang et du bleu marine. Très coloré je sais, et très voyant aussi, mais c'est parfois mon but.

A la découverte de votre esprit
"Quel type de personne suis je? Ange ou Demon? "  

        Qui suis-je... Un fou qui aime la musique? Non c'est vrai, imaginez les, voguant sur la brise humide de Londres, et venant s'infiltrer dans votre esprit, vous empêchant toute concentration. Puis, elles tournent dans votre tête, et vous la ruminez, sans pouvoir la faire sortir, vous ne la supportez plus, et là, c'est la catastrophe, vous criez, mais rien ne cesse... Non, il faut chanter à voix haute pour la faire sortir, c'est là mon don, celui de tous les ménestrels! Enfin, je suis quelqu'un de très curieux de nature, mais sachez que lorsqu'on me pose une question, je ferais en sorte que cela se retourne contre vous. Je suis assez actif, pour ne pas dire trop, j'aime rire et créer des ennuis aux autres, parce que souvent, c'est encore plus tordant.

Il est vrai que je suis assez maladroit, surtout en public, au début, je crois que je le faisais exprès, mais maintenant, ça me colle à la peau. Je suis un grand charmeur de ces dames, même si parfois, elles ne sont pas d'accord avec ça. Je donne des surnoms étranges à tous ceux que je croise, et je me bat pour un oui et pour un non chaque fois que j'en ai envie. J'aime faire des farces aussi, mais quand je dis farce, je parle farcie, j'adore cuisiner ce genre de plat, et je farcie tout avec n'importe quoi!

Non plus sérieusement, je ne sais trop que dire, j'aime bien mettre de l'ambiance, je n'ai pratiquement aucune ambition, sauf celle de vivre longtemps et de mourir content. J'ai un orgueil démesuré, et j'adore apprendre tout ce qui est possible pour paraitre plus intelligent que certains et me servir de ces connaissances pour leur créer des ennuis. Le seul petit probleme, c'est qu'en faisant ça, j'ai aussi apprit l’existence de la magie, ce qui cause de sérieux dégâts. Oui, car les anges représente l'autorité, et j'ai horreur de ça, surtout depuis que l'un d'eux à coupé l'une de mes amies en deux, alors quand j'en vois, je cri et je fuis. Mais les démons, soit je ne sais pas les reconnaitre, soit ils n'ont strictement rien à faire de moi, donc je les ignores aussi.


The life before the Apocalypse
"Comment suis je arrive a Londres"


        Je suis né dans une auberge mal-famée du pays de galle, après, je dis ça, mais ce sont mes parents qui la tiennent alors... Enfin, entre deux années en plus, et avec deux mois de retards, faut croire qu'il faisait trop froid pour que je veuille sortir. j'ai grandis dans la joie et l'amour de ma famille, même si elle n'était pas très riche. J'ai appris pleins de choses sur les classes sociales, tant les gens qui défilaient à l'auberge étaient variés. Un jour, j'ai même vu deux personnes identiques pousser la porte, commander à manger, puis fracasser la tête de tous les hommes qui les regardaient un peu trop. Ce jour-là, mon père à du faire changer les tables. Je savais différencier un paysan d'un postier, un boulanger d'un boucher, un comte d'un marquis, même si c'était très rare, et il y avait quelques fois des personnes importantes et des soldats qui défilaient aussi. À trois ans, je courrais plus que je ne marchais, entre les tables de l'auberge, et je babillais avec les clients sous le regard attendrit de ma mère et blasé de mon père. Les clients étaient assez souvent compréhensif, mais des fois, ils me criaient dessus et me poussaient.

Ma plus grande rencontre se fit quand j'avais 5 ans, un bonhomme bizarre est venu et a sortit une chose étrange d'un grand sac noir et difforme, et avec cette chose, il a produit des sons. Et toute la salle s'est tue, dans un silence presque religieux, même les plus saouls ont arrêtés de se battre pour l'écouter. Après son départ, j'ai su que je voulais devenir comme le monsieur : un ménestrel! Facile à dire, mais pas à faire. Pendant deux ans de suite, j'ai cherché à apprendre, bon d'accord, quand j'ai trouvé un violon, je m'en suis surtout servit pour faire peur aux gens avec des sons stridents, mais ensuite, j'ai appris le solfège avec un voyageur pèlerin, il venait de Londres, au sud - je ne savais pas où cela était, mais je rêvais d'y aller - ce fut dur et franchement laborieux. J'avais des clefs de sol et de fa partout dans la tête, en plus, j'avais du mal à comprendre, parce qu'il m'apprenait aussi un autre système.

Lorsqu'il partit, il me prévint de toujours relire mes notes, et de bien les mémoriser. Pendant un an, j'ai donc torturé mes parents en essayant de produire des notes correctes avec l'archer et le violon que j'avais trouvé. Même les clients me jetaient dehors, alors, on m'a mit à l'école du petit village. Grosse erreur que voilà, je n'aimais pas les calculs, je n'aimais pas l'histoire, je m'endormais toujours, les sciences, je jouais avec les instruments, la géographie... Ce fut mon pire cauchemar, je ne sais toujours pas différencier le nord du sud pour tout dire. l'anglais, ben je le parlais déjà, alors je ne voyais pas pourquoi je devais l'écrire... Pendant les récrés, je n’arrêtais pas de chahuter, je courrais dans tous les sens, et je jouais souvent de mon violon aussi. On a donc confisqué mon violon, alors, j'ai appris à lire et à écrire, même si les plumes me donnaient plus envie de chatouiller mes camarades que d'écrire avec. Mais hormis cette matière, je n'appris rien d'autre que la musique.

J'ai arrêté l'école à douze ans, et j'ai commencé à aider quelque peu mes parents à l'auberge, je jouais souvent du violon, mais je devais aussi cuisiner avec mon père. C'est là qu'est venue ma passion étrange pour les farcies. J'ignore pourquoi d'ailleurs, mais j'adorais farcir les légumes avec du poisson ou de la viandes, même ceux qu'on ne mangerait pas d'habitude. C'est une aubergine farcie à la chèvre qui fut mon salut. Un noble qui passait par là la gouta, c'était un petit seigneur de province, mais un seigneur tout de même, et après l'avoir mangé, il me fit venir à lui et demanda à ce que je devienne son cuisinier personnel. Mes parents, voyant là un moyen de se débarrasser de moi tout en m'offrant une vie plus riche que la leur, me cédèrent à lui. Je suis arrivé alors dans une grande maison, et mon maitre, appelé Ulric McFlesh, était acteur de théâtre. Je ne su pas trop ce que c'était, mais j'avais pour obligation de toujours préparer des farcies pour ses repas, et toujours différentes de surcroit. Je faisais parfois le ménage, même si à chaque fois, je parvenais à casser quelque chose, et bientôt, le maitre en eut marre et me confia le nettoyage d'une pièce immense, la bibliothèque.

chose étrange, cette pièce était remplie de livres, et apparemment, le maitre n'y allait quasiment jamais. Comme je m'ennuyais souvent entre la confection de deux farcies, je restai dans cette pièce trop grande à mon gout, et je lisais. je remerciais même les instituteurs de m'avoir confisqué mon violon pendant une période, car lire était très utile en fin de compte. je finis même par apprécier les calculs dans un livre de théorème. J'appris une autre langue, le grec, très utile quand je me suis attaqué aux livres de médecine, même si je ne comprenais que la théorie, je trouvais ça amusant d'en savoir toujours plus. Je suis tombé sur d'étranges ouvrages, certains relatant des faits historiques mais inexplicables, d'autre parlant de créatures mystiques. Je me plu à lire ces histoires, et je découvrais un monde surnaturel plus que palpitant à mes yeux. Je crois que j'ai lu tous les livres de cette bibliothèque, parce que pendant trois ans, hormis les repas, je ne faisais rien, donc je jouais du violon, et apprenait aussi l'histoire de grands musiciens à travers les œuvres qui m'étaient proposés. Mon maitre m'a vendu quand j'avais à peu près quinze ans, à un seigneur plus riche, qui voulait que je sois son écuyer quand il allait à la chasse.

J'ai donc appris à monter à cheval. C'était assez amusant, et mon maitre était un peu plus social que l'ancien. Il me demandait si je me plaisais dans ses locaux, parfois, il me demandait ce que je pensais de sa fille, elle avait deux ans de moins que moi, mais je la trouvais très gentille, et aussi très douée pour le piano, son précepteur lui faisait cours assez souvent, mais il semblait avoir quelques lacunes. Au bout d'un moment, j'en ai eut marre, et je suis aller lui prêter main forte pour lui expliquer le solfège, mon maitre sembla très surpris que j'en sache plus que l'enseignant de sa fille. Peu après, mon maitre me fit passer d'étranges test, d'abord du marchandage, comme pour la vente, puis sur des pesées, et pleins d'autres. Radicalement, en voyant les résultats, il changea de comportement à mon égard, il ne me voyait plus comme un écuyer, mais comme un jeune homme à qui il faut enseigner les bons rudiments de ma vie. Il m'a donc apprit à me battre à l'épée, même si j'avais énormément de mal au début. Je préférais esquiver qu'attaquer, et parfois, j'en oubliais même l'épée que j'avais en main. Pourtant, ce fut très facile, et je finis par comprendre les rudiments du combat à l'ancienne, tout en préférant le combat à mains nues, et pour cause, j'étais plus doué. Pour ce qui est des armes à feu, j'avais trop peur du bruit que causaient le tir pour l'utiliser

L'année de mes dix-neuf ans, mon maitre m'a dit qu'il allait marier sa fille à un comte en ville, et qu'il ne pouvait donc plus me garder, puisqu'il devait payer une dote pour celle-ci, sans compter qu'il était de plus en plus ruiner. Alors, il me donna quelques pièces, assez pour vivre un mois, et je suis partit en emportant mon violon et mes affaires personnelles. (pas grand chose me diriez-vous) J'ai pris le bateau et j'ai découvert un lieu que je ne connaissais pas, la ville, la capitale pour être précis. Londres me parut comme un lieu de découverte et de débauche en même temps. Il y avait tant de choses que je ne connaissais pas, les restaurants, les boutiques, les centres étranges de médecine, les théâtres, je compris même ce que c'était pour une fois, les grands édifices protéger par les soldats. Une incroyable découvertes se fit à moi. En fait, c'était comme dans mes livres. Avec mon violon, je parvenais à gagner quelques pièces chaque jour, et je séduisais les jolies dames comme je le pouvais. Je savais qu'il y avait des catins, mais je trouvais cela déshonorant de vendre son corps, alors je n'y toucher pas.

Ma première fois se fit dans un petit hôtel que je ne connaissais pas, et surtout, avec une personne qui n'était décemment pas humaine.  Ce ne fut pas trop un probleme, puisqu'elle ne me sembla pas dépourvu de bon sens. Après l'acte, comme elle remarqua que je ne paraissais que curieux à son égard et non terrifié, elle m'apprit ce qu'elle était - succube - et aussi tout ce qu'elle savait sur le monde magique. Les livres disaient donc vrais! Londres étaient donc bel et bien cette ville où tout est possible, où toutes les races vivent à peu prés en harmonie et sans soucis. Je me suis lié d'amitié avec ma compagne, Lyra, et bien qu'elle soit d'une autre race, elle m'aida à m’intégrer à peu près, et surtout, me fit parvenir quelques livres, me permettant ainsi de satisfaire ma soif de connaissance. Quelque chose cassa pourtant ma satisfaction dans ce monde, et ce quelque chose était un ange. Une ordure d'ange qui trancha sans ménagement mon amie avec une lame, un ange qui, je dois le dire, fut extrêmement dur à abattre, mais j'y parvint en usant d'un bâton étrange que j'avais trouvé en compagnie de mon amie - en fait, je pense qu'il est surtout partit parce que je l'ennuyais à hurler comme un dément, mais je ne sais pas.

Cet événement marqua un violent tournant dans ma vie, j'ai nommé le bâton Lyra, en l'honneur de celle qu'il avait vengé. J’écopais de deux cicatrice suite au combat, dont une qui faillit m'être mortelle, puisque à un centimètre près, l'ange me tranchait en deux. Je n'étais qu'un humain, mais j'étais bagarreur depuis longtemps, et j'avais appris à me battre, alors à présent, je m'autoproclamer chasseur d'ange! - même si je n'en ai jamais croisé d'autres. Mais pour l'instant, je suis surtout à la recherche d'un maitre, parce que ma bourse est vide, et que mon violon ne me rapporte plus assez pour vivre...


        Je porte toujours sur moi mon violon ainsi que mon luth, bien que je ne sois point aussi doué avec mes doigts qu'avec l'archer. Jeconserve mon Lyra, parce qu'il est apparemment magique, du moins c'est ce que je crois, on ne fait pas disparaitre un ange rien qu'en le tapant dessus, si? Oh, j'ai une envie étrange de voir s'il est possible d'être magicien, même si j'ai des doutes, après tout, les livres parlent de contes de fées, pas de la réalité... Mais les démons et les anges existent, alors c'est possible non?

Non.

Bon... Ben je reste un pauvre humain capable de farcir tout et n'importe quoi alors...

(NDA : ce personnage est complétement fou, mais j'ai aimé le créer, donc c'est à vous de le juger à présent!)
     



En dehors du Forum
Qui suis je derriere l'ecran?

  Pseudo : Le diable, c'est pas moi qu ait choisit, tout le monde m'appelle comme ça...
  Age :20 ans sous peu, Je suis vieux ^^
  Comment avez vous connu le forum? : Euh Mystère et boule de gomme
  Votre avis sur le forum : Il est très bien formé je trouve, le design est magnifique, les membres ont l'air d'assez bien s'amuser. Moi je dis : Chapeau!
  Fréquence de connexion : Hmmm je ne sais pas, un peu tous les jours
  Code du reglement :


Dernière édition par Archéon Gathamaure le Mer 17 Juil - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Archéon gathamaure, ou le menestrel chasseur d'ange! (terminée)   Lun 15 Juil - 10:50

Bienvenu /o/

Fiche terminée? o=
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Archéon gathamaure, ou le menestrel chasseur d'ange! (terminée)   Lun 15 Juil - 14:00

Merci mademoiselle l'ange (c'est un ange, tu n'es pas censé l’apprécier, Ari, ressaisis-toi!) Oui la fiche est terminée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Archéon gathamaure, ou le menestrel chasseur d'ange! (terminée)   Mar 16 Juil - 10:59

Bienvenue~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Archéon gathamaure, ou le menestrel chasseur d'ange! (terminée)   Mer 17 Juil - 16:27

Fiche sympathique, agréable à lire.

Pour la sorcellerie et la magie, tu vas te toucher, sans enseignements précis :p

Ton BG est un peu bizarre, mais passe encore. Même si j'ai l'impression étrange d'être au moyen-âge plutôt qu'a l'ère industrielle...

Par contre, le coup du ratatinage d'ange, laisse tomber. Tu es un ménestrel, donc avec aucun véritable enseignement de combat (contrairement à un baladin). Abattre un ange qui dérouille un démon (même non-combattant comme une succube) est de loin au-delà de tes forces, même avec une des meilleurs armes du monde (et encore) sans une bonne raison. le TGCM n'étant pas vraiment de mise, ou tu as une idée précise et différent et auquel cas je te prierais de me l'envoyer par MP, ou bien tu edit et tu oublie le "dérouillage".

Je rappelle aimablement que il faut être un "monstre" humain pour combattre au niveau de ses saloperies d'ange et de démon. Et encore, seul certaines armes peuvent les abattre. Et qu'une succube en ai une "comme ça" m'a l'air bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Archéon gathamaure, ou le menestrel chasseur d'ange! (terminée)   Mer 17 Juil - 22:21

Modification apporté, le personnage croit l'avoir dérouillé, mais l'ange s'est simplement tiré après un trop grand ennui. Pas de dérouillage de démon, juste une fuite et un trop plein d’orgueil à satisfaire.

Voilà, j'espère que cela vous satisfait, si manquement quel qu'il soit est toujours présent, contacter moi et je ferais de mon mieux pour le réparer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Archéon gathamaure, ou le menestrel chasseur d'ange! (terminée)   Dim 21 Juil - 15:34

Validay
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Archéon gathamaure, ou le menestrel chasseur d'ange! (terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Archéon gathamaure, ou le menestrel chasseur d'ange! (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce matin, un lapin a tué un chasseur (Cassiopée) terminé
» La Grotte du Chasseur
» L'expérimentation archéologique
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» Journal d'un archéologue [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: ¤ Avant RP ¤ :: Présentations :: Présentations Validées-