« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Bas Fond] Le lendemain des révélations (2ème Partie en ville) [PV: Alois Trancy & Eena De Fontaña Trancy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: [Bas Fond] Le lendemain des révélations (2ème Partie en ville) [PV: Alois Trancy & Eena De Fontaña Trancy]   Ven 13 Avr - 19:04

-Merci…

La réaction de son cousin vexa un peu Elena. Elle qui avait dit ce qu'elle avait sur le coeur pour le consoler  mais sa réponse était un petit merci murmurer entre ses dents. La calèche s'arrêta et elle tourna la tête vers la fenêtre. C'était un endroit peu approprié pour une jeune demoiselle car tout paraissait mort,gris,triste et sales. Elle tourna la tête vers Ana et lui fait comprendre qu'elle devrait resté a coté voire collé a elle. Elle appréhendait les regards des gens qui devait y vivre dans cette endroit. Naturellement,Ana accepta en mettant la main sur son coeur et baisse la tête en souriant.  Puis elle se leva pour sortir de la calèche avant Ana,qui aussitôt sortis,s'accrocha a son bras.  Elle regarda son cousin qui a comme un autre masque. Mais ce masque fit un peur a la jeune comtesse. Elle n'aimait pas ce nouveau visage et sort son éventail et le bat en regardant Ana.

-Nous voilà arrivés à mes bas fonds adorés ~ Suivez le guide, les loups dévorent sans demander leur dû ici ~ ~

Elles le regardaient aller donner de l'argent a des pauvres après qu'il fit un signe de main pour qu'elles attendent. Il venait ensuite vers elle en marchant toujours et en sautillant a la fois, et il fit un signe de main pour qu'elle le suive. Ce qu'elle fit en pressant le pas pour être jusque derrière Alois pour rassuré la comtesse. Elle battait son éventail nerveusement en regardant légèrement les lieux.  Des maisons dégradé et de couleur noir.
Elle n'allait jamais dans ses lieux et se sentait mal à l'aise. Elles lui suivirent en essayant de contenir leurs calmes.


Dernière édition par Elena De Fontaña Trancy le Dim 7 Oct - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bas Fond] Le lendemain des révélations (2ème Partie en ville) [PV: Alois Trancy & Eena De Fontaña Trancy]   Mer 30 Mai - 15:01


Avait-il était trop brusque dans ses pensées de tantôt ? Dans un maigre écart, qui empêchait une réaction positive de sa cousine, la rendant se vexer peu après son remerciement. Elle était sincère, et n’avait guère été galant pour lui rendre la monnaie dans une forme correcte.
Le lieu d’arrivé présent, l’extase et le masque nouveau arrivèrent.
Dans sa nouvelle peau, dans ce nouveau monde si commun, Alois était si à l’aise, bien qu’il nota après un petit instant, que ce n’était point le cas de ses compagnons, massant par derrière les épaules d’Elena, une ignorance profonde envers Claude.

L’adolescent ne voulait pas perdre son temps, les entraînant dans des multiples couloirs parmi toutes ces rues, pour les mener à leurs destinations, l’œil toujours adroit aux pauvres qui y demeuraient leur portant une main charitable, le regard centré sur le maigre monde présent lors de cette après-midi. Espérant vainement qu’il puisse y voir son être aimé. Alois s’était renfermé sur lui-même, indirectement, malgré une joie sadique, qui perdura jusqu’à leur milieu d’arrivé où il cessa, brusquement, sa coquille de désintérêt des autres, ouvrant avec soin les portes de cette église, seul refuge dans ce lieu perdu.
Il leur lança un simple regard d’invitation, afin de les faire renter dans l’endroit saint.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bas Fond] Le lendemain des révélations (2ème Partie en ville) [PV: Alois Trancy & Eena De Fontaña Trancy]   Mer 6 Juin - 13:48

"> Tout au long du trajet,les demoiselles suivirent Alois en observant les moindres détails de ce quartier. Des pauvres mendiants a tout les coin de rue, et même des enfants. Cela fit mal au coeur de la jeune comtesse car elle adorait les enfants. Habituellement,elle donnait quelque friandise aux enfants dans les rues car elle savait parfaitement qu'ils adoraient ça. Elle ne fessait pas ça pour un actes de perversité,non cela n'était pas son genre. Mais plutôt pour un acte de bienveillance,de générosité et de sympathie envers les enfants. Les autres gens qui font partis de la noblesse ne trouvent cela convenable pour une comtesse telle Elena. Mais les personnes de la classe moyenne pensaient le contraire. C'était une chose extraordinaire vis à vis une comtesse. Mais,malheureusement, elle ne possédait ni bonbons sur elle. A part de l'argent. Elle demanda discrètement a Ana de laissé quelque pièce de côté après la visite de la chapelle et qu'elle leurs donnent discrètement par la suite. Ana la regardait avec une sourire. Elle savait très bien que sa maîtresse était généreuse et lâcha sans se rendre compte un compliment envers Elena. Cette dernière tourna la tête autour d'elle pour regardait si on avait entendu Ana.

Au bout de quelque minutes, ils arrivèrent enfin devant cette fameuse chapelle. Elena jeta un rapide coup d'oeil vers Ana pour vérifier si elle a bien son appareil photo. Puis son regard se tourna vers son cousin qu'il avait ouvert la porte pour les laissées entrer. Elle rentra la première et regarda aussitôt droit devant elle avec les yeux pétillants. Les rayons du soleil dans les vitraux donnaient un festival de couleurs dans tout le bâtiment. Elle s'avança entre les banc tout en étant fasciné par cette artifice de rayons coloré. Ana la regarda en souriant jusqu'au oreilles,dévoilant ses dents blanches. Puis commença a prendre le lieu en photo tout en se promenant dans la chapelle. Elle rejoignait Elena qui s'était arrêtée devant les cierges et demanda a Ana une pièce. Celle ci lui la donna et Elena la mit dans la fente prévu pour et pris un cierge qu'elle l'alluma avec un autres déjà allumé. Puis elle la posa et se mit a genoux pour prier pour sa mère. Ana sourit de plus belle et tourna son regard vers le choeur qui était tout aussi magnifique et elle le prit aussi en photo. La jeune comtesse se relèva en tapotant sur sa robe. Elle regarda Ana qui la regardait a nouveau et tourna la tête de côté pour ne pas qu'elle la voit pleuré un peu. Mais la domestique le remarqua en la prit dans les bras en ayant la larmes à l'oeil elle aussi:

-Elle vous manque beaucoup... chuchota-t-elle.

La jeune comtesse hocha la tête pour lui dire oui et se redressa pour essayait ses larmes doucement. Elle demanda ensuite si son maquillage avait coulé et Ana lui essuya tendrement en dessous de ses yeux. Elle observa la chapelle de nouveau et se dirigea vers son cousin tout en essayant de se contenir. Quand elle arriva devant lui, elle le regarda tendrement et la prit dans ses bras pour cacher ses yeux qui se troublèrent un peu. Avec sa main gauche, elle essuya a nouveau ses yeux le plus discrètement possible. Heureusement, les larmes qui coulaient doucement sur sa joue tombèrent sur le sol et non sur lui. Elle avait peu être de la chance qu'il ne l'avait pas remarqué. Mais elle évita quand même de le serrait trop dans ses bras pour évité que ses larmes tombent sur le sol et pas sur lui. Elle le lâcha doucement après s'être calmé un peu dans son chagrin vis à vis de sa mère et lui prit les mains en souriant doucement.

-¡Qué hermosa capilla! *

Puis,elle regarda Ana venir vers eux et lui demanda si elle a prit des photos. Ana sourit toujours et lui répondit que oui. Elle alla ensuite vers la sortie pour aller dehors afin d'aller dans une boutique par très loin de la chapelle pour développé ses photos et donnait en passant les pièces misent de côtés pour les enfants.

____________________________________
*Quelle magnifique chapelle.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bas Fond] Le lendemain des révélations (2ème Partie en ville) [PV: Alois Trancy & Eena De Fontaña Trancy]   Dim 7 Oct - 15:48


Frustration ? Nostalgie ? Il était difficile de bien percevoir l’état moral de l’adolescent, qui semblait à la fois renfermé, démoniaque intérieurement tout comme immensément fragilisé. Les églises, symbole d’un Seigneur dont il avait cessé d’y croire, se réfugiant dans des tréfonds obscures de l’occulte : il préférait le goût amer du diable plutôt que de la tendresse malsaine de Dieu. Un choix personnel qui ne rechignait guère devant la beauté de l’édifice.

Sublime demeurait encore trop fin pour qualifier la beauté du lieu, le soin apporté au chaque détail, les fissures visibles dévoilant l’ancienneté de l’endroit. Pour l’athée qu’il était, les sentiments enveloppés dans la chapelle valait mieux que sa signification. Alois se moquait pas mal de prier oh quels probables anges en ce moment, il s’était réfugié de son plein gré dans le camp des démons. En rencontrer l’avait assuré dans cette décision suicidaire pour l’humain faible qu’il était. Sa dernière prière de sauvetage, exaucé par deux fois, s’était changée en cauchemar. Condamné à cette obscurité, l’adolescent ne pourrait plus rien y remédier, aussi lumineux soit il à l’intérieur.

Elena, de son côté, rayonnait de bonheur. L’idée des photos avait été tenu à la lettre : moment de plaisir pour les yeux, moment de recueil, moment des photos ; un certain air de « famille » qu’Alois passa outre dans son esprit se percevait. Néanmoins, l’adolescent demeurant attentif bien qu’assez perdu dans sa tête par un air légèrement vague, nota un certain désespoir naissant dans sa cousine. Désespoir dont sa domestique rechercha aussitôt à le faire disparaître, avant d’aller vers lui. Il lui répondit par un petit sourire.

Un contact des bras fit continuer son long silence, l’entendant sangloter silencieusement. Guère insensible à cela sans pour autant en être véritablement touché sur l’heure, Alois lui tapota la tête en lui caressant légèrement les cheveux, sentant l’étreinte se resserrer petit à petit. Un manque certain de la personne qu’il aimait se ressentit dans l’esprit de l’adolescent, s’évitant de s’embrumer davantage dans cette pensée. Le contact se desserra, elle semblait aller mieux, lui prenant tout doucement les mains dans une expression heureuse.

-¡Qué hermosa capilla!

Il lui répondit de nouveau par un sourire, et voyant la domestique de sa noble cousine partir s’enticher de développer les photos, Alois décida, en vue d’une fatigue qui commençait à s’emparer de lui, d’aller la suivre. Déclarant à sa cousine que c’était le bon moment pour rentrer en chemin, tout l’air joyeux du départ s’était envolé pour laissé place quasiment à une coquille vide qui se mit à bailler avec un fin air aux aguets. Son regard ne pouvait s’empêcher de regarder la tête des passants en signe d’apercevoir quelqu’un dont il savait très bien, sentimentalement, qui. Afin d’éviter toute suspicion, rempli de patience, Alois déclara :

- Une très belle journée qui se termine.

Ana ayant finalisé la sortie des souvenirs si nous pouvions considérer cela ainsi, Alois les ramena à l’endroit de départ en payant de nouveau le cochet pour les ramener chez lui. Il se montra davantage affectif avec sa cousine dans un sentiment d’avoir été beaucoup trop absent pendant tout le voyage sans pour autant réclamer un retour. Intérieurement, l’adolescent soupira : il allait retrouver la grandeur terrifiant du manoir avec son majordome à remanier dans ses obligations sans avoir sujet de conservation de sa part, et la demoiselle Hannah qui lui aspirait une plus grande méfiance. Tout ceci dans un silence qui tuerait quiconque. Son regard se releva, appréhendant à cet instant la présence de Claude qu’il avait entièrement oublié. Ce dernier semblait se moquer de son mal à l’aise et était d’un stoïque alarmant. Il soupira désespérément de cette routine qui lui revenait sans cesse au galop.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Bas Fond] Le lendemain des révélations (2ème Partie en ville) [PV: Alois Trancy & Eena De Fontaña Trancy]   Dim 7 Oct - 18:08

Son cousin répondit par un sourire avant de vouloir rentrer au manoir. Il est vrai qu'en effet,il commence a se fait tard. Elena accepta et le prend par le bras et quitta l'église d'un pas rapidement. Elle est au courant de sa phobie de la nuit et vu que le ciel vira bientôt a l'orange,il y a pas de temps a perdre. Son chagrin avait disparut d'un coup quand ils sont sortis de l'église. La demoiselle regarda son cher cousin en marchant en restant silence.

-Une très belle journée qui se termine.

La comtesse se repassa la journée en tête, que de visite, de fous rire parfois mais aussi de tristesse. Elle sourit en pensant a son cousin qui avait le sourire jusqu'aux oreilles quand ils étaient au pied de Big Ben, on pouvait lire sur son visage un bonheur extrême. Mais elle remarqua que ses expressions varier souvent, mais la elle remarquait qu'il était épuiser. Elle aussi d'ailleurs. Marcher pratiquement toute la journée,ça peut être fatiguant. Ana les rejoints quelque minutes plus tard et se mit derrière eux. Elena tourna la tête vers elle et lui sourit en entendant que les photos mettrons quelque jours pour être développer. Elle repose son regard sur son cousin en gardant sourire aux lèvres et déposa rapidement un baiser sur ses cheveux blonds.

Ils arrivèrent rapidement à la calèche et laissa son cousin monter en premier avance de suivre le mouvements. Elle rit doucement en voyant tout les sacs du a ses folles dépenses et alla s’asseoir auprès de son cousin. La calèche avança doucement après que leurs domestique rentrer. Elle blottissait son cousin contre elle en souriant et posa sa tête sur la sienne et s'endormit pendant tout le trajet!


(RP Finit ! )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Bas Fond] Le lendemain des révélations (2ème Partie en ville) [PV: Alois Trancy & Eena De Fontaña Trancy]   Aujourd'hui à 3:27

Revenir en haut Aller en bas
 

[Bas Fond] Le lendemain des révélations (2ème Partie en ville) [PV: Alois Trancy & Eena De Fontaña Trancy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Centre Ville] Le lendemain des révélations (1er Partie en ville) [Privée Alois & Elena]
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» LE DIX COUPS DU PRESIDENT ?POLITIQUE PAS ! FOND ,FORME ,STYLE PAS!
» A l'eau ! Fuite à fond de cale !
» Fond d'écran.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp terminés.-