« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]   Mer 1 Fév - 20:35

Par une après midi enneigé,Ana Maria voulait emmena notre chère comtesse au parc qui se faisait habiller chaudement a cause du temps. Puis elle allait chercher ses gants sur la table de sa chambre et les enfila délicatement.  Une fois les demoiselles prêtent,elles quittaient le manoir et marcha dans la neige. Elena fut émerveillé  en voyant le tapis blanc et marcha doucement en regardant autour d'elle les yeux brillant. Il faut dire qu'il n'avait jamais vu de neige au-parement,les hiver d'Espagne sont doux donc il n'y a pas de neige.
Elle se baissa doucement et et prit de la neige dans ses mains. Elle avait reçu une boule de neige dans le dos et se retourne en voyant que c'était Ana qui 'avait envoyer.
Elle sortit et forma une boule avec la neige dans sa main et la lança sur Ana. Elle se releva et courra pour évité les boules de neiges. Pendant un peu plus d'un quart d'heure,elles finissaient leurs batailles de boules de neiges,elles prirent le chemin pour aller au parc. Elles discutaient de tout et de rien et dirent "buenas tardes". Elle souriait quand les gens la regarda avec de grands yeux. Comme çi qu'ils n'avaient pas jamais vu d’étranger. Bon vous allez me dire qui a déjà vu une espagnole  et sa nourrice dans les rue de Londres?

Une fois arrivé au parc, elles se promenaient sur le chemin qui n'existé plus a cause de la neige. Elena regarda autour d'elle et vit des  enfants jouer dans la neige,certain faisait des bonhomme de neige,d'autre  des anges dans la neige. Elle discutait à nouveau de tout et de rien. Jusqu'au moment où Elena regarda au loin des gens glissait sur un lac geler.
Elle prit le bras d'Ana et courra vers le lac en riant. Elle voulait essayer de glisser sur ce lac. Ana Maria demanda deux paires de patin a glace et aida Elena a les mettre.
Puis elle l'entraîna sur la glace. Elena s'agrippa a sa nourrice et se laissa entraîner. Elle trouva cela amusant et fit un grand sourire. Petit a petit,elle se décolla d'Ana pour se débrouillé seule. Elle glissait quelques mètres mais manqua de tomber elle avait pas encore l'habitude. Sa nourrice vint la rattrapé et lui prit le bras pour la guider.Elle fit plusieurs fois le tour du lac en évitant de foncer dans les gens.


Dernière édition par Elena De Fontaña Trancy le Sam 14 Avr - 22:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]   Lun 19 Mar - 21:06

J'aimais la couleur de la neige, un blanc pur comme de la soie. Je ne pouvais pas m'empêcher de penser que je marchais sur un ciel à part entière, même si on était loin de pouvoir dire et affirmer que la neige sur le sol est un ciel ... C'était bien dommage mais c'était l'impression que j'avais toujours lorsque je sentais mes pattes s'enfoncer dans ce tapis blanc.
J'étais justement en train de marcher dans la neige sous ma forme lupus, je tentais de me faire discret je ne voulais pas me faire remarquer, mais ça allait, même si j'étais grand j'arrivais à me cacher et il n'y avait personne: Le froid sûrement devait convaincre les gens à ne pas sortir de chez eux. On n'a pas tous une épaisse fourrure pensais-je. En parlant de fourrure je dû me résoudre à revêtir mon apparence humaine, il y avait deux personnes en train de faire du patin sur une surface d'eau gelée ... Et parmi ces deux personnes, l'une était en plein apprentissage semblait-il, elle avait du mal et se faisait supporter par la seconde ... Et c'était une humaine, je le sentais parfaitement.
Je n'apprécie toujours pas cette catégorie d'être, pour moi ils étaient tous les mêmes au plus profond d'eux. Mais ... Cette jeune fille qui était en train d'apprendre à patiner semblait différente ... On pouvait lire une certaine pureté sur son visage, et son parfum dégageait une odeur agréable et tout aussi pure. Il m'arrivait de croiser parfois des humains ou des humaines vraiment différentes dans l'aspect, mais dans les faits c'était autre chose, et toutes les fois où j'avais pensé cela, je m'étais trompé en imaginant que les humains pouvaient avoir bon fond. Je n'avais pas réellement l'envie de tenter l'expérience une nouvelle fois. Ou plutôt, pas maintenant.
Je venais de la voir seulement quelques instants, il me fallait l'observer davantage avant de pouvoir juger et décider si oui ou non cette humaine était différente des autres.
Il n'y avait pas mieux à faire: Se poser et observer. C'est alors que je me rendis devant la surface de glace pour m'assoir dans la neige afin de les regarder sans me cacher, si elle le mérite je serais de toute façon venir vers elle alors il n'était pas nécessaire de la regarder depuis un point éloigné, autant faire ça franchement et passer moins étrange. Après tout, il est normal de regarder des gens patiner qu'ils sachent le faire ou non quand on n'en n'a jamais fais soi-même! Et puis, si cela n'était pas normal, tant pis, elles allaient devoir faire avec, en partie l'humaine qui apprenait à dompter le dos de la glace, c'était elle que je jugeais, personne d'autre. J'espérais au moins qu'elle n'allait pas me décevoir comme les précédents et précédentes, je souhaitais tomber sur quelqu'un d'unique et qui se démarquait: Une personne qui mériterait de pouvoir entendre ma voix et mes mots parler à son ouïe ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]   Mer 21 Mar - 14:26

Comme Elena commençait vraiment à bien se débrouillé avec les patins,alors,sa gouvernante voulait lui faire un autre exercice. Elle recula en lenteur jusqu'à ce qu'il y a une distance entre les deux femmes pour qu'Elena avance toute seule. La jeune comtesse manquait d'équilibre mais se rattrapa et donna une impulsion avec son pieds pour pouvoir avancer.Elle avança assez rapidement mais tomba sur sa gouvernante,qui cette dernière tomba sur la glace. Elena releva la tête pour s'excuser auprès d'Ana et remarqua un jeune homme qui les observa. Elle commença a rougir,honteuse d'être observé durant la chute. Puis elle se releva et attendit qu'Ana se relève aussi pour pouvoir continuer l'exercice et lui donna des conseils pour avancer,du genre qu'elle ne doit pas aller trop vite mais pas trop lentement non plus. L'exercice reprit et Elena suivit les conseils de sa gouvernante. Elle prit une profonde inspiration et avança doucement vers Ana. Elle se débrouiller bien et à force qu'elle avançait,Ana ,elle recula toujours. Ce qui oblige la comtesse à avancer. On pourrait simuler cette scène avec les premiers pas d'un bambin. Elena commença vraiment a s'y faire malgré les chutes de temps à autre. Mais elle avait comprit le principe du patin à glace.

Ana décida de changer d'exercice,peu de temps après. Un exercice plutôt plus poussé que le précédent. Elle voulait que sa maîtresse tourne en rond puis qu'elle tourna sur elle même après. Elle montra l'enchaînement sous les yeux ronds de la belle. Elle se mordit la lèvres quand c'était à son tour. Dans un premier temps,elle se faisait aider par Ana qui lui donna la main pour l'aider a tourner en rond. Puis elle la lâcha doucement avant de l'aider un peu a tourner sur elle même. Elle fit un tour complet et tomba par la suite sur les fesses. Ana la regarda en riant doucement et lui prit la main pour la relevais en la félicitant. Elena recommença l'exercice plusieurs fois jusqu'à ce qu'il soit complètement acquis en regardant de temps en temps l'homme qui les regarda. Elle se demanda pourquoi il reste seul dans la neige à les observer. Cela la gênée un peu car il avait en direct les chutes qu'elle avait put faire mais aussi ces prouesses. Elle se sentit épier mais essaya de oublier sa présence et regarda Ana qui commençait a danser sur la glace en souriant. Elena se sentit beaucoup a l'aise pour le patin. Après des heures d'entrainement, elle pouvait se déplacer toutes seules sur la glace et cela lui plaisait beaucoup. Elle le laissa même entraîner dans la danse avec Ana en riant.

Un peu plus tard,les deux femmes arrêtèrent de patiner. Elles enlevaient leurs patins a glace et se promena un peu dans le parc avant de rentrer au manoir. Elena regardait vers le ciel et vit des flocons tombaient. Elle sourit doucement en sentant les flocons se poser sur son visage et déclara a Ana: "¡ Es frio * ! " Cette dernière rit lentement en lui disant que c'est normal. Elena tendit les mains pour que les flocons soient sur ses gants et pour les fixer. Puis elle discuta avec Ana,qu'elle aimerait avoir des hivers comme cela.
Elle regardait les enfants jouaient dans la neige avec leurs parents qui les surveiller sur un banc. Sur le coup, elle voulait jouer avec eux car elle adoré les enfants. Mais par principe de la société,mélanger les gens de moyenne classe au noble était mal vu. Ce qui lui fit soupirer. Elle aimerait tellement partagé des moments comme ça avec des enfants. Elles continuaient le chemin et arrivent devant un banc. Elles s'installaient dessus et fixait le magnifique paysage enneigé qui leurs est offert en discutant.


________________________
*C'est froid.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]   Ven 23 Mar - 16:54

Je pouvais la regarder tomber sans cesse et à plusieurs reprises: ça occupait, et ce n'était pas désagréable, au contraire! Certes il est facile de rire des autres quand l'on ne sait même pas soi-même faire du patin à glace. Mais je ne riais pas, je me contentais de la regarder apprendre, et s'améliorer à force de tomber, jusqu'à ne faire plus qu'un avec la glace, elle savait patiner maintenant, et se laissait aller et guider par la personne qui l'accompagnait. Elle avait aussi remarqué ma présence, et semblait rougir de honte: après tout j'avais droit en avant première à ses chutes! Il ne fallait pas avoir honte, voilà ce que je pensais, c'est tout à fait normal de se faire observer dans ce genre de situation, elle faisait ce que je ne savais pas faire. Elle apprenait. Moi je n'avais jamais eu l'occasion d'apprendre, pourtant l'envie était présente ... Après un long moment passé sur la glace, elle s'en enleva toujours accompagnée de la seconde personne, et elles se mirent à marcher sous la neige qui tombait légèrement. Moi je décidais de les suivre, après tout elle semblait mériter de mon attention discrète et réservée. Elle tournait la tête vers les enfants, puis vers les bancs occupés par leurs parents, je ne pouvais pas savoir ce qu'elle pouvait penser: La jalousie de vouloir éprouver ce genre d'instant? Ou de la nostalgie, de quand elle passait de tel moment avec ses géniteurs? Pas la moindre idée, et je ne saurais m'imaginer de tels sentiments, étant donné que je n'avais jamais vécu cela.
Revenons en à nos moutons. Plutôt à notre brebis ici en l’occurrence. Elle alla s'installer sur un banc, et commençait à discuter avec sa suite.
Que faire? Les rejoindre? Ou rester en retrait et continuer mon écoute et mon observation? Si je restais éloigné je pouvais risquer la chance de pouvoir entamer une rencontre ... Mais si j'y allais ... Que faire? Je n'oserais pas lui parler. Je ne pourrais pas aligner un mot, ni même souffler une phrase.
Alea jacta est.
Prenant une profonde inspiration silencieuse, je me mis à marcher vers elle, pour arriver en face de leur banc, le capuche de ma cape retirée de mon visage, et mes mèches de cheveux cachant en partie mon front, ainsi que mes yeux rouges brillants comme des rubis que l'on aurait trempé dans de la lave en fusion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]   Sam 24 Mar - 18:25

Après une courte discutions entre les deux femmes,Elena tourna la tête et vit l'homme qui l'avait observer tout à l'heure venir vers elle. Pour une raison qu'elle ignore, son coeur commençait a battre fortement.Elle l'observait s'approchait d'elles en silence. Même Ana le regardait aussi. Elles étaient intrigué par cette visite inattendue. Quelque secondes après,l'homme était devant eux. Ana lui demanda gentiment:

-Bonjour,que voulez vous donc ? Il y a un problème ? Ou bien, qu'est ce que je peux faire pour vous ?

Elena le regardait attentivement. Il était beau garçon,grand, des cheveux noir. Mais ce qu'il frappé la comtesse, c'est ces magnifique yeux rouge. Elle les fixa longuement avec un visage émerveillé puis se secoue la tête doucement en rougissant fortement et essayant de cacher son visage dans son écharpe. Ana se tourna vers elle est remarqua qu'elle avait un comportement bizarre et lui demanda si elle allait bien. La jeune comtesse tourna les yeux vers elle et hochait la tête pour dire oui. Ana attendit sa réponse en regardant à nouveau l'homme. Elena,elle, regardait par terre, en train de jouer avec ses mèches bouclés qu'elle avait prit le soin les bouclés le matin même. Elle évité de le regardait en se passa en tête les chutes qu'il avait sans doute vu. Ce qui provoquait un rougissant intense de son visage. Elle voulait a tout prix arrêtait de rougir mais c'était plus fort qu'elle mais cet homme l'intimidait. Elle essayait de penser a autres choses mais le visage de l'homme restait ancré dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]   Lun 26 Mar - 19:41

Arrivant devant elles je me faisais de suite accoster par celle qui accompagnait la personne que je suivais du regard.

"-Bonjour,que voulez vous donc ? Il y a un problème ? Ou bien, qu'est ce que je peux faire pour vous ?"
Devais-je répondre sincèrement à cette question? Dire que je m'intéressais d'une certaine manière à la demoiselle qui rougissait?
... Qui rougissait? Oui, elle était complètement rouge mais pourquoi donc? Elle semblait m'avoir regardé, elle avait beau avoir sa tête cachée dans son écharpe ça se voyait clairement, on pouvait même voir un moment qu'elle devenait encore plus rouge ...
Peut être parce que je l'avais vue tomber à plusieurs reprises juste avant? Était-elle donc gênée? Peut-être, mais pourquoi autant? Ce n'était qu'une dizaine de chutes, pas plus, alors pourquoi? ...
Mh, je n'avais pas vraiment de réponse à cela, de même pour répondre à sa suite, et il allait me falloir le faire, sinon j'allais passer pour je ne sais quel genre de personne malpolie et mal élevée ... Oui mais que dire donc? Je ne pouvais révéler ma véritable intention.
Je ne voulais pas non plus devoir parler ... J'étais dans une impasse: Soit je m'en allais sans rien dire comme cela me conviendrait le mieux, soit j'ouvre ma bouche pour en laisser s'échapper quelques mots ...
Je retins un soupire de mon mieux pour éviter que ça se voit de mes interlocutrices. Je n'avais décidément pas le choix, je devais répondre, et avec des mots, j'allais faire simple et rapide alors, même si je n'avais aucune idée de ce que je pourrais répondre.
Réflexion, inspiration, réflexion, décision: Action.

<< I'm .. I don't know the city very well ... I'm .. I'm lost ... >>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]   Mer 28 Mar - 16:57

<< I'm .. I don't know the city very well ... I'm .. I'm lost ... >>
Ana se levais à la suite de sa réponse. Elle avait compris son problème ce qui n'ai pas le cas d'Elena qui ne comprend vaguement le français mais surtout l'espagnol. Sa gouvernante comprenait toute les langue,ce qui est utile pour la jeune comtesse. Elle la regarda en levant un sourcils puis Ana regarda l'homme et lui demande:

-C'est que nous aussi nous connaissons pas tellement la ville. Nous venons d'Espagne et nous logeons chez le Comte Trancy qui est le cousin de ma maîtresse. Mais nous pouvons essayer quand même de vous aidez si cela vous serez plaisir.

Elena le regarda en silence. D'après ce que vient de dire Ana,d'où moins,ce qu'elle a compris grâce a Ana,c'est que l'homme recherche quelque chose et qu'elles vont l'aidez. Elle fit le rapprochement de la patinoire à maintenant. C'est peut être pour ça qu'il les suivit. Elles étaient les seules dehors et lui a la recherche d'aide. Et pour ne pas les dérangeait dans l'apprentissage du patinage,il a préféré attendre dans la neige et de les regardait. Et puis cela expliquerait le pourquoi du comment qu'il les avait suivit. Elena se sentit un peu mieux mais resta assise. Ana lui demande a nouveau:

-Où devez vous aller alors ?


(Désolée de la mini répondre,mais je ne sais pas trop quoi répondre :/ )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]   Ven 30 Mar - 20:34

Visiblement je m'étais fait comprendre, mais pas par celle qui m'intéressait, peut-être ne comprenait-elle pas l'anglais, c'était une éventualité après tout sa suite venait de me dire qu'elles n'étaient pas d'ici, donc logiquement ... Bah, elle avait l'air de comprendre le français vue qu'elle comprit sa compagnie, donc je pourrais toujours lui parler ainsi. Et aussi, j'allais sûrement profiter de cette compagnie vue qu'elles allaient m'aider au mieux: Peut-être une servante? En tout cas celle-ci était plutôt du genre à prendre des décisions assez vite!
Mais.. s'il s'agissait réellement d'une servante, la demoiselle à moitié cachée dans son écharpe, était-elle noble de ce fait? Bah, ça ne changeait absolument rien à ce que je voulais: La connaitre et peut-être lui parler si elle le mérite. Mais nous n'en n'étions pas encore là, non d'abord je devais essayer de me retrouver avec elle seule, je ne voulais pas devoir "supporter" sa suite bien que le mot était trop fort et peu approprié. N'empêche que je voulais me retrouver seul avec la jeune fille, c'était elle qui m'intéressait, mais comment faire ...

Il me fallait tout de même leur tourner le dos et commencer à marcher après leur avoir adressé un léger sourire pour leur montrer que j'acceptais volontiers la proposition, et en marchant j'allais pouvoir réfléchir au comment justement. Je marchais lentement comme ça je n'allais pas mettre trop de distance entre nous, et il ne fallait pas non plus qu'elles remarquent que j'étais plongé dans mes pensées, ça pourrait peut-être paraitre louche en plus à leurs yeux si jamais ça pouvait se voir. Je regardais un instant le ciel: Il me paraissait tout de suite moins beau à voir sans la lune qui s'y promène, j'en lâchais un fin soupire tellement les cieux étaient simples sans ce miroir de lumière céleste ... Puis je regardais de nouveau la neige, et je sentais quelque chose en moi vibrer. Ou plutôt ... s'agiter, remuer: Même sous ma forme humaine, si je ne fais pas attention, j'ai ma queue de loup qui subsiste, et justement là je la cachais depuis que je me trouvais dans ce parc, je pouvais la cacher discrètement grâce à ma cape longue, on ne risquait pas de pouvoir la voir, à moins qu'elle décidait de bouger comme bon lui semble et de faire balancer ma cape avec elle histoire de se rendre bien visible aux yeux de tous, et les deux demoiselles seraient aux première loges en étant juste derrière moi ... Je devais m'efforcer à la faire se tenir à carreaux et ne pas provoquer de panique: Je ne voudrais pas non plus que l'on me prenne pour le grand méchant loup.
La neige ... Je pourrais peut-être m'en servir aussi! Ouais mais ... Il me faudrait utiliser ma queue pour faire ce que je pensais, et faire ce que j'avais en tête, ça reviendrait à détruire ma "couverture" et me transformer ... Sauf que je ne voyais pas d'autres solutions, alors que je tournais légèrement la tête derrière moi pour les regarder, je ne voulais pas non plus devoir faire ça en plein dans la ville, cela encore moins, ici dans ce parc ça serait parfait, après tout c'est presque un peu comme mon milieu naturel: La neige en moins et une quantité d'arbre plus importante en plus. Mais je n’étais pas non plus forcé de me transformer, après tout j’avais ma queue même en forme humaine je pouvais très bien m’en contenter. Allons bon, ce n’était pas une servante qui allait me faire peur non plus, et encore moins une humaine, bien que l’humaine en question m’intéressait au plus haut point. Et je comptais bien nourrir ma curiosité sans me gêne.

Je m’arrêtais de marcher subitement et je me baissais pour être accroupis sur le sol enneigé et j’attendais qu’elles se rapprochaient suffisamment de moi, moi qui avait un léger sourire de dessiné sur les lèvres je dois dire, je … Je semblais presque être en train de m’amuser si l’on peut le dire ainsi, j’éprouvais de l’impatiente à l’idée de voir si la jeune demoiselle en valait la peine, bien que je préférais que ce soit le cas et non pas le contraire. Mais j’en aurais le cœur net sous peu. Sentant qu’elles étaient à même pas un mètre de moi, je laissais ma queue s’échapper de ma cape mais sous la neige pour que l’on ne la voit pas, sinon je perdrais l’effet de surprise et tout cela n’aurait servi à rien. Une fois qu’elle était suffisamment engouffrée dans la poudre blanche, je la fis se secouer fougueusement afin de soulever la neige avec force sur elles, et je me dépêchais de me retourner pour profiter de ce nuage de « sucre glace » et attraper la demoiselle pendant que l’autre se débattait de la neige, et sans rompre mon élan je soulevais une seconde vague de neige avant de courir tout en serrant la jeune fille contre moi, j’avais un de mes bras passé sous ses jambes et l’autre au niveau de ses épaules c’était plus simple pour la porter même en courant, et je ne risquais pas de la brusquer ou de lui faire mal ainsi.
L’emportant avec moi, je courrais assez loin à mon goût et me cachais derrière quelques arbres avec elle et je la déposais sur la neige devant moi, et ne voulant pas qu’elle se mette à hurler, je glissai un doigt sur ses lèvres en laissant s’échapper un « Chut » des miennes d’une voix rapide mais douce. Je n’avais vraiment pas envie de l’effrayer, enfin, pas davantage parce que là … Ça pouvait peut-être compter pour de l’enlèvement. Un peut-être à 80 pourcents. Dans l’immédiat je voulais et j’espérais seulement que sa suite n’arrive pas jusqu’ici … Pas maintenant du moins, et encore mieux si elle pouvait ne pas venir du tout, ça m’arrangerait encore plus! De toute façon je lui rendrais la demoiselle quoi qu’il arrive, d’abord, je songeais uniquement à ma curiosité. J’étais avide de savoir si je pourrais lui parler, si elle le méritait et si elle m’écouterait. Mais plutôt que penser je devais vite passer à l’action, je ne voulais pas perdre de temps, mais: Prudence est mère de sûreté.
Je retirai mon doigt de ses lèvres après un léger instant en espérant que je pouvais lui faire confiance, et qu’elle n’allait pas se mettre à hurler, sinon je serais bien embêté … Bref. Je me mis à la dévisager, de haut en bas, puis je me dis qu’elle allait attraper froid à être assise dans la neige, alors je m’essayai à mon tour pour la poser sur mes jambes, comme ça, elle ne risquerait pas d’être dérangé par la neige, avant elle avait déjà l’air d’avoir froid à s’engouffrer dans son écharpe. Et au moins en faisant ainsi elle pourrait voir que je ne lui voulais aucun mal après tout, ce qui était vrai.

<< Ne bouge pas s’il-te-plait …, et reste sur moi … Sinon, tu vas attraper froid … >>

J’espérais que ça lui suffirait pour ne pas hurler et indiquer notre position, et me casser les tympans par la même occasion bien que cela soit mineur au fait que l’on nous trouve. Là je devais plutôt essayer de me calmer et de me contenir, après tout je venais de parler une nouvelle fois, une fois de trop peut-être en plus au pire des cas … Mais l’on n’en n’était pas encore là. Je glissais une main sur une de ses joues pour tourner son visage vers le mien avec douceur pour pouvoir plonger mes yeux dans ses prunelles, la fixer du rouge de mes pupilles, la scruter avec ces deux pierres, ces deux rubis brûlant. Elle avait de beaux yeux, des prunelles où l’on pourrait se noyer, des cieux infinis d’étoiles et d’astres. Oui, vraiment, elle avait un regard magnifique. Après avoir fixé ses yeux un long moment je regardais son visage dans sa généralité, un beau visage aussi, je me mis à en sourire gentiment sans m’en rendre vraiment compte, puis je sentais ma queue vouloir remuer de nouveau dans sa liberté, parce que j’avais pris le soin de la cacher pour qu’elle ne puisse pas le voir, mais pour éviter qu’elle ne regarde au mauvais endroit, étant donné que ma queue s’était légèrement dégagée de ma cape, pour éviter qu’elle n’y fasse attention je me mis à lui caresser une joue lentement en remettant une mèche de ses cheveux derrière ses oreilles doucement, comme ça elle allait plus faire attention à mon comportement avec elle plutôt qu’à ce qu’il y a dans mon dos … Hahum. Pendant que je lui caressais la joue je me remettais à la fixer dans les yeux … Il fallait que je la complimente sur son regard j’en étais obligé! On ne peut pas rester de marbre face à de telles pupilles non plus.

<< Vous .. avez de beaux yeux … You know? >>

J’étais peut-être légèrement rouge mais au moins s’était dit. Et je n’en n’avais pas honte, j’étais juste un peu gêné mais j’essayais de ne pas le faire paraitre. Je recommençai à la regarder de haut en bas, malgré le fait qu’elle était assise sur moi et je lui pris une main avec la mienne encore de libre afin de lui donner de l’occupation et aussi pour pouvoir profiter de la douceur de sa peau qui plus est. Il était vrai qu’elle avait une peau vraiment très agréable au toucher. Tellement agréable … Tellement que je ne pus m’empêcher de lui faire un baise main, et je ne me contentais pas de lui embrasser la main, je le fis longuement et en la fixant du regard, un regard rouge et brillant comme du sang à la lueur de la lune. Même si ça ne dura que quelques instants, cet instant semblait avoir duré plusieurs minutes au contraire … J’aimais vraiment être en sa compagnie même si ça ne faisait pas depuis long que j’étais avec elle ou même que je la connaissais, quoi que je ne connaissais même pas son prénom, mais bon … Ce n’était qu’un détail pour le moment, car le moment n’était pas aux mots, mais aux actes, et aux contacts physiques. Et rien d’autre de plus.

Je décidais de rapprocher son visage du mien en silence, je me contentais de la fixer du regard toujours, bien que je regardais ses lèvres quelques instants … Des lèvres … roses et pulpeuses … J’avais bien envie de grogner sur le moment. De telles lèvres … Ca se déguste et ça se dévore … Et pas de n’importe quelles façons qui plus est … J’avais bien envie de goûter les siennes. Et pas qu’un peu … Non je les voulais vraiment. Je relevais mes yeux sur son regard pour la regarder avec hésitation, tout en me mordant discrètement les lèvres, je n’avais pas vraiment le droit de l’embrasser mais, mais j’en avais envie. Est-ce que l’envie était supérieure au droit ? Je ne sais pas, et franchement je décidai plutôt de ne pas me poser la question, et je collais mon visage au sien tout posant mes lèvres sur les siennes pour l’embrasser doucement. Je l’attirais légèrement davantage contre moi tout en l’embrassant, je caressais ses lèvres avec les miennes, je laissais ma langue se mêler au baiser quelque fois sans pour autant l’embrasser de façon langoureuse mais très vite la tentation était trop intense … Alors je commençais à chercher sa langue avec la mienne pour jouer avec en plaçant mes mains derrière sa tête, je glissais mes doigts parmi ses mèches de cheveux pour les enrouler tout autour. Et je me mis à frémir tout à coup, car le baiser était juste exquis. Je laissais ma langue guider la sienne dans une danse passionnée et sensuelle.
Oui, j’étais en train d’embrasser une parfaite inconnue, et j’y prenais du plaisir : Un plaisir sucré, comme une douce sucrerie, que l’on mange uniquement par gourmandise et par envie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]   Sam 31 Mar - 12:20

Il y a eu aucune réponse du jeune homme. Juste un sourire et il commença à marcher. Ana donna sa main pour aider sa maitresse a se lever et suivirent doucement. Ou aller-t-il ? Elles ne savaient pas,elles se comtente de le suivre avec un leger retrait. Ana se mefiait de lui. Il ne l'avait pas répondu a sa question d'avant mais se mit en route pour aller je ne sais ou. Elle disait de temps en temps a la jeune comtesse de se mefier elle aussi car elles ne savaient pas ce qu'il pensait. Mais au bout de quelque minutes, elles le virent s'accroupir. Ana s'arrêta net et tend son bras devant Elena pour qu'elle avance plus.Elle le regardait avec des yeux noir. Elle savait qu'il ne s'était pas perdu mais qu'il voulait autre chose.soudain une sorte de tempête de neige fonça droit sur elles.Ana voulait protéger sa maitresse mais la tempête venait tellement vite sur elle qu'elle eut pas le temps et se protège le visage.Elena aussi.Mais la belle se fit emportée par quelqu'un. Il était fort et muscler. Ce n'est pas Ana car elle n'avait pas cette carrure. Alors elle tourna la tête et vit le jeune homme. Elle se demander pourquoi il fait ça et regarda par dessus son épaule la pauvre domestique se battre avec la neige qui petit a petit ne la voyait plus suite a la vitesse dont il allait Elena commençait a avoir peur. Elle se fit poser dans la neige et le regarda. Elle voulait savoir pourquoi il l'avait emmené ici. Mais la belle resta calme et posé et le regarda poser son doigt sur ses lèvres en faisant "chut". Elle le regarde avec de grand yeux quand elle le vit la regardait de haut en bas après avoir enlever son doigt.Puis il la prit sur les genoux. La jeune comtesse resta silencieuse en le voyant faire et essaya de comprendre son comportement. Il donnait l'impression de l'examinait. Ce qui donna froid dans le dos d'Elena.

<< Ne bouge pas s'il-te-plait ..., et reste sur moi ... Sinon,tu vas attraper froid ... >>

Elle l'écouta en fronçant les yeux doucement. Il ne savait pas a qui il parlait comme il l'avait tutoyer. Mais il ne savait peut être pas qu'elle était comtesse. Enfin il devait le savoir comme Ana lui a précisait que le Comte Trancy était son cousin. Donc il le savait s'il avait fait attention au paroles d'Ana. C'était déjà une grosse erreur envers elle. Elle regardait ailleurs pour voir si Ana la recherchait. Sûrement mais cela prenait du temps. Elle de tourna brusquement en sentant une main lui touchait la joue et se laissa entrainer la tête par sa main. Elle le regardait lui fixait les yeux et en rougit d'embarrasement. Elle se demanda pourquoi il l'observa tant. Puis,en le regardant toujours,il lui regardait le visage. Elle tourna les yeux en soupirant en se sentant une chose qu' on observe avec la plus grande attention. Elle fixait le sols en pensent a rien. Elle frisonne doucement en le sentant lui toucher les cheveux pour les mettre derrière son oreille et continua de frissonner en sentant qu'il a caressa sa joue. Elle commença en avoir marre etre comparais a une œuvre d'art qu'on contemple qu'elle versa de petite larmes en fermant les yeux.

<< Vous ...avez de beaux yeux ... You know? >>

Toujours aussi silencieuse, Elena regardait le ciel en ignorant complètement son compliment. Même si cela lui aller droit au cœur et que cette fois il l'avait vouvoyer. Le ciel était gris. Elle tourna la tête au moment où il lui prenait la main et le regardait lui faire un baise main. La jeune comtesse eut aucune réaction et continua de le regarder dans le même silence d'avant. On pourrait la comparer a une poupée,une marionnette qui se laisse bouger. Elle le regardait la fixer sans rien dire mais fermais les yeux quand elle le sentit approcher sa tête de la sienne et elle rougit quand son visage ainsi que ses lèvres se touchèrent. Elle se fit collait légèrement à lui et se sentit honteuse de l'avoir laisser l'embrasser car cela frôle les règles de savoir vivre,dont lesquelles les jeunes filles doivent rester pur et innocente envers les hommes jusqu'au mariage. A ce moment là,elle avait rompu cette règles et elle n'en était peu fière. Elle qui respectait ses règles, elle s'en voulait énormément. Et ce sentiment grandi lorsqu'elle sentit sa langue toucher la sienne. Certes ,cela était agréable mais elle rompu aussitôt le baiser et se cacha la tête brutalement entre ces mains et commença à pleurer. Elle avait une faute impardonnable,celle de s'avoir laisser faire alors qu'elle n'en avait pas le droit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]   Dim 1 Avr - 17:10

Elle se laissait faire, elle ne disait rien, mais très vite se fut elle qui mit fin au baiser pour se tenir et se cacher la tête dans les mains, et pleurer. Bravo Asti’, franchement bravo, tu as fait pleurer une jeune demoiselle, cela juste parce que tu as sentis une pulsion montée en toi qui t’as fait perdre le contrôle de toi-même, et tu l’a embrassé. Et elle pleure maintenant. Oui, la curiosité était mon but de départ : Et la curiosité, est un très vilain défaut. Au moins, pour une fois -de plus- j’en avais le cœur net. Prouvé et approuvé.
Je ne savais pas tellement comment rattraper ce que je venais de faire, mais je devais le faire et vite, et la première chose à faire était de la calmer : Il m’était insupportable de voir ou d’entendre quelqu’un pleurer, et puis si quelqu’un passait pas loin en l’entendant, fin de la partie: Game over.

De quelle manière pourrais-je bien la faire cesser de pleurer? Et la calmer? Je serais incapable de le faire avec des mots … Je lui pris les mains dans les miennes doucement pour les enlever de son visage sans forcer, si elle voulait se débattre je ne l’en n’empêcherais pas. Mais elle était plus plongée dans ses larmes, alors je n’eus aucun mal à lui enlever les mains de son visage, et je pouvais la voir pleurer, bien que je n’aime pas ça du tout. Esquissant un léger sourire je lui relevais le visage pour la regarder dans les yeux, toujours avec mon regard brillant et je commençais à sécher ses larmes en passant doucement un doigt sous ses yeux.

<< I’m .. Je suis … Désolé … >>

Je continuais de la fixer du regard et je décidais de ramener doucement sa tête contre moi en lui caressant les cheveux de nouveau comme lorsque je l’embrassais, et j’espérais la calmer en faisant ainsi … Mais il valait mieux pour moi de parler une nouvelle fois, pour la mettre en confiance peut-être, et la détendre.

<< Ne pleurez .. pas … Please. >>
Maintenant, je n’allais plus rien dire, j’avais beaucoup trop parlé … Et je n’en n’avais pas l’habitude. Je ne parlerais pas avant un bon moment, sauf si je me verrais vraiment obligé de le faire par rapport à elle … Même si j’hésiterais sûrement.
Maintenant nous allons dire que ça devrait aller, je pense que ça suffisait pour qu’elle arrête de pleurer. Mais pourquoi s’était-elle mise à pleurer en fait? Serait-elle promise à quelqu’un?! Ou même marié?! … C’est une noble .. ça ne serait pas étonnant … Qu’ai-je fais?! Calme … Réfléchit … Elle est noble. Mais ça ne veut pas forcément dire qu’elle est mariée ou promise à quelqu’un … Elle pleure peut-être pour autre chose … Mais quoi ? Je n’y connaissais rien aux codes d’honneur ou aux règles de noblesse. Nada! Nothing! Et je ne m’y suis jamais intéressé, après tout pourquoi le ferais-je ? Je ne suis pas noble, je ne suis qu’un lycan croisé avec un ange … Je n’ai rien de noble. Je chasse des animaux et je les égorge pour les dévorer sans même les cuirs … Je suis une bête avec des ailes. Rien de plus …
Je baissais la tête sans m’en rendre compte, et je me mis à soupirer. Combien de fois avais-je souhaité et désiré être normal … Aucune idée … Soupirant une nouvelle fois, je ne fis pas attention au fait que j’avais ma queue complètement de dégagée de ma cape et qui virevoltait doucement dans l’air. En le remarquant enfin, j’avais bien envie de dire une petite vulgarité, mais je me contentais de poser ma queue sur mes jambes, entre elle et moi, et je la caressais légèrement en baissant le regard. J’étais grillé, soit elle allait pousser un cri et nous faire retrouver -et me briser les tympans- soit elle allait partir en courant. Je ne voyais pas d’autres alternatives.
‘’Il fallait bien que tu te montres toi!’’ Pensais-je.

Après une petite réflexion je décidais de lâcher la tête de la demoiselle afin de ne pas l’empêcher de partir si elle préfèrerait se mettre à courir plutôt que crier, après tout: Quel être humain normal resterait avec quelqu’un qui a une longue queue de loup, comme si s’était parfaitement banal et logique même. Tu parles. Elle allait faire comme les autres: Fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]   Jeu 5 Avr - 20:53

Elena se laissa faire quand elle sentit qu'il lui prenait les mains qui était mouillé par les larmes. Elle avait toujours ses yeux fermé et était toujours en pleure. Même son maquillage partait suite au torrent de larmes qui versait. Elle ne se pardonne pas de la faute qu'elle avait fait. S'être laissé emmener par quelqu'un qui l'avait observer patiner et qu'il suivit juste après. Elle aurait du se méfier de lui. Mais si elle s'est laissé emporter par lui c'était tout simplement que cette personne l'intrigué et qu'elle vouloir savoir pourquoi il l'a fixait temps c'est dernier heures. Parce que elle se demander pourquoi il avait fait une sortes de tempêtes de neige pour pouvoir occuper Ana et pendant ce temps,il l’emmena ailleurs. Déjà,ce comportement lui avait fait peur. Mais comme elle ne pouvait pas bouger sous risque de tomber par terre,la tête en première,elle devait rester sage. Et aussi,elle réagit toujours comme ça face à des agressions. Car plus on bouge et plus ça donne envie a l'agresseur de continuer son actes. Don,pour elle,ne pas bouger serait quelque chose de lassant pour lui et il la laisserait peut être tranquille. Ou alors,il poursuivrait son actes sans aucun problème. Et donc,c'est pour ça qu'elle n'avait pas réagit. Au début,elle se disait qu'il voulait la mettre en lieu sûr,mais comme il s'éloignait d'Ana,la pression montait. Après,il s'était comporté de façon gentille et courtois envers elle, ce qu'il l'avait mis plutôt a l'aise même si elle était silencieuse et dociles. Mais qui aurait plus deviner qu'il avait lui voler un baiser langoureux,qui ne l'avait pas déplus d'ailleurs. Elle ouvrait les yeux quand son visage se fit faire levée par lui et lui fixe les yeux. Elle avait l'impression d'être moche avec son maquillage qui dégouline sur son visage et ses yeux rouges. Puis elle ferma les yeux et sursaute légèrement quand son doigt lui essuyait les larmes.

<< I’m .. Je suis … Désolé … >>

La réaction d'Elena était plutôt étonné. Il s'st rendu compte qu'il avait commis une faute envers elle au pont d'en être désoler. Mais cela n'arrangeait rien,le mal était fait. Elle sortit un mouchoir en toile dans sa poche et essuyait les yeux avec. Elle se laissa ensuite guidé sa tête contre lui. Les pleures avait fait place des sanglots sans larmes où elle essayait de se calmer. Elle regarda droit devant elle en frissonnant juste au caresse dans les cheveux. Elle avait du mal a respirait tellement qu'elle sanglotait mais essaya de reprendre une respiration normal.

<< Ne pleurez .. pas … Please. >>

Les yeux mis clos, Elena fit des exercices de respiration afin d'avoir un peu d'oxygène. Elle se moucha dans son mouchoir pour se libéré le nez et le serre dans sa main. Elle prit des bouffés d'air en respirant forts et s'essuya a nouveau les yeux en utilisant un bout du mouchoir propres. Elle s'était tellement mis dans des états,qu'elle en avait le souffle coupé. D'un coup elle avait une douleur dans la poitrine à chaque fois qu'elle respirait. Elle ouvra les yeux en sentant quelque chose bouger et remarqua une queue de loup entre lui et elle. Elle poussa un cri qui lui arrachait la poitrine et se levais tombant presque dans la neige,essayant de se levais pour pouvoir partir en courant. Elle se tenait la robe en essayant de courir dans la neige. Mais elle réussit juste a courir quelque mètre avant de s’effondrait dans la neige car elle avait fait trop d'effort alors qu'elle venait a peine de se remettre de son chagrin. Le corps de la jeune pouvait croire qu'elle était morte mais,tout simplement,elle était tombé dans les pommes par faute de manque d'air.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]   Ven 6 Avr - 7:44

Au début elle tentait de se calmer, c'était compréhensible après tout étais-je en train de me forcer à croire, mais très vite, elle remarqua ma queue: Elle préféra crier, me briser les tympans, et se mettre à courir. Lâchant un soupire je me levais pour m'en aller en ne lui prêtant plus aucune attention, ce n'est seulement que lorsque j'entendis le bruit significatif de quelque chose qui tombe dans la neige que je me retournais dans sa direction pour constater qu'elle était tombée, et qu'elle était inerte dans la neige.
Elle était peut-être comme les autres, mais elle ne méritait pas de mourir de froid qui plus est dans un parc, je m'en voudrais si un être étrange venait profiter de son corps froid et mort dans la neige ... Je me voudrais simplement qu'elle soit morte.

Je marchais lentement vers elle, laissant ma queue libre maintenant qui glissait sur la neige, et je m'accroupissais face à elle pour passer une main sur son visage, afin d'enlever le peu de neige qu'elle avait surement suite à sa chute. Et je restais ainsi un petit moment, je la fixais sans rien dire. Elle avait encore quelques larmes aux coins des yeux, mais sinon son visage resplendissait dans la neige: On eut dit une princesse attendant son prince. Qui plus est elle était noble, peut-être était-ce une véritable princesse? Après il n'existe pas ce seul titre de noblesse, il y a la comtesse, la duchesse, la marquise ... Tellement, je ne savais même pas pourquoi j'avais connaissance de ces petits détails futiles à mon égard, j'en avais que faire: J'étais loin d'être comme ça, et je ne fréquentais pas la noblesse, pour moi les nobles sont parfois pire que les humains de bas étage. Mais elle, elle avait réagis comme un humain normal.

Noble ou non, humaine ou non je ne pouvais la laisser ici, mais je ne pouvais pas non rester ici, il me fallait l'emmener ailleurs ... Oui mais où? Je n'ai pas d'habitations moi .. Et je n'ai pas d'argent non plus, donc je ne pourrais me rendre dans une auberge, aussi temps soit peu qu'il eusse été normal que je rentre dans un telle bâtiment avec une femme inconsciente dans les bras ... Mauvaise idée. Je passais mes bras dans la neige en-dessous d'elle afin de la porter comme je l'avais fais quand je l'avais éloigné de sa suite, j'entendais des gens parler assez fort qui venaient dans notre direction, surement le hurlement de la demoiselle qui a suscité l'inquiétude des personnes présentes dans le parc non lui, que se soit pour eux ou pour leurs enfants. Je regardais autour de moi en réfléchissant vraiment à ce que je devais faire, et au loin du parc je remarquai la forêt ... Il est vrai que c'était là-bas, mon chez moi. Et personne ne viendra, c'était mon territoire, celui qui oserait s'aventurer trop prêt de ma tanière suivra le châtiment réservé à ceux qui approche de trop près l'espace vital d'un loup.

Mais je me mettais à courir, on verra surement mes traces de pas dans la neige, aussi vite que je cours! Je n'avais décidément pas le choix, au risque de me faire voir j'allais devoir prendre au mieux ma forme lupus, si l'on me voit on va dire:
<< Regardez! Cette bête ailé fuyant au loin ne peut être qu'un démon! Le cri que nous eussions entendu doit être celui du résultat d'un méfait de plus commit par ces atrocités immondes! >>
Je connais la chanson à force, mais de quel méfait pourrais-je être inculpé? Je n'ai tué personne, et ils ne trouveront rien de là où je suis avec la demoiselle: Pas un morceau de vêtements déchirés, pas une goutte de sang.

<< Nothing. >>

Me retenant de rire de la stupidité humaine j'amenais la jeune fille sur mon dos en passant ses bras autour de mon cou, puis je pris ma forme lupus. Mon pelage gris ainsi que mes deux grandes ailes venaient réduire en lambeau ma cape, mon corps et mon ossature changeaient férocement jusqu'à ce que je revête ma forme de loup, un loup aussi grand qu'un cheval adulte. Oui, discrétion: Zéro. M'assurant de bien caler l'humaine le long de mon corps bestial entre mes ailes, je fis battre celles-ci soulevant la neige autour de moi et je m'envolais, silencieusement vers la forêt comme une bête qui venait de commettre l'infortune d'un ou d'une malheureuse passante ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Parc] Entre Neige Et Patin A Glace [PV: Astiranyth & Elena De Fontaña Trancy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Guild War 2
» Une petite leçon de patinage s'impose ! [ Ft. Nathan ]
» [Finie] Antre de la neige et de la glace, bienvenue chez moi !
» Un Parc linéaire entre Dahabon et Haïti
» Serais-tu aussi chaste que la glace et aussi pure que la neige... | ft. Bobby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp terminés.-