« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Dim 11 Mar - 21:01


Peu après ses paroles dévoilées par un néant oral qui se dessinait, la partie angélique de celle qui le tenait dans ses bras apparut, laissant ainsi dont refaire illuminer le dôme, la panique d’Alois se retirant petit à petit, tandis que la lumière faisait percevoir les étoiles, qui résidait dans le manteau bleu foncé du ciel. Chi desserra avec délicatesse son étreinte voyant que le comportement terrorisé de l’adolescent s’en allait doucement, le regardant dans les yeux, avant de s’écrouler contre lui, sûrement provoqué par une certaine fatigue, une certaine joie se lisant sur son visage, laissant ainsi dont le dôme.

"Nous ne sommes plus seuls maintenant..."

Les battements du cœur d’Alois s’apaisèrent petit à petit, reprirent leur mélodie silencieuse, tandis que les yeux de l’adolescent retrouvaient vite, les lèvres d’Alois lâchant des toussotements tout en reprenant son souffle, hochant la tête au sourire angélique que lui procurait Chi.

- Qu’allons-nous faire ? Demanda-t-il d’une petite voix. Pendant toute cette nuit, jusqu’à l’aube où je pourrais rentrer chez moi ? Au tout cas merci…et…désolé…que tu aies vu…un tel état…se pardonna t’il dans une voix encore plus basse dans une tonalité un peu honteuse, des émotions diverses tournant dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Mar 13 Mar - 18:06

La jeune fille respirait lentement, était au bord de l'évanouissement mais malgré tout, elle vivait et réussissait à écouter les paroles d'Alois:
"Qu’allons-nous faire ? Pendant toute cette nuit, jusqu’à l’aube où je pourrais rentrer chez moi ? Au tout cas merci…et…désolé…que tu aies vu…un tel état…
-Ne t'inquiète pas, ce n'est pas de ta faute si tu étais comme ça, c'est une phobie c'est normal. Elle laissa un autre sourire se dessinait sur son visage, comme pour lui dire qu'il était pardonné. Et puis je crois que nous pouvons retourner au lac, au centre du parc, il ne doit plus y avoir les gendarmes à nos trousses maintenant, ils ont dû rentrer chez eux."

La jeune Chi essayait péniblement de se relever, mais elle n'y parvenait pas et retomba sur le jeune adolescent et s'excusa:
"Excuses moi, je n'ai vraiment plus de force, je dois être lourde non?... Au fait un de mes souvenirs passés m'ait revenu, j'étais petite 10 ans je crois et... une femme m'avait forcer à nettoyer la cave dans le noir en m'y enfermant, j'étais seule et j'avais peur, mais le plus étrange était que je ne me transformait ni en Chi Kuroi, ni en Chi Shiro je pouvais exprimer librement mes sentiments....".

Elle le regardait, sans bouger, et attendit une réponse quelconque de sa part tout en écoutant et en santant le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Mer 14 Mar - 10:00


Alois le sentait malgré son état à demi second après être sortit d’un cauchemar éveillé qui le poursuivait. La jeune fille sur lui tenait péniblement dans sa conscience, sa respiration en était un signe, et il espérait tout sauf qu’elle s’évanouisse, le laissant de nouveau conforté à lui-même.

"-Ne t'inquiète pas, ce n'est pas de ta faute si tu étais comme ça, c'est une phobie c'est normal.
Elle laissa un autre sourire se dessinait sur son visage, comme pour lui dire qu'il était pardonné. Et puis je crois que nous pouvons retourner au lac, au centre du parc, il ne doit plus y avoir les gendarmes à nos trousses maintenant, ils ont dû rentrer chez eux.
"

L’adolescent agréa du regard ce sourire réclamant pardon, tout en acquiesçant d’un coup de tête avant de se secouer la tête pour se remettre de ses émotions.
Quelle idée assez stupide il avait eut à aller s’enfoncer dans un endroit pareil pendant la nuit, il était bon pour une nuit blanche désormais ! Qu’allait-il faire au lac en plus ?
Alois n’en savait rien, cependant, pourquoi pas ! Le Comte relativisa la situation, c’était mieux de le prendre positivement que négativement, surtout que cette rencontre, il n’était pas sûr de la revoir de si tôt vu sa condition…à part si elle lui rendait visite au manoir ?

Chi tenta de se relever avec peine, cependant, ne pu y arriver, retombant sur le pauvre Alois qui ne s’y attendait guère.

"Excuse moi, je n'ai vraiment plus de force, je dois être lourde non?... Au fait un de mes souvenirs passés m'est revenu, j'étais petite 10 ans je crois et... une femme m'avait forcé à nettoyer la cave dans le noir en m'y enfermant, j'étais seule et j'avais peur, mais le plus étrange était que je ne me transformais ni en Chi Kuroi, ni en Chi Shiro je pouvais exprimer librement mes sentiments...."

Alois ne répondit pas vraiment par le regard ni par le mouvement de tête à la question, ce n’était qu’un détail pour lui. Un nouveau regard s’en suivit, attendant un commentaire dessus, tandis qu’un petit vent était apparut et se sentait sur leur visage. Alois, doucement, se releva tout en aidant la jeune fille à en faire de même, la maintenant sur lui. Un sentiment d’entraide et de complicité sentimentale s’était installé, permettant à l’adolescent de ne plus autant se terrer dans ses pensées.

- A cette époque, tes autres personnalités n’étaient sous doute pas là, et afin de palier à la maltraitance que tu as subi en tant que domestique, tu as terré tes souvenirs en toi, en façonnant deux autres parties : une pour te protéger et qui pouvait tuer tout ceux qui pourrait atteindre à ton humanité ; et la seconde te permet de dévoiler une partie ce que tu es, c'est-à-dire attentionnée, angélique, gentillesse, solidaire afin d’écouter, d’aider tout ceux qui en valent la peine. Bien que cette partie démoniaque a apparemment le désir d’anéantir le tout pour se venger des douleurs passées, et qu’elle te permet de ne plus craindre le noir vu le souvenir que je t’ai fait rappeler. Les ténèbres, la solitude, être traitée comme une poupée ou comme un chien, à la longue, ça te bouffe que tu deviens autre chose, commenta doucement Alois dans une voix douce, dévoilant ses conclusions, préférant ne pas préciser qu’il s’y retrouvait vu qu’il avait beaucoup trop connu à son goût le contenu du souvenir qu’elle lui avait déclaré. Je peux me tromper naturellement, toutefois, c’est l’explication la plus cohérente qui expliquait à l’époque que tu ne te transformais pas. Surtout à dix ans, c’est jeune, l’esprit a dû subir un tel choc ~ C’est pendant cette période que l’amour des parents et l’affection est le plus important ~ Rajouta Alois, s’improvisant psychologue et psychiatre sur le moment, n’ayant rien à perdre à essayer de l’aider, sachant parfaitement que pour son cas, la théorie qu’il avait apprit et demander à appliquer aux autres était davantage plus corsée, lui montrant sa main dans un petit sourire, l’invitant à aller au lac dont elle avait parlé tantôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Mar 27 Mar - 17:33

-A cette époque, tes autres personnalités n’étaient sous doute pas là, et afin de palier à la maltraitance que tu as subi en tant que domestique, tu as terré tes souvenirs en toi, en façonnant deux autres parties : une pour te protéger et qui pouvait tuer tout ceux qui pourrait atteindre à ton humanité ; et la seconde te permet de dévoiler une partie ce que tu es, c'est-à-dire attentionnée, angélique, gentillesse, solidaire afin d’écouter, d’aider tout ceux qui en valent la peine. Bien que cette partie démoniaque a apparemment le désir d’anéantir le tout pour se venger des douleurs passées, et qu’elle te permet de ne plus craindre le noir vu le souvenir que je t’ai fait rappeler. Les ténèbres, la solitude, être traitée comme une poupée ou comme un chien, à la longue, ça te bouffe que tu deviens autre chose, Je peux me tromper naturellement, toutefois, c’est l’explication la plus cohérente qui expliquait à l’époque que tu ne te transformais pas. Surtout à dix ans, c’est jeune, l’esprit a dû subir un tel choc ~ C’est pendant cette période que l’amour des parents et l’affection est le plus important.

La jeune Chi écoutait attentivement les paroles du garçon et se disait qu'il avait sans doute raison. En fait, elle ne savait plus trop où elle en était, tout était embrouillé et confus dans sa tête. Elle ne pensait pas que des souvenirs de son passé lui reviendrait. Après cette réponse longue et argumentée, le jeune homme lui tendit une main après l'avoir aidée à se relever. Elle prit cette main et lui répondit:

-Vous avez sûrement raison et puis je ne vois pas ce que sa pourrait être d'autre d'ailleurs. En tout cas merci de m'avoir aidé et dépêchons nous d'aller au lac si sa ne vous dérange pas, je dois terminer quelque chose pour mes maîtresses.

Elle le regarda et l'emmena tranquillement vers le lac sans attendre une réponse de la part d'Alois. Elle savait qu'elle devait se dépêcher, car elle avait beaucoup de chose à faire au petit matin pour les jumelles shinigamies. Arrivés au milieu du parc, elle alla au bord du grand lac, qui n'était pas normal, il émettait une lumière qui renforçait la beauté de l'eau:

-Une légende dit qu'au fond du lac, le soir, il y a une pierre étrange qui illumine le lac, du fond de l'eau, et mes maîtresse veulent cette pierre car elle est très recherchée et très précieuse. Mais personne elles, ne savaient dans quels lacs était cette pierre. Avant d'aller la chercher, je vais laissé mes ailes d'ange se reposer, cette lumière suffit à nous éclairer sous cette nuit noire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Mar 3 Avr - 11:56


Chi s’empara doucement de sa main, pouvant ainsi se relever, proclamant de même sa réponse sur son argumentation de tantôt :

-Vous avez sûrement raison et puis je ne vois pas ce que sa pourrait être d'autre d'ailleurs. En tout cas merci de m'avoir aidé et dépêchons nous d'aller au lac si ça ne vous dérange pas, je dois terminer quelque chose pour mes maîtresses.

Le déranger ? L’adolescent n’avait pas vraiment le choix de faire autre chose de la suivre, face à cette obscurité dont il était enfermé sans elle. Alois avait perdu tout faible petit espoir de pouvoir s’endormir…surtout que le noble n’était guère certain qu’il y arriverait sans peine. La jeune fille l’avait regardé avant de l’emmener en direction du lac sans attendre une moindre de ses paroles, ce qu’Alois prit dont cela comme une obligation. Depuis qu’elle avait voulu échapper aux policiers, l’adolescent s’était retrouvé entièrement dépendant de sa nouvelle rencontre. Alois se laissa emporter dans un sentiment de soumission au goût amère, il haïssait ce genre de situation où son intelligence ne permettait pas de s’en sortir.

Ils parvinrent au bord du fameux lac, qui était tout lumineux, le regard de l’adolescent se tourna vers l’eau, prit d’un léger rebond, un ancien souvenir d’avoir échappé à la noyade lui revenant. Alois tenta de calmer son début de panique à cette vue, à cette flotte d’eau dont il ne connaissait que la définition, détournant son visage pour cacher sa honte soudaine de se révéler indirectement devant ses yeux. Le sentiment étrange qui sortait du lieu lui était indifférent, bizarrement, c’était plus le lac en lui-même qui le faisait peur.
Difficile de démentir sur le moment qu’il ne savait ni nager, et qu’il avait, sincèrement, jamais vu un lac de sa vie. La réflexion pouvait aller plus loin, jusqu’à l’avis global qu’avait Alois sur cet élément vital : l’eau. Il pressentait que si on lui poserait la question, le noble serait bien troublé pour y répondre, un mélange de dégoût et de plaisir : il aimait s’y reposer dans un bon bain, en avait besoin pour survivre ; et ces mêmes souvenirs étaient liés à des sombres réminiscences.

-Une légende dit qu'au fond du lac, le soir, il y a une pierre étrange qui illumine le lac, du fond de l'eau, et mes maîtresses veulent cette pierre car elle est très recherchée et très précieuse. Mais personne elles, ne savaient dans quels lacs était cette pierre. Avant d'aller la chercher, je vais laisser mes ailes d'ange se reposer, cette lumière suffit à nous éclairer sous cette nuit noire.

Alois se contenta d’un hochement de tête, essayant avec peine de méditer sur ce qu’il ferait tandis qu’elle partirait sous l’eau, le laissant de nouveau seul avec ce noir immense, ajouté à cela que s’il tombait dans le lac, c’était la mort assuré. Sa haine envers lui-même de se retrouver dans de telles situations se lisaient à moitié sur ses yeux, dont il recherchait encore une fois une excuse bidon pour ne pas être mit à découvert, s’étant forcé sur l’instant pour cesser de trembler comme s’il avait vu la faucheuse. Ne pas montrer davantage ses faiblesses était un effort faramineux. Il était conscient qu’un mot de travers, et il craquerait, il se dévoilait entièrement comme s’il s’était empiffré trois bouteilles d’alcool. L’adolescent inspira. Le manuel d’emploi de comment s’en sortir d’une situation catastrophe venait de s’ouvrir !

De sa voix normale, redevenu calme en dépit de sa réaction de frayeur inattendue, Alois questionna doucement, se tournant doucement vers la jeune fille :

- Je découvre avec curiosité que tes maîtresses ont un goût prononcés pour tout ce qui est précieux, et apparemment, dans le domaine des légendes. Ma question va te paraître stupide, mais que vais-je faire en attendant en sachant ce que tu sais vis-à-vis de mes peurs ? Quand tu partiras, cela ne sera pas possible de mettre une lumière afin que je t’attende ?

L’aspect stratégique de la chose angoissait Alois qui essayait de s’en tirer avec mal, préférant lâcher sa main dans un petit geste pour indiquer qu’il ne l’accompagnerait pas dans l’eau, un regard toutefois accueillant. L’adolescent avait assimilé ce détail : à chaque fois qu’ils se prenaient la main, il se retrouvait à mille lieux de son endroit d’origine ! Intérieurement, Alois inspira à nouveau, maudissant l’obscurité une bonne fois pour toute. S’il parvenait à rentrer chez lui, le noble hésitait entre se taper la tête contre les murs ou de se boire un petit litre d’alcool pour ne plus jamais recommencer des départs soudains à des heures pareilles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Mar 3 Avr - 15:09

-Je découvre avec curiosité que tes maîtresses ont un goût prononcés pour tout ce qui est précieux, et apparemment, dans le domaine des légendes. Ma question va te paraître stupide, mais que vais-je faire en attendant en sachant ce que tu sais vis-à-vis de mes peurs ? Quand tu partiras, cela ne sera pas possible de mettre une lumière afin que je t’attende ?

La jeune fille écoutait Alois et sentait qu'il avait vraiment besoin de beaucoup de lumière à ses côtés, à cause de sa phobie du noir, elle lui répondit donc:
-Ne t'inquiètes pas, je laisserai une boule de lumière à tes côtés grâce à Chi Shiro.

Chi faisait donc apparaître ses ailes d'anges et créa une sphère qui pourrait presque aveugler:
-Je te rassures, il n'y a que toi et moi qui peuvent la voir.

Elle rangea les ailes et plongea ,avec sa mini-robe de majordome, dans l'eau. Elle regardait autour d'elle et on pouvait voir de magnifiques poissons et des plantes aquatiques, comme en plein jour. Chi Yume alla donc au plus profond du lac et vit enfin la pierre de lumière, elle la prit et la rangea dans une poche pour ensuite ressortir. Quand elle revint à la surface, elle était trempé jusqu'au os elle alla vers Alois, laissa la boule de lumière et resta à côtés de lui, sans montrer qu'elle avait froid et qu'elle était fatiguée, car elle souhaitait rester un peu plus avec lui pour lui tenir compagnie. Ce n'est pas tous les jours, qu'elle arrive à se faire des amis sans les tuer par la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Mar 3 Avr - 16:25


-Ne t'inquiètes pas, je laisserai une boule de lumière à tes côtés grâce à Chi Shiro.

Il hocha de nouveau sa tête, tandis que ses ailes d’anges apparurent, faisant naître du néant une sphère de lumière abonnement lumineuse. Un véritable sentiment d’être en jour se perçu sur le visage de l’adolescent, qui, tout doucement, s’assit.

-Je te rassure, il n'y a que toi et moi qui pouvons la voir.

A peine ses mots terminés, ses ailes se rangèrent, sautant dans le lac en quête de l’objet à acquérir. Alois regardait le lac en faisant une grimace pendant ce temps, sommeillant à moitié, la mélodie discrète de l’eau faisant office de berceuse.

L’adolescent sursauta, sortant de son état endormit en la sentant revenir, la notion du temps lui ayant été échappé, se tournant dans des yeux qui tenaient difficilement ouverts vers Chi qui était immensément trempée, s’étant installé près de lui. Il aborda un petit sourire.

- Cela n’a vraiment pas duré longtemps…commença t’il avant de bailler, collant de façon assez mécanique sa tête contre l’épaule de Chi.

Le silence de tantôt avait ranimé sa fatigue qu’il conservait depuis fort longtemps. Alois arrivait rarement à faire clairement nuit blanche de façon complète, un jour ou l’autre, il s’écroulait de sommeil. De sa fatigue, Alois en avait vaguement pensé, ses paniques qu’avant l’avaient embrouillés, le silence soudain et sa solitude l’avaient ramenés à sa liberté dans les rêves. Il savait à qui appartenait la manche qu’il tenait, il demeurait toujours aussi conscient qu’elles avaient trois personnalités. D’une petite voix, l’adolescent déclara doucement :

- Je n’ai pas l’habitude de veiller aussi tard en bougeant autant…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Jeu 12 Avr - 17:46

-Je n’ai pas l’habitude de veiller aussi tard en bougeant autant…
Elle le regardait somnolé et comme si c'était son petit frère, elle mit sa tête sur ses genoux et lui chanta une berceuse:

"Endors toi sur mes genoux, cela se voit que tu as besoin de dormir, je te ramènerai plus tard, mais pour le moment, dors d'accord?".

Elle le regardait et continuait à chanter la jolie mélodie pour apaiser et endormir Alois. Tous ces évènements avaient construits une véritable complicité entre les deux, comme si ils étaient frère et soeur. Tout chantant, Chi Yume regardait le ciel bleu étoilé en espérant retrouver un jour la mémoire de son passé:

"Alois, si tu veux je viendrai te rendre visite en compagnie de mes maîtresses? Peut être qu'elles ont entendu parlé de toi.".

Chi Yume regardait le jeune garçon, en attendant une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Lun 16 Avr - 21:10


Quelle surprise n’apparut t’elle pas sur son visage quand l’adolescent piégé dans la tenaille de l’obscurité et d’une probable solitude quand il eut ce retour d’expression ! Chi lui avait lancé un regard fraternel, ce qui le fit sursauter, ne pouvant guère davantage réagir qu’il sentit que sa tête était doucement posée sur les genoux de la jeune fille. Impossible de refuser, ni l’esprit, ni le cœur n’y tenait. Une chanson s’entendit délicatement dans ses oreilles, qui le fit fermer automatiquement les yeux dans son état de sommeil.

"Endors toi sur mes genoux, cela se voit que tu as besoin de dormir, je te ramènerai plus tard, mais pour le moment, dors d'accord?"

Il hocha la tête, toujours les yeux fermés. Brusquement, tout l’aspect stratégique qu’il avait mit en place s’était retirée. Complètement inutile désormais. La voix mélodieuse de Chi le faisait doucement mais sûrement dormir, murmurant de nouveau une réponse, plus claire cette fois-ci qu’un hochement de tête :

- Oui…

"Alois, si tu veux je viendrai te rendre visite en compagnie de mes maîtresses? Peut être qu'elles ont entendu parler de toi.".

- Je veux bien, murmura t’il de nouveau d’une voix endormit, une appréhension se sentant sur le fait qu’elles pouvaient le connaître, ignorant si c’était en bien ou en mal avant de s’écrouler de sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Dim 13 Mai - 13:49

Chi le regardait dormir tout en chantant et en lui caressant les cheveux, elle voulait le protéger et le revoir un jour dès qu'elle pourrait. Une heure plus tard, elle se leva et porta Alois comme une princesse et commença à marcher dans la nuit sombre et glacial. Elle arriva à la sortie du parc et entendit des voix:

"Alors voila la raison pour laquelle tu as mis du temps!
-Ce n'est pas très sympa ça!"

Les yeux de la jeune fille n'exprimait plus de sentiments pour éviter de se transformait mais au fond, vraiment au fond d'elle même, elle avait peur car ses maîtresses avaient atteint les limites de leur patience et allaient s'énerver. Le deuxième jeune lady qui avait parlé, s'approcha elle portait des robes blanches comme toujours et avait toujours un regard enfantin même quand elle se préparait à tuer:

"Cet humain me dit quelque chose pas toi grande soeur?"

L'autre lady s'avança et prit sa soeur dans ses bras, elle portait, elle, des robes noires et son regard était plus mature:

"C'est le Comte Alois Trancy, ou je me trompe Chi?
-Non madame vous ne vous trompez pas."

Chi baissât la tête et porta son regard au visage endormi du jeune garçon.

(PS: dsl du gros retard j'ai quelques petits problèmes en ce moment.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Dim 13 Mai - 14:48


Le surplus de ses émotions l’avaient entraînés dans un sommeil profond et soudain, où uniquement les palpitations de sa respiration résonnait comme simple fait qu’il était là, encore vivant, avec un cœur qui continuait de répondre aux exigences du corps. L’instant où il pouvait s’enfermer de tout, en confiance, afin de reprendre ses forces pour pouvoir affronter la réalité de son existence. Il ignora combien de temps il s’était livré au sommeil, néanmoins, l’entende d’une voix dont il ne connaissait guère le fit émerger :

"C'est le Comte Alois Trancy, ou je me trompe Chi?

Une voix féminine, à l’instant où il parlait aisément de son prénom, lui faisant finement ouvrir des yeux fatigués, bien collé contre le buste de la jeune fille qui le portait dorénavant comme le ferait un prince à sa belle signe qu’ils avaient bien bougés depuis la dernière fois.

-Non madame vous ne vous trompez pas."

Un bâillement sortit de sa bouche à cet instant, tandis qu’il rouvrait de manière officielle, péniblement les yeux, s’attachant à Chi pour s’habituer au trempeur de l’obscurité, bien que désormais, sortit du parc, quelques lumières résidaient par ci par là. Le regard de la jeune fille était baissé vers lui, s’étant sur le moment réveillé quelques secondes depuis qu’elle avait posé son regard vers sa face endormit. Il regarda en direction de la voix dont il avait entendu, ne voyant pas véritablement dans sa vue trouble la concernée, enfin…les concernées. Une voix faible et endormit sortit de sa bouche, détournant le regard, tout en posant sa tête confortablement contre la poitrine de la jeune fille :

- Vous êtes ses maîtresses je suppose, et apparemment, comme je le pensais, je suis connu par vos soins…je suis bien Alois Trancy, et j’espère que vous ne ferez rien contre moi malgré ma réputation, et que vous en porterez pas garant Chi…elle vous a rapporté la pierre que vous voulez…rajouta t’il dans une voix remplie de somnolence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Mer 16 Mai - 17:52

La jeune lady vêtu de noir écoutait attentivement Alois et vit quelque chose brillait dans la poche de sa domestique, elle prit l'objet et remarqua que c'était la pierre légendaire:
"Beau travail Chi!, elle réfléchissait un moment, ramène le jeune comte Alois Trancy chez lui et revient à l'heure pour faire le petit déjeuner.
-Bien madame."

Avant de partir, l'autre lady s'approcha d'Alois, le fixa et se mit à lui caresser les cheveux:
"Vous êtes mignon jeune comte Trancy!"

Elle lui fit un sourire qui était à la fois attendrissant et faisait froid dans le dos. Quand les maîtresses de Chi étaient partis, la jeune fille commença son chemin vers le manoir Trancy.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Sam 19 Mai - 18:11


Il avait reçu, dans son état à peine éveillé, d’une veillé dont il n’en pensait guère qu’elle arriverait, l’attention d’apparemment une des maîtresses de Chi, bien qu’il était impossible de clairement distinguer qui était qui. Dès qu’il termina de parler, la demoiselle qui l’écoutait vit une luminosité provenant de la poche de Chi, sujet que l’adolescent avait traité comme pour les rassurer de ce contretemps. La demoiselle s’en empara, remarquant ainsi que c’était la pierre légendaire dont elle avait envoyé la domestique s’en accaparer.

"Beau travail Chi! "

S’en suivit d’un silence après cette exclamation joyeuse, puisque celle qui l’avait déclaré s’était mit à réfléchir pendant un petit moment avant de poursuivre :

"Ramène le jeune comte Alois Trancy chez lui et revient à l'heure pour faire le petit déjeuner.
-Bien madame."

C’était en quelque sorte un au revoir qui s’apprêtait à être là : chacun qui allait retourner de son côté. L’adolescent se colla davantage contre Chi, somnolant à moitié devant le silence précédent, mais tâchant à être éveillé pour le dernier bout de chemin ensemble avec sa dernière connaissance. Avant que les maîtresses de cette dernière s’en allèrent, l’autre demoiselle excepté de celle qui avait prononcé l’ordre s’approcha du blondinet, le scrutant tout en lui caressant les cheveux ce qui le fit sursauter au premier instant, mais ne pu refuser cette caresse. Calmement, elle lui complimenta :

"Vous êtes mignon jeune comte Trancy!"

Pendant des rares secondes une rougeur de flatterie arriva sur son visage, tandis que la jeune fille lui souriait dans une contradiction parfaite qui le laissait de marbre vu que ce dernier était attendrissant et cruel à la fois. Peu après, les maîtresses de sa connaissance disparurent, étant le feu vert pour Chi d’aller exécuter l’ordre. Ce qui surprit finement Alois, finement car il avait coutume aux vues de sa réputation, fut que Chi savait parfaitement où elle allait.
Malgré son état d’épuisement, son chemin pour se rendre chez lui était exact.

- Apparemment, tu sais où j’habite. On se reverra je pense, il y a des grandes chances, fut la seule chose utile que l’adolescent sortit sur le moment, son regard concentré sur les lumières pour s’éviter de repenser au fait qu’il était en pleine nuit, baillant de temps à autre pour rester éveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Dim 1 Juil - 15:10

Chi continuait de marcher silencieusement dans la rue, sans un mot. Mais au bout de quelques minutes plus tard, elle fit quelque chose qu'elle ne voulait pas faire, craquer en présence de quelqu'un surtout si c'est un ami. Des larmes perlèrent alors sur ses joues pour atterrir sur les paupières fermées d'Alois. Elle ne savait plus quoi faire maintenant, car il est possible qu'elle le réveille ainsi, mais elle n'arrivait plus du tout à retenir ses larmes et se transforma involontairement en Chi Kuroi et vit deux ombres, non loin, et se mit sur ses gardes pour pouvoir protéger Alois malgré son chagrin: "Qui êtes vous?"
-C'est plutôt à nous de te poser la question!
-Pour qui tu te prends d'abord?"

Que faire? Elle ne connaissait pas ces inconnus qui sont sûrement apparus pour les agresser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   Mer 12 Déc - 21:11


Quelle serait la finalité de cette escapade nocturne ? Il ne le savait guère, il ne voulait plus le connaître. Trop de choses à connaître, les péripéties d’une journée entière s’étaient retrouvés dans cette nuit blanche. L’adolescent devait se rendre à l’évidence : il ne dormirait pas.
Le blondinet lunatique se délaissait des explications tardives, des cauchemars qui sans doute iraient le harper dans la journée pour lui rappeler ses traumatises. Perdu dans cette obscurité, Alois affrontait sa phobie. Son corps en souffrait, néanmoins, il tenait bon moralement.
La folie l’avait entraîné une première fois, Alois ne devait plus laisser un tel phénomène se reproduire. Deux inconnues qui le connaissaient qui était les maîtres de la triple personnalité qui le tenait dans ses bras. Le retour chez lui n’était pas encore là.

Il sentit des larmes brusquement sur sa joue, sans en comprendre la raison. Son corps semblait se raidir comme si elle avait peur. Détourner le regard était trop risqué, résister était une obligation, ne pas fuir était obligatoire. Alois devait faire ce pas d’évolution, pour ne plus avoir de regrets, pour voir sous un autre angle toutes les horreurs de son existence. Et se venger en baignant dans le bonheur qui resterait éternellement !

"Qui êtes vous?"

Sa voix perla dans une tonalité triste. Il y avait donc des inconnus ? Maintenant ?
Alois préféra la solution de savoir leur identité, dès qu’il en aurait l’occasion !

-C'est plutôt à nous de te poser la question!

-Pour qui tu te prends d'abord?"

Malgré son état de fatigue alarmant, l’adolescent poussa sur sa voix pour assurer avec ferveur, qu’importe l’inconnu ou les inconnus devant eux, devant se résoudre à le faire entendre qu’à la peur :

- Hé, ceux qui parlent avec leur grosse fierté, déclinez-nous votre identité au lieu d’effrayer quelqu’un ! Ce n’est guère pour vous déranger, oh non, vu l’heure qu’il est, ce serait le culot, mais y a quelqu’un qui aimerait bien rentrer chez lui dans le calme le plus long ! Donc si vous avez l’intention de nous casser les pieds, les orgueilleux, faites-le ailleurs ! Il est tard, et je veux être tranquille !

Une tonalité de caprice s’était échappée de sa bouche, dans sa tonalité sensuelle et agressive reconnaissable qui faisait son personnage, sa réputation. De méconnaissable, il devenait tout l’inverse dans une prise de crise contrôlée. C’était la nuit du dépassement de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Parc] Une nuit bien étrange au parc....[PV: Alois Trancy & Chi Yume]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Un bien étrange rêve...
» {CLOS} [PV] Une cohabitation bien étrange... {Leevo}
» Une nuit bien mystérieuse (PV Nasty)
» Une grotte bien étrange [Libre]
» Un bien étrange matin (Blaine)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp terminés.-