« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Journal  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Ruelles] Où dois-je aller ? [PV: Ayae Yûna Nakamura & Emi Kumiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: [Ruelles] Où dois-je aller ? [PV: Ayae Yûna Nakamura & Emi Kumiko]   Jeu 7 Juil - 1:46

Un chat noir qui coure, des battements d’ailes d'un corbeau, quelques personnes qu'on fait la fête toute la nuit et qui maintenant sont endormis au bord de la ruelle, on pouvait apercevoir quelques personnes louches comme un jeune fille qui sortait de l'ombre de la ruelle. Elle avait un style vestimentaire décaler, elle portait une robe avec des touches de piano lui allant jusqu'aux genoux où on pouvait voir des collants noirs. Sa robe était noire surmontait de manche à froufrou et sur sa tête son inséparable chapeau qui ressemblait à un haut de forme.

Elle marchait tranquillement dans cette ruelle qui était tout sauf sûr, avec un air de dégout en voyant les gens considéraient comme peu fréquentable.
Notre "jeune" démone était maintenant habitué à ce genre de spectacle, puisqu'elle avait erré pendant longtemps dans les rues de Londres voyant la débauche de certaines personnes. Elle cherchait un humain pour lui dévorer son âme, mais les âmes humaines dans cette rue sont de mauvaises qualités.

Elle poussa un soupir en les voyant.
* Tss, si la reine voyez cela....*Pensait-elle au fond, car même si la reine à une certaine influence sur Londres il y aura toujours des personnes qui vivront dans la débauche, mais qu'elle est devenue la discipline anglaise, les "gentlemans" et les "lady" ? En même temps c'était que les nobles qui continuaient à faire la fierté de l'Angleterre avec leur reine qui respectait comme si elle était la chose la plus fragile au monde, enfin cela dépendait de la mentalité de certain noble.

Elle murmurait cette musique en route, espérant de faire une meilleure rencontre dans cette si sombre même s'il y a si peu de chance d'en trouvait une, à part si vraiment quelqu'un c'est perdu dans les rues de Londres ce qui est possible toutefois qui entrerait dans une ruelle accidentellement ? Il valait mieux faire demi-tours enfin à part si cette personne sait ce qu'elle fait et le risque qu'elle prend en marchant dans cette ruelle.  

Elle s'arrêtait pour regarder le ciel étoilé de Londres, le ciel si vaste et si beau enfin surtout pour les anges que notre démone détestait plus que tout au monde. Le chat noir se frotta contre sa jambe en ronronnant, elle le regarda d'un air perdu tout en le caressant légèrement sur le dos. Elle ne savait pas quoi faire, continuait sa route ou restait un peu dans cette ruelle ? Pendant ce temps elle caressait délicatement le dos du chat sans se soucier de se qui pourrait ce passer dans cette ruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Ruelles] Où dois-je aller ? [PV: Ayae Yûna Nakamura & Emi Kumiko]   Sam 9 Juil - 12:10

Vêtue d’un long morceau de tissu bleu et blanc appelé robe, une comtesse dont les cheveux longs et sombres choquaient certaines personnes en plus de son regard azuré avançait tranquillement dans la foulée des piétons. Elle marchait au sens contraire d’eux, regardant les dalles du trottoir d’un air nonchalant. Elle était fatiguée. Fatiguée de la bêtise des êtres humains. La Fille des Enfers qu’elle était surnommée la petite. Un surnom qui lui faisait bien mal au cœur d’ailleurs. Malgré son statut de démon, son but n’était pas de dévorer la première âme qui passait. C’était tuer cet homme malsain qui ne méritait que la pire des tortures possible.

L’écartèlement ; c’était le sort que lui réservait la sombre princesse. Le voir souffrir vivant, se faire arracher la peau avec la cage thoracique brisée en deux, c’était le rêve absolu de l’enfant. Difficile à croire, n’est-ce pas ? Pas faux. Mais elle prendrait plaisir à le faire souffrir pour le mal qu’il avait fait jusque là. C’était son seul et unique but à présent. Elle avait dévoré assez d’âmes jusque là, assez pour se sentir non plus faible qu’elle ne l’était déjà mais plus forte. La présence de toutes ces personnes au fond d’elle l’aidait à se relever quelle que soit la situation, désavantagée ou non. Un but qu’elle accomplirait coûte que coûte, prête à sacrifier n’importe quel membre de son corps pour y parvenir.

Shootant dans quelques cailloux au passage, elle détourna son regard vers le chat noir qui était sur son épaule. Mince, mais où était-il ?! Il avait profité de ses pensées pour aller quelque part… Mais par où commencer pour le trouver ? Elle n’en savait rien et c’était embêtant. Ayae prit alors la première ruelle qui lui vint sur sa gauche, mais rien. Elle reprit alors son chemin d’un air las, n’ayant pas envie de jouer à cache-cache avec Hononeko. Sautillant doucement, elle observait ce qu’elle avait autour d’elle. Que de foule aujourd’hui, c’en était désolant. Et surtout embêtant. À l’angle d’une rue, elle vit un chat noir se frotter aux jambes d’une jeune fille. Elle le reconnut directement, l’interpellant directement.

« Hononeko ! Te voilà enfin ! J’étais si inquiète ! »

Elle se précipita vers le chat et le prit dans ses bras, le câlinant doucement. Ses mains passèrent doucement sur la tête du chat, qui lui se mit à ronronner comme si de rien n’était. Elle gonfla légèrement les joues d’un air agacé suite à la réaction du félin qui s’en fichait complètement qu’elle ait été inquiète ou non. Cela l’énervait qu’il ne comprenne pas à quel point elle avait peur de le perdre comme tous les autres, surtout que jamais elle n’avait tant aimé un chat de sa vie. Il avait de loin été son préféré et le resterait. Il l’avait tant de fois aidée à sécher ses larmes et à rire lorsqu’il faisait une bêtise. Elle lui devait tout, absolument tout. Se tournant finalement vers la jeune femme à qui Hononeko avait demandé des câlins, elle s’inclina respectueusement pour s’excuser.

« Je suis désolée s’il vous a embêté, il aime beaucoup les câlins… »

Se redressant par la suite, elle effectua un sourire mignon qui correspondait parfaitement avec le reste de son corps. Frêle et pâle, bien entendu. Ses yeux disaient tout : elle en était vraiment reconnaissante à la demoiselle d’en face. Tandis que sa robe traînait doucement par terre, son air enfantin reprit face sur son visage. Après tout, elle avait cessé de grandir à quatorze ans, ce qui était assez jeune. Au moins, elle garderait toujours ce teint de pêche même si l’envie d’être humaine ne lui manquait pas quelques fois. Après tout, elle n’en pouvait plus de voir les seules personnes qu’elle apprécie mourir avant elle, et même sous ses yeux. Ayae savait pertinemment qu’elle ne supporterait pas la mort d’Hononeko et qu’elle se viderait de toutes les larmes de son corps. Il était sa seule compagnie dans ce triste et sombre manoir après tout. Même pas un seul domestique, rien. Tout était si vide en dehors du jardin, qui lui était plein de fleurs de couleurs différentes mais toutes joyeuses. Au contraire, le manoir était d’un gris sombre, reflétant les émotions de la petite princesse des enfers au moment de sa construction. Evidemment, elle n’avait pas gardé son manoir d’enfance. Le fait de savoir que les fantômes de sa famille adoptive la hanteraient lui faisait froid dans le dos. Oui, elle croyait aux fantômes. Mais elle ne voulait pas que leurs âmes se lamentent auprès d’elle, lui demandant de les venger. Elle savait parfaitement ce qu’elle avait à faire de toute façon : tuer son oncle.

Elle sortit de ses pensées comme une bulle qui éclate, relevant finalement les yeux vers la jeune femme à la robe touches-de-piano. Une jeune femme vraiment magnifique, qui était pourtant plus grande qu’elle. Mais bon, après tout ce n’était pas étonnant : Ayae était vraiment très petite pour son âge… Cela ne l’étonnait plus lorsqu’elle rencontrait quelqu’un de plus grand qu’elle, et ne se sentait pas vraiment gênée. Lorsqu’elle observa le ventre de la femme d’en face, elle fixa ensuite le sien en tapotant légèrement dessus. Puis, observant ensuite la poitrine de la jeune adulte face à elle, elle grimaça en constatant que la sienne était toute petite à côté. Elle n’aimait pas trop ça mais bon, après tout ce n’était pas bien grave. Elle fit finalement un sourire à la demoiselle, sourire qu’elle fit naturellement. Elle était tout de même un peu embarrassée d’avoir zyeuté ainsi une personne qu’elle ne connaissait même pas. Dans une révérence élégante, elle fit prestance devant la jeune femme.

« Pardonnez-moi de mon impolitesse, je me présente. Comtesse Ayae Yûna Nakamura. Enchantée. ~ »

Lorsqu’elle se redressa, elle effectua encore une fois un sourire totalement adorable, correspondant à son caractère enfantin irrégulier. Cela sortait de ses habitudes de sourire de cette manière mais bon, c’était plutôt amusant de faire bonne impression. Surtout devant une autre démone, comme celle qu’elle avait en face. La base d’une bonne comtesse était de faire bonne impression après tout, non ? C’est ce que pensait la petite comtesse après tout. Mais peut-être qu’elle se faisait de fausses idées ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Ruelles] Où dois-je aller ? [PV: Ayae Yûna Nakamura & Emi Kumiko]   Lun 11 Juil - 17:47

La jeune fille aux cheveux verts se retourna en entendant une petite fille interpeller le chat qui se frottait contre ses jambes alors comme cela il s'appelait Hononeko.... Plutôt mignon pour un chat, cette jeune enfant avait l'air si inquiète, mais cette enfant n'avait pas le même aura que les autres humains autour d'eux, c'était une aura de démon tout comme elle. Elle inclina légèrement la tête, la dévisageant, car même un enfant parmi les démons il faut se méfier quoique quelques enfants humains aussi, mais moins, car la vieillesse chez le démon et plus lent alors, on peut atteindre une certaine expérience de la vie et vivre à travers le temps. Elle continua à regarder cette jeune fille, elle devait s'être perdu, elle poussa un soupire en y pensant, elle devait maintenant lui montrer le chemin..... D'une grande maison peut-être, car la jeune fille était plutôt bien habillée, une robe bleue et blanc et de magnifique cheveux brun bien peignés, elle devait faire partie d'une grande famille.

« Hononeko ! Te voilà enfin ! J’étais si inquiète ! »

Elle se précipita vers le chat le prenant dans ses bras, le câlinant comme si elle l'avait pas vue depuis longtemps. C'était assez mignon à voir cette scène, l'amour d'un animal et sa maitresse, la jeune fille aux cheveux verts n'avait pas les moyens d'acheter un chat, car sa mère c'était concentrée sur l'éducation de sa fille, comme le chant, des cours de violons, piano, d'histoire et autres cours pour qu'elle fasse honneur à sa famille même si elle ne vient pas d'une famille noble, plutôt une famille normal de Londres, et sa mère à tout fait pour qu'elle soit une fille bien élevée pour être fier parmi les démon et ne pas avoir honte de s'afficher surtout que leurs méthodes de "chasse" à l'âme était disons mal vue parmi les démon enfin pour ceux qui connaissaient cette famille du moins.

« Je suis désolée s’il vous a embêté, il aime beaucoup les câlins… »

La jeune fille lui souriait d'un sourire enfantin plutôt mignon, la jeune fille aux cheveux verts lui rendit, mais un sourire plus "adulte" après tout elle est restée figer à ses seize ans, un âge plutôt raisonnable, mais avec le temps elle vieillirait bien sûr, mais plus lentement que les humains. Elle caressa doucement la tête du chat, mais malgré la gentillesse de la jeune fille au chapeau, il fallait se méfier d'elle, car elle fait partie du groupe des gens "hypocrite", doux comme un agneau en le caressant et un véritable loup prédateur quand vous avez le dos tourner et malgré l'apparence de la jeune fille, elle la considérerait comme n'importe qui, même si c'est une enfant, même si c'est une noble.... Enfin elle ne la considérerait pas comme n'importe qui, si elle était sa servante, elle aurait plus de respect à son égard, mais pas totalement.

- Ne t'en fais pas, j'aime beaucoup les chats....... Surtout les chats noirs, je les trouve très élégant dans leurs robes du soir.


Elle recula de quelques pas quand elle vit la petite fille qui la
dévisageait, l'observait de haut en bas en commençant par son ventre puis après sa poitrine, elle tapotait son ventre et faisait quelque petite grimace. La jeune adolescente esquissa un petit sourire aux réactions de la petite fille sans nom, elle était mignonne comme tout, mais elle avait l'air d'envier les formes de la jeune adolescente. C'est vrai que la jeune enfant semblait bien maigre et toute blanche, une petite poupée de porcelaine on aurait dit, elle avait dû être enfermé chez elle ou la génétique fait bien des choses. Elle allait surement bien grandir et devenir une jolie femme plus tard, si elle mange bien et qu'elle prenne un peu le soleil pour lui donner un teint un peu bronzé. Emi la voyant comme une poupée avait bien envie de la coiffé ou de lui mettre quelques robes la rendant jolie, mais peut-être qu'un jour si cette poupée n'a pas reçu les soins nécessaires, elle se briserait, car d'un côté on dirait...... Une fille des "enfers" ? Plutôt une enfant qui a été enfermé pendant longtemps sans avoir reçu l'amour de ses parents. Elle était toute seule dans cette triste ruelle, cela pouvait bien faire naître quelque conclusion active de la part de diverse gens. Soudainement la jeune fille lui fit une révérence, plus de doute c'est bien une noble ou une jeune fille qui s'amuse un peu avec les "grande personne".


« Pardonnez-moi de mon impolitesse, je me présente. Comtesse Ayae Yûna Nakamura. Enchantée. ~ »

Aucun doute, le mot comtesse et celui qui a achevé les doutes de la jeune femme, même si elle avait trouvé plein d'indices avant. Cette jeune comtesse connaissait les bonnes manières, cela changea un peu l'idée de l'enfant adorable et innocent de Emi, car généralement les enfants des nobles peuvent se montrer capricieux à cause de leur richesse. Pour répondre poliment, Emi fit une belle révérence devant cette jeune enfant, elle connaissait le respect qu'il fallait leurs donnait en tant qu'ancienne domestique.

- Enchanté de vous connaitre, je me nomme Emi Kumiko, vous êtes perdu ? Où sont tes parents ? Tes domestiques........ Tu t'es enfuit de chez toi ?


Malgré la bonne éducation d'Emi, elle ne pouvait pas s'empêcher de la tutoyer, car elle la voyait comme un enfant et généralement on tutoie les enfants surtout qu'elle se montrait bien mignonne devant la jeune fille aux cheveux verts..... Mais elle n'aimait pas trop son air mignon et son sourire, car dans les pensées de la fille verte, elle se montrait bien prétentieuse et un brin frimeur avec son rang dans ses gestes. Elle ne pouvait absolument pas de ne pas y penser à cela, car avant tout c'est une louve déguisée en agneaux pour charmer les autres agneaux, mais maintenant elle se tenait devant une comtesse qui avait l'air perdu..... Elle regarda les alentour qui n'était vraiment pas acceptable à la vue d'une enfant alors, elle lui prit doucement la main pour l'emmener dans un endroit plus "propre". Elles débouchèrent dans une rue où il y avait moins de monde pour lui parler :


- Tu veux que je t'accompagne chez toi ? Je connais bien les rues par ici et je suis allé dans plein de maison en tant que domestique alors, je connais un peu de monde.


Elle lui montra un petit sourire rassurant digne d'une grande sœur devant sa petite sœur perdue, elle avait un plan en tête, c'était de la dépouiller de ses richesses sans qu'elle ne le remarque puisque c'était une comtesse, mais cette jeune fille avait l'air bien mature rien qu'avec sa présentation alors méfions-nous, elle pourrait bien la surprendre facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Ruelles] Où dois-je aller ? [PV: Ayae Yûna Nakamura & Emi Kumiko]   Dim 24 Juil - 12:28

[HRP : Désolée du temps de réponse, mais comme tu le sais j'ai eu des problèmes avec ma neufbox alors... ^^']

- Ne t'en fais pas, j'aime beaucoup les chats....... Surtout les chats noirs, je les trouve très élégant dans leurs robes du soir.

Cette phrase ravit beaucoup Ayae. Elle aussi aimait beaucoup les chats noirs –d’où son penchant pour en prendre un lorsque l’autre est mort-. Son dernier, c’était Hononeko, son petit fripon noir qu’elle aimait par-dessus tout. Elle avait le même amour pour Hononeko que celui qu’elle avait pour sa cousine. Oui, c’était étrange de comparer un amour familial à un amour animal, mais c’était son seul compagnon après tout. Elle l’aimait plus que n’importe qui ou n’importe quoi…Pour la petite comtesse, sa présence était indispensable pour sa survie. Elle savait très bien comment elle réagirait lorsqu’il serait mort : elle pleurerait. Toutes les larmes de son corps. Elle hurlerait même à la mort, comme si quelqu’un la transperçait de tous les côtés. Ayae se sentait emprisonnée par l’amour qu’elle lui portait. Soudain, une question lui traversa l’esprit. Elle n’osa pas la poser, de peur de paraître stupide.

- Enchanté de vous connaitre, je me nomme Emi Kumiko, vous êtes perdu ? Où sont tes parents ? Tes domestiques........ Tu t'es enfuit de chez toi ?

C’était une question très mauvaise, qu’il ne fallait absolument pas poser à Ayae. Ses parents ? Elle les détestait. Autant que son oncle d’ailleurs. Ils l’avaient abandonnée à sa naissance, mais dans un certain sens elle leur en était reconnaissante, contente d’avoir rencontré des gens aussi formidables. Bien que leur mort datait déjà de plus de trois cent ans, elle s’en fichait : elle voulait qu’ils soient vengés. Mais contre un démon, la bataille risquait d’être compliquée. Très compliquée. Mais seulement, démon contre démone, était-ce équitable ? Jamais Ayae n’avait eu à se battre, elle ne savait même pas de quoi elle était capable et de quoi était capable son oncle. Vouloir s’attaquer à quelqu’un que l’on connait à peine, était-ce si mauvais que ça ? Le plus effrayant est ce que l’on ne connait pas après tout. C’était sa cousine qui lui avait appris. Et Ayae avait pour habitude de surmonter ses peurs, coûte que coûte. Pour elle, la lâcheté ne devrait même pas exister… Pour sûr. D’un geste doux, elle se mit à jouer avec une mèche de ses cheveux ébènes, pensive. Elle sentit la main d’Emi se glisser dans la sienne pour la faire sortir de cette rue sale.

- Tu veux que je t'accompagne chez toi ? Je connais bien les rues par ici et je suis allé dans plein de maison en tant que domestique alors, je connais un peu de monde.

Malheureusement pour elle, Ayae se doutait déjà que la jeune femme avait quelque chose en tête. C’était évident. Après tout, un démon ne pouvait qu’agir de manière sournoise face à une comtesse qui semblait bien frêle et naïve. Mais elle était tout le contraire, bien entendu. Etant donné qu’elle était comtesse, la cible que devait se fixer Emi était ses richesses, rien d’autre. Mais une domestique au manoir aiderait bien après tout, puisqu’elle était seule... Seule, mais pas sans défense. Ayae pencha la tête sur le côté en souriant d’une manière naïve, ce qui lui faisait tout son charme. Un charme enfantin et envoûtant, la meilleure arme qui puisse exister. Même la beauté d’une femme adulte ne pouvait pas rivaliser avec l’air innocent d’une petite fille perdue, bien que sous masque. Un sourire légèrement sadique se dessina sur le visage blanc d’Ayae, qui garda cependant ses yeux bleus pour le moment. Elle n’était pas vraiment rassurante sur le coup, mais bon, qu’importe. Elle fit mine de coiffer ses cheveux noirs, mais elle fixait Hononeko, qui était installé convenablement sur son épaule. Son sourire se fit un peu plus sadique, contente d’avoir trouvé le plan exploité par la démone d’en face. Ses yeux virèrent au rouge sang, la rendant un peu plus hostile.

« Malgré ton sourire, je vois bien ce que tu as en tête. C’est trop évident. Tu devrais apprendre à cacher tes pensées ma chère. C’est à revoir … Concernant mes parents ; je ne veux même pas en entendre parler. Ne me parle plus jamais d’eux. Suis-je claire ? »

Un air glacial se plaça à la place de ce doux air enfantin qu’elle avait quelques minutes plus tôt, montrant à quel point elle haïssait ses véritables parents. Jusque là, elle avait eu comme seule compagnie un chat et sa cousine. Actuellement, elle avait Hononeko et avait rencontré le comte Trancy quelques jours avant. Un jeune homme bien gentil et fragile, qui se voile derrière un masque de fierté et de provocation. Cela ne lui allait pas du tout d’ailleurs. Elle le considérait un peu comme son fils et l’avait autorisé à venir quand il le voulait à son manoir, et il lui avait retourné l’offre. C’était la première fois qu’elle s’entendait aussi bien avec quelqu’un en dehors de sa famille et d’Hononeko. Il faut dire qu’avec son apparence, les gens avaient un peu peur. Cheveux noirs, peau blanche, yeux quelques fois rouges ; c’était le profil parfait de la Fille des Enfers ; qui n’était autre que son surnom. Des rumeurs couraient comme quoi elle avait tué ses parents pour l’immortalité, d’autres racontant qu’elle avait dévoré leurs âmes. Toutes ces rumeurs lui faisaient mal au cœur, surtout qu’à cause de ça elle se retrouvait seule… Toujours seule… La solitude était l’une des choses qu’elle détestait le plus monde, après sa véritable famille ; hormis Eliza. Elle, c’était une exception à la règle. Elle admirait énormément sa cousine même s’elle ne le montrait jamais. Finalement, Ayae sortit de ses pensées et se tourna vers Emi, un fin sourire sur les lèvres. Ses yeux étaient redevenus bleu azuré, rendant son visage plus doux que tout à l’heure.

« Si tu me suis, je t’apprendrais les bonnes manières… Mais ne songe même pas à me prendre ma fortune. ~ »

Elle se mit à rire, le cœur léger. Elle avait hâte de voir comment Emi allait réagir face à ça. Bien que son rire raisonnait vrai, il était faux. Complètement faux. Son cœur lui ordonnait de se taire, mais il refusait et s’agrandissait, dérangeant le silence présent. Mais la question qu’elle avait tout à l’heure en tête lui revint bien vite, la faisant arrêter de rire. Elle baissa alors la tête, parlant d’une toute petite voix comme jamais elle ne l’avait fait. Elle avait tellement peur… Peur d’être seule, mais aussi peur de paraître stupide. Ce devait être étrange d'observer un tel changement de comportement, subitement...

« Dis… Est-ce que les chats peuvent acquérir de l’immortalité … ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Ruelles] Où dois-je aller ? [PV: Ayae Yûna Nakamura & Emi Kumiko]   Sam 30 Juil - 21:49

Le faux-sourire de la jeune adolescente s'enleva jeune quand elle vit le visage de la jeune fille avait changé, elle avait un sourire mauvais qui s'étirait sous ses lèvres, elle paraissait sûr d'elle et plutôt mature pour son âge, enfin elle était tout le contraire de ce qu'elle avait vu d'elle auparavant. Qu'est-il devenu son sourire enfantin, ses manières nobles ? Elle avait complètement changé en un coup d'œil, elle avait raison de se méfier finalement, car la dépouiller de ses richesse n'était surement pas une bonne idée même si la jeune fille aux cheveux verts était plus grande en âgé et en taille, et qu'elle avait un peu plus d'expérience dans un combat, mais cette jeune fille devant elle avait un haut rang, ce qui suffisait largement pour lui créer des problèmes parmi les démons et sa famille..... Elle ne voulait pas que ses parents sachent ses problèmes, ils en avaient suffisamment...... Deux grands yeux rouges se fit apercevoir sur le visage de la jeune fille, éternel symbole des démons, mais ce signe était mauvais, car cela prévoit une menace ou une attaque de la part de la jeune fille aux longs cheveux noirs. Emi resta de marbre devant cette jeune fille, elle préféra garder son sang-froid et puis elle avait déjà vue le regard d'un démon..... Ce qui peut faire peur à voir.

« Malgré ton sourire, je vois bien ce que tu as en tête. C’est trop évident. Tu devrais apprendre à cacher tes pensées ma chère. C’est à revoir … Concernant mes parents ; je ne veux même pas en entendre parler. Ne me parle plus jamais d’eux. Suis-je claire ? »

L'adolescente pencha la tête sur le côté en voyant l'attitude de la petite fille, cela lui poussa un petit ricanement à la fin de ses paroles..... Elle la connaissait à peine qu'elle lui donnait déjà des ordres surtout de la part d'une petite fille à l'apparence bien fragile, mais au caractère bien trempé. Elle se mit à sa hauteur malgré l'air glacial que dégager la petite Ayae sur son visage, la petite fille avait l'air de la prendre de haut ce qui agaça la domestique, des pensées lui frôla les idées comme la pendre par les pieds au-dessus d'un lac infecté de piranha, mais bon à quoi bon le faire puisque de toute façon elle ne pourra pas dans tous les cas, car ça ne lui ferait rien..... Finalement ses yeux sont redevenus bleu, elle avait l'air de s'être calmé, mais par intuition la jeune adolescente préféra de ne pas la mettre en colère, elle avait l'air de s'énerver facilement.....

L'adolescente la regarda dans les yeux puis elle leva doucement la main pour lui caresser les cheveux, cette petite ne se laisser pas faire et elle avait du caractère par-dessus tout..... Cela lui rappela elle quand elle avait son âge, mais elle ne savait encore rien d'elle. Elle avait au moins un point en commun sur le caractère, mais qu'arrivera t'il plus tard si par hasard, elle connaitra les parents de la jeune fille aux yeux bleus..... Elle devait être en conflit avec eux surement.......

« Si tu me suis, je t’apprendrais les bonnes manières… Mais ne songe même pas à me prendre ma fortune. ~ »


« ....... Tu m'as l'air d'être plutôt futé pour une fille de ton âge, mais malgré que tu es deviné mes intentions, tu veux me garder comme servante ou autre chose ? Cela me parait plutôt risqué non ? »

Emi senti une sourire qui étirait son visage comme pour la provoquer ou l'impressionner, car malgré toutes ses péripéties, Ayaé accepte que cette domestique la sert.... Ce n'était pas une humaine, mais elle pouvait la servir tout en dévorant les âmes humaines ailleurs sans aller jusqu'à dévorer toute une ville entière...... Elle avait déjà servi des jeunes enfants..... Mais ils étaient tous sauf démon, cela était très différend, ça pouvait être une sorte de défi pour la démone et puis elle ne savait pas quoi faire depuis des jours, elle errait sans maître ni quoi que ce soit...... Elle marchait c'est tout au point de pratiquement connaître toutes les rues de Londres, mais il ne fallait pas exagérer, car Londres est très grand pour connaître toutes les rues par cœur ou d'y avoir passé. Soudain Ayae se mit à rire, mais un rire qui paraissait vrai seulement, elle y mettait pas tout son cœur c'est cela qui la bloquée, Emi la regardé d'un regard étonner et à la fois de pitié enfin c'est ce qu'elle cherchait à montrer, car elle ne voulait pas comprendre ni ressentir quoi que ce soit pour une jeune fille, celle qui voulait la dépouiller, mais de fatigue elle se mit à sa hauteur pour la faire taire comme les jeunes enfants en faisant le geste «chut » devant Ayae.

« Si tu ne veux pas rire ne te force pas..... Car, sinon ça risque de te « briser », de te faire du mal pour rien en fin de compte... »

Emi poussa un long soupire avant de se remettre à sa hauteur, cette « enfant» avait vraiment besoin de quelqu'un pour l'aider, mais cela exaspéra la démone..... Être sa servante.... Bon elle n'aura pas à se plaindre, mais elle pensa soudainement au pacte..... Fallait-il vraiment le faire et resté avec elle pour toujours ou ne pas le faire et être une démone errante ? Elle sortit de ses pensées quand Ayae lui posa une question des plus étrange sur les chats...... Elle réfléchie pendant un moment, il y avait beaucoup de légende sur l'immortalité comme la pierre philosophale, la boite de pandore, l'amrita....... Elle regarda le chat un instant avant d'y répondre.

« Sa reste un être vivant et je pense que tout comme l'homme, il peut l'acquérir, mais pour cela il faudra trouver un moyen fiable, car il n'y a que des légendes qui rôdent...... Déjà j'ai entendu dire que chat avait neuf vies, alors il va peut-être vivre plus longtemps que prévu, enfin ce n'est pas fiable, une légende seulement. »

Elle regarda un petit moment la jeune fille de ses yeux bleus ciels, cette enfant était bien remplit de mystères, mais elle
ne voulait pas spécialement la connaître, car chacun à ses problèmes, ses mystères et son jardin secret qu'elle respecte énormément, mais pendant ce temps il fallait la ramener dans son manoir, château ou autre maison de riche.


« Bon il faut quand même que tu rentres chez toi.... Tu habites ou ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Ruelles] Où dois-je aller ? [PV: Ayae Yûna Nakamura & Emi Kumiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Ruelles] Où dois-je aller ? [PV: Ayae Yûna Nakamura & Emi Kumiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Ruelles] Où dois-je aller ? [PV: Ayae Yûna Nakamura & Emi Kumiko]
» La presse haïtienne mal formée et affamée
» Demande d'un bateau, où dois-je aller ? [ok]
» Envie d'aller sur les toits?
» Aimez-vous aller chez le dentiste ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp abandonnés.-