« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Manoir Phantomhive: Chambre de Ciel] Qui aurait pensé que cette affaire ne soit pas terminée ? - Prelude [PV: Sebastian Michaelis & Ciel E. Phantomhive]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ciel E. Phantomhive
Invité
MessageSujet: [Manoir Phantomhive: Chambre de Ciel] Qui aurait pensé que cette affaire ne soit pas terminée ? - Prelude [PV: Sebastian Michaelis & Ciel E. Phantomhive]   Sam 7 Mai - 14:42

Une fois les rideaux tirés, la lumière du soleil pénétrant dans ma chambre me tira de mon sommeil. Je me tournai dos à la fenêtre en tentant de rester allongé plus longtemps, mais je finis par céder et ouvris les yeux. Je me redressai en m'étirant brièvement. Tout pour bien commencer la journée : je manquais de sommeil, et par conséquent j'étais de mauvaise humeur. Il faut dire que nous étions rentrés bien plus tard que d'habitude au manoir... Sebastian et moi avions menés nos investigations de nuit la veille. La disparition de nombreux enfants à Londres avait inquiété la Reine et nous avait conduits jusqu'à un cimetière, ou périt le coupable entre les mains de Sebastian alors qu'il était sur le point de tuer une nouvelle victime. Quant à l'enfant ? J'ignorais ce qu'il était devenu : nous l'avions laissé sur place, endormi paisiblement contre une pierre tombale. Une affaire pas très complexe et officiellement classée, mais à cause de laquelle nous avions veillé tard, dans le froid et le vent de Londres.

Je m'assis et bord du lit, laissant pendre mes jambes dans le vide tandis que Sebastian - qui aurait tout de même pu me laisser dormir plus longtemps ! - m'annonçait le programme de la journée. Une journée banale comme tant d'autres... Je fermai les yeux tout en l'écoutant attentivement. Je me levai enfin et me dirigeai vers la fenêtre. Tandis que je contemplais le jardin, une pensée me vint en tête : il fallait tout de même que j'envoie mon rapport à Sa Majesté au sujet de l'affaire. Comme d'habitude, le sort du criminel l'importerait peu, ce qui nous faciliterait la tâche puisqu'il n'était plus de ce monde.

Le reste de la journée se passa sans surprise. Au total, je comptais six assiettes et trois verres cassés par May Linn, un pudding accompagné d'une entrecôte à la menthe carbonisés par Bard, et une douzaine d'arbres déracinés par Finn. Bref, une journée comme les autres. Peu avant le thé de cinq heures, je m'installai à mon bureau pour rédiger cette fameuse lettre. Prenant ma plume et un papier à lettre très sobre, je m'appliquai à écrire avec soin. Il faut dire que le destinataire n'était pas anodin. Je ne précisai pas ce qu'était devenu le meurtrier, seulement que la Reine n'avait plus à s'inquiéter de cette histoire. Je me levai et me dirigeai vers la porte, en direction du jardin où mon thé devait m'être servi. Mais tandis que je tournai la poignée de bronze, quelque chose - ou quelqu'un - me retint dans mon élan. Je me retournai vivement de surprise mais je ne perçus pas le visage de celui qui me tenais.


- Sebastian ! A l'...

Je n'eus pas le temps de terminer ma phrase. Il m'avait saisi dans ses bras, bloquant mes lèvres de sa main. Il approcha de mon visage un mouchoir imbibé, et je perdis la raison. Il ne manquait plus que cela...


Dernière édition par Ciel E. Phantomhive le Mar 24 Mai - 19:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manoir Phantomhive: Chambre de Ciel] Qui aurait pensé que cette affaire ne soit pas terminée ? - Prelude [PV: Sebastian Michaelis & Ciel E. Phantomhive]   Sam 7 Mai - 18:41

Ah.. une nouvelle journée commençait. La nuit avait été plutôt courte il faut dire, Monsieur et moi même avons du résoudre un simple affaire pour la Reine de ce pays. Quelques morts ou disparitions, et voilà que cette brave dame se mettait dans tout ses états, envoyant son chien le plus fidèle résoudre ce problème. Pour ma part, je ne faisait que suivre les yeux de Monsieur, les désirs de cette personne m'importes bien peu. Alors je m'étais exécute, résolvant ce petit incident à ma manière. Éliminer la source du problème est le moyens le plus efficace vous ne trouvez pas ? Mais bien sûr le Jeune Maître avait voulu se rendre utile en me suivant, il aurai pu prendre froid par un temps pareil, je n'avais pas envie de devoir m'en occuper malade, vous pouvez me croire. Enfin bon, nous étions rentré tardivement, après l'avoir débarrassé de ses vêtements froids pour qu'il aille se coucher, je lui avait préparé sa boisson chaude comme je lui avait promis plus tôt dans le cimetière. Pour finalement éteindre les quelques bougies de sa chambre, et j'étais ensuite bon pour passer comme toujours la nuit à parcourir les longs couloirs sombre du manoir. Dormir est un luxe pour les démons, nous n'en avons pas besoin, ainsi je ne me donnais pas ce plaisir, marcher dans le calme et le silence était aussi un luxe que je ne pouvais me refuser. Les journées sont toutes remplis et bruyante, ce calme était aussi considéré comme un luxe pour moi.

Enfin bref.. l'astre du jour venait à peine de commencer ça course que je devais déjà m'occuper des préparatifs de la journée. Le repas de Monsieur devait être prêt avant que je n'aille le réveiller, ah.. c'était bientôt l'heure d'ailleurs. Je me dirigeais dans la chambre de Monsieur, j'ouvrais les rideaux afin de laisser les rayon baigner la pièce de sa lumière vive du matin, il devait être éblouit par ses rayons, peut importe au moins cela le réveillais. Alors qu'il s'étirait sur son lit avant de s'assoir au bord de celui-ci, je préparais sa tasse de thé du matin, ainsi que son repas. Je le laissais manger son repas comme il se doit, tout en lui faisant le programme de la journée, rien de bien extraordinaire dans la vie d'un Majordome de la famille Phantomhive. Habillage de Monsieur pour ensuite le conduire à sa première activité de la journée, voilà se qui suivit. La journée était simple, que Monsieur fasse tout son emplois du temps, et que le manoir soit toujours en ordre. Et ce n'était pas obligatoirement une chose aisé, je peux vous l'assurer, entre le jardin, la cuisine et la vaisselle, le manoir n'était pas toujours entre des bonnes mains, je me devais donc de rattraper tout les dérapages.

Bientôt cinq heure, c'était bientôt l'heure du thé. Je m'occupais de la préparation de celui alors que Monsieur était encore dans le bureau en train de rédiger une lettre pour sa reine. Tout était prêt, il ne manquais plus qu'il vienne le déguster dans le jardin comme il me l'avait demandé en voyant le beau temps. Hm.. il était en retard, ce n'était pas vraiment dans ses habitudes d'être en retard pour prendre son thé, oui parfaitement, il avait une minute de retard et je puis vous dire que je suis à l'heure. Je n'aimais pas qu'il prenne du retard dans son emplois du temps, pour un humain le temps ne se rattrape pas. Je me dirigeais donc vers le bureau, j'étais derrière la porte, aucune présence derrière celle-ci. Il n'était plus ici..? C'était fort probable, mais par réflexe je frappais avant d'entre. Où pouvait-il bien être ? Voilà une question un peu fâcheuse que j'aurai préféré ne pas me poser, voilà que je perdais mon Jeune Maître maintenant...

Une lettre était sur le sol, je me baissais pour la ramasser, ah.. c'était la lettre qu'avait écrit Monsieur, il était donc évident qu'il ne l'avait pas posé ainsi sur le passage. Qui avait bien pu faire partir de façon aussi précipité mon Maître..? Ce n'était pas la première fois que quelqu'un tentait de s'en prendre à lui, mais le lendemain d'un affaire résolu.. le véritable fauteur de trouble n'avait pas été arrêté ? C'était une possibilité que je ne devais pas mettre à part. Quel dommage.. ce thé allait refroidir en restant ainsi dehors... M'avançant par la fenêtre je sortais par cette ouverture, c'était le cas de le dire, au Diable le fait d'agir comme un humain, personne ne pouvait me voir. Autant me dépêcher de retrouver Maître et rentrons, sinon il risque faire une nouvelle nuit assez courte et il n'apprécia pas son réveil. Alors que je me dirigeais vers la sortie du domaine, je me stoppais. Ah.. peut-être n'était-il pas convenable de sortir ainsi en tenu de Majordome pour partir à sa recherche.. un simple détail me diriez vous. Enfin bon, avant même d'avoir eu le temps de dire qu'il faut que prenne au moins mon long manteau noir, que celui-ci était déjà sur mon dos. Cette fois-ci je sortais du domaine, me dirigeant dans les rues de la capitale. Je ne sais pas, quelques chose me disait que c'était là bas que j'avais le plus de chance de trouver, je le sentais.. peut-être grâce à notre contrat. Ah.. Monsieur vous vous mettez toujours dans des situations pas possible c'est plus fort que vous...
Revenir en haut Aller en bas
 

[Manoir Phantomhive: Chambre de Ciel] Qui aurait pensé que cette affaire ne soit pas terminée ? - Prelude [PV: Sebastian Michaelis & Ciel E. Phantomhive]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Manoir Phantomhive: Chambre de Ciel] Qui aurait pensé que cette affaire ne soit pas terminée ? - Prelude [PV: Sebastian Michaelis & Ciel E. Phantomhive]
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» J'avais en moi la volonté de pourfendre le ciel par mes pensées
» [Manoir Phantomhive: Le Hall d'entrée]La vipère face au corbeau [Pv: Sebastian Michaelis & Antoine Valérien]
» Présentation de Ciel Phantomhive [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp terminés.-