« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Journal  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Parc] Retrouvaille entre l'humaine et l'âme [PV: Light c Hood & Murasaki Kuroichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: [Parc] Retrouvaille entre l'humaine et l'âme [PV: Light c Hood & Murasaki Kuroichi]   Mer 9 Fév - 21:53

Le parc n'avait guère changer depuis qu'elle était venu et qu'elle avait rencontré ce shinigami, il était juste, plus clair, a l'approche du printemps un des chose que Murasaki ne pouvait aimé, les choses se mettait a revivre, les fleurs, auparavant fané, ce mettait lentement a revivre, a refleurir, le bosquet de rose, autrefois terme et sans couleur, emplie de l'ancienne neige poudreuse était a présent couverte de la douce rosée du matin et, la seul rose noir qui une fois fut-elle aperçut ne faisait guère de bonne grâce et semblait avoir disparut. Que de tristesse, pensa la noble d'une petite vingtaine d'année.

S'asseyant sur un banc sous un arbre fleuris de fleur de cerisier, sous le doux soleil levant, tandis que le vent faisant danser les feuille rose, elle observa les alentours, ses yeux noir néant dans le vague faisant fis des bruits alentour elle se laissa allée sous la danse des fleurs rose, mettant son teint blanc et si froid en valeur et en cette instant, on  aurais pu croire voir une poupée de cire.

Différemment de son habitude elle c'était en ce jour habiller d'un jolie yukata vert et noir ses long cheveux blanc qui lui arriver normalement au genoux dans tel une cascade de neige était sur le haut de sa tête attacher a l'aide de deux baguette pour les retenir en un chignon ou, sur le côté l'on pouvait voir une mèche rebelle retombé sur son visage entre ses deux yeux  laissant leur éclat ressortir encore plus. Soudain, un rayon du soleil pressa les nuage rouge et orange du lever et se déposa sur son visage fin et blanc lui faisant prendre un air froid et dur. Une poupée japonaise tel était la ressemblance flagrante, d'ailleurs, quelque passant intriguer s'arrêtèrent prés d'elle voir si c'était une humaine puis, repartaient d'un pas presser en voyant en son dos, deux sabre long, aiguisé et brillant.

C'est ainsi que débuter sa journée, et cela lui faisait du bien, voilà bien longtemps qu'elle n'était pas sortie de son manoir. Elle ne sentait pas chez elle là-bas, trop anglais. Elle en avait marre de ses anglais naïf, de ses démon, shinigami ou entre entité complètement surréaliste. C'était bien pour sa d'ailleurs qu'elle avait mis son Yukata, par habitude elle le porter juste chez elle. Il était trop grand et elle était trop petite et trop frêle, l'épaule droite, glissa lentement laissant apparaître sa peau fine et douce, mais aussi pur que rose blanche, laissant passait par ses douces lèvre rosée un soupir vexer .

- Plus rien ne va .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Retrouvaille entre l'humaine et l'âme [PV: Light c Hood & Murasaki Kuroichi]   Lun 20 Juin - 17:11

    Light fixait avec intensité vers le haut. Sa tête monter à 75° à donner des torticolis ne le faisait nullement broncher. Il continuait à fixer sans se détourner, sans bouger, enfin sauf ces paupières. Il visait du regard un arbre vieux d'une vingtaine d'année à peu près. L'esprit dans le vague, il observait sur la plus grosse branche de ce platane un nid où des oiseaux à peine plus grosse qu'une paume de main demandait nourriture pour remplir leurs ventres gargouillant. Il était à peu près 5h du matin, personne à l'horizon à part quelques exceptions. D'ailleurs parmi l'une de ses exception, il y avait Edward Smith, un veille homme respectueux qui ne trouvant pas le sommeil était descendu de son habitat pour respirer l'air dans ce parc. Il était assis à un banc qui était à côté du banc où était posé le fessier de Light. Il le dévisageait avec description depuis pas mal de temps, il se demandait "Mais que diable faisait-il ici depuis 1h !?". Pris d'assaut par la curiosité, il se leva à l'aide de sa bonne amie la canne et s'approcha tranquillement de l'albinos toujours dans sa contemplation des oisillons. Dès qu'il fut assez proche, il se posa sur son banc. Light ne broncha pas d'un cil, trop absorbait par cet arbre. Edward se racla la gorge, mais en vain. L'ex-shinigami ne réagissait pas. Le vieil homme décida de la réveiller et posa sa main calleuse et vieillit par le temps sur son épaule. Par un pur reflex, Light se retourna vivement, affolé et se mit à regarder le vieux d'un air... Incompréhensible. Il ne parlait toujours pas ce contentant de le toisait surpris. Jusqu'à qu'un papillon passe dans son champs de vision, il le suivait des yeux, ébahis. Edward, se mit à douter, cet homme était-il fou ? Il reposa une nouvelle fois sa main sur l'épaule :

    - Monsieur ? Vous allez bien ?

    L'albinos refixa Edward, lui donna un sourire et applaudit des mains comme s'il avait fait quelque chose d'extraordinaire, il criait des "Bravo ! Bravo !" en applaudissement bruyamment. D'un seul coup, il se leva précipitamment. Il regardait le ciel changer de couleur et le soleil ce levait peu à peu. Il leva ces deux bras en sautant de joie.

    - Monsieur ? Je me nomme Edward Smith et... Je peux vous aider. Votre nom ?

    Light se figea d'un seul coup, le cœur alourdit, il se retourna lentement, les yeux globuleux et larmes aux yeux. Qui il était ? L'homme se mit à sa taille et attendit patiemment la réponse sagement. M.Smith était quelqu'un de très patient, attendre ne le dérageait plus depuis longtemps. La course avec le temps était un luxe qui se réservait quand il avait l'âge et la force de courir. Light fixa la canne et souria en pointant du doigt l'objet, il disait "Canne ! Canne ! J'en avais ! Une canne !". Agacé, l'homme répéta sa question.

    - Je-Qui je suis ? Je ne sais pas... Et vous qui êtes vous ?

    L'homme regarda surprit le fou, il n'était pas fou... Il était amnésique. Oui, Light est bel et bien amnésique, dès que son grade de shinigami fut enlevé, un choc c'est immiscé en lui et une grosse perte de mémoire temporaire c'est emparer de lui. C'est pas bien grave, mais sa mettra du temps avant qu'il retrouve toute sa mémoire. Peut-être des années.

    ***

    Light était content, il avait parler avec quelqu'un de très gentil, malheureusement il était partis pur rejoindre sa femme qui devait être réveillé à cette heure ci. Il observait le parc en le balayant du regard, il dévisageait étrangement les gens qui venait et repartais quand il tomba sur une silhouette familière. Il s'avança à pas de loup vers l'ombre qui était à contre-jour. Quand il fut en face, il vit une femme portant un beau kimono et tout le monde se retournait pour l'apercevoir. Light se creusait la tête vide de souvenir pour savoir qui c'était. Il s'approcha en face d'elle et remarqua qu'ils avaient la même coupe de cheveux et les mêmes yeux. Un grand sourire apparut sur son visage. Pour lui c'était une évidence, c'était sa sœur ! Il se mit à sa hauteur et lui fit un coucou de la main en souriant bêtement :

    - Coucou soeurette !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Retrouvaille entre l'humaine et l'âme [PV: Light c Hood & Murasaki Kuroichi]   Ven 24 Juin - 20:39

La journée semblait toute a fait normal ou plutôt il sembalit, le soleil, les oiseaux, les choses et les gens les envie de meutre et tuer un a un tout ses gens, au sourire joyeux, ou au sourire faux, voir leur sang couler a la lueur matinal du soleil, doux et parfois certain de ses rayon, s'écrasant sur sa peau blanche la faisait briller d'un éclat doux et fin, peut être est-ce sa blancheur étrange qui faisait cela ou simplement l'angle dans lequel elle était assise sur le banc mais peut importe le faite était simple, ses yeux rouge sang briller aussi d'un éclat étrange et meurtrier lui donnant l'air assasine et tandis que ses deux long sabre posté dans son dos dans un beau fourreau noir et rouge sang faisait fuir les importin, elle sentis par la force des choses un lourd regard se porter sur sa présonne .

En faisant fit, délicatement et avec la lanteur d'une poupée elle referma les yeux, profitant de la chaleur matinal et des bruit des rares passant pour se reposer, loin de se manoir qui n'était en rien comme elle l'aurait voulu, en même temps, la complexiter de son esprit était tel celui de ses goûts . Elle aurait voulu voir son manoir comme celui de son enfance, le même dans lequel elle a vécut ses trois années d'enfer ou alors chaque jour et chaque nuit elle avait était battu, oui, elle l'aurait voulu comme tel pour que, chaque jour, elle puisse le détruire, le bruler, et torturé des gens a l'intérieur comme elle l'avait était, un manoir purement japonais pourtant, en rien elle ne l'avait eu, et en rien elle ne le voulait. Paradoxe peut être .

Le court de ses pensées continuer comme une rivière arrivant a une cascade, se jetant par la suite dans la mer, cela n'avait rien de doux ou de beau, tout était confus, noir et rouge oui, rouge, des taches rouges couvrait son esprit emplie de visage et de sourire de chaque personne qu'elle avait pus tuer, et enfin, un visage qui la la torturer entre un mélange de folie et d'amitié, car malgré ses airs froids et méchant, elle pouvait ressentir des choses, plus de la haine et de la colère que de l'amour et de la compassion certes mais cela lui arrivait, rarement mais sa arrivait . Elle pensait a ce jeune enfant qu'elle avait sauvée une fois . Mais peut importe les chose n'en était pas là ...

Une vois bien connu s'éleva dans les airs, a elle et ouvrant ses grand yeux sous le choc elle regarda la haut silhouette face a elle lui faisant de l'ombre et l'appelant soeurette . A force des choses elle eu une réaction pour le moins étrange, elle commença par hausser les souricls, la bouche ouverte comme un poisson rouge puis, reprenant constance elle ferma la bouche et se contenta d'hausser les sourcils . Que lui voulait ce foutu shinigami a la fin ?

- Que voulez-vous shinigami Light ?

Ce n'est pas qu'elle ne l'aimait, pas, même si c'était le cas c'est qu'elle n'aimait pas être déranger lors d'un de ses rare moment de détente ou ça seul préocupation possible était d'être une personne calme et douce, ou ses pesées passait par sa tête sans but précis sans envie présice, juste pensée et ne plus avoir affaire a personne . Elle aimait ses moments là et elle ne voulait pas être déranger par une blague idiote de ce shinigami stupide . Même si lui aussi avait les cheveux blanc, même si lui aussi avait un teint de neige, même si lui aussi avait des yeux couleur sang, malgré son handicap et son oeil en moins, comme elle, elle avait des cicatrice couvrant son petit corps, de son petit mètre soixente, mais peut importe . Bizarrement, elle n'était pas d'humeur a reçevoir ce genre de blague et par habitude elle aurait sortie ses griffes ou plutôt ses sabres, mais l'endroit publique ne le permettait pas, alors elle se contenta de le foudroyer du regard, lui et son sourire, bête et heureux .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Retrouvaille entre l'humaine et l'âme [PV: Light c Hood & Murasaki Kuroichi]   Mar 26 Juil - 18:57

    Pendant un instant (Notez bien le un instant), il l'avait cru paisible et sereine, elle était là, savourant l'air frais du matin et les rayons du soleil levant. Les yeux clos, la bouche fermée. Mais dès que Light s'adressa à elle, il ne la trouve plus du tout... Calme. En fait, elle avait l'air d'une meurtrière. Ce qui fit frissonner le shinigami. Effrayante... Il fit un pas en arrière, pendant qu'elle levant un sourcil et ouvrait grand sa bouche comme un poisson clown. Il aurait voulu lui dire "Ferme la bouche, tu vas gober des mouches" mais cette blague mal placé pourrait d'après son instinct lui coûter la vie. Sa sœur voulait le tuer ? Quel cruauté !

    - Que voulez-vous shinigami Light ?

    Il se retourna pour voir à qui elle parlait, en se rendant compte que c'était lui. Il fit un rire jaune. Shinigami ? Il ne connaissait pas ce mot pourtant, il lui disait quelque chose. Il fronça les sourcils complètement perdu. Shinigami... Shinigami... C'était quoi ? Son nom peut-être et Light son prénom. Ou le contraire... Il se pointa de son index son œil unique fixant sa jeune "soeur"

    - Je m'appelle Shinigami Light ? C'est génial !

    Il sautilla sur place, comme un joyeux enfant et s'essaya sur le banc à côté de Mura comme si c'était normal. Tout à fait naturel et sans se soucier de ce qu'elle pensait. Il se mit à refixer un oiseau qui volait au loin. Sa devait être un pigeon, un simple pigeon qui avait l'air de le fasciner au plus haut point. En remarquant qu'il battait des ailes, il se mit à penser s'il pouvait faire pareil. Il se mit debout sur le banc [Attention, chers lecteurs... Nous vous assurons, que ce problème n'es dût qu'à de l'amnésie. n'ayez crainte. Il n'est ni atteint ni complètement timbrée.] Et sauta du haut des 1m, sans aucun crainte, croyant avec ferveur qu'il allait voler. Résultat, il se croûta sur le sol et se fit mal. Au début ce n'était que des petites blessures, mais il réessaya. Encore et encore. Prenant ses défaites pour celle des débutants. Après son 5ème saut. Il se prit un caillou dans une de ses blessures. Il lâcha un crie et commença à pleurer comme un enfant... Oui... Light pleurait.Il se releva malgré la douleur et posa son fessier sur le banc pour ne plus bougeait. Cependant, il reniflait bruyamment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Retrouvaille entre l'humaine et l'âme [PV: Light c Hood & Murasaki Kuroichi]   Mar 1 Nov - 20:34

Quel était le problème cette foi, il commençait a sincèrement lui prendre la tête, ses manigances, ses paroles, d'abord, a leur première rencontre, la première fois qu'il c'était vu, il se moquait de lui et maintenant , il croyait s'appelait shinigami Light. Énervé, elle se leva, debout sur le banc, ses yeux était noir, énerver, encore, par sa faute et le coup partie tout seul, rebondissant. Une gifle. Une grosse gifle sur sa joue, a ce Light, a LUI.

- Je te hais. Light C. Hood. Je te hais comme le plus profond de mon être de mon cœur. Suis-moi.

Elle l'attrapa par la main et se mit en marche, se moquant bien de sa réaction. Mais au fond pourquoi était-elle prise de pitié pour lui. Peut être parce que c'était la seul personne a … a … le touché ainsi, est-ce que sincèrement, elle le haïssait ?

Elle ne savait pas. Elle n'aimait pas ressentir les sentiments, elle avait passé son temps a tuer, survivre et haïr, et là elle devait voir … autre chose ? Est-ce le « grande soeur » qui avait percé son petit cœur froid ou autre chose ?

A la sortie du parc elle s'arrêta et se tourna vers lui, le visage étrangement réfléchis, pour la première fois depuis longtemps une expression traverssait son visage et sa la perturbé, elle réfléchissait, elle pensait elle ne savait pas ce qu'elle devait faire. Un Acte de bonté passerait-il ? Un soupir fendis ses lèvres alors qu'elle attrapa la main de Light pour le tirait sur un banc. Elle le força a s'asseoir et se mit a faire les cents pas. Les rayon du soleil tombait dans ses cheveux blanc, ses yeux noir, précédemment emplie de colère avait récupérer leur étrange éclat rouge sang où une nouvelle flamme brillait. De la … sympathie peut être.

Continuant de tourné en rond elle réfléchit. Il semblait que cette homme avait perdu la mémoire. C'était un faite certes. Il semblait aussi qu'il la prenne pour sa sœur. Peut être par leur ressemblance physique... De sa voix sec elle lui dit.

- Tu ne t'appel pas Shinigami Light, mais simplement Light C. Hood, tu es un shinigami, ou un dieux de la mort. Tu m'énerve mais je m’excuse pour la gifle mais tu l'as méritait. Je ne suis pas ta sœur, juste une connaissance que tu semble apprécier emmerder. Je suis Murasaki Kuroichi. Si tu as perdu la mémoire, suis-moi, j'accepte de m’occupée de toi le temps que la mémoire te revienne. Mais tu aura une dette.

Il semblait impensable que Murasaki ai dit ça. Mais pourtant si. La première fois depuis des années qu'elle faisait une marque d'affection pareille et surtout qu'elle s'excusait, il semblait impensable qu'elle ai dit ça.

Se tenant droite devant lui, elle lui tendit une de ses grande main, qui n'avait touché celle d'un homme d'un ami de toute ça. Elle qui n'avait jamais eu dans ses mains que ses sabres voilà qu'elle acceptait de sympathisé.

Un fin et rapide sourire gentil apparut sur ses lèvres comme un signe qu'elle n'était pas qu'un cœur de glace .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Retrouvaille entre l'humaine et l'âme [PV: Light c Hood & Murasaki Kuroichi]   Dim 12 Fév - 20:39

    - Je te hais. Light C. Hood. Je te hais comme le plus profond de mon être de mon cœur. Suis-moi.

    Il était sur le cul. Euuh... Il avait juste voulu voler. Est-ce un crime ? Il ne put réprimer une deuxième fois ces larmes en pensant qu'elle était méchante sa sœur. Il s'était fait gifler, il ne sait même pas pourquoi. Pour lui, c'était sa première gifle. Ces larmes coulaient à flot tandis qu'elle l'emmenait il ne sait où. Son poignet lui faisait mal, elle le tenait si fort... Sa joue aussi commençait à rougir dangereusement. Qu'est-ce qu'il avait fait pour mériter ça ? Ils approchaient de l'entrée du parc mais il ne se doutait pas qu'il allait être assis de force sur un banc. Pour l'esprit simpliste d'un amnésique... Sa ne passe pas très bien. Pourquoi l'avait-elle sortit de son banc pour aller... Sur un autre banc ? Il la regarda, les larmes encore pleins les yeux, incrédule. Non, ça n'avait vraiment aucune logique.

    - Tu ne t'appelle pas Shinigami Light, mais simplement Light C. Hood, tu es un shinigami, ou un dieux de la mort. Tu m'énerve mais je m’excuse pour la gifle mais tu l'as méritait. Je ne suis pas ta sœur, juste une connaissance que tu semble apprécier emmerder. Je suis Murasaki Kuroichi. Si tu as perdu la mémoire, suis-moi, j'accepte de m’occuper de toi le temps que la mémoire te revienne. Mais tu aura une dette.

    L'amnésique fronça les sourcils. Il assimilait les informations une à une. Il apprenait en même temps son nom et prénom, qu'il n'avait pas de cruelle sœur, qu'il adorait l'emmerdait, qu'elle s'appelle Murasaki Kuroichi... Le dernier élément semblait lui rappeler quelque chose... Un détail... Un instant...
    " Au faite, je suis Murasaki Kuroichi. "
    Il se souvient... Il se souvient de cette fille... Son œil restant s'ouvrit en grand. Comment avait-il pu oublier l'humaine si ennuyeuse au yeux faux. Il regarda autour de lui encore plus interloqué. C'était le même endroit. Le même endroit mais à une saison différente. Il connaissait Murasaki. Il se souvenait même ce qu'il avait lu sur elle dans son livre des morts. Attend ? Livre des morts ? Tout prenait un certain sens... Il était donc bien un "shinigami", il tuait donc des gens pour prendre leurs âmes et faire ainsi marcher le monde.
    "Ce que je veux ? C'est simple... Je veux que ces yeux changent. "
    Il croisa une nouvelle fois le regard de l'humaine. Ils avaient changé. Quelque part ces yeux n'avaient pas le même éclat. Pourquoi ? Il ne se souvient de rien à part d'un bout de leur rencontre... Mais c'était assez pour confirmer qu'il était bel et bien amnésique. Il cligna des yeux, une fois, deux fois... Trois fois d'affilée regardant cette fois dans le vide ressassant ces seuls souvenirs.

    - Mura-saki... Je-je me souviens ! Tu tu vas- !

    Il se stoppa net comme s'il allait dire la pire chose de sa vie. Sa main sur sa bouche. Il ne devait pas dévoiler quand, pourquoi et comment elle allait mourir. C'était interdit... Ce genre de chose est mal. Il enleva sa main, il n'avait pas remarqué tout de suite, mais elle souriait. Il fut en état de choc quelques instants... Elle avait vraiment un magnifique sourire, elle était comme ce matin... Sereine et calme. Pourtant dans son souvenir c'était tout le contraire : le regard dur, le sourire haineux, une envie de tuer... Il pointa les lèvres de Murasaki sans aucun gêne pour enfin parler avec un sourire d'enfant.

    - Je te préfère ainsi que dans mes souvenirs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Retrouvaille entre l'humaine et l'âme [PV: Light c Hood & Murasaki Kuroichi]   Lun 13 Fév - 14:43

Elle le regarda etrangement, comme si il avait dit la plus grande bourde de toute sa vie. Et bien qu'elle le regarde come ca, elle restait froide, car la petite noble restait elle meme peu importe les circonstance. Peu importe les evenements present, seul, les souvenir du passe etait capable de la changer, elle qui, depuis son arrivee a Londres ne s'attirait que des monstre et autre etrange entite.

D'un soupire elle passa la main qu'elle tendais avant shinigami dans ses cheveux caressant dans une sorte genes ses long cheveux blanc pour les detacher du chignons serrait qu'elle avait fait et qui lui donnait cette air severe puis elle se rassied a ses cotes. Pourquoi diable cette homme la faisait il reagir ? En ce moment, elle s'en voulait, elle s'en voulut d'abord de l'avoir gifle et dans un geste tendre et doux gardant une certaine gracilite ce qui etait rare chez elle passa ses doigts le long de la marque rouge sur la joue de son vis a vis, y trancant les coutour de sa propre main qui y etait marque, elle etait gonfle il devait souffrir , en y pensant cela ... Faisait deux fois qu'elle le frappait. Puis finalement elle laissa tomber ses mains le long de son corps et en ramena une vers son visage, se massant les tempes. Toute ses emotions lui donne mal a la tete.


Elle n'aimait pas ressentir. C'etait comme un bebe qui goute une nouveaute. Elle etait bien ici. Avec les rayons du soleil doux et chaud jouant sur sa peau pale, aussi blanche que celle d'un cadavre, ses yeux rouge, rouge sang ne brillait plus de l'eclat sanglant habituel qu'elle abordait au fond de ses yeux et, son visage etait deforme par un leger sourire ou plutot un rictus, qui semblait dur a obtenir vu qu'elle n'avais jamais fais travaille ses muscles la ou tout du moins, pour un vrai sourire en toute gentilesse et amitie. Son yakuta vert et noir se baissa a nouveau, laissant ses fines epaules libre sous la chaleurs de la journee. Un des premiers jour du printemps bien chaud et surtout doux. Comme ses cheveux d'un blanc eclatant.


- Je n'arrive pas a te comprendre ...


Elle avait soufflait ses mots en tournant son visage vers l'homme, le fixant droit dans les yeux sans cille. C'etait elle qui disais cela. D'habitude, ce sont les gens qui ne la comprenait pas. Elle etait une femme etrange, qui ne souriait jamais qui ne reagissait pas, mais, lorsque le voile de la nuit tombait, arme de ses deux sabres elle partait a la conquete de Londres sombre et sanglant ou dans les ruelles les plus etroites, les cadavres s'empilait. C'est elle qui prenait un plaisir sadique a faire peur a tuee les gens sans remord sans etat d'ame, apres avoir eu une information. Et meme sans l'avoir eu. Mais bien sur, jamais vraiment ce qu'elle voulait : la localisation precieuse des personnes qui ont fait d'elle ce qu'elle etait, une femme sanguinaire, sombre, triste. Une femme a l'ame vengeresse, au desir de tuee.


Lentement, elle ferma les yeux soupirant et peut etre pour la premiere fois de a vie, laissa echapper une larme, une unique larme triste comme une nuit sans lune, une larme a la couleur du sang, et deposant sa mains sur son visage elle se cacha. Elle avait perdu. Pour elle cette larme etait la defaite de son corps contre son ame, un combat ultime qu'elle menait sans cesse, tout les ans, chaque moi, chaque semaine, chaque minute, et surtout chaque seconde de son existance. Cette homme, Light, venait de la boulverse alors, que depuis leurs premieres rencontre elle avait tente de l'oublie, lui avait sur lire dans ses yeux.


- Foutu shinigami


Murmura t-elle avant de pose, avec incertitude et hesitation sa tete contre son epaule, y deposant son front et cherchant a, pour la premiere fois de ca vie, essayait de comprendre ce que signifiait un sentiments de plainitude et de bien etre. Comme si elle avait chercher ca toute ca vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Retrouvaille entre l'humaine et l'âme [PV: Light c Hood & Murasaki Kuroichi]   Sam 18 Fév - 15:49

    C'est un jeu vicieux. C'était dangereux. Il sentait le contact de la main froide de la jeune noble. Glacial et pourtant douce. C'était dangereux. Le contact des doigts de Murasaki sur la joue de l'amnésique. C'était dangereux. Il ne pouvait pas s'empêcher de rougir à ce contact qui n'avait sans doute aucune arrière pensée. Mais lui, il ne pouvait pas s'empêcher de ce poser la question. Où ils allaient ? C'était... Très dangereux. Il ne se sentait pas du tout à l'aise. Il étouffait. Il suffoquait. Dès que Murasaki finit de faire les contours des marques rouge de sa propre mains et enleva sa main. Light ne peut s'empêcher de reprendre un bol d'air. Même s'il n'en a pas besoin. Il est déjà mort après tout. Très discret l'expiration d'ailleurs. Heureusement qu'elle n'était pas resté scotché à sa joue pendant un quart d'heure, sinon elle remarquerait qu'il tremblait et que tout son corps était crispé.

    - Je n'arrive pas a te comprendre ...

    Pardon ? C'est qui qui n'arrivait pas à comprendre qui ? ( Oulà... C'est dure à dire. ) C'est un échange des rôles là ! C'est qui depuis le début qui l'avait frappé, engueulé, maltraité, touchait, transportait, traînait ? Et c'est lui qu'on ne comprenait pas ? Faut pas pousser non plus hein ! Il ne sentait plus la douleur de sa joue. C'est décidé la prochaine fois il l'esquiverait... Il se retourna et vit que l'humaine était à côté de lui et elle pleurait ! Elle pleurait ! Enfin, pleurait est un bien grand mot quand il n'y a qu'une seule et minuscule larme. Une larme rouge ? Quoi ? Son âme est tellement sanguinaire qu'elle pleure du sang ? [Faut pas abuser non plus...] Elle pleure du sang, rouge... Bizarre... Serait-elle... Une extraterrestre. Light recula sans faire exprès. Mais ne devait-il pas s'inquiéter de cette larme plutôt que de fuir ? Il se rapprocha du visage de la sanguinaire, mais c'était trop tard, elle cachait son visage de poupée de porcelaine.

    - Foutu shinigami

    Les femmes sont trop... Etranges. Qu'est-ce qu'il avait fait encore ? Il n'avait pourtant rien dit. Il était rester muet, pour une fois. Il se remit à sa position initial et une tête se posa sur son épaule. Là, c'est la panique. Qu'est-ce qui ce passait ? Pourquoi elle faisait ça ? Sa n'avait aucun sens ! Et l'esprit trop étroit de l'amnésique était encore plus perdue qu'à l'habituel. Il carra les épaules, il se crispa le corps, se faisant des abdos au passage, retenant le plus possible sa respiration. Il ne bougeait pas d'un poil, ni d'un centimètre, millimètre ou nanomètre. Il était statique, complètement pétrifié, figé dans le temps. Il essayait d'être discret... Pour pas se faire taper. Il gonflait les joues, magazinant tout l'air qu'il pouvait. Mais au fur et à mesure que les aiguilles des secondes avançaient, Light éprouvait un soudain plaisir de respirer, trop l'habitude peut-être... Son visage devenait de plus en plus rouge et sa grimace n'arrangeait en rien le fait qu'il paraissait étrange. Pour tout arranger le soleil vient lui piquer les yeux et en bon albinos, il déteste le soleil. Ces mains se crispèrent sur ses jambes, il serrait ses cuisses avec une force surhumaine pour ne pas flancher et ne pas trembler. Malheureusement, il n'allait pas tenir très longtemps. Il lâchait tout d'un coup... Il s'effondra sur le banc, s'écorchant au passage avec une écharde.

    Essoufflait, il haletait légèrement, se planquait du soleil tyranniseur. Il regarda Murasaki avec un regard mi-effrayé mi-larmoyant. Ces yeux avait été tellement en contact avec le soleil qu'il était rougis et que des petites larmes se formaient au coin des yeux. Allait-il prendre une deuxième claque sur l'autre joue pour arranger le décor et la symétrie du visage ? Il fallait s'attendre à tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Retrouvaille entre l'humaine et l'âme [PV: Light c Hood & Murasaki Kuroichi]   Sam 18 Fév - 15:52

    C'est un jeu vicieux. C'était dangereux. Il sentait le contact de la main froide de la jeune noble. Glacial et pourtant douce. C'était dangereux. Le contact des doigts de Murasaki sur la joue de l'amnésique. C'était dangereux. Il ne pouvait pas s'empêcher de rougir à ce contact qui n'avait sans doute aucune arrière pensée. Mais lui, il ne pouvait pas s'empêcher de ce poser la question. Où ils allaient ? C'était... Très dangereux. Il ne se sentait pas du tout à l'aise. Il étouffait. Il suffoquait. Dès que Murasaki finit de faire les contours des marques rouge de sa propre mains et enleva sa main. Light ne peut s'empêcher de reprendre un bol d'air. Même s'il n'en a pas besoin. Il est déjà mort après tout. Très discret l'expiration d'ailleurs. Heureusement qu'elle n'était pas resté scotché à sa joue pendant un quart d'heure, sinon elle remarquerait qu'il tremblait et que tout son corps était crispé.

    - Je n'arrive pas a te comprendre ...

    Pardon ? C'est qui qui n'arrivait pas à comprendre qui ? ( Oulà... C'est dure à dire. ) C'est un échange des rôles là ! C'est qui depuis le début qui l'avait frappé, engueulé, maltraité, touchait, transportait, traînait ? Et c'est lui qu'on ne comprenait pas ? Faut pas pousser non plus hein ! Il ne sentait plus la douleur de sa joue. C'est décidé la prochaine fois il l'esquiverait... Il se retourna et vit que l'humaine était à côté de lui et elle pleurait ! Elle pleurait ! Enfin, pleurait est un bien grand mot quand il n'y a qu'une seule et minuscule larme. Une larme rouge ? Quoi ? Son âme est tellement sanguinaire qu'elle pleure du sang ? [Faut pas abuser non plus...] Elle pleure du sang, rouge... Bizarre... Serait-elle... Une extraterrestre. Light recula sans faire exprès. Mais ne devait-il pas s'inquiéter de cette larme plutôt que de fuir ? Il se rapprocha du visage de la sanguinaire, mais c'était trop tard, elle cachait son visage de poupée de porcelaine.

    - Foutu shinigami

    Les femmes sont trop... Etranges. Qu'est-ce qu'il avait fait encore ? Il n'avait pourtant rien dit. Il était rester muet, pour une fois. Il se remit à sa position initial et une tête se posa sur son épaule. Là, c'est la panique. Qu'est-ce qui ce passait ? Pourquoi elle faisait ça ? Sa n'avait aucun sens ! Et l'esprit trop étroit de l'amnésique était encore plus perdue qu'à l'habituel. Il carra les épaules, il se crispa le corps, se faisant des abdos au passage, retenant le plus possible sa respiration. Il ne bougeait pas d'un poil, ni d'un centimètre, millimètre ou nanomètre. Il était statique, complètement pétrifié, figé dans le temps. Il essayait d'être discret... Pour pas se faire taper. Il gonflait les joues, magazinant tout l'air qu'il pouvait. Mais au fur et à mesure que les aiguilles des secondes avançaient, Light éprouvait un soudain plaisir de respirer, trop l'habitude peut-être... Son visage devenait de plus en plus rouge et sa grimace n'arrangeait en rien le fait qu'il paraissait étrange. Pour tout arranger le soleil vient lui piquer les yeux et en bon albinos, il déteste le soleil. Ces mains se crispèrent sur ses jambes, il serrait ses cuisses avec une force surhumaine pour ne pas flancher et ne pas trembler. Malheureusement, il n'allait pas tenir très longtemps. Il lâchait tout d'un coup... Il s'effondra sur le banc, s'écorchant au passage avec une écharde.

    Essoufflait, il haletait légèrement, se planquait du soleil tyranniseur. Il regarda Murasaki avec un regard mi-effrayé mi-larmoyant. Ces yeux avait été tellement en contact avec le soleil qu'il était rougis et que des petites larmes se formaient au coin des yeux. Allait-il prendre une deuxième claque sur l'autre joue pour arranger le décor et la symétrie du visage ? Il fallait s'attendre à tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Parc] Retrouvaille entre l'humaine et l'âme [PV: Light c Hood & Murasaki Kuroichi]   Ven 24 Fév - 16:42

Il avait peur d'elle, la seule personne qui l'aurait voulu qu'il n'ai pas peur, il la fuyait comme si elle était un monstre ou pire … Elle le voyait au sol, les larmes au yeux et eu peur pour elle même. Pourquoi ? Elle aurait voulu lui demander. Est-elle dangereuse a ce point ? Est-elle si horrible, si cruel a ce point ? Elle aurait voulu lui demander, hausser la voix et oser le regarder dans les yeux, mais c'était trop dur. Trop dur au point ou elle ferma les yeux et baissa la tête. Et soudain elle la sentit cette chose qu'elle avait toujours refoulé. La douleur. Elle avait mal . Pourquoi cela lui faisait si mal ? La douleur qui la traversait de part en part de son corps, qui accompagnait chaque fibre de son être faisait tellement mal qu'un court instant elle arrêta de respiré. C'était froid, dur et cruelle. C'était monstrueux, comme les lames d'un sabre plantait dans la peau. Comme elle.

Elle avait tellement honte en cette instant. Elle avait honte de qui elle était, de ce qu'elle faisait, de tout ce qu'elle était. Ca lui faisait la gorge sèche un goût ocre dans la bouche. Elle se demanda qui elle était pour faire ainsi du mal au gens.

- Je suis désolée, murmure t'elle

Lentement elle rouvrit les yeux ses yeux rouge sur son monde en noir et blanc, oui elle voyait en couleur mais, son monde a elle, sa bulle ne l'était pas, il n'y avait que du noir et du blanc. Le rouge était la couleur du sang qui coule. Du sang de toute ses victimes qu'elle avait tuée . Alors, toute aussi lentement elle mit ses mains d'une blancheur immaculé devant ses yeux, et les regarda. Elle y vit ce qu'elle aurait du voir il y a longtemps, quelque chose qui d'un coup la rebuta : Du sang. Le sang des innocents, le sang de ses informateurs, son sang. Le sang des gens qu'elle avait torturé, tuée, assassiner, sans regret, sans remord, de sang froid. Oui, elle s'en souvenait, chaque meurtre dans le moindre détail. Tout ça pourquoi ? Parce qu'il avait une information qu'elle avait besoin, parce qu'il souriait faussement, parce qu'elle était une prédatrice ?

- Je suis désolée, souffle t-elle cette fois ci .

Son souffle se ralentie, elle respirait plus lentement vivant dans l'horreur de ces actes. Pourquoi maintenant ? En y pendant, dans ses yeux rouge, quelque chose s’éteignit, la lueur destructrice qui faisait d'elle une prédatrice redoutable, cette lueur laissa place a quelque chose d'autre, quelque chose qui avait toujours était enfermé bien au fond d'elle sous une tome de douleur et de néant. Une lueur de douceur et de gentillesse. Deux rencontre. En deux rencontre il l'avait changé, la laissait voir autre chose que ce qu'elle avait toujours vu. Voulu ou involontaire ? Elle ne savait pas et ne voulait pas savoir, là, tout de suite, tout ce qu'il lui restait, tout ce qui la faisait souffrir était les fantôme de son passé qui la lorgnait de loin. Fantôme qu'elle c'était juré de détruire de ces propres mains. Et elle en était sur. Elle ce l'était promis. Elle le ferait .

Avec douceur elle se déplaça du banc, se laissant tombé sur le sol, a genoux juste en face ou Light C. Hood se tenait. Sans faire de geste brusque, lui laissant le temps d'analyser le moindre de ses mouvement elle tendit la mains vers lui, comme précédemment. Il avait les yeux rouge, au bord des larmes, du au soleil sûrement. Après tout, il était albinos et le soleil abîmer les yeux. Elle aussi il fut un temps ou elle fut sensible. Mais elle avait vécut dans son pays dans la rue un certain temps. Mais c'est une longue histoire, elle secoua la tête pour chasser ses pensées, elle ne devait pas y pensée pas maintenant . Un soupir passait ses lèvres douces et elle sourit. Tout son visage pour sûrement la première fois de sa vie exprimait une sincère gentillesse elle planta ses yeux dans les siens pour tenté de lui montré, lui faire comprendre qu'elle ne mentait pas. Son visage se rajeunissait avec un simple sourire et Murasaki se dit, que l'homme en face de lui était vraiment quelqu'un de spéciale. Elle n'avait jamais pleurer, sauf avec lui, jamais sourit, jamais ris. Peut être pourrait-il la sauvé ?

Sa voix s'éleva dans les airs, étrangement chantante douce mélancolique, elle avait perdu cette inscription froide qu'elle avait toujours toujours eu, pour une fois, sa voix était en accord avec son physique. Comme si la glace de son cœur fondait, le masque sur son visage se fissuré.

- Viens. Je vais soigne ta joue et tes yeux. Ne reste pas au soleil. Tu vas … aggrave les choses pour, tes yeux.

Au fond, Murasaki n'était pas douée pour les relation sociales, dans sa vie, elle n'avait jamais eu d'amis, durant son enfance les autres enfants la considere comme un monstre. Sans famille, sans tuteur, sans rien. Elle n'avait jamais eu de domestique enfin si, un, paix a son âme,et pour finir jamais eu d'amant. Rien. Par contre, ce qu'elle savait, ce que parfois, les mots ne suffisait pas qu'il fallait trouvé les bon geste pour savoir convaincre, pour que, la sincérité passe. En ce moment, elle tendait la mains vers lui, un leger sourire flottant sur son visage, tout son corps lui criait simplement qu'elle voulait l'aidé. Et elle pensa a une chose. Une chose qu'elle n'avait fait qu'une fois ! Une chose qu'aujourd'hui elle allait refaire.

- Je veux juste t'aidé. Je .. Je te promet, elle se fit hésitante, les sourcils fronçait cherchant ses mots, Je te promet de ne plus te faire du mal. Je te … Protégèrent maintenant .

Murasaki le démon au yeux des humains et au une humaine au yeux des démons, la fille sanguinaire d'on les mains était couverte de sang, lui promettait de le défendre, d'elle même d'abord, puis des autres si il voulait bien d'elle. Sa mains en était la promesse. Mais au fond d'elle, elle savait, elle savait qu'en tendant cette mains elle lui proposant de l'aidé, elle lui demandait a lui, de la sauvé. De la protégeait de sa folie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Parc] Retrouvaille entre l'humaine et l'âme [PV: Light c Hood & Murasaki Kuroichi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Parc] Retrouvaille entre l'humaine et l'âme [PV: Light c Hood & Murasaki Kuroichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille entre frère et soeur feat Rebekah
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Retrouvaille entre amie ( pv Faith & Aude )
» Un Parc linéaire entre Dahabon et Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp terminés.-