« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]   Ven 31 Déc - 23:27


  • Nom: Nightray
  • Prénom: Raven
  • Âge: Ne vous a-t-on pas appris que demander l'âge de quelqu'un ne se fait point..? Cependant, je suis de bonne humeur aujourd'hui, donc je veux bien vous répondre. En apparence, on me donne facilement 24 ou 25 ans, bien qu'en réalité, j'en ai en fait 584.
  • Date d'anniversaire: hum... je ne me souviens plus.
  • Sexe: Hermaphrodite Masculin
  • Orientation sexuelle: J'aime les belles choses, et surtout les jolies demoiselles.
  • Race : Démon
  • Statut : Majordome et garde du corps

  • Description mentale :

    Ce qu'il se passe dans ma tête..? Cela vous intéresse t-il donc tant que ça...? Bien sûr que oui, suis-je bête, sinon vous ne seriez pas là en train de m'écouter. Bref, comme tout bon démon ayant passé un contrat avec un humain, je me dois de respecter cet humain et de lui obéir au doigt et à l'oeil, chose qui n'est pas toujours facile vu que je suis relativement orgueilleux et arrogant. Je pense que la plupart d'entre vous serons peut-être étonnés de voir que j'avoue ces "défauts" avec tant de facilité, mais je trouve qu'il est inutile de se voiler la face et de tenter de dissimuler ces quelques fissures de l'âme, qui font pourtant le charme de tout à chacun. Bref, je ne suis pas quelqu'un de très aimable, plutôt économe en paroles et en gestes, je m'arrange toujours pour me débarrasser des corvées au plus vite. D'un naturel calme et froid, je perds rarement le contrôle de mes nerfs, et quand bien même cela m'arriverait, il vaudrait mieux pour vous que vous ne vous trouviez pas dans les environs. Quand mademoiselle Alice me donne un ordre, je n'hésite pas à manipuler mon entourage, ou encore à "supprimer les obstacles"qui m'empêchent d'avancer.

    Passons ensuite à ce que j'aime. Etant un démon, je ne suis pas censé "aimer" comme vous dites. Je ressens peut-être un certain attachement vis-à-vis de certains objets, mais cela reste bien évidemment très matérialiste et sans ...attachement profond. Bien que Mademoiselle Alice n'apprécie pas cela, fumer est une activité qui me plaît assez, trouvant cela très amusant d'imiter ces humains qui veulent se donner un genre avec cette invention sans queue ni tête. Ensuite, ce n'est jamais à contre-coeur que je me mets derrière les fourneaux, toujours prêt à essayer de nouvelles recettes et à y goûter, curieux de savoir ce qui peut tant plaire à ma jeune maîtresse dans toutes ces drôles de saveurs.

    S'il y a bien une chose que je ne supporte pas, ce sont les animaux. Chiens, chats, oiseaux ou lézards, tout ce qui est succeptible d'avoir des plumes, des poils ou des écailles est plus en sécurité loin de moi. Autre chose que je n'apprécie pas: la vanité humaine. Ces êtres qui se croient tellement mieux que tout le monde alors qu'ils sont probablement les pires de toutes les créatures vivantes, après les anges bien sûr... Et les shinigamis... Enfin, je crois que je n'aime pas beaucoup les autres personnes qui ne viennent pas des Enfers...



  • Description physique :

    Que vous dire à propos de mon apparence humaine, à part qu'elle semble, justement, très humaine ? Je suis doté d'une silhouette plutôt grande et relativement musclée, environ 1m85 pour 72 kilos. Toutefois, je parais souvent plus mince que je ne le suis en réalité, à cause de la chemise blanche et ample que je porte habituellement en dessous de mon veston noir. Si je ne portais pas ces étoffes de tissu, vous pourriez voir mes abdos assez bien développés, mais pas trop, et mes bras musclés. Cette musculature n'est pas trop voyante, chose qui ne me déplaît pas puisque je ne suis pas là pour parader, mais pour servir Mademoiselle Alice. Bref, j'avais débuté en vous parlant de mon "uniforme" qui était constitué, dans un premier temps, d'une chemise immaculée et ample, ainsi que d'un veston sombre. Le tout était accompagné par une simple cravate bleue nuit nouée soigneusement autour de mon cou. Au niveau du bas, je porte un pantalon noir, ainsi que des chaussures en cuir de la même couleur. C'était une tenue tout ce qu'il y avait de plus simple et de plus pratique pour ma fonction sur Terre... Du côté de mon visage, je devais bien avouer que j'étais loin d'être laid. Je possédais un visage fin et pâle, où brillaient deux pupilles ambrées, elles-mêmes encadrées par une cascade de mèches mi-longues, noires et ondulées. Généralement, pour éviter que mes cheveux ne me gênent de trop, je les maintenais en une sorte de queue de cheval qui retombait dans ma nuque, nouée grâce à un fin ruban noir ou bleu nuit. Autre chose à préciser, le signe du pacte que Mademoiselle et moi avons conclus se trouve sur ma poitrine, juste à la fin du cou.


  • Passé:

    La vie d'un démon ,n'est pas une chose de particulièrement intéressant à mes yeux. Cette existence, horriblement longue, est des plus ennuyeuse, lorsqu'on ne parvient pas à combler ce grand vide par quelque occupation ou par un pacte. Pour ma part, je fais partie de ces chanceux qui ont voyagé et qui ont pu apprendre des différentes choses qu'ils ont vu. Car ce n'était pas en restant au fin fond des Enfers que j'allais pouvoir m'amuser, loin de là...

    Je me rappelle très bien du ''premier jour'', mon premier sur Terre. Ceux qui l'avaient précédé, ceux où j'étais resté dans les noirceurs du monde tant redouté par les humains, je ne m'en souviens plus, ou presque. Ces souvenirs restent très flous et sont sans intérêts tellement ils se ressemblent tous. Toutefois, ils ont vite été balayé par tout le savoir dont j'ai pu faire l'acquisition durant toutes ces années au service de mon premier maître. Quel amusant maître d'ailleurs... Je crois que je n'ai jamais vu plus arrogant que lui. Ne connaissant personne d'autre à part lui et ayant quelque peu entendu parlé de ''l'orgueil naturel'' des humains, je me dis dans un premier temps que son attitude était normale. Sauf qu'elle ne l'était pas. Plus je le regardais, plus je le trouvais stupide. À un tel point qu'aujourd'hui je peine même à me souvenir de son nom. Adrien D'Erbinac me semble-t-il... Enfin, l'important n'était pas là... Non... À première vue, il avait tout ce qu'on pouvait rêver de posséder, une belle demeure, une jolie femme et un enfant, une entreprise de savons et de parfums qui fonctionnait on ne peut mieux... Mais non. Pour lui ce n'était pas suffisant, et ça ne l'était pas tant qu'il ne L'aurait pas dépassé. Le ''L'' majuscule désignait l'un de ses concurrents autant sur le plan financier que familial. Eugène D'Erbinac, frère jumeau et directeur d'une firme fournissant les mêmes produits que ceux de mon maître. Ce dernier vouait une haine sans borne à ce frère qui lui faisait de l'ombre, c'était ''monsieur Eugène'', mais jamais ''monsieur Adrien'', chose qui était plutôt vexante pour lui je vous l'accorde. Moi, cela m'importait peu, du moment que j'obtenais ce que je désirais à la fin... C'était pour ça qu'il avait fait appel à quelqu'un comme moi. Je trouvais cela idiot, très idiot. Il allait tomber au sommet de sa gloire et rien ne pourrait lui permettre de se rattraper. La chute serait rude, très rude... Cependant, j'y trouvais aussi mon compte, je n'allais donc pas plaindre cet idiot... Je me pliais au moindre de ses ordres tout en le protégeant. C'était une bien étrange affaire que j'avais à traiter là, d'un côté, un frère débordant de haine, de l'autre, un autre frère qui ne demandait qu'à faire la paix. L'un était complètement aveugle alors que l'autre voyait tout...

    Ma tâche a duré bien plus longtemps que ce que j'avais prévu. Cinq ans... Cinq longues années pendant lesquelles j'ai essuyé moqueries et humiliations sans rien dire, attendant patiemment mon heure. ''J'écartai'' sans ménagement ceux qui osaient se mettre en travers de ma route, ne faisant pas toujours dans la dentelle et n'ayant pas le temps de le faire. Bref, je faisais ce que l'on me disait de faire sans rien dire, m'exécutant le plus efficacement possible, car un travail bien fait est toujours récompenser. Enfin, en règle général. Car une fois que j'eus terminé mon travail, mon contractant ne sembla pas avoir l'intention de régler sa dette. Cela ne m'a toutefois pas empêcher de prendre mon dus... La seule chose de regrettable dans toute cette histoire, ce fût que son âme rendue amer par la haine était teintée d'une peur indescriptible quand je m'appropriai mon bien, reléguant le goût haineux au second plan.


    "Non... Ne t'approches pas !! Tu m'entends Vincent ?! Vas t-en !!"
    "..."
    "Vincent, tu dois m'obéir !! Ne m'approches pas j'ai dit !! M'entends-tu ?!"
    "Monsieur... Sachez que maintenant que j'ai honoré ma part du marché, c'est à vous de tenir la vôtre..."

    Mon deuxième contractant était une jeune femme du nom de Silvia Maraviglia. Âgée d'une quarantaine d'années, elle m'avait appelé pour venger la mort de son mari et son fils. Les deux hommes de sa vie avaient été tués dans des circonstances quelque peu suspectes: tous deux avaient disparus lors d'un après-midi père-fils, et leur cadavre avait été retrouvé trois jours plus tard, dans la nuit. Le corps de l'enfant était mutilé, et sa mort avait été provoquée par noyade. Le père avait été frappé à mort, puis jeté dans le Tibre. Cette triste nouvelle fit beaucoup de bruit pour rien, car pleurer les défunts ne les ferait pas revenir pour autant. Quand je fis cette remarque à ma maîtresse de l'époque, je me fis gifler avec force. Ses ongles griffèrent ma joue, y laissant une marque relativement profonde d'où quelques gouttes de sang s'échappèrent. Puis, elle tourna les talons, me laissant seul pour méditer sur les malheureuses paroles que j'avais osé prononcer. Les humains étaient très attachés à leurs morts, chose que je ne comprenais pas vraiment. Une fois la vie ayant quitté le corps de ces pauvres créatures à l'existence éphémère, leurs proches ne peuvent s'empêcher de pleurer des torrents de larmes, ce qui avait le don de m'agacer. La mort, ils s'en rapprochaient dés qu'ils naissaient, alors de quoi s'étonnaient-ils une fois qu'Elle était à leur porte, vous pouvez me le dire ? Je ne saisissais absolument pas le fil de leurs pensées étranges... Enfin, trêve de bavardages inutiles, j'avais beaucoup de travail.

    Le jour, j'étais un simple domestique qui s'occupait des quelques tâches ménagères qu'il y avait à faire, et la nuit, je cherchais inlassablement les tueurs. Plus je m'approchais de mon but, plus mes mans étaient tâchées par le sang. Enfin, ce n'était pas non plus comme si cela m'importait vraiment... J'avais un objectif à atteindre...

    Je me souviens très bien de la mise en scène qui avait été mise en scène pour piéger les coupables. Une superbe réception organisée par mademoiselle Silvia, digne du grand bal de Venise qui a lieu chaque année en même temps que le carnaval. Les couleurs chaudes étaient de mises et les rires résonnaient partout dans la demeure Maraviglia. Le Paradis,... Ou une porte pour les Enfers. Tout dépendait de qui se présentait... Huhu~♪

    Le sang coula à flot ce soir là, se répendant tel l'eau sur le carrelage mordoré du petit manoir italien. Tout avait été fait proprement et subtilement, n'alertant pas les autres invités ou encore même ma maîtresse de la triste pièce qui venait de se jouer chez elle. Certes, elle savait quels étaient mes projets, mais jamais elle n'entendit le moindre murmure concernant que ceux ci avaient été exécutés. Ce fut moi qui l'avertit, une fois que les convives eurent quitté les lieux. Je me rappelle encore de son sourire et des derniers mots qui furent les siens...

    "Va Marzio, prends donc ce qui t'est dû et régales toi..."


    Ensuite, il y a eu ma maîtresse actuelle... J'ai toujours trouvé les humains très...futiles. Et aujourd'hui encore, ce ressentiment que je nourris à leur égard ne m'a pas quitté, bien au contraire, il s'est accru lorsque j'ai passé un certain contrat, avec une jeune demoiselle répondant au doux nom d'Alice Elisabeth Liddell. J'ai bien conscience que ce qui l'a poussé à faire appel à moi l'a profondément meurtri, cependant, cette idée de vengeance qui est devenue sa raison de vivre reste quelque chose, pour moi, d'incompréhensible. Ne devrait-elle pas chercher à reconstruire plutôt que détruire ? Enfin, je dis ça, mais je suis bien content d'attendre CE jour à ses côtés, ce jour fatidique où je pourrais enfin obtenir cette âme que je convoite tant et dont je me plais à imaginer la saveur.

    Je me souviens encore de ce soir là, où je l'ai vu pour la première fois. L'odeur de son désespoir et de sa peur avait guidé mes pas jusqu'à son corps tremblant. La première impression que j'avais eu d'elle m'avait fait sourire: comment les humains pouvaient-ils se faire souffrir ainsi ? Qu'est ce qui les poussaient à agir de la sorte, à s'entre-tuer ? Ne vous méprennez donc pas, je ne me plaignais pas de leurs drôles d'idées, car s'ils n'agissaient pas ainsi, nous autres démons n'aurions aucun moyen de gagner "honnêtement" notre gagne-pain. Enfin, toujours était-il que je restais là, à l'observer avec un air souriant et respirant l'insannité. Elle avait besoin d'aide, c'était certain, mais j'étais beaucoup trop fier pour lui tendre la main, je voulais l'entendre me supplier. Chose qui ne tarda point à arriver.


    "Je vous en prie… Aidez-moi…"


    Un grand sourire étira mes lèvres, tandis que je m'agenouillais près de cette silhouette brisée, contemplant ce lugubre spectacle.

    "Jeune fille… Qu’as-tu à m’offrir en échange de mon aide ?"


    Ma voix rauque vint détruire le silence, offrant peut-être un brin d'espoir à cette gamine. A elle de voir si elle allait se saisir de la perche que je lui tendais.

    "Tout ce que je possède… jusqu’à ma propre vie… Mais, s’il te plaît… Aide-moi, j’ai froid…"


    "Bien, bien, bien… Mais, vraiment tout ?"


    "Oui… Tout… Pitié"


    Je marquais une courte pause, prenant tout mon temps et laissant le temps à son esprit de goûter à l'agréable saveur des ténèbres de l'inconscience. Mon sourire carnassier s'aggrandit.

    "C’est d’accord ! En échange de ton âme je suis prêt à exhausser le moindre de tes souhaits…"


    "Oui..."


    Ses yeux se fermèrent lentement, tandis que mes mains vinrent se saisir de son corps et le serrèrent contre mon torse afin de la réchauffer un peu. Il était temps de se mettre au travail... Ce qui avait put lui arriver m'importait peu, les blessures qui parcouraient son corps ne me faisaient ni chaud ni froid. Seul le but qui m'avait été fixé atit réellement important...

  • Famille: Aucune
  • Animal de compagnie: Aucun
  • But : Protèger ma chère demoiselle :)
  • Armes : Tout dépend de ce qui me tombe sous la main. Argenterie, aiguille et autres outils en tout genre me sont fort utiles lorsque la situation est plus ou moins critique.

  • Comment avez vous découvert le forum?: Par hasard
  • Comment le trouvez-vous?: Sympatoche


Dernière édition par Raven Nightray le Lun 3 Jan - 23:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]   Dim 2 Jan - 1:55

Soit le bienvenue collègue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]   Dim 2 Jan - 15:34

*Je reconnais bien là un avatar Pandora Hearts*

Bienvenue à toi, nouveau diable de majordome
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]   Lun 3 Jan - 23:05

Merci pour votre accueil :3

Ma fiche est à présent terminée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]   Jeu 6 Jan - 22:20

Présentation irréprochable et parfaitement détaillée. Je vous souhaite la bienvenue et je vous valide, my lord.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]   Aujourd'hui à 5:17

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]
» :: Raven Nox :: [Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Archives Autres-