« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Mer 22 Sep - 21:17

Cette affaire était assurément insoluble.  Les indices, les témoignages les plus incongrus, s’amoncelaient au concours de manifestations peu percutantes, de badauds omniprésents. Attirés en les scènes de crime comme les jeunes gens sont attirés à un endroit attrayant et divertissant.
Je n’arrivais pourtant aucunement à me faire une raison. Moi, Abberline, garant de la sécurité de cette ville de par mon insigne, ne puis laisser telle  ignominie perdurer, au risque qu’elle prolifère sans heurs. Il en va de mon devoir, ce monde doit rayonner!
Ce criminel, pour y revenir, nos plus éminents enquêteurs s’étaient évertués à le traquer, enchainant l’emploi de moyens astucieux, aux techniques les moins orthodoxes, tout cela sans la moindre rétribution. Semblait-il insaisissable? Sans conteste.
Mais fébrilement armé d’une tasse à café, dans l’optique de ne pas succomber à l’étreinte d’une Morphée tentatrice, je repassais le cœur plein d’une certitude défrayant le raisonnable,  inlassablement les « preuves » les déclarations, les maigres indices, tout en maudissant intérieurement mon inaptitude à enrayer ce sinistre phénomène, m’accablant sur  mon absence d’ubiquité. Les piles de document étaient si hautes, qu’il me fallut l’aide d’une chaise, grinçante au demeurant, pour en atteindre le sommet. Au vu de ma gaucherie caractéristique et quelque peu récalcitrante, cette immense et imposante pile n’eut vite plus rien d’élevé… Titubant, certainement enjoint par la fatigue à rejoindre le sol, je heurtai la colossale montagne de papier.
Voletant, s’écrasant lourdement au sol, le dur labeur d’un prolixe classement se vit endiguer, en quelques secondes par mes soins.
Me prenant la tête entre mes mains, l’air dépité, je contemplai, accablé, un instant mon potentiel de destruction.
Laissant s’échapper un succinct soupir du creux de mes lèvres ainsi que quelques jurons bas à l‘encontre de cet informe criminel instigateur de tant de souffrance et de mes déboires, sans toutefois  mot intelligiblement prononcé, je m’accroupi et débutai alors cette collecte, qui, assurément, me tiendrait en éveil bien plus longtemps encore, que dans mes songeries les plus utopiques.
Il était si tard… le regard embrumé, par d’intempestifs bâillements, j’avais presque achevé le « rattrapage de ma stupidité » comme j’aimais à le qualifier.
Quand soudainement, la porte sur laquelle, j’avais un instant jeté mon dévolu, étant un exutoire agréable à la charge de travail m’attendant, s’entrebâilla doucement.
Une personne ici, en cette heure, en ce commissariat? C’est plus qu’improbable et pourtant..
J’eus soudainement une illumination! Ce pourrait-il que ce soit pour une déposition? Une vrai, enfin!
Au vu de l’heure tardive, un plaisantin n’aurait en effet guère eu l’effronterie ou même le courage de se présenter… Suppliant intérieurement mon futur interlocuteur, de me fournir quelconque élément, je regardais dans sa direction, les mains pleines de copies, et l’air somnolent.


«  Bienvenu au commissariat central de notre chère ville de Londres, puis-je vous aider? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Ven 24 Sep - 19:33

    Un doux murmure... Un mélodie effrayante... Du sang qui coule. Des cris... Les rumeurs ce faisaient presque quotidienne à Londres. Light qui d'habitude ne faisait pas attention à ces paroles fossés & créer par des gens en manque d'histoires croustillantes s'intéressait à maintenant en créer lui-même juste pour mettre la panique au sein même des habitants. Mais ces temps-si une rumeurs se dépend à une vitesse ahurissante. Le sujet est dans le thème du meurtre... D'une personne effrayante n'ayant jamais était trouvé ou emprisonner.

    -Jack l'Éventreur hein ?

    Toujours laissant du sang sur son passage... Il n'a jamais laissée une victime en vie. Les tuant lentement il effrayait à lui seul les civils. Light souriait à cette pensée. Il rêverait de pouvoir punir celui qui lui donnait plus de travail. Il avait un sourire mauvais sur le visage, cette personne était intéressante... Il marchait tranquillement dans les rues quand quelque chose lui sauta aux yeux. Pour pouvoir s'approcher du tueur... Il faut en savoir plus sur lui. Et le meilleur endroit pour savoir ces .. Le commissariat.

    *
    * *

    Il entra d'un pas nonchalant dans une pièce. La première chose qu'il voyait c'était... Une pile de papier. Pendant un instant il eu un air blasé. Qui aime trier les papier ? C'est ennuyant... Il observa l'homme à côté au regard plein d'espoir. Il souria.

    - Bienvenu au commissariat central de notre chère ville de Londres, puis-je vous aidez ?
    - Peut-être ? Qui sait ?

    Sans aucune gêne Light fouilla dans le bureau tout les papiers susceptible de l'intéresser. Aucun... Aucun ne donner le moindre indice sur Jack. Il avait beau relire... Rien. Il était tellement silencieux qu'il ne laissait pas le moindre indice ? Personne ne l'avait vu ? Light fronça les sourcils. Le crime parfait ? Nooon.. Le crime parfait n'existe pas. Il y a forcément une faille. Quelque chose... Il sortis de son sac à lanière sa bible, son gros livre où tout est inscrit dedans... Il repassa la liste des assassiné & en fit une liste.. Des femmes.. Des hommes...Des enfants... Aucun point commun. Un tueur en série sans but ? le shinigami se tourna vers l'inspecteur l'air grave

    - Vous avait l'air de pataugeait...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Ven 24 Sep - 21:41

La jeune Alexaria Lionphontivus de la compagnie Lionphontivus avançait d’un pas accéléré vers le poste de police. Ayant pour mission du jour de démasquer Jack l’éventreur, tueur en série choisissant ses victimes aléatoirement et plutôt rapidement, la jeune duchesse avait pour le moment comme objectif de récolter le plus d’informations possible. Etant séparée d’Eleanor, à laquelle elle avait donné pour ordre d’aller interroger les quelques personnes proches des victimes sans point commun de ce Jack l’éventreur, elle se dirigeait donc seule vers ce commissariat rempli de fainéants et d’imbéciles, comme elle le disait et le répétait si bien à qui faisait confiance à ces gens.
Quand elle entra en trombe dans le bâtiment, ne disant ni bonjour, ni bonsoir, la jeune Lionphontivus découvrit une pièce un peu en bordel ainsi que deux personnes –deux hommes, précisément- qui piochaient dans la pile de feuilles qui traînait sur le bureau.
Ne montrant aucun signe de politesse, Alexaria s’avança, regarda l’imbécile derrière le bureau puis l’autre homme qui n’avait pas l’air de faire partie de cette chère équipe qu’était la police et demanda enfin, bras croisés et le regard froid.

« Ce sont tous les papiers que vous avez sur Jack l’éventreur ? »

Toute cette paperasse… Eleanor n’étant pas là, la jeune noble ne pouvait donc pas lui ordonner de tout lire et de lui faire un petit résumé après ça. De plus, demander à ces deux imbéciles était sûrement risqué : ils étaient tellement forts qu’ils pouvaient oublier de lui dire l’essentiel. Enfin, cela ne s’accordait peut-être qu’à l’imbécile n°1, celui derrière le bureau… Ou pas ?
Toujours est-il que la fainéante et égoïste Alexaria ne voulait pas passer des heures à lire ces fichues feuilles.

« Vous avez lu tout ça, non ? Vous pouvez me faire un résumé ? »

Elle ne savait même pas pourquoi elle avait demandé : ils allaient lui faire un résumé et c’est tout.
La duchesse n’aimait pas rester sur une affaire trop longtemps même si, sur le coup, elle trouve ça très intéressant et amusant…
Jack l’éventreur… Combien de temps lui faudra-t-elle pour l’attraper ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Ven 24 Sep - 23:04

Elle était anxieuse, oui très anxieuse, au point qu'elle a peur de sortir faire les boutiques à Londres ce qui prouve à quel point cela l'angoissait. Sa maitresse, Elizabeth de Middleford préférait rester chez elle en attendant que les choses se calme qu'aller rendre visite à son fiancé car il faut passer par Londres et les rues sont devenus dangereuses. Bien sur sa domestique, Naome Shoke comprit qu'en tant que son ange gardien, elle voulait qu'elle en finisse le plus rapidement possible avec cette histoire. La jeune gouvernante, en tenue de sortie, décida d'aller au coeur des choses. Petite enquête personnelle avec les rapports sociales. D'abord, les rumeurs. D'après les gens, il tue ses victimes avec aucune pitié. Les défigurant un peu plus que les victimes précédentes. Si cela faisait trembler plus de la moitié de Londres, en effet, c'est qu'il doit être dangereux. Il est vrai que depuis quelque temps, les gens rentrent tôt de chez eux le soir. Bon maintenant, récolter des informations au commissariat. Elle ne pouvait pas aller sur le lieu du crime pour l'instant, son coeur était bien trop fragile pour assister à ce genre de scène.

Arrivée au commissariat, elle tomba sur un capharnaüm. Trois personnes dans une même pièce, une jeune fille, noble probablement vu son habit et le regard hautain qu'elle apportait sur les deux autres. Elle n'eut aucun mal à reconnaitre l'inspecteur, assit derrière le bureau visiblement débordé et un jeune homme assez... Familier lui aussi tout débordé. J'évitai les zones de désordre et posa les mains sur le bureau pour attirer l'attention du policier vers elle, histoire d'en finir le plus vite possible.


S'il vous plait Monsieur, je veux vous aider dans cette affaire. Je voudrais que vous me disiez tout ce que vous savez à propos de cette affaire : Les circonstances dans lesquels on a trouvés les cadavres, les circonstances de la mort, les portraits physique, mentale, et santé des morts ainsi que leurs antécédents remontant jusqu'à leur grand-parents. Tout les détails sont les témoins et leurs témoignages. Peut importe l'importance du dossier, je m'en chargerai. Je veux en finir rapidement avec cela, c'est mauvais pour mes affaires et celle de ma maitresse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Sam 25 Sep - 9:11

Je venais de lire dans le journal acheté préalablement à un enfant. Je vis en première page Jack l’éventreur un tueur sadique, un meurtre devant l'église. Je mis rendit et je vis du sang encore du sang et des gens pleurant, Ils criaint ma fille, Maman et plein d'autre surnom plus ou moins affectifs.
Quelle est cette horrible personne qui tue des personnes sans but, ça me désole.

Je me rendit au commissariat et je vis Naome, Light et une noble pourrie gâtée et bien sur l'inspecteur. Mon regard se tourna vers la pile de papier. Je me demandai s'il a lu toutes ses feuille si c'est le cas je lui dis bravo .
Bien le bonjour, Naome, Light, Mademoiselle, et, Monsieur.

Je me mis à regarder tous ces papiers, Il y avait des photos des dits de famille et d'amis ou encore des témoins. Il y avait un groupe de photo qui se ressemblé, On dirait qu'il y avait une sorte de signe. Et les témoignages toutes plus triste les un que les autres. Une larme me coula.
Avais vous lu tous ses papiers car si c'est le cas j'aimerai bien avoir quelques photos et quelques témoignages. De préférence un de chaque abomination ou meurtre pour ce qui ne comprenne pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Sam 25 Sep - 10:10

    Light regarda blasé tout les personnes qui étaient présente : de la concurrence. Il sourit en pensant que ce Jack n'allait pas faire long feu avec toutes ces personnes. Il fouilla dans sa poche & en sortit deux friandises. Il en donna une a sa compagne & enfoura l'autre dans sa bouche. N'écoutant pas les autres... Il reconnut son cuisinier de sa boutique : Gawvyn. Il soupira. Il n'y avait rien. Il se tourna vers se beau monde... Une personne attira son attention... La demoiselle noble. Il l'observa un instant. Un femme noble enfant... Demoiselle Lionphontivus ? La maîtresse de dame Eleanor ? Intéressant... Il sourit & replongea dans les papiers :

    - Humm, pour résumer on a... Rien. Des morts sans sens, de tout genre aucune correspondance. Que dire ? La police est perdue. Jack, introuvable. Aucun témoignage... Aucun survivant... Le chaos.

    Il souriait à cette pensées. Il lisait de nouveau sa liste des coupables en mâchouillant le bâton de sa sucette. Quelque chose lui vint à l'esprit... Pourquoi on devrait chercher dans les victimes ? Ça na aucun sens... Il faudrait plutôt chercher dans sa façon de tuer... Il fouilla dans la paperasse. Il tue toujours de la même façon... Il souriait, un traumatisme ? Il agis toujours le soir.

    -Ehhh... Il doit être occupé la journée...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Sam 25 Sep - 14:44

J’étais, j’étais… Je ne saurais le dire. Tous ces honnêtes gens à n’en pas douter, tenant place en mon « office » semblaient détenteurs d’une conviction sidérante, ainsi que d’une envie toute aussi prépondérante de mettre fin aux agissements de cet assassin informe, j’en étais enchanté, cependant là n’est pas le rôle des citoyens… La police est-elle si incompétente qu’il faut y substituer le concours d’une population civile? Je ne voulais leur faire courir aucun risque, mon devoir étant de leur épargner tout heur… En y repensant cependant, mon devoir avait été bien outrepassé par le concours de ce criminel sans identité. Je Toussotai légèrement à cette pensée, ne pouvant retenir cette extériorisation d’une gène certaine, je tâchai cependant de prendre l’air le plus grave et impénétrable imaginable… Quelle utopie. Et bien s’il en était ainsi, au risque d’une destitution probable, j’allais leur communiquer les quelques aspects de l’affaire m’étant connus, le plus important étant sans conteste d’appréhender ce criminel. Auscultant minutieusement la première personne étant près de moi, je m' aperçu bien vite d’une caractère fin de ce dernier.
-Ce jeune homme à la chevelure immaculée semblait être un penseur bien adroit au vu du passage en revue des éléments de la pièce auquel il semblait s’adonner., cependant dépassant quelque peu les convenances auxquelles je m’étais référé, il chercha dans cette paperasse avec une aisance déconcertante. Agissement provoquant chez moi diverses gesticulations, adjointes d’injonctions à peine perceptibles, le sommant à cesser. Cependant il tira ses propres conclusion avant même que mes réactions lui vinrent aux oreilles. Sortant de l’on ne sait quel endroit un ouvrage finement relié, sa physionomie changea quelque peu, avant de m’asséner une interrogation pour la moins… Intransigeante tant elle fut fondée. Bégayant quelque peu, je pris soin de répondre tout en occultant au mieux l’amoncèlement de papier.

«  Oui… euh… Non ! Nous ne pataugeons aucunement …D’ailleurs pour vous le prouvez, et pour vous remercier de votre présence je vais vous révéler une certaine chose, mot pour mot telle que nous l’avons retrouvée en un ouvrage tenu par l’un de feu nos confrères, mais honnêtement je la trouve incompréhensible. »

«  Jack L’éventreur, est à la fois grand et petit. »

- C’est à cet instant que mon attention tout entière fut captée par l’intermédiaire d’une jeune demoiselle, ne devant avoir guère plus d’une quinzaine d’années, et à l’attitude pour le moins austère. Elle se tenait, munie d’une impassibilité digne d’éloges et m’étant pour le moins étrangère, devant mon bureau, le regard inquisiteur d’un adulte, au travers d’un visage aux traits enfantins. Je m‘avançai vers elle dans l‘optique de la dissuader d‘attendre ce ramassis d‘ignominies, une jeune fille de son âge se devant plus de gambader sereinement, que d’être mêlée à quelconque intrigue macabre.. Posant amicalement ma main sur sa tête, je fus vite dissuadé d’adopter pareil comportement au vu de sa réaction intempestive accompagnée d’une question me faisant frémir… Ainsi savait-elle concernant Jack L’éventreur… Un soubresaut de déception m’étreignit. Ainsi étions-nous si incapables, que même les enfant avaient eu vent de nos informations? Je ne pense pas à vrai dire, car cette Lady m’apparaissait bien plus mure et réfléchie que les individus de son âge. Toute question méritant réponse, et ce malgré l’âge de l’interrogateur, je pris soin de pallier à ses incertitudes, enjolivant allégrement la « vérité ».

«  En effet, bien évidemment voyons, Demoiselle, toutes ces fiches traitent de ce criminel, et me sont extrêmes familières, l’organisation étant la clef du succès ! Je ne m’engagerai pas cependant dans une prolixe compte-rendu, l’intégralité des faits étant flous… Cependant sachez ceci, c’est indispensable à toute personne recherchant le coupable. »

«  Il va de soit que ce criminel opère armé. »

- Soudainement une jeune demoiselle, ma foi bien charmante et à la grâce véhiculée et radieuse fit irruption en ces lieux décidément bien fréquentés. Réellement, pourquoi a-t-il fallu que cette pille de document finissent sa course en le sol, le pavant, l’agrémentant d’un bien douteux agencement, quel lieux incommodant surtout pour des demoiselles!. « Ah… Quelle maladresse, vraiment, » pensais-je en me tenant la tête.
Je fus toutefois bien vite extirpé de mes regrets par l’intermédiaire de la jeune femme, sans conteste bien décidée à m’aider dans l’accomplissement de ma tache. Dans l’intérêt, à n’en pas douter de sa maitresse. Étant subjugué par cette abnégation rare, tout autant que dans la conviction de cette dernière, acquiesçait d’un hochement de tête en y adjoignant un large sourire, se voulant quelque peu béat. Me ressaisissant pour de pas démériter son attention, je pris soin d’analyser chacune de ses demandes dans l’optique de lui desservir la meilleure des réponses. Quelque peu chancelant dans mes termes, je finis par prendre la parole.

«  Mademoiselle, je suis au combien honoré de votre concours et de votre implication, réellement votre aide m’apparait déjà inestimable. Voilà quelques éléments de réponses m’ayant été transmis par mes supérieurs, faites-en bon usage, je vous en conjure. »

«  Et bien, les morts se ressemblent sans se ressembler. Toutes des femmes jeunes n’ayant guère de vertu, exécutées de façon barbare et répétée: Une éventration.
Mais la corrélation s’arrête là, certaines ayant des pathologies familiales, d’autres non, certaines ayant un infime pécule d’autre non… Peut-être Jack L’éventreur est-il misogyne ? 
»


- Je m’arrêtai dans mes révélations, après tout… Et si L’éventreur de Whitechappel n’était guère loin? Je ne me devais de prononcer trop vitre la conclusion de nos investigations… Qui plus est, j' aperçu un jeune et charmant homme à la chevelure terne et aux yeux d’un bleu profond, yeux déversant au demeurant, quelques succinctes larmes devant l’atrocité accumulée en ces preuves de papier. J’en fus pour le moins touché, moi-même, et je pris soin d’aller apposer sur son épaule une main réconfortante, une main disant « aller mon grand, ne t’en fait pas tout cela finira bientôt », une main hypocrite et mensongère. Il semblait émotif, c’est une qualité bien rare en ce monde asservi par le rejet du monde environnant, cependant devait-il réellement tenir place ici-même en connaissance de cette optique..?
Ce dernier semblant toutefois vite se défaire de tout sentiment trop impulsif, encra son attention sur les diverses photographies, avant de m’en réclamer quelques explications et autres témoignages. Resté pantois devant une si abrupte reprise, je répondis de façon guère intelligible dans un premier temps, et après un remaniement de mon élocution, de manière plus distincte.

«  Je ne puis vous faire don de preuves illustrant notre enquête, cependant voici le témoignage oral recueilli chez une dame âgée, ayant entrevu, une silhouette ressemblant à celle estimée de l’éventreur sur une de ses scènes de crimes. »

«  Un large manteau fadant l’air, occultant toute perception de l’anatomie de la personne, comme s’il souhaitait la dissimuler.. »

-Pour finir cette première salve de réponses je revins à mon premier interlocuteur aux idées toujours si clairvoyantes… Avait-il déjà songé à intégrer la police? Il serait un excellent élément sans conteste !
Ce dernier semblait reconnaitre certains des autres individus, et porter une certaine attention à la jeune demoiselle, certainement issue de la noblesse, engloutissait sucrerie sur sucrerie. Soudainement il exposa en destination des autre personnes ici présentes une résumé, comme à son habitude tellement légitime et réaliste qu’il en fut tout bonnement déprimant. Dépité, j’étais courbé le regard bas, lorsque j’entendis émaner de cette même personne une réflexion détonante. Qui me fit sortir de mon désespoir. L’index sur mes lèvres, afin d’accorder au mieux mes réflexions, je murmurai.

«  Certes oui… Je crois avoir lu ça sur le rapport de mon supérieur direct, M. Chaberlain. »

«  L’éventreur ne sévit que la nuit, certainement a-t-il quelconque obligations diurnes. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Sam 25 Sep - 18:55

A trouver le tueur, Regarde tous le monde est voit une personne pas comme les autres. Il avait l'air si innoncent avec son complice.
Light tu es le tueure car Fred Abberline a dit que « Un large manteau fadant l’air, occultant toute perception de l’anatomie de la personne, comme s’il souhaitait la dissimuler.. » Vous êtes le seul à porter un manteau. De deux il a dit « Il va de soit que ce criminel opère armé. » Tout le monde possède une arme mais vous, vous avez une cane cachant une épée donc ni vue ni connu après le meurtre. De trois il a aussi dit « Jack L’éventreur, est à la fois grand et petit. » Vous êtes grand de taille mais votre poupée et toute petite, Donc j'en déduit que ça peut être que toi.

Mes yeux devint rouge et je me mis à courir vers cette immonde personne.
Tu es un abominable tueur. * Étrangle Light*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Sam 25 Sep - 20:49

Quand je vis que le tueur fut light, je courus au poste de police puis je poussa Gawvyn et je le regardait avec des yeux rouges.

ESPÈCE DE MINABLE QUE TU EST VA EN ENFER........................ YA

Puis je pris mon épée et je contais l'enfonçait quand je repris ma personnalité d'ange. Et oui j'était un mi-homme mi-ange. Mais j'étais vraiment en colère ! Puisque cette individu avait attaqué ma soeur sans raison!

Puis je regardais mr Brett

Mais comment vous avez devinez ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Sam 25 Sep - 21:46

Plusieurs personnes étaient entrées après la jeune Lionphontivus. La pièce était presque remplie, les papiers du commissaire prenaient le plus de place. Ce dernier avait donné de précieux indices à Alexaria qui était maintenant appuyée contre le mur et réfléchissait. Les indices étaient pour elle un peu… Incompréhensibles. Enfin, si, ils étaient compréhensibles, c’était juste qu’ils n'étaient pas très évidents…
Le premier : « il est à la fois grand et petit »… Grand et petit… Peut-être était-ce un pauvre mais qui était une noble personne avant ? Quelqu'un lui avait peut-être volé sa fortune, l'avait humilié ? Oui, peut-être sûrement : peut-être ce quelqu'un voulait-il se venger des personnes qui vivaient leur belle petite vie de riches sans faire attention à ce dit quelqu'un… ? De plus, ce quelqu'un était sûrement un homme vu qu’il ne tuait que des femmes ! Et les hommes savaient très bien se servir d’une arme. Peut-être avait-il comme but de s’attaquer à la jeune duchesse ? Après tout, elle était une femme et une petite riche égoïste… Pourrait-elle faire l’appât ?
Dans tous les cas, elle n’accuserait pas quelqu’un avant d’avoir d’autres informations… C’était sûrement trop risqué…
En parlant de cela, le dernier venu venait d’accuser le premier homme qu’avait vu Alexaria, celui qui avait pris sans gêne les feuilles du bureau et lui avait fait un très bref résumé. C’était peut-être vrai : cet homme avait vraiment l’air bizarre mais bon… Les preuves étaient-elle vraiment toutes contre lui ?
La jeune noble soupira, s’appuyant un peu plus contre le mur, voulant presque s’asseoir sur le sol. Mais cela n’était pas digne d’une fille de son rang ! Si seulement Eleanor était là… Elle pourrait s’en servir comme fauteuil… Restons sérieux ! Il fallait qu’elle règle cette affaire rapidement pour qu’elle puisse aller dormir tôt. A moins que l’affaire soit déjà résolue grâce à l’homme bizarre qui était entré en dernier.
La situation changea soudainement et un autre homme fit son apparition. Il avait l’air bizarre, un peu comme toutes les autres personnes de la pièce (à part l’imbécile de commissaire qui avait une tête d’imbé…. D’imbécile).
La jeune Lionphontivus changea un peu de position pour mieux voir ce qui se passait.

« Soit il est très populaire auprès des hommes… Soit c’est vraiment lui le coupable… »

Il ne restait plus qu’à attendre la réponse de l’inspecteur.
Celui-ci devrait se presser : les trois hommes bizarres allaient peut-être commencer à s’entre-tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Sam 25 Sep - 23:44

Naome regardait le petit monde, elle avait entendu chacune des répliques représentant les indices sur Jack l'éventreur récoltés... Cependant, avec ceci on aurait seulement des conclusions hâtives. Peut être juste mais hâtives.
Voyant l'agitation de la pièce il valait mieux qu'elle s'en aille mais sa réflexion était trop obsédé par cet énigme. Elle regarda tout le monde dans la pièce.
Un jeune homme aux cheveux décolorés avec une poupée qui semblait vivante... Effrayant ! Une petite fille mais dotée d'un regard incroyablement mature mais très boudeuse. Enfin le jeune Gawvyn semblant sensible à ces événements... Ce qui n'étais pas vraiment son cas... La vie et la mort est un phénomène régulier et irrémédiable chez les humains. Un de plus, un de moins qu'importe. Cependant, ce qui l'insupportait était qu'un être soit capable d'un tel acte. Ce vil péché impardonnable. De plus, comment faire si l'on peut plus aller faire des emplettes dans les magasins de mode avec tout ces meurtres ? Mon Dieu...
Sans prévenir, elle vit le jeune homme saisir l'homme aux cheveux blancs par le col, Gawvyn semblait furax, ce qui m'inquiétai. D'après ses dires, il était persuadé que M. Hood était jack l'éventreur. Certes, il cachait son oeil mais quelque chose ne collait pas.
Un autre jeune homme entra en trombe dans la salle, il se jeta lui aussi sur M. Hood impuissant.
La jeune ange avait l'impression qu'une bagarre allait avoir lieu. Il se criait dessus et l'inspecteur semblait suffisamment débordé comme ça. La jeune fille semblait intéressée par la dispute et n'était pas prête à intervenir.
Respirant un bon coup, lasse, elle s'interposa entre les hommes en les séparant le plus fermement possible, jetant un regard noir à chacun d'entre eux, un par un.


N'avez-vous pas honte ? Il est peut être vrai que les preuves l'incombe lourdement mais ce n'est point à vous le droit de le jeter sous les verrous. De plus, je trouve que cela est bien trop facile. Peut être qu'il y a un contre indice fait pour l'incriminer "lui". Regardez le ! Vu son physique on se fait des préjugés et dès qu'il y a des ressemblances, ça y est, on jette le suspect aux fers ?
Gawvyn, tout le monde porte une arme sur soi plus ou moins difficile à remarqué. D'après l'inspecteur, le coupable est à la fois grand et petit, mais en quoi est il grand ? Peut être que le coupable est petit en taille mais grand par sa réputation, ou encore sa maturité voir sa puissance et son autorité d'esprit. Enfin, jack l'éventreur cache une partie de son corps et porte un manteau. Je vous rappelle que c'est un témoignage d'une vieille femme ! Soit elle l'a vu et son apparence l'a marqué car elle n'est pas courante voir même assez... Angoissante, soit elle l'a mal vu. Trouvez des arguments REELEMENTS solides très cher. Mais nous n'avons pas suffisamment d'informations.


Après avoir dit ces mots, Naome se replongea dans sa réflexion silencieuse en retournant dans les dossiers. Des photos. Les cadavres ont été éventrés... Mais pourquoi ? Elle parlait à elle-même lorsqu'elle pensa être sur la bonne piste.

Les victimes étaient des prostituées, là dessus, c'est une preuve fiable. Elles ont toutes été éventrées d'après le rapport d'autopsie. Mais la dessus n'est que leur point commun. Il faut trouver un mobile pour trouver une cohérence. Pas de mobile, pas d'assassins, même si c'est un tueur en série totalement frappé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Dim 26 Sep - 8:37

    Tout c'est bousculé... Mais c'était d'autant plus amusant ! Light écoutait les indices, quand le premier l'interpella " Grand mais petit ?". Peut-être... Dans l'âge. Quelqu'un qui est immortel qui est grand en âge mais petit en apparence. Ou encore grand en intelligence & petit en âge. Ou le contraire... Pleins de choses pouvait être grand & petit. Des indices vagues... Pour mettre le trouble dans les esprits. Cependant... Tout portait à croire que c'était lui... " Comme s’il souhaitait la dissimuler..." Il passa doucement sa main devant sa mèche. Il commençait à douter. & Si il était somnambule ? C'est vrai que cette phrase pourrait porter à confusion. Mais toute façon ce n'était pas lui Jack l'éventreur. Light soupira. Il était bien dure de le discerner celui-là. Tout d'un coup après avoir entendu des cris, il se faisait étrangler. Par Gawvyn. Il le regardait incrédule... Mais, tuer un shinigami en l'étranglant n'était pas très intelligent... Puis un autre arriva... Inconnu cette fois. Il soupira en sentant qu'on le prenait pour le "meurtrier sanguinaire sans foi ni cœur". Il souriait à cette pensée. Cette situation devenait presque amusante. Tout le monde faisait par de leurs pensées sauf... La noble avec un air ennuyée. Il se mit à rire en essayant de le cacher dans ses manches. Sa poupée de coton riait aussi... Un rire plutôt effrayant.

    - Aaaah... C'était trop tentant. Je trouve que si j'étais le meurtrier & étant une personne assez louche à l'origine je n'irais pas moi-même au commissariat me jeter dans la gueule du loup. Mais une personne toute à fait normal le jour pourrait très bien venir juste pour savoir ce le commissaire a. D'ailleurs... Si jack ne fait rien ce soir c'est peut-être parce qu'il est parmi nous. Mais ce ne sont que des hypothèses bien sûr.

    Il souriait. Mettre le trouble dans les gens était assez amusant... Les voir essayaient de trouver le coupable parmi eux alors que peut-être il est entrain de gambader dehors à massacrer des femmes. D'ailleurs... Il suspectait plus que se soit une femme. Qui cache sa vraie nature sous une cape longue. Une femme jalouse des autre ? Ou encore qui a fait une fausse couche...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Dim 26 Sep - 10:22

« Le meurtrier est parmi nous », avait-il dit ? Si tel était le cas, ce dernier était stupide et pas qu’un peu… Pourquoi prendre le risque de venir ici ? Ne pouvait-il pas se faire un ami policier ? Cela serait moins risqué et irait plus vite…
Alors que la situation se calmait peu à peu grâce (ou à cause) de la seule femme adulte présente dans la pièce, Alexaria jeta un petit coup d’œil sur les feuilles entassées sur le bureau bien rangé de son inspecteur bête et lent préféré. Ce qu’elle découvrit était plutôt surprenant. Sur une feuille était écrit « principaux suspects _ Affaire Jack L’Eventreur »… Hum…
La jeune duchesse laissa son mur en plan et, sans faire attention aux personnes se chamaillant, prit l’étrange feuille. Sur cette dernière, sept photos et sept noms… Dont le sien. Qu’est-ce qu’elle faisait sur cette feuille ?
Elle examina cette dernière encore un peu et découvrit que les quatre autres personnes de la pièce avaient eux-mêmes leur propre photo et leur propre nom. Cela voulait-il vraiment dire que le tueur était juste à côté d’elle, jouant la comédie et se moquant intérieurement de ces personnes imbéciles s’excitant pour rien ?
Dans tous les cas, tout ce qu’elle devait faire, c’était réfléchir et démasquer ce Jack l’éventreur. Autant recommencer ses hypothèses depuis le début : sur cette feuille, il y avait quatre femmes et trois hommes. Elle pouvait supprimer les suspects s’appelant Light C. Hood et Gawvyn Brett… Ce n’était sûrement pas eux. A moins que ce Gawvyn Brett jouait vraiment bien la comédie.

« Un grand acteur hollywoodien est peut-être parmi nous ! Un autographe, un autographe ! »

S'était dit Alexaria, ne pouvant s’empêcher de sourire face à cette pensée que l’on pouvait très bien qualifié de stupide.
Réfléchissons ! Si ces deux là pouvaient être éliminés, le coupable avait plus de chance d’être une femme. Malheureusement, deux des trois femmes suspectées (Alexaria à part) n’étaient pas là… La jeune noble allait donc devoir rappeler son imbécile de servante inutile ayant toujours raison et lui donner pour ordre d'aller faire une petite visite surprise à ces deux là…
L’hypothèse que cette feuille ne soit qu’un ramassis de conneries ne devait pas être mise à l’écart, cependant.
Dans tous les cas et grâce aux indices que l’imbécile d’inspecteur lui avait donné, Alexaria pouvait passer à l’action.
Et si nous commencions l’interrogatoire avec ce que nous avons jusqu’à présent ?

« Vous, que faîtes-vous de vos journées ? »

Demanda la Lionphontivus, se tournant vers la seule femme présente (autre qu’elle), la feuille des suspects toujours dans la main.
Il avait été dit que le coupable ne s’amusait que la nuit. Et ce coupable ne pouvait être qu’une femme si l’on mettait à part les deux hommes qui n’avaient pas encore été blanchis.
Peut-être Jack l’éventreur n’était pas cette femme et était dans celles qui n’étaient pas dans cette pièce mais il fallait toujours en avoir le cœur net… Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Dim 26 Sep - 13:18

Ce n'était pas sans dire que la question de la jeune noble s'adressait à Naome, comprenant qu'elle la considérait comme suspecte. Apparemment elles se doutaient que l'assassin était une femme. Cependant ce n'était pas la jeune domestique et elle tenait bien à le prouver. Elle considérait que les preuves ne l'accablait en rien du doute comparé au jeune Light.
Elle répondit en gardant un visage neutre mais courtois, elle allait s'adresser à la comtesse Lionphontivus tout de même.
Elle lui répondit en s'inclinant.

Mes journées chère demoiselle ? Pas grand chose, je m'occupe principalement de l'éducation de mademoiselle la marquise Elizabeth de Middleford. Je suis sa gouvernante. De temps à autre je l'accompagne pour faire ses emplettes et diverses fantaisies comme chercher quelques cadeaux pour son fiancé Ciel Phantomhive pouvant le séduire. Ou bien, je m'occupe de faire des courses pour elle. Rien de plus. Je ne cherche aucunement à assouvir à des envies meurtrières. Si j'étais la coupable, je me serai enfui le plus loin possible des lieux du crimes puisqu'en ce moment même vous voyez que tout ce monde est mobilisé. De plus, ces actes apporterai seulement des saletés sur le blason et la réputation de ma chère maîtresse.

Pensant que tout ce discours était amplement suffisant je retournai à ma réflexion qui cette fois-ci ne m'avançait point. Le tueur était méticuleux mais pas parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Mieux vaut tard que jamais....   Dim 26 Sep - 14:27

Lucy avait couru dans les ruelles quasi-désertes de Londres, pour atteindre le poste de police au plus vite. Les rumeurs au sujet de Jack l’éventreur, se propageaient un peu partout dans les ruelles de la capitale à telle point que Lucy avait fini par s’y intéressé et s’était décidé à s’informer sur ce criminel bien étrange. C’est donc ainsi que la jeune démone s’était retrouvé à courir à travers Londres à la recherche d’un commissariat.
Elle arriva enfin, essoufflée, à proximité d’un commissariat où elle pu constater que le désormais tristement célèbre Jack avait intéressé bien d’autres personnes à part elle… En effet deux jeunes demoiselles et trois hommes, sans compter ce qui semblait être un inspecteur de police, étaient déjà là. Elle avait pu entendre quelques bribes d’indices et de conversations entre ces personnes avant d’entrée toutefois cela ne lui suffirais pas pour savoir qui était ce Jack… Dans cette cascade d’informations floues la jeune démone était un peu perdue. D’autre part une certaine tension régnait dans la pièce lorsqu’elle entra.
« - Bonsoir… j’aimerai avoir quelques informations sur celui qui se fait surnommer Jack l’éventreur !»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Dim 26 Sep - 21:49

Et le désordre s’intensifiait, se faisant détenteur d’une ampleur irréaliste. Non pas grâce à l’étendue de feuilles noircies, jonchant sempiternellement le parterre, mais plutôt à cause d’une ambiance lourde, électrique, gagnant en acerbes apports. Serait-ce à cause de mes révélations préalablement tenues? Rendu bien penaud, j’auscultais, oscillant entre appréhension défaitisme, et regret, mes interlocuteurs tous plus déterminés les uns que les autres, cela s’avérait limpide et aisé de tirer pareille conclusion, de cette situation, pesante et à postériori décrite. Tous se dévisageaient plus ou moins précautionneusement, et munis d’un égard variable. Tout cela à cause de moi… Agitant mes mains, tel un forcené ne désirant être qu’entendu, je souhaitais ardemment, véhiculer de cette entente cordiale, que l’on trouve dans toute tragédie. Soudainement mon attention fut captée par le jeune homme préalablement sous le joug d’une touchante émotion, captant de part sa certitude établie, la totalité d’une pièce en proie aux spéculations, Ce jeune garçon, habité d’une impatience considérable, désirait endiguer au plus vite, la course de ce meurtrier.
- Ainsi devant mon air pantois et mon regard béat, il désigna sans sourcillement aucun l’un de ses collègues d’enquête comme étant Jack l’étrangleur lui-même, le jeune homme aux cheveux aussi éclatants que son esprit. Ce fut une sentence irrévocable. Tressaillant d’effroi devant la perspective d’abriter cet odieux criminel en l’institution de sa majesté, et de laisser mes hôtes en présence de ce dernier, Je m’interposai devant ce « suspect « d’un temps. Le sommant à renfort d’injonctions à obtempérer. Ce dernier fut, d’ailleurs bien malmené, par les soins du jeune homme perdant de ce fait, toute quiétude, aspect qu’il arborait il y a un instant encore. Voulant toutefois préserver l’intégrité physique du jeune homme, je le dégageais maladroitement et en déformant par inadvertance l’encolure de son veston de cet assaillant bien impétueux.
Soudainement, j’eus un déclic. Apposant ma main sur mon menton, je me mis à marmonner de manière peu intelligible, diverses conjonctures. Avant d’en arriver à la conclusion suivante.

«  Monsieur, je puis vous garantir que vous faites fausse route, l’homme que vous venez d’accuser ne peux en aucun cas s’être rendu coupable de ces bassesses. Le seul indice, capillaire, au demeurant retrouvé sur la troisième scène de crime par soucis de précision, s’avérant de couleur terne. »

«  Ainsi Monsieur Brett s’avère disqualifié pour avoir accusé un innocent, que la course à l’assassin perdure toutefois ! »

- Une fois cette lourde infirmation prononcée, je pris soin de canaliser les pulsions d’un autre individu bien colérique ayant fait irruption, en ce commissariat, décidément théâtre de bien des situations incongrues. Quelque peu dépassé par tant de fougue, mon regard redevint bas, pliant sous l’étreinte d’une prépondérante sensation d’inutilité, il en était trop voulaient-ils réellement laisser patauger cette enquête afin de s’adonner à ces querelles sans fondements? Le jeune garçon, à la chevelure marron, semblait emprunt à une hargne peu commune, avait-il subit les frasques de l’éventreur? Quand bien même, en la conjoncture actuelle des choses, je ne pouvais apaiser ses heurs qu’en lui fournissant un succinct élément de cette enquête. L’air aussi grave que ma stature nonchalante m’ait concédée, en mains, je luis adressai quelques mots, afin d’enrayer cette soif de violence.

«  Allons, allons, Monsieur, entre gentlemen nous nous devons de respecter certaines convenances, ne vous emportez donc pas ainsi, croyez bien que l’ampleur de mon désir à arrêter L’étrangleur et bien similaire au votre, cependant.. Le travail d ‘équipe est la seule chose, pouvant nous permettre d’y voir plus clair. Et en parlant de ça, je ne puis laisser cette information tue, plus longtemps, une interrogation émanant des hautes instances de la police, Monsieur! « 

« Ne sévit-il réellement que sur ses victimes? »

- En dehors de ce tumulte lui apparaissant sans conteste dénué de tout sens la jeune fille d’une quinzaine d’années environ, avec laquelle j’ai du préalablement adopter toute autre manière de procéder, au vu de son éveil intarissable, malgré son jeune âge restait impassible et adossée au mur. Impassible, en apparence seulement car, son visage retranscrivait un doute, une appréhension inhérentes à la situation. Cette dernière semblant contre toute attente troublée par mes révélations. Certainement n’avaient-elles été que trop floues… Subjugué à nouveau par cette pondération m’échappant malgré mes nombreuses années de plus, je pris soin de m’approcher de cette dernière. Et je n’en fut que plus incrédule encore, cette petite, malgré la gravité de la situation semblait encore en mesure d’agrémenter le débat d’une pointe d’humour. Quelle jeune Lady pleine de ressources ! Me recroquevillant légèrement sur mes genoux afin d’adopter une posture, me permettant d’être à sa hauteur, je lui adressai un sourire radieux, plein d’espoir et d’utopie.

«  Mademoiselle, vous êtes impressionnante! Même moi, et cela est partie prenante de mes obligations, de mon emplois, ne sait garder la tête froide, comme vous le faites, n’avez-vous jamais pensé à gratifier la police de vos services? Elle en aurait bien besoin croyez-moi, quand on voit le ramassis de pleutres pavant ses unités.. Quoi qu’il en soit voici une indication que je viens de trouver… Je pense qu’elle vous intéressera. »

«  Jack L’éventreur est muni d’une dextérité sans doute hors-normes. »


- A mon plus grand bonheur, La jeune et élégante dame, dont j’ai préalablement vanté les mérites ne démérita pas de l’estime que je lui témoignais. Détentrice d’éléments percutants, maniant allégrement le jargon judiciaire, il lui fallut peu de temps pour réussir où j’avais failli: Rétablir le calme en cette office, rendue tonitruante. Cette performance reluisante me rendit encore plus stupéfait que je ne l’eus été jusqu’à présent.. La remerciant du regard pour avoir accomplit mes propres tâches, je la fixais sans discontinuer, admiratif au possible. Après un instant d’un vide, ponctué de ses réflexions, au combien avisées, elle commença à s’entretenir avec la jeune noble ayant quémandé diverses informations sur son compte. Peut-être lui apparaissait-elle suspecte, qui sait?
Profitant d’un instant d’une ataraxie prolongée, je pris moi-même la parole afin de satisfaire son besoin de réponses, du moins au mieux.

«  Certes, il est habile que de s’ingénier à comprendre les fondements de la psychologie de cet être ignoble.. Mieux comprendre pour refréner et enfin endiguer, voici une réflexion bien percutante. D’ailleurs, ayant abordé ce sujet-ci, voilà ce dont j’ai eu vent, durant mes investigations. »

«  Ce tueur n’agit que par aversion envers la gente féminine. »

- L’infortuné malmené, semblait quant à lui prendre son traitement inopportun comme une boutade à l’ampleur dérisoire. Quelle philosophie admirable! Réellement tous ces gens étaient, les uns et les autres dignes de considération. Je m’avançai vers lui, afin de prendre de ses nouvelles, moindre des convenances, quand ce dernier débuta une argumentation digne d’éloges, et pétrifiante. Oui, c’est vrai les probabilités du fait que Jack L’éventreur soit parmi eux étaient nombreuses, au vu de leurs aptitudes respectives, dignes d’attention, Il était dans le vrai, dans un vrai terrifiant.
Bégayant sans discontinuer, je répondis à ses spéculations:

«  Oui… Malheureusement vos pensées s’avèrent légitimes, d’ailleurs nous en aurons bien vite la certitude.. Il s’avère plus que probable que l’éventreur soit une personne normale le jour, croisée à un manique la nuit, d’ailleurs… »

«  Les apparences sont trompeuses, la plus frêle des brebis, dissimule en son être un loup féroce et mugissant. »

- Tout à coup, l’on fut interrompu par le charmant concours d’une fillette nouvellement arrivée, et au raffinement à l’instar de la bienséance, développée. Heureux d’une telle vision d’innocence, je lui confiais quelques paroles.

«  Bienvenue, très chère et bien je me dois de vous en informer… »

«  Jack l’éventreur est semblable en tout point à un Homme. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Mar 28 Sep - 19:36

Alexaria, s’étant presque faite rembarrer lors de son court interrogatoire, était maintenant appuyée contre le bureau très ordonné de l’inspecteur et n’avait pas vraiment bougé lorsqu’une des quatre femmes suspectées de l’affaire Jack l’éventreur, dont elle faisait partie, avait enfin fait son entrée. Une fille aux cheveux blonds qui devait avoir son âge mais qui était, comme toutes les autres, plus grande que la jeune duchesse. Elle devait être, sans doute, très pressée…
Ce fut alors l’heure de la révélation des indices. Ne se rappelant déjà plus des premiers, Alexaria se concentra sur celui qu’elle venait d’entendre : « Jack l’éventreur est semblable en tout point à un homme ». Un homme… ? Cela ne se pouvait pas : il n’y avait que trois hommes suspectés d’après la feuille et deux des trois avaient été soit blanchis soit éliminés. Il n’en restait plus qu’un, mais…
Le jeune Lionphontivus se souvint soudainement du tout premier ou deuxième, elle ne savait pas, indice : « il est à la fois grand et petit ». Cela ne correspondait pas avec ce Jérémy Bretel… Non ? Que pouvait-il bien avoir de petit ou de grand ?
La petite noble soupira puis, agacée par le bordel qui régnait du le bureau, regagna son mur favori, bras croisés.
Ce dernier indice n’était sûrement qu’une connerie : le coupable était une femme, c’était évident !
Résumons ce que nous avons déjà : le coupable est une femme. Elle est soit petite et intelligente/riche, soit bête/pauvre et grande. Elle a une arme et possède un long manteau qu’elle ne doit peut-être pas porter en ce moment. Elle doit travailler le jour parce qu’elle ‘attaque que la nuit et… Qu’y avait-il d’autre ? Alexaria ne s’en souvenait pas.
Dans tous les cas, la jeune fille pensait que c’était la servante, Naome Shoke. Tous les indices importants coïncidaient mais son comportement ne laissait rien savoir… Peut-être n’était-ce pas elle ?
De toute façon, la Lionphontivus n’accuserait, pour le moment, personne : être « out » maintenant ne servirait pas à grand-chose… Et puis, mieux balait avoir le maximum d’indices avant d’accuser quelqu’un à tort ou à travers ! Elle allait donc attendre le presque dernier moment.
Résumons : Naome Shoke était une domestique qui travaillait pour elle ne savait qui, qui était sûrement riche et puissant dans le « monde d’Alexaria ». Elle pouvait donc faire ce qu’elle voulait la nuit… Ou presque ? Ce qui était sûr, c’était qu’elle avait l’air très intelligente mais, étant une domestique, elle ne devait pas trop faire sa loi dans le monde de la noblesse… Jouait-elle vraiment bien la comédie ou était-elle le coupable ?
Alexaria soupira à nouveau puis se colla un peu plus au mur.
… A quoi pensaient les autres personnes de la pièce ? Ou plutôt…
« A qui ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Mar 28 Sep - 21:41

Ce matin, en lisant le journal, je découvris qu'un dangereux malfaiteur sévissait en ville. Apres avoir terminer de ranger et de nettoyer la table du déjeuné, je décida d'aller au commissariat pour avoir plus de précisions.
Arrivée a destination, je frappais, j'attendis près de vingt minutes puis me décida a passer la porte pour voir ce qui s'y passait. En entrouvrant la porte, j'aperçus tout d'abord quelques personnes dont un semblait être l'inspecteur dont ils avait parle dans l'article les autres me semblaient, être de parfaits inconnus. Et, en ouvrant un peu plus, j'eu le plaisir de constater qu'ils avaient des résumées précis des actes criminels de Jack ainsi que de toutes les victimes; le seul problème était que toutes les feuilles, éparpillées a travers toute la pièce n'étaient pas numérotées.Je me lançais aussitôt a la tache de lire toutes les pages et de moi même les mettre en ordre dans ma tête. malheureusement, j'eu oublie de fermer la porte et, après avoir rassemblées toutes les feuilles, un courant d'air souffla détruisant ainsi tout mon travail. Déterminée a lire ces feuilles, je fermais la porte et recommença mon entassement. après l'avoir terminé, je m'attela à la tache de tout lire et de tout retenir (il fallait faire vite vu la durée de ma mémoire). Une fois la pile terminée, je vis une feuille dans la main d'une jeune noble qui se trouvait aussi la et la regarda du mieux que je le pouvaisafin d'y dechiffrer les inscriptions. Surprise, avec stupeur que sur cette derniere etait inscrit le nom des sept suspects, et toutes les informations les concernants je me disais queces informations me seraient precieusesdonc j'assaya de les retenir. en la relisant plusieurs fois, j'eu l'horreur de constatter qu'une personne que je connaissais en faisait partie: MOI.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Mar 28 Sep - 22:02

Les nouveaux indices qu'entendit Naome résonnèrent en écho dans sa tête. Chaque phrases avaient peut être une connotation fausse. Elle analysa de nouveau les indices précédents, chaque indices était liés !
Quelque chose l'interpella. Elle allait à coup sur se tromper mais elle devait essayer.
"Chaque l'éventreur est à la fois grand et petit". "Il y va de soit que ce criminel opère armé". "Les femmes ont été éventrées..." mais dans cette phrase, la plus grande partie était inutile....
Naome se retourna vers la personne qu'elle jugeait être l'assassin. Elle allait le regretter, s'attirer les foudres du ciel mais son honnêteté prit le dessus. Elle décida de tenter le tout pour le tout.

Elle tourner face à lui, avec crainte et tristesse mais avec assurance, face à Gawvyn Brett.


"Jack l’éventreur est semblable en tout point à un Homme." A moins que vous soyez victime de quelconque maladie, cher Brett, vous êtes un homme.

"Les apparences sont trompeuses, la plus frêle des brebis, dissimule en son être un loup féroce et mugissant." Au départ je croyais que c'était une comparaison en fonction des apparences, non du caractère.Il est vrai que en apparence vous êtes gentil, doux, adorable, généreux ; pourtant, lors de notre rencontre aux champs j'ai vu que vous souffrez de dédoublement de personnalité, d'ailleurs votre autre personnalité est très discrète, cela vous empêche de vous faire repéré pourtant elle est extrêmement violente, sadique et redoutablement intelligente.

"Ce tueur n’agit que par aversion envers la gente féminine." Je dois l'admettre, je ne peux rien prouver la dessus. Peut être que c'est juste une erreur ou autre chose alors j'en déduis que cette information est fausse.

"Jack L’éventreur est muni d’une dextérité sans doute hors-normes." Votre seconde personnalité est redoutablement intelligente, ce qui en est perturbant, de plus elle est plus rusé que la première qui est, excusez-moi du langage, mais un peu niaise.

« Ne sévit-il réellement que sur ses victimes?" J'ai appris que le verbe "sévir" veut globalement dire "commettre quelque chose, être désagréable" Votre autre personnalité est désagréable quand elle s'y met vous me le ferez pas dire.

"Il y va de soit que ce criminel opère armé." Cela va de soit et je pense que vous avez une arme sur vous, au besoin de vous défendre minimum. Moi même j'ai un poignard caché dans ma manche.

"Les morts se ressemblent sans se ressembler... Peut être que Jack l'éventreur est-il misogyne?" Que les femmes aient été executé de façon barbares n'est pas l'important. En réalité c'est la phrase rajouté sur le fait que le coupable soit misogyne ! Votre autre personnalité est misogyne et mesquine !

"L'éventreur ne sévit que la nuit, certainement a-t-il quelconque obligations diurnes." Vous êtes cuisiner dans le magasin de bonbons de Light ici présent. Votre temps est entièrement absorbé à cela ou encore vous rêvez de temps à autres dehors cherchant de nouvelles inspirations pour vos recettes.

"Un large manteau fadant l'air, occultant toute perception de l'anatomie de la personne, comme s'il souhaitait la dissimuler..."
(Celle-ci présenta l'une des chevilles couverte de chaussettes), j'en reviens à l'arme. C'est ici que vous dissimulez la votre (cf présentation de gawvyn brett). C'est judicieux peu de personne songe à inspecter tout le bas du corps de quelqu'un en particulier en dessous des genoux.

Enfin le dernier indice " Jack l'éventreur est à la fois grand et petit". J'ai compris que cet indice était fait pour troubler les chercheurs. Une personne contraire. On se référait tous au physique et au caractère, comme quoi les apparences était trompeuses mais c'était la métaphore de la brebis qui était vrai.
Cependant vous avez failli vous en tirer, votre réaction en accusant votre collègue avec colère était tellement perturbante qu'au départ j'étais persuadée que vous étiez innocent, mais en fait... C'était de la comédie.........

Je suis vraiment désolée, j'aurai aimée pouvoir passer encore du temps avec vous mais si vous êtes le coupable. J'ai bien peur que ce ne soit plus envisageable.


Naome avait le coeur gros, il battait furieusement, à cause du stresse, de la peur et du chagrin mais se retenait pour avoir le visage de marbre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Dim 3 Oct - 20:25

Une autre jeune fille avait fait son entrée après Lucy, elle semblait être tête en l’air mais elle avait commencé son investigation aussitôt après son arrivée. Lucy ramassa une feuille au sol sur laquelle se trouvait la liste des suspects possible et eu la désagréable surprise de voir qu’elle y figurait aussi. Toutefois cette feuille lui permis d’identifier toute les personnes présentes. Elle pouvait sentir que la plupart des personnes présente dans le commissariat n’était pas des humains, pire elle sentait la présence d’anges ! Depuis aussi longtemps qu’elle se souvienne Lucy avait toujours été capable de déceler leur présence. D’après ce que l’inspecteur avait dit le dénommé Light n’était pas l’éventreur par contre ce pouvait être l’autre homme… Gawvyn Brett ou encore Jérémy Bretel … Il y avait plusieurs possibilités.
Tandis que Lucy réfléchissait en observant les éventuels Jack l’une des jeunes filles présente avant son arrivée pris la parole. C’était Naome Shoke, d’après ce que Lucy avait vu sur sa feuille. Elle se mit à réciter tout les indices donnés sur Jack en faisant une accusation qui semblait la rendre triste tout en fixant Gawvyn Brett. Lucy écouta l’accusation attentivement, sans dire mots. Au fur et à mesure qu’elle entendait les arguments et les preuves donnée par Naome, une hypothèse lui vint à l’esprit … Et si l’indice « Jack est assurément un Homme » ne signifiait pas que Jack était de sexe masculin, alors ce serait différent. Ce fut comme un déclic pour Lucy sa capacité de réflexion agit rapidement et en quelque seconde tout s’éclaira. Elle pris alors la parole en rassemblant son courage et déclara :
"-Je pense que vous faite fausse route. Je viens d’avoir une hypothèse, et je m’approche peut être de Jack. Je vais donc vous exposer mes arguments, au risque de me tromper.
Il a été dit que Jack est petit est grand, or la personne que je soupçonne pourrai être considéré petite par sa taille mais grande car elle est puissante.
On sait que Jack opère armé et je pense que chacun de nous l’est comme l’a dit Naome. La personne qui d’après moi serait Jack utilise une autre personne en guise d’arme.
Jack est misogyne, pour moi Jack est une personne aspirant à une perfection sans égal (je n'ai pas dit que cette personne l'aveit atteint) et quoi de mieux que d’éliminer toute forme de concurrence pour réussir ? je pense donc que sans forcément être très misogyne Jack est simplement désireux de n’avoir personne capable de rivalisé avec lui ou elle.
Le manteau est un indice sans en être un. Tout le monde peut en avoir un… et moi-même j’en met un lorsque je me promène en général, pour que les gens ne voient pas mes yeux. Toutefois Jack pourrait en avoir besoin pour qu’on ne puisse pas le reconnaître car Jack ne peut pas « salir » sa véritable identité avec tout ses crimes.
Jack agit la nuit… Comme je l’ai dit mon suspect ayant des obligations diurnes dût à son rang il est préférable qu'il agisse de nuit. Et d’autre part, il est bien plus facile d’agir la nuit car il fait sombre ce qui offre un élément supplémentaire pour cacher son identité.
On nous a dit que l’éventreur ne sévit pas que sur ses victimes, comme Mademoiselle Shoke nous l’a expliqué, sévir peut aussi se voir d’un point de vue du caractère… et "mon" Jack ne se montre pas vraiment sympathique avec les autres.
On a également dit que Jack est muni d’une grande dextérité, et le calme ainsi que les actes de mon suspect jusqu’à maintenant ne semblent pas montrer qu’il soit dépourvu de cette dextérité, bien au contraire. D’autre part s’il n’en avait pas… son « arme »saurait en avoir pour deux…
Pour l’aversion envers la gente féminine je dirai que cela vient compléter ma théorie sur l’éventuel misogynie : « une élimination de concurrence ».
L’indice qui nous a été donné ensuite était : « les apparence sont trompeuses, la plus frêle des brebis, dissimule en son être un loup féroce et mugissant ». Je dirait que cela correspond bien à mon suspect.
Mais c’est surtout le dernier indice qui m’a fait réagir « Jack l’éventreur est semblable en tout point à un Homme. ». Si cet indice ne signifiait pas que Jack était de sexe masculin, mais plutôt qu’il était un être humain, cela réduirait énormément les possibilités, c’est ce que j’ai pensé. Et c’est ce qui me fait dire maintenant que Jack est Alexaria Lionphontivus !! »
Lucy se tue et observa toute les personne présente en attendant les réaction, tout en se disant que dans le cas où sont accusation se révèlerai fausse elle courait aux ennuies.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Peut etre soupsonner.....   Lun 4 Oct - 15:19

Quand je rentrais dans le poste , j'attendis une Jeune fille parlait au personne présente qu'elle pensait avoir découvert Jack :"-Je pense que vous faite fausse route. Je viens d’avoir une hypothèse, et je m’approche peut être de Jack. Je vais donc vous exposer mes arguments, au risque de me tromper.
Il a été dit que Jack est petit est grand, or la personne que je soupçonne pourrai être considéré petite par sa taille mais grande car elle est puissante.
On sait que Jack opère armé et je pense que chacun de nous l’est comme l’a dit Naome. La personne qui d’après moi serait Jack utilise une autre personne en guise d’arme.
Jack est misogyne, pour moi Jack est une personne aspirant à une perfection sans égal (je n'ai pas dit que cette personne l'aveit atteint) et quoi de mieux que d’éliminer toute forme de concurrence pour réussir ? je pense donc que sans forcément être très misogyne Jack est simplement désireux de n’avoir personne capable de rivalisé avec lui ou elle.
Le manteau est un indice sans en être un. Tout le monde peut en avoir un… et moi-même j’en met un lorsque je me promène en général, pour que les gens ne voient pas mes yeux. Toutefois Jack pourrait en avoir besoin pour qu’on ne puisse pas le reconnaître car Jack ne peut pas « salir » sa véritable identité avec tout ses crimes.
Jack agit la nuit… Comme je l’ai dit mon suspect ayant des obligations diurnes dût à son rang il est préférable qu'il agisse de nuit. Et d’autre part, il est bien plus facile d’agir la nuit car il fait sombre ce qui offre un élément supplémentaire pour cacher son identité.
On nous a dit que l’éventreur ne sévit pas que sur ses victimes, comme Mademoiselle Shoke nous l’a expliqué, sévir peut aussi se voir d’un point de vue du caractère… et "mon" Jack ne se montre pas vraiment sympathique avec les autres.
On a également dit que Jack est muni d’une grande dextérité, et le calme ainsi que les actes de mon suspect jusqu’à maintenant ne semblent pas montrer qu’il soit dépourvu de cette dextérité, bien au contraire. D’autre part s’il n’en avait pas… son « arme »saurait en avoir pour deux…
Pour l’aversion envers la gente féminine je dirai que cela vient compléter ma théorie sur l’éventuel misogynie : « une élimination de concurrence ».
L’indice qui nous a été donné ensuite était : « les apparence sont trompeuses, la plus frêle des brebis, dissimule en son être un loup féroce et mugissant ». Je dirait que cela correspond bien à mon suspect.
Mais c’est surtout le dernier indice qui m’a fait réagir « Jack l’éventreur est semblable en tout point à un Homme. ». Si cet indice ne signifiait pas que Jack était de sexe masculin, mais plutôt qu’il était un être humain, cela réduirait énormément les possibilités, c’est ce que j’ai pensé. Et c’est ce qui me fait dire maintenant que Jack est Alexaria Lionphontivus !! »
A l'entendre parler , a revoir ses Soupçons , c'était bien vrai que Jack pouvait être Alexaria Lionphontivus . Mais elle disait que Jack était Calme , Hors Mme Lionphontivus
n'est en aucun cas une des plus calmes personnes que je connaissent . Puis elle dit que apparamment son arme serait un humain , en effet sa pourrait être possible mais Alexaria aime être seul et traite sa domestique comme un toutou. En autre Eleanor Livingston ne serait pas capable de faire sa. Elle obéit a sa maîtresse mais ne fais jamais de mal a quiconque . Alexaria agit seul sauf avec sa seule et unique "amie" Eleanor . Je ne pense donc pas que l'hypothèse de Lucy soit bonne , car Alexaria est une jeune fille . << Désolée de vous interrompre mais je pense que vous vous trompez . Je ne pense pas que Alexaria soit Jack car de 1 Vous dites que Jack et calme , ce qui n'est pas le cas de cette jeune fille. De 2 son arme serait aussi humain , hors madame Lionphontivus ne travaille qu'avec une seul personne , Eleanor . Mais celle si obéit certes a sa maîtresse mais n'en viendrais pas a tuer des humaines enceintes . Puis dernier point , le 3eme , Alexaria est une jeune fille , de 12 a 14 ans tout au plus , pensez vous que Eleanor écouterez sa maîtresse de 12 a 14 ans en lui ordonnant de tuer des femmes ?? En tout cas je ne suis point convaincu>> Puis je me tournais vers Alexaria pour entendre son raisonnement .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Mar 5 Oct - 21:10

Devant moi siégeaient tels d’impassibles limiers, ces enquêteurs si singuliers, et à la fois si compétents.
J’étais tout simplement éberlué, il m’aurait été impossible jusqu’alors de penser des personnes n’ayant subit aucune préparation policière, à même d’élaborer pareil argumentation, dépassant de loin le niveau général du commissariat auquel j’étais assigné. Pantois, béat, j’offrais en guise de réponse à mes interlocuteurs surprenants, que de simples et faussement certains, hochement de tête. Ils m’entouraient, que dis-je ils me supportaient. Sans leur concours, je n’aurais sans aucun doute pu organiser, agencer la moindre information. Sans leur appui, je n’aurais eu vent que de spéculations hasardeuses… Cette affaire aurait pu finir étouffée comme tant d’autre.. Ayant subit le coup du déni de l’incapacité des autorités, et je n’aurais été d’aucun secours…
Mais tel n’est pas le cas. La vérité se trouve au bout de ce tunnel, pavé de déraison et se mariant à l’obscurité. Pensif, après avoir été secoué par ce déferlement de preuves, je méditais intérieurement quant à l’identité réelle du vrai coupable, car oui, ces gens, mes supports si récemment acquis semblaient se diviser quant à l’identité de l’instigateur de ces forfaits. D’ailleurs n’en oublions pas ma tâche, après tout le garant de l’ordre public, c’était assurément moi, de ce fait je devais arrêter de mes propres mains ce dangereux individu quoi qu’il en coute. Mais comment procéder devant ces thèses développées, vraisemblables, mais disparates ?
- Dans un premier temps, la jeune demoiselle s’étant ingéniée à préserver l’ordre il y a peu, psalmodia une accusation à la légitimité déconcertante. A l’écoute de ses propos, l’envie d’appréhender le suspect préalablement désigné par ses soins m’étreignit, tant ses pensées furent percutantes et habilement exposées, tout semblait en corrélation parfaite avec les indices, clairsemant cette enquête incertaine.
Bercé par cette ingénieuse effervescence orale, un maigre grain de doute vint toutefois à mon grand dam, endiguer l’avancée de ces rouages bien huilés. Pénaux, et pour ne pas le cacher triste de détenir cette réalité, je murmurai.

«  Mademoiselle, ce raisonnement est digne d’éloges sincères et nombreuses cependant, vous avez omis quelques aspects dont un essentiel.. Monsieur Brett n’était plus en course. Ainsi L’étrangleur n’aurait certainement pas commit l’imprudence de se mettre en si fâcheuse posture. »

Quel dommage, mademoiselle Shoke vient de se fourvoyer, à quelques indices près du dénouement final, merci de votre participation, Milady ce furent de belles spéculations.


- Vint alors le tour d’une jeune fille restée, jusqu’alors réservée, serviable mais non moins compétente au vu de son aptitude à l’élaboration de synthèses révélatrices et magnifiquement tournées. Cette dernière sans nul doute semblait suspicieuse, pour ne pas dire nerveuse. Vraisemblablement de crainte de confondre un innocent. Acquiesçant d’un mouvement presque machinal à chacun de ses propos sans y trouver quelconque anicroche, mon regard se figea soudain un instant, ma voix emprisonnée à l’image de mon anatomie statufiée. Ainsi pensait-elle la jeune duchesse responsable de ces frasques innommables ? Ce fut impensable, tout bonnement invraisemblable ! Une si jeune enfant, ne devait certainement pas posséder un esprit avili ne serait-ce qu’au millième de la dépravation apanage de ce meurtrier. J’affichai un sourire de façade, un sourire extériorisant sans conteste mon souhait inextinguible de n’avoir entendu la réalité, mon espérance placée en l’être de cette jeune demoiselle issue de la noblesse.

Mais soudainement, tel un informe glas, le téléphone retenti, se faisant tonitruant, et occultant toute espérance d’une réflexion fructueuse. Le décrochant, le cœur battant à tout rompre, muni d’un pressentiment peu enviable, je devint plus blême alors que la reliure argentée d’une lune en un ciel teinté d’obscurité. Bégayant, tremblotant à tout va, je prononçai de manière difficilement intelligible.

« Pourquoi vous? Mademoiselle, si jeune… Si innocente… Je ne peux pas y croire ! »

Et pourtant la vérité était bien là, et au bout du fil l’on venait de m’en attester. Une étoffe d’une noble acabit retrouvée sur les lieux avoisinant la scène d’un des crimes ne pouvant mentir. Tout concordait cette fois, et le doute n’avait plus lieu d’être.
Alexaria Lionphontivus, était maintenant recensée comme la plus jeune des criminelles existante.
Un silence insoluble, survint à la suite de cette révélation déconcertante, le vent perpétuant sa mirifique, chimérique farandole comme seul rempart à une inertie ambiante.
Saluant la performance de la jeune demoiselle ayant su démasquer l’individu même, et sans qui la récente découverte du tissus n’aurait rien donné, je m’apprêtai à remplir, tristement mes obligations carcérales. Quoi, que la jeune fille n’aurait certainement pas longtemps à déplorer ses conditions d’enfermement..

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Fin de ce premier Event.
Merci à tous de votre participations, de vos idées, et surtout de vous être prêté au jeu.
Félicitations à ceux ayant élaboré des théories plus que merveilleuses. Et un très grand bravo à Lucy, ayant su débusqué L’étrangleur au milieu de tous les participants.
Je la convie, en outre à me contacter par mp, afin de délibérer du lot lui étant dument reversé.
Dernière petite chose; les solutions de chaque indice, seront publiées au plus tôt. ( En édition.)

Merci encore pour votre soutient, et à très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]   Aujourd'hui à 13:55

Revenir en haut Aller en bas
 

[Evenement] Une déposition? Dieu merci...[Commisariat]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Evenement : L'Equation de Dieu !
» Eben&Ange • On Reste Dieu Merci à la merci de l'amour crasse, d'un simple démenti, d'une mauvaise vie, d'une mauvaise passe
» Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
» Et Dieu créa la femme.
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp terminés.-