« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Light... Est-ce bien toi ? {feat. Light Keen}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Noble
Messages : 670
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 20
Localisation : Partout et nulle part à la fois...

Feuille de personnage
Race/Statut: Médium~Noble
Âge: 17 ans
Relations:
MessageSujet: Light... Est-ce bien toi ? {feat. Light Keen}   Sam 9 Juil - 16:47

  • LIGHT KEEN
  • EMIKO WEISS
Light... Est-ce bien toi ?
Aujourd'hui était une journée assez spéciale, j'avais mis tout mon courage pour aller parler avec ma mère. Mon père m'avait donné l'adresse où qu'habitait désormais mère, mais en frappant à la porte c'était Frédéric, son fameux prétendant, je voulais parler à ma mère, mais il me disait qu'elle n'était pas là, je vins pour rebrousser chemin qu'il m'attrapait par le poignet pour m'entraîner l'intérieur et me plaquer contre la porte qu'il referma assez rapidement. Je le regardais d'un air tout à fait neutre tandis que lui il se doutait bien que j'allais parler de lui à ma mère.

- Tu ne compte réellement lui parler n'est-ce pas Emiko ?

Demanda-t-il tandis que je penchais la tête sur le côté.

- Et pourquoi cela ? J'ai le droit de parler à ma mère de n'importe quoi, je suis sa fille il est normal que je le fasse, non?

Demandais-je à mon tour en souriant légèrement en coin avant que son comportement changeait. Il était bel et bien humain, mais quelque chose d'étrange se dégageait de celui-ci... Serait-ce une deuxième personnalités? C'était donc cela... Sa main se glissait contre ma gorge tandis qu'il mettait une pression, il me souleva également, je commençais à m'étouffer, j’agitais mes pieds dans le vide avant que je glisse mes mains sur son poignet ne sentant presque plus l'air passer entre mes lèvres. Je ne sais pas après combien de temps qu'il décide de me relâcher, mais il retenait sa propre main en se reculant, il semblait perdu et perturbé... J'en profitais pour quitter rapidement de la maison, je glissais une main rapide sur mon cou douloureux avant de toussoter en ne cessant pas de courir. Première chose que j'allais était de me rendre à son atelier.

Je courais tellement rapidement que j'arrivais essoufflé à son atelier. Ma mère levait son nez tandis qu'elle me regardait en se levant voyant dans quel piteux état que j'étais. Elle s'approchait de moi avant qu'elle me prenne dans ses bras, me caressant ma chevelure. Hésitante, j'enroulais finalement mes bras autour de sa taille en versant des larmes tandis qu'elle me serra davantage dans ses bras.

- Maman... Tu me manques..

Dis-je de ma petite voix.

- Je le sais ma chérie, mais les choses ont changés...

- Il n'est pas trop tard mère ! Cet homme est louche mère, il ne m'inspire pas confiance, j'ai peur pour toi... Pour ta vie aussi... Tout à l'heure je suis venue pour te voir, mais il était là et tout à coup il a changé totalement de comportement, il a tenté de me tuer mère! Je n'imagine pas cela lorsque tu es avec lui comment c'est, alors s'il te plait reviens à la maison avec moi.

Dis-je pour tenter de la convaincre, mais elle me retirait de ses bras pour glisser son regard vert comme ceux d'un chat, dans les miens tremblant et mouillé par mes récentes larmes.

- Je ne peux pas Emiko. J'aurais tant voulu t'expliquer certaine chose de ma vie, les décisions faites par mes propres parents, mais tu n'es pas prête à les entendre même si tu me dis le contraire. Laisse-moi vivre ma propre vie, je t'expliquerais le jour venu. Retourne auprès de ton père, il doit s'inquiété maintenant.

Dit-elle en tentant de s'éloigner de moi, mais je lui rattrapais par la main la tirant quelque peu en pleurant légèrement.

- Non ! Je veux le savoir tout de suite, je ne connais rien de ta vie, ton passée, ni réellement ce que tu as vécue, mais je veux le savoir... Je m'ennuie de toi à la maison, je veux que tu berce lorsque je fais un cauchemar, je veux que tu reviennes...

Lui dis-je en pleurnichant comme une gamine pourrie gâté, mais chaque personne avait besoin de leur mère c'était inévitable, mais d'un geste rapide ma mère me giflait ce qui me fit arrêté de pleurer. Je regardais dans le vide totalement déboussolé avant de glisser une main sur sa joue.

- Ne soit pas égoïste Emiko ! Maintenant retourne à la maison et fait une femme de toi.

Dit-elle d'un air neutre mais tout de même sévère. Je la regardais en fronçant les sourcils en sortant en courant du magasin en sortant "je te déteste!" je devais certainement bousculer certaine personne en chemin, mais je n'en fis pas attention. Je pleurais, je voulais disparaître de la surface de la terre, je voulais ma mère, je voulais ma vie d'avant... Je continuais de courir avant de m’apercevoir que je me rendais vers le cimetière.  Je m'arrêtais avant d'y pénétrer séchant mes larmes regardant autour de moi, au loin je vis des cheveux de couleur blancs, serait-ce ? Non... Si ? J'accourais vers cette personne avant d'arriver non loin de celui-ci..

- Light... Est-ce réellement toi ?..

_________________


Light x Emiko:
 

Charlie x Emiko:
 

Grent x Emiko:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 26/06/2016
MessageSujet: Re: Light... Est-ce bien toi ? {feat. Light Keen}   Ven 15 Juil - 20:48

Light&Emiko « Light... Est-ce bien toi ? »





Light revenait de loin, en effet un an était passé et le petit fugitif qui semblait mené une vie de rêve s’était empêtré dans son pire cauchemar… Ses vieux démons avaient finalement réussi à lui mettre la main dessus. En Effet suite à ses nombreuses péripéties le jeune Light avait fini par se faire avoir, en effet suite à la mort de ce détective privé – Aux techniques de combat inoubliable – il passa de simple patient zéro a récupéré à cible a éliminé pour expié ses trop nombreux pêchés. Light étant une propriété privé sa mauvaise conduite pouvait nuire à la réputation de ses maîtres. Le faucheur étant passé Maître dans l’art de l’assassinat et de la torture grâce à ces derniers, il était bien normal qu’ils veuillent s’en débarrassé au plus vite.
Tout commença lorsque Light accepta un travail des plus particuliers, c’était une exécution comme à son habitude mais celle-ci était différente des autres. Un homme était venu à sa rencontre et lui avait demandé d’exécuté un de ses compagnons. Le jeune homme reconnu ce dernier et un sourire malicieux s’afficha lentement sur son visage. La cible était un des plus coriaces et son plus grand rival dans l’arène. Light prenait plaisir à le vaincre et à le laissé à chaque fois au bord de la mort pour pouvoir le revoir et l’affronté encore et encore et… encore. Il avait apparemment réussi a s’enfuir et avait massacré les habitants d’un manoir voisin dans la campagne. Light accepta sans attendre, cependant au moment de se faire payer l’employeur du jour lui dit ces mots.

- L’argent te sera remis une fois que tu me ramèneras la tête de ce garçon.

Il gonfla les joues, il était à la fois déçu et agacé mais ne comptait pas pour autant refusé ce petit travail facile. Bon ce n’était pas si grave il pourrait refaire son stock de confiserie plus tard après tout. Il s’équipa bien évidemment comme il se le devait et parti donc a la rencontre de son… « Meilleur ennemie » mais une fois sur les lieux il reconnut une étrange odeur celle-ci n’avait rien avoir avec les cadavres ou même le sang non c’était autre chose. C’était comme si il arrivait à percevoir sa propre odeur mais ailleurs que sur son propre corps. Il entra sans attendre dans le manoir délabré couteau en mas et faux dans le dos, il était minutieux et prudent, observant de fond en comble la première pièce il s’avança dans le salon qui semblait désert. Il avança calmement jusqu’à apercevoir une silhouette dans l’ombre.

- Comment vas-tu ? Eternel numéro deux ? Cela fait bien longtemps que je ne t’ai pas vu… on m’a dit que tu essayais de me ressembler… ce n’est pas bien tu sais ? De se prendre pour plus fort que l’on est…

Light s’approcha sans crainte ne prenant bien évidemment pas du tout son adversaire au sérieux, ce fût sa plus grosse erreur. Le « Numéro deux en question » semblait bien différent tout d’abord par son manque de conversation – il était effectivement bien plus bavard à l’époque où il implorait Light de l’épargné – et par quelques changements au niveau… corporel. En effet il semblait constamment « excité » comme ci il avait été drogué. Le faucheur l’inspecta plus attentivement et il remarqua que les muscle de sa mâchoires étaient contracté en permanence ce qui devait justifier son manque de conversation. Il riait intérieurement quand soudain… « L’ami d’enfance » passa à l’action. En un rien de temps il se rua sur Light qui surprit par sa vitesse sursauta et en lâcha sa faux.

- Qu ?! Qu’est ce que ?!

Il reprit très vite ses esprits et saisit ses couteaux pour contre attaquer mais ses lancés ne firent pas mouche une seule fois, agacé mais bien plus apeuré il se jeta sur son adversaire qui lui saisit le bras avant de lui briser d’un puissant coup de genoux dans l’articulation du coude.

- Ah !

Light tomba tenant son bras inutilisable pour le moment, il ressentait une puissante douleur mais ne gémit pas plus il regarda son bras se plié dans le sens contraire l’air complètement surpris puis il regarda le numéro deux avant d’entendre des applaudissements venant de l’ombre.

- Bravo bravo Light… nous t’avons offert la force suprême… et tu n’es même pas capable de t’en servir correctement… peut-être qu’avec de nouvelle amélioration…

Il se saisit du jeune homme par les cheveux avant de le trainer jusqu’à sa voiture, ainsi le cauchemar du jeune Light recommença. Les séances de tortures recommencèrent et durèrent bien plus longtemps. Light fût noyé, électrocuté, battu et ainsi de suite. Il était devenu faible, ou plutôt les autres étaient devenus bien plus fort que lui puis un jour alors qu’il était recroquevillé dans sa cellule, il arriva.

- Bien le bonjour mon petit Light… le jour de « l’amélioration » est arrivé …

Le faucheur n’étant pas en état de se déplacer il le saisit avant de le changer de pièce. Il fût posé sur une table d’opération et brancher a différent câbles et tubes. Il ne comprenait pas puis un de ses souvenirs refît surface. Oui c’est ici qu’il était passé de simple humain à surhomme. Il ne tarda pas a réagir en remuant dans tous les sens essayant de toute ses forces de se libéré de l’emprise des médecins mais il était bien trop tard. Il sentait son corps se réchauffer, il avait l’impression que le liquide qui se rependait dans ses veines était brûlant et ses cris de douleur finir par s’entendre même en dehors de la pièce. Une fois le massacre terminé Light avait changé… après un an de préparation il était prêt à accueillir en son propre corps la nouvelle formule du sérum qui l’avait transformé… Il se sentait plus fort et plus calme face au danger. Le Médecin le mena à l’arène dans laquelle se trouvait… Jonathan John-Perce, allias Numéro deux. Chacun possédait une arme, Light avait récupéré sa faux, et Jonathan lui… avait une hache.

-

Le pauvre numéro deux lui avait déjà subit le traitement de la nouvelle formule à l’époque il n’arrivait pas à la cheville du faucheur, c’est pourquoi la formule de base lui fût administré afin de le remettre sur le même piédestal.

- Commencez, le vainqueur sera le dernier en vie.

Light et Jonathan ne perdirent pas une seconde pour se jeter l’un sur l’autre leurs coups étaient puissant et précis la vitre qui servait a protéger les scientifiques se mettait à trembler à chaque fois qu’il se faisait face. Le combat dura bien plus longtemps qu’ils n’imaginaient, l’alliance des deux sérums leurs donnait à tous deux une endurance surhumaine mais Light prit peu à peu le dessus et sur cette dernière action qu’il finit par gagner le combat.

- … Tu es mort.

Il avait remarqué tout le long du combat que son adversaire avait tendance à trainer du pied il c’était sans doute blessé lors d’une esquive. Il écrasa alors ce derniers tandis que Jonathan allait sauter en arrière il fût alors retenue au sol. Light en profita pour trancher net la cheville du jeune homme qui se mit bien évidemment a eu hurler de douleur en rampant sur le dos.

- Hum.. ah… ah… tu as mal ?

Son sourire revenait petit à petit, le sadique se réveillait enfin. Il eût une impression étrange comme si il fallait cette montée d’adrénaline pour activer réellement le sérum. Light ricana et planta la lame de sa faux dans le genou de ce dernier pour l’empêcher de fuir. Puis il alla marcher sur chacun des poignets de son adversaire et y planta aux creux de ses mains un de ses couteaux, Enfin il lui mutila la gorge ainsi que le torse avant de lui ouvrir légèrement l’abdomen, assez pour que l’hémorragie lui soit mortelle. Il récupéra ses armes et lui adressa un dernier sourire.

- Merci d’avoir joué avec moi.

Light se retourna alors vers la vitre toujours aussi souriant, il retira cependant sa chemise blanche et la trempa dans le sang de son adversaire celle-ci se teinta de rouge quand il la remit sur ses épaules le sang avait recouvert une partie de ses cheveux. Le faucheur était de retour et comme la première fois il réussit à s’échappé mais cette fois il leurs laissa la vie sauve. Cependant il les menaça.

- Je vous laisse la vie sauve en ces lieux… mais ce n’est que pour mieux vous tué à l’extérieur…

Il était maintenant dans le cimetière, le seul qu’il connaissait. Il grava le nom de celui qu’il avait tué à l’aide de son couteau.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Noble
Messages : 670
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 20
Localisation : Partout et nulle part à la fois...

Feuille de personnage
Race/Statut: Médium~Noble
Âge: 17 ans
Relations:
MessageSujet: Re: Light... Est-ce bien toi ? {feat. Light Keen}   Ven 15 Juil - 21:22

  • LIGHT KEEN
  • EMIKO WEISS
Light... Est-ce bien toi ?
Je regardais toujours Light, il semblait être concentré à graver un nom, nom que je ne pouvais pas lire correctement si je ne me rapprochais pas. Il n'avait donc pas entendu ma voix l'interpeller, mais il faut que quel était un peu faible, ma gorge me faisait toujours aussi mal. Je portais ma main à mon cou pour le masser remarquant l'âme de Light. Elle avait drôlement changer, je ne savais pas pourquoi, mais mes jambes en tremblaient tellement que je cédais et tombais carrément à genoux. Je n'étais pas trop loin de celui-ci, ni trop proche. J'observais Light, mon ami que j'avais jadis rencontré il y a un an de cela, mais il fut disparu pendant tout ce temps, je ne pouvais pas croire qu'il était là en face de moi... Je glissais mes doigts sur l'herbe tout en respirant très lentement. Mon coeur se serrait aux creux de ma poitrine, ça me faisait mal, qu'est-ce que je ressentais ? Un homme se tenait à ses côtés et observait Light. Je restais figée tandis que le mort me faisait voir des séquences de sa dernière heure, je versais des larmes sans réellement le désirer.

Je voyais Light et ce Jonathan dans une arène prêt à se combattre, Light avait gagné comparé à son adversaire qui m'avait remarqué. Il s'approchait de moi avant qu'il se mette à genoux à ma hauteur me suppliant de l'aider et à se venger. Je secouais la tête tout en évitant son regard. J'enroulais mes bras autour de mon ventre. Je pris mon courage à deux mains avant de me mettre sur mes pieds et de me rapprocher davantage de Light. Mes yeux étaient remplis de larmes, avait-il réellement changé ? Allait-il tenté quelque chose ? J'avais mal, je souffrais comme celui-ci avait souffert et son adversaire.

- Light... Que s'est-il passé ? Ne me reconnais-tu pas ? C'est moi, Emiko Weiss...

Dis-je à son attention. Je continuais de le regarder avant de mettre mes mains sur chaque côté de mon corps. Non, ce ne devait pas se produire. Comment faisait-il ? Il essayait d'entrer dans ma tête. Je soufflais doucement avant de pencher ma tête vers l'arrière pour observer vers l'arrière, je vis le visage de mon agresseur que seule que je pouvais voir. Je le regardais terrifiée tandis qu'il tentait de me posséder entièrement, trop tard... Je ne pouvais plus du tout résisté. Si Light s'engageait dans les prochaines minutes il va être trop tard... Tandis que je commençais à disparaître, je repris conscience de ce qu'il se produisait. Je me défaisais de son emprise tandis que je me reculais de ce Jonathan.  Je tremblais intérieurement, je ne me sentais pas bien, je tombais une nouvelle fois sur mes genoux observant quelque peu le vide avant de Light qui devait certainement se poser plusieurs questions.

- Light... Que... Que t'on fait subir les médecins ?... Et cet homme ?... Je ne comprend plus rien...

Soufflais-je doucement. Ma tête me faisait si mal. Je glissais mes mains sur chaque côté de ma tête tout en baissant celle-ci sur mes genoux. J'étais désormais pliée en deux cherchant à comprendre et d'avoir moins mal. Il fallait que je rende service à ce Jonathan, mais je n'y arriverais pas seule, j'avais besoin de soutiens de la part de Light, je voulais comprendre, je voulais l'aider et uniquement s'il me reconnait, si ce n'était pas le cas j'étais fichu, j'aillais également en mourir, je ne pourrais pas éternellement contrôlé mon esprit et mes pensés, cet homme tentait toujours me prendre possession, il voulait toujours.  

_________________


Light x Emiko:
 

Charlie x Emiko:
 

Grent x Emiko:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Light... Est-ce bien toi ? {feat. Light Keen}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Light... Est-ce bien toi ? {feat. Light Keen}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour bien profiter d'une soirée, il suffit d'être bien accompagner ! Feat Olympe De Clos-Renault[Fe]
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Suivi de Light T. Leonheart
» Under the moon light [PV Fel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Londres :: Quartier des bas-fond. :: Cimetière-