« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Noble
Messages : 670
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 20
Localisation : Partout et nulle part à la fois...

Feuille de personnage
Race/Statut: Médium~Noble
Âge: 17 ans
Relations:
MessageSujet: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Ven 16 Oct - 0:07

ft. Michael Perry

ft. Emiko Weiss

「 D'où on vient n'a aucune importance 」
On était une fin d'après-midi au mois d'octobre, l'automne à nos portes. À ce moment-ci de l'année il fait un peu plus frisquet qu'à la normal et tout les londoniens commencent à sortir leurs vestes pour se protéger contre ce froid. Depuis quelques temps je croyais que je m'étais débarrasser des ses âmes perdues qui rôdent autour de moi, comme des vautours à la recherche d'explication plausible, jusque là tout allait bien lorsque je croisais mon regard avec l'un d'entre eux et depuis ce moment là, il se promène à mes côtés comme un animal de compagnie. Déjà qu'il y avait le froid ancré dans la ville, imaginer la froideur d'un mort qui rôde à vos côtés... J'ai décidée qu'au lieu de traîner sa demande pendant plusieurs jours j'allais la faire aujourd'hui même et d'être finalement être débarrasser pour un bout de temps. Tout ce qu'il désirait était de revoir celui qui l'a tué auparavant demandant des explications, car il croit qu'il n'avait rien fait pour mérité une mort pareil... Je pris mon cahier afin de dessiner le mort pour montrer à la personne concerner au risque que celui-ci ne ce souvienne plus de son nom, mais un visage pourrait grandement aider la cause, également le mort ne semblait pas ce remémorer de son propre nom. Une fois terminer, je glissais mon carnet dans mon sac avant de suivre l'esprit tout en ne prêtant pas attention où que je me dirigeais. La personne concerné ce nommait Michael et traînait dans des lieux assez lugubre dans la ville, mais bon j'étais habituée à ce genre d'endroit, tout ça grâce à mon propre don ! Après plusieurs minutes de marches, je m'arrêtais en face de la forêt avant que je lâche un léger soupir et de mettre un pied devant l'autre me répétant que personne d'autres n'allait le faire à ma place. Je pris le chemin avec un sentier battue par le temps sachant que cette forêt était plutôt immense et que si je ne faisais pas attention je pouvais très bien me perdre. Je regardais autour de moi en remarquant les couleurs des feuillages jaunis et orangés voir rouges, pour une artiste comme moi c'était de l'art à l'état pur! Tout en continuant mon chemin, l'esprit continuait de faire le guide tout en nous enfonçant loin dans la forêt, je n'étais pas sortie pour la soirée, pensais-je. Après d'autres minutes écroulées, j'observais le mort en plissant des yeux d'un air désapprobateur.

« Si tu m’amènes pas à ce Michael bientôt je tourne les talons et je retourne chez moi au chaud ! »

« Non, surtout pas ! Il n'est pas loin... Je le sens.. Il est en mouvement... »

« Sache que ma patience à des limites! »

« Je m'en excuse Emiko... Sincèrement, mais je fais mon possible... »

Je lâchais un profond soupir avant d'entendre un bruit de feuillage pas loin d'où que j'étais.. Entre les arbres je percevais des capes de couleurs blanches avec un dessin dessus, ce qui n'augurait rien de bon dans ce cas là. Aussitôt vu ses formes je me cachais rapidement en arrière d'un tronc d'arbre et assise sur les feuilles au sol. Je soufflais doucement avant de regarder mon accompagnateur.

« Qui est-ce ? »
soufflais-je doucement.

« Pas celui que je cherche dans ce cas... »
murmura-t-il.

Il ne m'aidait pas beaucoup celui-là... C'est vrai qu'il était juste là pour rendre des comptes à son tueur, mais il pourrait m'aider tout de même, je risque ma vie afin de l'aider, mais certain s'en moque et c'était son cas...  À mon souvenir ce genre de cape appartient à ces inquisiteurs, que je n'apprécie guère, surtout depuis la fois avec Aleks, ils semblaient supérieurs en voulant le capturer pour le ramener en Italie, de un ils ne faisaient pas le poids, de deux et bien ils se prenaient pour des autres, surtout qu'à mon réveil ils essayaient de me convaincre que je n'avais plus rien à craindre et que c'était eux les gentils... Enfin bref, c'était un court résumer de ma relation avec ceux-ci. Je jetais un coup d'oeil rapide s'ils étaient toujours là et finalement ils avaient passés leurs chemins, j'étais heureuse, car mes mains commençait à être extrêmement froid. Je repris mon chemin au sens inverse qu'ils ont prit avant d'apercevoir une silhouette d'un homme assez bâtie et tout de même grande, peut-être qu'il faisait quatre têtes de plus que moi, on peux dire que j'étais petite... Je tournais mon regard vers l'esprit voyant qu'il était rendu aux côtés de cet homme, c'était lui. Je m'approchais doucement tout en arrivant face à lui serrant mon sac contre moi.  

« Bonjour, pardonnez-moi de vous dérangez, serais-ce vous Michael ? »


Je le regardais sans prêter attention aux morts qui le regardait d'un air plutôt froid, c'était cas de le dire, celui-ci ce mettait à crier des jurons ce demandant pourquoi il lui avait fait ça et qu'il lui devait des explications, je jetais mon regard vers le mort en lui faisant comprendre qu'il devait ce taire,chose que j'avais remarquée de ma nouvelle rencontre, il avait une aura blanche... Autrement dit il était un ange... Je devais faire attention à mes mots que j'allais utiliser face à celui-ci.

« Ça peux paraître étrange et... Ça l'est évidement, je suis ici en tant que professionnalisme et je viens en aide avec les défunts, étrange n'est-ce pas? Aujourd'hui même un des défunts m'a demandée de venir vous voir pour vous posez quelques questions concernant sa mort et pourquoi vous l'avez tués... C'est absurde je le sais, mais comprenez moi que je ne le fais pas par pur plaisir non plus, si ça peux vous être utiles, quoique celui-ci ne ce souvient plus de son propre nom. »


J'ouvris mon sac afin d'y sortir mon carnet en tournant à la page exacte où que j'avais dessiner le défunt en question en espérant qu'il me réponde rapide et que le mort parte, car il commençait réellement à devenir de plus en plus enragé rien qu'à voir le jeune homme à ces côtés... Je voulais réellement m'enterrée dans une tombe.

_________________


Light x Emiko:
 

Charlie x Emiko:
 

Grent x Emiko:
 


Dernière édition par Emiko Weiss le Dim 13 Mar - 4:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Lun 19 Oct - 16:30

D'où on vient n’a aucune importance  

Une présence nouvelle, soudaine et bien humaine l'interrompit dans sa concentration. Elle était beaucoup plus proche que les autres, celles qu'il avait ressenti dans cette forêt. Il ignorait les agissement de ce groupe, et qui ils pouvaient bien être. Mais un tel déplacement lui avait parut étrange. Et surtout suspect. Et comme Michael adorait tout ce qui paraissait douteux, il était bien évidement venu prendre quelques informations sur ces dites personnes. Mais avant même de repérer qui que ce soit, bien trop attentif à ses nouvelles capacités, il laissa malgré lui cette personne le découvrir. Il avait l'impression que ça n'était pas important... du moins, dangereux pour lui. C'est en se tournant qu'il remarqua la jeune femme aux cheveux flamboyants, l'air déterminée. Il n'osa l'interrompre dans son élan, la regardant légèrement étonné.

Au fur et à mesure de ses explications, Michael se montra de plus en plus sceptique. Son histoire, et son dessin, bien qu'ils fussent d'une immense véracité, n'avait pas l'air de convaincre le moins du monde le meurtrier angélique. Bien qu'il ne fusse plus un humain, il avait concervé cette habitude de croire seulement en ce qu'il voyait. Autrefois, tout ce qui portait au paranormal et au surnaturel était pour lui qu'un tissu de mensonge. Maintenant qu'il était différent, parfois il est vrai, avait du mal à se faire à sa nouvelle réalité. Une réalité qui apparement n'avait pas l'air d'avoir de limite à proprement parlée dans ce domaine. Quelque part, cette éventualité l'effrayait, car cela voulait dire qu'il y avait un tas de chose dont il ignorait et dont il était surement très loin de connaître. Sa réalité était déjà bien ébranlée, pas la peine de la remettre en question à chaque minutes de sa vie.

" Est-ce une blague de mauvais goût ?" , demanda-t-il particulièrement froidement.Il n'avait certainement pas envie de s'amuser avec ça. L'homme dessiné était bel et bien une personne qu'il avait assassiné quelques semaines auparavant. Mais il avait du mal à croire à cette histoire de défunts qui pouvaient parler. Les seuls fantômes dont Michael croisaient, c'était ceux de ses cauchemars qui le hantaient indéfiniment.

"  Vous avez été témoin, de ce que j'ai fait ? C'est cela ? " , acheva-t-il, pensant que cette alternative était bien plus plausible que l'autre. Si ce défunt pouvait effectivement communiquer avec elle d'une quelconque manière, alors il avait vraiment du soucis à se faire... car il y avait un bon nombre de gens qu'il avait tué, et qui peut-être l'entourait en ce moment même sans que lui ne le sache. Ou alors ils viendraient tôt ou tard la voir dans l'espoir d'avoir encore des réponses.

Il avait beau émettre ses suppositions, il avait beau se demander bel et bien si elle avait été témoin d'un de ses meurtres, il n'en était pas effrayé le moins du monde. De quoi pouvait-il réellement avoir peur ? Elle pouvait très bien raconter tout ceci à la police, ça n'était pas ça qui allait l'empêcher de continuer. Il y avait longtemps qu'il ne craignait plus les forces de l'ordre, mais des créatures bien plus sombres et plus dangereuses pour lui.

Il resta donc debout, les bras croisés, la regardant d'un air froid, et plutôt calme. Attendant simplement qu'on lui réponde.

-------------------------

WORDS 584 mots
TAGS Forest, Ghost, @Emiko
NOTES
MUSIC/MUSE   Carina Round - for everything a reason

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noble
Messages : 670
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 20
Localisation : Partout et nulle part à la fois...

Feuille de personnage
Race/Statut: Médium~Noble
Âge: 17 ans
Relations:
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Mar 20 Oct - 1:22

ft. Michael Perry

ft. Emiko Weiss

「 D'où on vient n'a aucune importance 」
Ce Michael ne semblait pas comprendre ou il voulait totalement éviter ce sujet, d'une certaine manière je le comprenais, mais tout de même, je ne voulais pas être là par pu plaisir non plus, surtout que je déteste être dans ce genre d'endroit, mais je n'avais pas le choix.

« Est-ce une blague de mauvais goût ? »
dit-il froidement en me jetant l'un de ses regard.
« Vous avez été témoin, de ce que j'ai fait ? C'est cela ? »
achevait-il tout en avouant ce qu'il a fait était vrai, sauf pour ma part...

Je secouais doucement la tête en serrant doucement mon carnet contre moi, cherchant un peu de chaleur quelconque, il faisait encore plus frisquet que tout à l'heure, avait-il d'autres esprits rôdant autour ? Le seul désavantage d'être une personne comme moi, c'est que je pouvais m'évanouir à n'importe quel moment s'il y a trop d’activités...

« Alors vous avez vous même que vous l'aviez fait? Et vous vous trompez sur mon compte... Je n'étais pas présente lors de ce meurtre, si nous pouvons le nommez ainsi. Je suis une médium, mi-sorcière, mi-humaine, j'ai la capacité de voir les défunts sans trop le vouloir et ce mort présentement demande tout simplement pourquoi et si vous vous expliquez clairement je pourrais retourner tranquillement chez moi au chaud... »

Je jetais un coup d'oeil au fantôme qui regardait Michael avec une lueur d'espoir, cela ce lisait dans ses yeux qu'il voulait vivre en paix, mais quelques choses lui empêchait, sa mort.

« Je le jure sur votre propre tête que cela restera entre nous purement professionnel et je ne le dirais à personne d'autres, je ne suis pas ce genre de personne. Je le fais pour le bien et non pour le mal, comprenez-moi... Je sais que c'est assez dur de voir ce côté des choses, mais c'est la stricte vérité. En étant médium je sais également qui vous êtes, rien qu'en regardant votre aura, alors je vous en pris dis-lui ce qu'il veut entendre... »

Je regardais l'homme avec une lueur d'espoir dans mes yeux violacés, je voulais non seulement me réchauffer, mais je voulais pas rester longtemps dans cette forêt au risque de rencontrer d'autres âmes errants qui dévoreront mon énergie et quand cela arrive ce n'est pas très beau à voir...

_________________


Light x Emiko:
 

Charlie x Emiko:
 

Grent x Emiko:
 


Dernière édition par Emiko Weiss le Dim 13 Mar - 4:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Mar 20 Oct - 7:56

D'où on vient n’a aucune importance  

Ses nouvelles explications sonnaient de plus en plus plausibles. Peut-être avait-elle dit vrai. Peut-être qu'il était temps de la croire, après tout, qu'est-ce que ça lui coûtait réellement ? Malgré toute les suspicions qu'il pouvait se faire sur le sujet des médiums, ça n'était pas la première fois qu'il en avait entendu parler. Il n'était pas rare que le grand monde de Londres organise des soirées sur le thème de médiumnité, mais la plupart d'entre eux n'était que des charlatans immondes qui voulaient profiter de la faiblesses des gens. Mais peut-être que les médiums existaient parfois réellement. Après tout, il ne pouvait la remettre en question pour connaître sa nature... du moins si c'était bien de cela qu'elle parlait au juste.

Michael se détendit presque petit à petit, se résignant à se plier aux envies du dit-défunts, sachant presque pratiquement ce qu'il aurait déjà à raconter sur sa personne. S'il avait oublié un tant soit peu la personne qu'il avait été, et le moment de sa mort, alors c'est que son esprit avait effacé toutes les horreurs de son existence. Le meurtrier trouvait cela plutôt ironique dans un sens. S'il n'était même pas capable de se souvenir, alors pourquoi devrait-il le croire , lui aussi. Il l'accuserait surement de menteur. Mais ça, il y était déjà habitué de leurs vivants, alors de leurs morts... seul les dommages collatéraux avaient le droit de se plaindre, mais ne le faisait sans doute jamais. C'était toujours les mêmes qui embêtait leur monde ... mais alors à quoi cela servait-il de les supprimer, si leurs fantômes pouvaient errer et avoir un impact sur la population. Il préféra ne pas y penser, ni même à réfléchir sur quels seraient en vérité ses impacts.

Michael laissa la jeune femme croiser son regard. Elle avait l'air bien pressée d'en finir, après tout ça se comprenait si elle était harcelée par un mort. Voire même plusieurs à la fois, il n'en savait rien. Il ne savait pas comment ce don fonctionnait réellement. Etait-elle un aimant ? Ou c'était elle qui décidait quand rentrer en contact ? Il ne préféra pas lui poser de questions pour le moment ... peut être plus tard. Ses dons pourraient sans doute lui être utile.

" Admettons que j'y crois,  posez moi vos questions. Mais puis-je avoir votre nom avant de commencer? " , coupa-t-il court à l'affaire, préférant lui aussi en finir avec cette histoire, bien que cette jeune femme l'intriguait à présent pour ses dons de médiumnité.

Depuis quelques temps, en effet, il rêvait de trouver un moyen de se rappeler sa vraie histoire. Son vrai passé. Effacé et oublié. Quelque part pourtant la vérité devait se trouver. Il voulait retrouver le chemin qui le conduirait à sa mère et à son père. Et même s'ils étaient aujourd'hui défunts, il avait ce besoin, non, cette obligation, de reconstituer un puzzle que quelqu'un avait balayé et déformé pour mieux correspondre à un autre. D'où il pouvait venir, pour lui, avait beaucoup d'importance.

-------------------------

WORDS 491 mots
TAGS Forest, Ghost, @Emiko
NOTES
MUSIC/MUSE   Carina Round - for everything a reason

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noble
Messages : 670
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 20
Localisation : Partout et nulle part à la fois...

Feuille de personnage
Race/Statut: Médium~Noble
Âge: 17 ans
Relations:
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Mer 21 Oct - 1:18

ft. Michael Perry

ft. Emiko Weiss

「 D'où on vient n'a aucune importance 」
Il semblerait qu'à mes mots cela le calmait, juste en voyant son aura et la manière qu'il me regardait, il était calmé, comme s'il croyait à mes paroles, qui sont vrais juste plus clarifier les choses, je n'aurais pas mieux décrit mes dons et ce que je pouvais davantage. Certaine personnes avaient encore de la difficulté qu'il n'y ait pas juste l'espèce humaines existantes sur terre, pourtant nous étions entourés d'esprits errants les rues, et surtout les créatures surnaturels tel que le démons qui sont plus présent dans les rues de Londres.

« Admettons que j'y crois,  posez moi vos questions. Mais puis-je avoir votre nom avant de commencer? »
dit-il tout simplement.

Je le regardais en fronçant légèrement les sourcils, m'étais-je pas présenter tout à l'heure? Il se pourrait que non, parfois j'oubliais de me présenter... Je hochais doucement en glissant mes mains devant moi tout en lui faisant une légère inclination.

« Veuillez m'excuser, j'étais tellement préoccuper par cet esprit que j'ai oubliée de mentionnée mon nom. Je suis Emiko Weiss, ravis de faire votre connaissance. »

Je me redressais en observant Michael en lui adressant un doux sourire avant de regarder à ses côtés, l'air ce faisait de plus en plus frisquet. Je glissais mes mains sur mes bras en les frottant doucement pour mes réchauffer lâchant une buée d'entre mes lèvres.

« Désoler d'être aussi pressente... Mais il commence à s'impatienter... Ce n'est pas très beau à voir... »

S'il continuait sur cette voie-là j'allais en perdre connaissance, il faisait toujours aussi froid lorsque je faisais ce genre de rencontrer pour "aider" les morts, si je ne dépêchais pas, ils s'impatientaient et faisait en sorte de consumer de plus en plus mon énergie. Je détestais quand ils faisaient cela, ils n'étaient pas du tout compréhensible. Je reculais d'un pas avant de m'adosser contre le tronc d'arbre qui s'y trouvait tout en gardant quelques peu ma chaleur qui se dissipait peu à peu, ma tête commençait à tourner... Il fallait que je résiste jusqu'à ce que Michael décide de dire ce qu'il sait.

_________________


Light x Emiko:
 

Charlie x Emiko:
 

Grent x Emiko:
 


Dernière édition par Emiko Weiss le Dim 13 Mar - 4:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Jeu 5 Nov - 17:25

D'où on vient n’a aucune importance  

Connaître le nom de la personne à laquelle il s'adressait était essentiel pour lui. Même si cela pouvait sembler anodin, c'était une information des plus précieuses. Dès lors que vous avez un nom, vous pouvez toujours remonter à la personne, par n'importe quel moyen, pour n'importe qu'elle envie.

S'il avait besoin de la retrouver un jour, ce ne serait pas bien difficile. Peu importait la raison qu'il évoquerait pour cela. Il savait qu'il aurait un jour sans doute besoin de surveiller, ou du moins assurer ses arrières. C'est ce qu'il faisait toujours, et avait toujours fonctionné de cette manière. Décidément, être solitaire vous donnez de très mauvaises habitudes ...

Un étrange réflexe pris Michael, et pendant qu'il regardait de gauche à droite de lui, comme pour essayer d'apercevoir ce fameux esprits qui souhaitait des réponses, il inspira lentement, avant de regarder Emiko droit dans les yeux. Soit. Les réponses. Alors il dirait tout. Il était bien étrange de demander "pourquoi" il l'avait tué, car ça tombait sous le sens.

«  C'était un homme particulièrement odieux avec ses enfants. Il les battait sans raisons apparentes. Et j’ai cru comprendre qu’ils se portaient bien mieux sans lui. Voila la raison. » , expliqua finalement le tueur demi-angélique sans aucun détour.

La jeune fille n’avait plus l’air si bien, et il n’en savait pas trop les raisons. Elle venait même à l’instant de s’éloigner et s’adosser contre le tronc d’un arbre. Malaise ? Par instinct Michael essaya de se concentrer ... pendant que la part angélique en lui ressentait d’un coup ce que Emiko ressentait ... l’affaiblissement sans précédent. Quand Michael le ressenti, il ne put s’empêcher de s’approcher d’elle. Quelque chose semblait ... ‘agir’ sur elle.

« Vous êtes mal ... est-ce que c’est à cause de moi ? », demanda t – il très sérieusement. Si il était réellement la source de son mal ... il valait mieux ... peut être s’éloigner ... plutôt que de se rapprocher d’elle. Où était-ce le fantôme ? Comment une entité pouvait-elle lui demander autant d’énergie, alors que lui en était une source inépuisable ... enfin, presque. Il n’était pas non plus un réservoir, mais il aurait au moins pu la lâcher 5 min ... si jamais ça pouvait marcher comme cela.


-------------------------

WORDS 376 mots
TAGS Forest, Ghost, @Emiko
NOTES
MUSIC/MUSE   Carina Round - for everything a reason

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noble
Messages : 670
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 20
Localisation : Partout et nulle part à la fois...

Feuille de personnage
Race/Statut: Médium~Noble
Âge: 17 ans
Relations:
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Jeu 5 Nov - 23:38

ft. Michael Perry

ft. Emiko Weiss

「 D'où on vient n'a aucune importance 」
Michael, cet être aux allures angéliques, pourtant il ne pouvait pas cacher sa vraie nature, en tout cas seulement en face de moi uniquement... J'étais médium et percevoir les auras était mon deuxième réel pouvoir avant de voir les morts... Je détestais de les voir, à force ils dégageaient du froid et qui grugeait mon énergie, plus l'esprit est en colère, plus l'environnement devenait froid et plus je m'affaiblissais, surtout que dernièrement je ne pétais pas la forme.... Mais j'allais finalement avoir la réponse de Michael et l'esprit allait pouvoir enfin partir une vie tranquille.

« C'était un homme particulièrement odieux avec ses enfants. Il les battait sans raisons apparentes. Et j’ai cru comprendre qu’ils se portaient bien mieux sans lui. Voila la raison. »
expliqua-t-il.

Maintenant tout faisait son sens, le regard du mort devenait plus en colère, il fallait que je m'éloigne au plus vite au même instant je vins m'accoter contre l'arbre avant que Michael me regardait avant de s'approcher de moi.

« Vous êtes mal ... est-ce que c’est à cause de moi ?   »
demanda-t-il sérieusement.

« Non... Ce n'est pas à cause de vous, mais du mort, plus il est enragé, plus le froid qu'il dégage augmente, plus je m'affaiblie en quelques sortes... »
disais-je tout en serrant mes bras contre moi sentant le froid se faire plus en plus présente.

Je tournais mon regard vers le mort en lui envoyant une pensée qu'il pouvait partir puisqu'il avait ce qu'il avait demander, mais le mort persistait. Je détestais de me sentir ainsi... De me sentir faible, surtout devant quelqu'un... Je sentie mes genoux se dérober sous moi avant que je tombe à genoux sur le sol, j'essayais de me réchauffer, mais en vain...

« Satanée esprit... »
murmurais-je à moi-même.
« Tu as eue ta réponse concernant ta mort, alors laisse-moi tranquille ! »
criais-je envers le mort tout en regardant celui-ci, ce n'était pas à Michael que je parlais, j'espérais qu'il ne se sentait pas concerner...
« Navrée pour tout ça... C'est juste que je déteste la présence des morts, surtout quand il essaye de rester plus longtemps que prévue... Et ce n'est pas contre vous que je criais.. Je tenais à vous le préciser. »
ajoutais-je en tournant mon regard vers Michael.

Le mort regardait Michael d'un regard d'assassin, là c'était la vraie personnalité du mort, le mort tournait son regard vers moi avant de pencher lentement la tête sur le côté avant de disparaître. D'un coup l'air ce faisait plus léger, je repris enfin une bonne bouffée d'air avant de me remettre sur pied à l'aide du tronc d'arbre. Je glissais une main sur mes cheveux en soufflant doucement. Je tournais à nouveau mon regard vers Michael en souriant légèrement.

« Le mort est partie... Du moins pour le moment... Alors dans ce cas j'ai terminée ma mission... Mais puisque je n'ai rien à faire aujourd'hui voulez-vous que l'on fasse davantage connaissance ? Enfin... Si vous le désirez bien entendu ! J'ai crue remarquer tout à l'heure que vous étiez concentrer... Puis-je me permettre de me poser la question : pourquoi étiez-vous en pleine concentration ? Était-ce à cause des inquisiteurs qui traînent plus tôt dans la forêt? »

Bon... Dès que je commençais à parler je pouvais poser plusieurs questions en même temps sans même laisser le temps à la personne d'y répondre, j'étais comme ça... Mais j'espérais que cette nouvelle rencontre ne terminerait pas rapidement....

_________________


Light x Emiko:
 

Charlie x Emiko:
 

Grent x Emiko:
 


Dernière édition par Emiko Weiss le Dim 13 Mar - 4:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Lun 14 Déc - 12:11

D'où on vient n’a aucune importance

Bon au moins il était rassuré sur l’origine de son mal : ça n’était pas de sa faute. Enfin du moins, indirectement. Puisque c’était quand même pour lui que ce mort était toujours là et qu’il était venu à sa rencontre pour connaître la vérité qu’il avait oublié. Puis elle se tourna là où pour lui il n’y avait que vide, et elle se mit à s’exclamer vivement, signifiant au fantôme qu’elle avait fait ce qu’il voulait, et qu’il pouvait à présent partir. Pour crier de cette manière, elle devait réellement en avoir mal qu’il lui vole son énergie vitale ; Elle tomba même sur les genoux tellement elle se sentait faible. Impuissant face à ça, Michael la regardait simplement faire. C’était étrange d’avoir un tel pouvoir, et de ne pas le supporter... enfin, il supposait qu’il y avait toujours un prix à payer lorsqu’on avait une particularité en plus du commun des mortels. Un peu comme lui.

Elle s’excusa ensuite auprès de lui, tout naturellement, bien que Michael avait compris qu’elle ne s’exprimait pas à lui. D’un moment à l’autre, il lui sembla qu’elle était beaucoup mieux. Le mort était sans doute déjà parti. Un soulagement, autant pour elle que pour lui aussi. Savoir qu’il était possible que des morts pouvaient parler de ce qu’il faisait à d’autre ne l’enchantait pas le moins du monde. Qui sait si ce genre de médium pouvait être en relation avec la police et Scotland Yard. Non. Lord Randall ne croirait jamais ce genre de choses. Il est bien trop borné. Une chance pour lui, il n’avait pas envie le moins du monde de recroiser son chemin. La dernière fois, ça s’était très mal passé.

Par la suite, Emiko lui demanda, redevenue au mieux de sa forme, s’il voulait faire connaissance avec elle. Une occasion qui intérieurement le mis en émoi. Elle venait d’apprendre qu’il avait tué un homme de sang froid juste parce qu’il était mauvais, et ça n’avait pas l’air de la déranger le moins du monde. Il y avait tant de gens pour lui dire qu’il n’avait pas à rendre justice lui-même, que cette fois il se sentit un peu désorienté. Mais il l’exprima simplement en souriant. Jusqu’à ce qu’elle lui parle des inquisiteurs de la forêt. Elle avait surement déjà fait le lien.

« Et bien, je dois avouer que j’ai moi-même du mal à savoir ce que je fais exactement ici. » commença-t-il dans son explication. « Je fais des rêves où je me trouve ici, avec une ancienne connaissance du passé ... mais je n’arrive pas à me souvenir de qui cela peut bien être, et pourquoi je suis ici. Les inquisiteurs ne sont peut être en rien dans tout ça, je ne sais pas. »


Pour une fois dans sa vie, Michael se livrait sur ses rêves et ses doutes concernant sa mémoire. Il était en effet persuadé d’avoir rêvé d’ancien souvenirs. Même s’il n’était plus sûr que ce soit les siens ... ou celui de l’ange qu’il avait en lui. Tous ce qu’il voulait, c’était retrouver mémoire, et connaître la vérité sur son propre passé qu’on lui avait arraché et remplacé. Et peut être qu’Emiko, avec ses dons, pouvait l’aider.


-------------------------

WORDS 535 mots
TAGS Forest, Ghost, @Emiko
NOTES
MUSIC/MUSE Carina Round - for everything a reason

(c) AMIANTE



Dernière édition par Michael Perry le Lun 25 Jan - 11:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noble
Messages : 670
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 20
Localisation : Partout et nulle part à la fois...

Feuille de personnage
Race/Statut: Médium~Noble
Âge: 17 ans
Relations:
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Mar 15 Déc - 1:42

ft. Michael Perry

ft. Emiko Weiss

「 D'où on vient n'a aucune importance 」
Michael semblait tout de même soulagé que je sois de nouveau correcte, du moins juste à observer ses émotions grâce à son aura qui se dégageait de celui-ci, mais quelques choses m’intriguait chez lui et je voulais en savoir davantage et comme je suis curieuse je n'allais pas passé à côté d'une opportunité à apprendre plus sur lui, surtout qu'il était là avant moi dans la forêt et que le mort m'y avait conduit, je m'étais fait presque surprendre par les inquisiteurs...

« Et bien, je dois avouer que j’ai moi-même du mal à savoir ce que je fais exactement ici. »
commença-t-il.
« Je fais des rêves où je me trouve ici, avec une ancienne connaissance du passé ... mais je n’arrive pas à me souvenir de qui cela peut bien être, et pourquoi je suis ici. Les inquisiteurs ne sont peut être en rien dans tout ça, je ne sais pas. »

Il était davantage plus inquiétants que moi lorsque je me souvenais pas pourquoi je traînais dans certain lieux, mais ce qui était sûr c'est qu'il me relevait clairement du pourquoi et du comment, j'ignorais s'il le faisait avec les autres aussi ouvertement, mais j'étais médium, peut-être espérait-il une réponse de ma part... Je me grattais légèrement ma tempe tout en m'éloignant de deux pas et de me retourner vers lui en glissant mes mains derrière mon dos.


« Intéressant... Si je comprends vous ne vous souvenez pas avec qui vous étiez, avez vous une quelconque description de cette personne en question ? La couleur de ses cheveux ? La longueur de ceux-ci ? Était-elle petite ou grande? La couleur de ses yeux? Chaque indice peut être très utile, même si je suis juste une médium une personne voyageant entre les deux mondes, je ne suis pas dans la divination, mais je ferais de mon mieux pour vous aidez! »
dis-je à l'intention du jeune homme en ayant un regard déterminée.

Je fis quelques pas avant de me en me mettant à réfléchir à d'autre questions qui le pousserait à émettre un peu plus d'indice et peut-être qu'en faisant ce genre de résonnement cela lui aiderait à avoir une quelconque mémoire... Je devrais peut-être lui dire et tampis s'il me délaisse par la suite...

« Depuis combien temps traînez-vous dans ces terres ? »
demandais-je à celui-ci, ayant peur qu'il ne comprenne pas ce que je voulais sous-entendre j'ajoutais.
« Je vous ai remarqué vous savez... Vous n'êtes pas humain, enfin pour les autres oui, mais à mes yeux vous êtes différents, peut-être qu'en étant ce que vous êtes présentement cela à peut-être affecté vos souvenirs, un truc dans ce genre... Ce qui serait fort possible... »


J'ancrais mon regard dans ceux de Michael, il était un ange je ne pouvais plus le nier davantage, je devais en savoir plus pour pouvoir me mettre de jouer les détectives et il avait été assez coopératifs comparés aux autres personnes avec qui j'avais affaire...

« Je dois dire que j'ignore tout ce qui est du côté des Anges... C'est une espèce qui cache assez bien leurs existences parmi la foulent et ils essaient de cacher ce qu'ils sont réellement, j'ignore si nous pouvions naître anges ou les gens meurent et reviennent en ange...Cela je l'ignore, c'est la seule connaissance que je n'ai pas acquis, mais peut-être que vous pouvez m'y éclaircir à ce sujet... À moins qui vous êtes interdit à en parler, je comprendrais parfaitement... »



Je retirais mes mains derrière mon dos tout en venant les croiser tout contre moi en me mettant à y penser, certainement les anges était une communauté assez discrète de la société, j'ignorais comment les choses fonctionnait là-bas, j'espérais réellement que Michael mette une lumière au bout de ma lumière, mais sinon ça ne serait pas plus grave que ça, je trouverais bien le moyen de l'aider coûte que coûte.

_________________


Light x Emiko:
 

Charlie x Emiko:
 

Grent x Emiko:
 


Dernière édition par Emiko Weiss le Dim 13 Mar - 4:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Lun 25 Jan - 11:41

D'où on vient n’a aucune importance  

Michael savait qu’à se livrer, se mettre à nu, était une chose qu’il pouvait pourtant se permettre. Personne d’autre que lui devait connaître ses secrets, ses zones d’ombres, et son but. Pourtant, cette fois il pensait réellement qu’elle pouvait lui venir en aide, d’une quelconque manière, et de ce fait, acceptait de laisser tomber le masque et les faux semblants. Peut être importait le nombre de fois où il avait feint être quelqu’un d’autre, cette fois il était lui. Et personne ne pourrait en douter, même pas elle. D’ailleurs, est-ce qu’elle pouvait aussi savoir s’il mentait, avec son don ? Peut être pas, mais c’était une alternative à écarter de toute manière. Il ne lui mentirait pas. Sauf s’il devait le faire par omission. Bien entendu.

Son aide ne se fit d’ailleurs pas attendre. Comme l’on pouvait se l’imaginer, une série de question vint se poser d’elle même. Il aurait d’ailleurs dû faire la description immédiatement, peut être cela lui aurait il évité de le demander. Michael n’eut pas même besoin de se plonger dans ses pensées pour se souvenir de se visage. Il l’avait clairement dessiné dans son esprit. Les rêves avaient été de plus en plus intenses ces derniers jours. Autant que les visions montrant Zelus devant lui... des bribes d’un passé chaotique est incertain pour lui.

Il la laissa parler, poser ses questions, et même lui faire remarquer qu’elle était au courant de son état ; enfin presque. Elle ne pouvait pas savoir du comment du pourquoi, mais elle sentait en lui qu’il devait être associé aux anges. C’était en effet le cas, d’une certaine manière. Mais depuis qu’il avait frôlé la mort, et que son ange gardien l’avait sauvé en faisant l’unique chose interdite, il ne savait lui même s’il était encore associé réellement à quelque chose. Où si, par ce sacrifice, il était lui-même devenu déchu. Aucun ange n’avait d’ailleurs tenté de le rencontrer, pour lui parler de ce qu’il ne savait pas à propos du Ciel, de Dieu, du Diable. De tout.

Michael, malgré l’éducation religieuse que la vie lui avait imposé, n’avait jamais cru en Dieu. Un Dieu aussi généreux et fort qu’on le décrivait n’aurait jamais laissé les humains se dépraver d’eux même. Et faire du mal à ceux qui croient en lui. Il s’était même avec le temps, remplacé lui même en Dieu. Avoir le droit de mort sur un être pouvait vous donner une certaine puissance, du moins dans votre propre ego. Mais les choses n’étaient pas aussi simple que cela. Maintenant qu’il savait qu’un Dieu pourrait exister, que les diables et les anges étaient bel et bien là ... c’était tout ses principes qui avaient été balayés de la surface. Et il avait bien mis plus de deux années, cachés, seuls avec ses pensées, pour essayer de s’en remettre.

«  Je suis un ange que depuis récemment. » commença t-il à expliquer sans détour, et en la regardant dans les yeux, très calmement. «  Personne n’est venu me dire ce que j’étais et ce que je devais faire. Donc, je suppose que je ne dois de compte à personne qui viennent de Là-haut. . » fini-t-il de dire. Il ne voulait pas passer pour quelqu’un d’abandonné. Même si, maintenant qu’on y pensait, il l’avait toujours été. Tout au long de sa vie. Il avait toujours du apprendre la vie par lui-même. Avec son lot de problèmes, de misères. Et tout ce qui va avec. Il savait qu’il revenait de loin. Mais il était loin de s’en plaindre. Il savait qu’il n’avait à se plaindre. Quelque part, il y a toujours plus souffrant que nous. Quelqu’un qui n’a pas eu de chance, ou la force de s’en sortir. Et c’était plus vers eux que ses pensées se tournait. Sinon pourquoi aurait-il tant supprimé de gens ?

« Je pense que les anges sont nés du Divin... mais je ne m’y connais que dans les textes de religion. Quant à moi,  je ne suis pas devenu un ange de manière... conventionnelle je pense. C’est tout ce que vous devriez savoir. » Il n’avait pas envie de lui raconter. La manière dont ça s’était passé. Comment il avait été enfermé et torturé pour les actions qu’on jugeait horrible. Comment il avait souffert pour tout ses crimes commis, alors qu’il les pensait toujours juste. Et comment la justice du royaume était inutile et violente. Comment il avait été sauvé de la mort par Zelus. Comment son âme était venu cohabiter avec la sienne. C’était beaucoup trop personnel cette fois, et trop long à expliquer. Il espéra même que quelque part, elle ne sente pas cette autre âme en lui ... il était préférable de revenir au sujet initial.

« C’est un garçon d’un vingtaine d’année, je dirais, un peu plus grand, cheveux sombres courts, des mèches retombant de chaque côté du visage, et le regard ... bleu clair. », expliqua-t-il pendant que sa voix faiblissait. Non pas qu’il avait peur de cette vision, du visage qu’il ne connaissait pas. Mais les yeux qu’il revoyait, à chaque fois qu’il y repensait, semblait avoir une certaine emprise sur lui. Lui donnait cette impression qu’il avait été autrefois proche de cette personne, et qu’il avait eu à loisir de regarder ses yeux pendant des heures. Etaient-ils autrefois très proches ? Michael ne le savait plus. Mais tout ce qu’il voulait justement, c’était le savoir à nouveau.  

-------------------------

WORDS 899 mots
TAGS Forest, Ghost, @Emiko
NOTES
MUSIC/MUSE   Carina Round - for everything a reason

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noble
Messages : 670
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 20
Localisation : Partout et nulle part à la fois...

Feuille de personnage
Race/Statut: Médium~Noble
Âge: 17 ans
Relations:
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Jeu 28 Jan - 2:34

ft. Michael Perry

ft. Emiko Weiss

「 D'où on vient n'a aucune importance 」
Comment était-ce réellement la mort? Était-elle réellement avide et cruelle? Froide et sans pitié ? Ou était-elle douce et rapide ? Lente et souffrante? Je l'ignorais, pourtant je voyais plusieurs morts me plaignant de les aider, leurs servir de guide, en réalité je leur sert comme port d'attache, non, plutôt comme une sorte de boule d'énergie dans laquelle les morts boivent sauvagement mon énergie, pas au point de me tuer, mais assez pour m'affaiblir, c'est comme les démons qui prennent l'âme des humains, car ils ont soifs, c'est à peu près la même chose.  

« Je suis un ange que depuis récemment. »
commença-t-il en ayant glisser son regard dans le miens.
« Personne n’est venu me dire ce que j’étais et ce que je devais faire. Donc, je suppose que je ne dois de compte à personne qui viennent de Là-haut. .   »
finit-il par dire.

C'était normal qu'il soit quelque peu perdu, je voulais en savoir davantage sur l'ange qui se tenait en face de moi, c'était rare qu'un ange veut révéler sur sa vie, ses souvenirs ou même sa pensée.

« Je pense que les anges sont nés du Divin... mais je ne m’y connais que dans les textes de religion. Quant à moi,  je ne suis pas devenu un ange de manière... conventionnelle je pense. C’est tout ce que vous devriez savoir. »

Je hochais doucement la tête, cela faisait du sens à présent, les anges naissent déjà du paradis si je peux le nommer ainsi et quand les personne meurent de façon inexplicable devienne pas de véritable ange? Déjà là, depuis quand un simple humain devient un ange après la mort? Aucun de mes esprits, qui me hantaient n'est devenu ange ou d'une manière ou d'une ange... À moins que cette personne a été bénit par le dieu suprême ou qu'il avait quelque chose à accomplir. Je lui demandais de me décrire la personne dont il parlait pour pouvoir que je l'aide du mieux que je pouvais...

« C’est un garçon d’un vingtaine d’année, je dirais, un peu plus grand, cheveux sombres courts, des mèches retombant de chaque côté du visage, et le regard ... bleu clair.   »

« Je vois... Maintenant essayer de me décrire où vous êtes avec cette personne, de ce qu'il veut ou même quelque chose qui vous attirent rapidement l'oeil, n'importe quel détail, essayez d'avoir un quelconque souvenir de votre rêve... »
dis-je doucement.

Je le regardais avant qu'une ombre attira mon attention, je me tournais lentement vers cette ombre qui m'avait déranger. Je fronçais les sourcils avant que cette ombre ne disparaisse. Un joueur de tour, bien évidement. Je portais à nouveau mon attention envers Michael.

« Puis-je essayée quelque chose? »
demandais-je doucement en approchant ma main vers lui.
« C'est tout simple, puisque je suis une médium je pourrais tenter d'ouvrir cet oeil, de ce souvenir, de vos rêves, qu'en pensez-vous? Je ne le ferais pas si vous ne le voulez pas... »


C'était ma seule idée qui me venait en tête, mais au moins je lui proposais quelque chose qui peut-être lui aidera à ce souvenir de son rêve, ou même une pensée qu'il voulait revoir. Je ne verrais pas ce qu'il verra, je vais seulement stimulée ses souvenirs, uniquement, je ne l'ai jamais fait, mais je suis tout de même confiante de ce que j'avance.

_________________


Light x Emiko:
 

Charlie x Emiko:
 

Grent x Emiko:
 


Dernière édition par Emiko Weiss le Dim 13 Mar - 3:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Ven 29 Jan - 13:58

D'où on vient n’a aucune importance  

La scène de son rêve était clair dans son esprit. Aussi clair qu’il pouvait aisément se l’imaginer, sans avoir besoin de fermer les yeux ou réfléchir un temps. Il se tenait là, en face de ce garçon qu’il n’arrivait plus à en connaître le nom, et chose étrange, il n’était pas bien plus grand que lui, comme si, ça se passait dans un passé lointain. Très lointain.

Michael était quelqu’un de plutôt grand à présent, et bien qu’il fut passé par une enfance lui aussi, dans son adolescence il avait été tout même plus grand que ce qu’il avait aperçu dans se rêve. Ou alors ... n’est-ce peut être pas son souvenir, mais celui de Zelus ? Une alternative qui, ne paraissait absolument pas anodine. Cohabiter avec une autre âme comportait des tas d’inconvénients, plus que des avantages. Peut-être qu’on devrait d’ailleurs même se contenter des problèmes, car c’était bien là un problème qu’il se devait de résoudre : qui était ce garçon et pourquoi en rêvait-il ?

Plongé dans sa réfléxion, ce n’est qu’au dernier moment que Michael se rendit compte qu’Emiko était entrain de se rapprocher de lui. Il ne l’avait même pas entendu s’expliquer. Alors, le seul réflexe qu’il eut malgré lui, la seule chose qu’il avait l’habitude de faire lorsque quelqu’un s’approchait de lui, c’était de se reculer, vivement, comme dans un sursaut.

Le contact physique était l’une de ses bêtes noires. Il avait toujours détesté qu’on le touche. Depuis ces satanés souvenirs qu’on avait implanté en lui. Il lui lança un regard mi-anxieux, mi-désolé. Il avait agit en réflexe, bien qu’il ne la pensait pas capable de lui faire le moindre mal. Mais demander le pardon de vive-voix l’aurait encore plus mis mal à l’aise. Il ne voulait pas en parler. Ni maintenant ni jamais. Il revint à sa place, feignant l’air de rien, montrant du doigt là où il s’était concentré pour s’imprégner de cet environnement.  

«  C’était ici. », répondit-il simplement, voulant en effet éviter qu’elle le touche. «  Je me souviens très bien... il semblait sourire comme dans un défi. Et il a dit quelque chose ... ‘Il ne va pas être content’ ». C’était idiot, maintenant qu’il y pensait. Mais il ne savait toujours pas ce que ça concernait. « Ce n’est pas que je ne veux pas que vous me touchiez mais ... est-il possible qu’il y ait des risques que vous voyez d’autres choses que ce souvenir précis ? » pour elle, ça semblait peut être anodin. Mais pour lui, c’était essentiel. Il ne fallait pas quelle ouvre quoi que ce soit, si elle pouvait tout voir. Et même pour lui... qui sait ce qu’il pourrait revivre. A revoir tout ça ?  

-------------------------

WORDS 453 mots
TAGS Forest, Ghost, @Emiko
NOTES
MUSIC/MUSE   Carina Round - for everything a reason

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noble
Messages : 670
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 20
Localisation : Partout et nulle part à la fois...

Feuille de personnage
Race/Statut: Médium~Noble
Âge: 17 ans
Relations:
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Mer 3 Fév - 17:42

ft. Michael Perry

ft. Emiko Weiss

「 D'où on vient n'a aucune importance 」
Il me semblait perdu dans ses pensés, j'ignorais à quoi il pensait maintenant, mais quand il se reprit mentalement, il me regardait avant qu'il se recule comme dans un sursaut de peur que je le touche, et bien... Ma tentative avait échoué, je voulais me rendre utile, mais on dirait que ça ne fait qu'empirer les choses, je glissais ma main dans mon autre main tout en baissant légèrement mes yeux tout en comprenant son geste. Après quelques secondes il reprit sa place montrant du doigt l'endroit où il s'était concentré, le moment où je l'avais déranger...


« C’était ici. »
dit-il finalement.
« Je me souviens très bien... il semblait sourire comme dans un défi. Et il a dit quelque chose ... ‘Il ne va pas être content’  »
continua-t-il.
« Ce n’est pas que je ne veux pas que vous me touchiez mais ... est-il possible qu’il y ait des risques que vous voyez d’autres choses que ce souvenir précis ? »

Il était inquiet que je vois quelques choses... Il avait raison, je ne pouvais pas essayer sans savoir ce que je verrais moi à ce moment précis, je l'ignorais, cela me rongeais de l'intérieur, je me suis mise donc à réfléchir soudainement avant que je lève mon regard vers celui-ci en haussant légèrement des épaules.

« Pour être honnête avec vous je l'ignore totalement, car je me suis jamais servit de ce côté de moi, uniquement parce que je pensais que personne ne voulait que je les aide à se souvenir de leurs rêves, je suis médium vous avez et des risques que parfois cela ne fonctionne pas, puisque je suis demi-sorcière, demi-humaine, une entre-deux. »
dis-je doucement.
« Mais si vous ne voulez pas le risquer je ne le ferais pas, je comprend tout à fait, il y a certain moment où que je suis utile et d'autre, comme en ce moment, je ne le suis pas... »
ajoutais-je en baissant légèrement mon regard gardant ma main dans mon autre main la serrant légèrement.

Intérieurement je bouillonnais de rage, je savais que j'étais impuissante à certain moment, c'était les petites choses qu'une médium ne pouvais pas faire qui me frustrais, car les médiums était des personnes non-utile à la population, des rejetés de la société, car elles savaient uniquement voir des morts et ressentir les auras des gens et savoir qui ils sont, mais sans plus... Je cachais mes yeux derrière ma frange rousse avant de me reculer légèrement, il y a des jours que je me dis que je ne devrais pas survivre, surtout aux moments où lorsque je manque de mourir, mais on dirait que quelqu'un veille sur moi en permanence, m'empêchant de connaître la lumière aux bouts de ce tunnel lumineux.  

« Je ne sers à rien »
murmurais-je à moi-même.

_________________


Light x Emiko:
 

Charlie x Emiko:
 

Grent x Emiko:
 


Dernière édition par Emiko Weiss le Dim 13 Mar - 3:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Mar 9 Fév - 14:32

D'où on vient n’a aucune importance  


Il y avait donc des risques. Oui, c’était certain elle ne pouvait pas réellement contrôler ce qu’elle verrait ou ne verrait pas. Et malgré lui, il n’arrêtait pas de se dire que c’était un risque qu’il ne pourrait prendre. Ce n’était pas tant pour elle, pour qu’elle évite de voir toute ses choses, il ne voulait pas non plus revivre des moments où il n’avait su contrôler. Lui qui détestait l’imprévu, était entrain de vraiment se demander s’il pouvait réellement tout toujours contrôler. Il détestait ces moments où un simple choix, le sien, ne suffisait pas à faire avancer les choses. Comme maintenant. Michael apprit par la suite d’Emiko qu’elle était pas seulement médium, ou du moins, tenait ce don de son côté sorcière.

Bien qu’il avait déjà entendu parler de sorcière dans des contes pour enfants, Michael avait été loin d’imaginer que des sorcières existaient réellement. Et puis, par la suite, il remarqua qu’en fait, ça n’était pas si illogique que cela : les démons, les anges. La religion était aussi très mêlé à des histoires de sorcières. Il se rappela une histoire que le père Matthias lui avait raconté loin dans son enfance. Les sorcières sont liés par les démons, avait-il dit. Mais à présent, en vérité, Michael en doutait. Si elle était affiliée à un démon, elle ne lui parlerait pas aussi franchement alors qu’elle pensait de lui d’être un ange. Elle ne pouvait en aucun cas jouer la comédie.

Une chose étrange le fit pourtant tilter. Elle semblait tout à coup plus triste. Et la nature d’ange de Michael, même partiel, sentit son mal être. Il sentait ses doutes, sa colère, ses peurs. Sa part sombre de vouloir en finir parfois. Elle affirma ne servir à rien. Michael fit un pas vers elle. Il savait ce qu’il lui restait à faire, en cet instant, pour l’apaiser. Du moins l’essayer. Malgré lui, il vint écarter les bras pour les enlacer autour d’elle. Il l’enlaça, essayant d’influencer ses ressentis. Insuffler en elle un apaisement. Du moins, il essaya.

« Tu fais toujours de ton possible. Et c’est déjà très réconfortant de savoir qu’on est écouté. », souffla-t-il doucement, sans se rendre compte qu’il l’avait tutoyé.


-------------------------

WORDS 367 mots
TAGS Forest, Ghost, @Emiko
NOTES
MUSIC/MUSE   Carina Round - for everything a reason

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noble
Messages : 670
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 20
Localisation : Partout et nulle part à la fois...

Feuille de personnage
Race/Statut: Médium~Noble
Âge: 17 ans
Relations:
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Mer 10 Fév - 23:15

ft. Michael Perry

ft. Emiko Weiss

「 D'où on vient n'a aucune importance 」
Je vis les pieds de Michael s'approcher de moi, tandis que moi je restais en piquet dans la même position que j'étais. Des bras s'enroulait de moi, il me serrait dans ses bras... J'écarquillais les yeux pendant quelques secondes avant de fermer les yeux, je ressentais en moi quelque chose de doux et paisible... Un réconfort dans un monde si cruel, par moment je me demandais qu'est-ce que je faisais réellement, mais son étreinte me fit sentir autre chose, quelque chose que je recherchais depuis longtemps, son geste était sincère...

« Tu fais toujours de ton possible. Et c’est déjà très réconfortant de savoir qu’on est écouté. »
souffla-t-il doucement.

Je souriais doucement avant que je glissais mes petites mains dans son dos pour le serrer à mon tour, j'étais heureuse de l'entendre, une phrase qui me disait qu'il y avait toujours des personnes qui pensent que j'étais utile et que je savais écouté les gens, parfois tout simplement écouté les gens cela les aide, mais moi évidement je voulais en faire davantage, ce qui me désavantageais... Mais savoir que mon geste était réconfortant, cela me touchait énormément.

« Merci... »
dis-je tout simplement.
« Je sais qu'au moins mes efforts ne sont pas pour rien... J'essais en vain d'aider les gens, mais au final je finis parfois d'empirer la situation, mais je vous remercie... »
ajoutais-je doucement en gardant ma tête contre lui.

Cette petite lueur d'espoir était présente dans mon esprit, je vivais peut-être dans un monde assez différent et dur, mais je savais que je pouvais m'en sortir, parfois je ne voyais tout simplement pas cette sortie. Quand tout va mal dans tout, je ne broie que du noir, je m'enfonce constamment, tout simplement parce que je suis une médium, rien de spécial...

« Peut-être ne connais-je pas votre passé, mais je sais que présentement vous êtes une bonne personne, pas seulement à cause que vous êtes un ange, tout simplement parce que je le sens en dedans de vous. »
soufflais-je doucement.

_________________


Light x Emiko:
 

Charlie x Emiko:
 

Grent x Emiko:
 


Dernière édition par Emiko Weiss le Dim 13 Mar - 3:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Ven 11 Mar - 13:28

D'où on vient n’a aucune importance  


Après ce bref moment d’égarement, Michael prit conscience de ce qu’il avait fait, à savoir une étreinte. Il se demanda lui-même un instant si son geste avait une quelconque signification, pas pour elle, mais pour lui. L’avait-il simplement fait parce qu’elle semblait en avoir terriblement besoin, ou quelque part, quelque chose en lui en avait également besoin. Lui qui était d’ordinaire si distant et insensible. Elle aussi, l’enlaça doucement dans ses bras pour répondre à ce câlin inattendu. Il était pourtant certain qu’elle avait plus l’habitude de ce genre de chose que lui-même, qui évitait habituellement tout contact physique.

Silencieux, il écouta ses paroles en comprenant le lourd sens de ceux-ci. Lui non plus ne connaissait pas sa vie, ni même ce qu’elle devait éprouver quand une horde d’esprit venait l’accoster pour demander de l’aide. Ils avaient tout deux une vie complètement différente, mais quelque part, leur rencontre ne serait peut-être pas seulement le fruit d’un hasard. Michael prenait conscience qu’il y avait encore beaucoup de chose dans ce monde qui restait à découvrir. Des choses mauvaises, comme bonnes. Le vent souffla dans les feuilles de arbres de la forêt. Seul ce murmure et la voix d’Emiko le rassurant sur sa bonne nature lui effleura les oreilles.

Il n’était pas certain d’être réellement une bonne personne, comme elle semblait en être convaincu. Il avait tué tant de gens, et même s’il s’était toujours persuadé que c’était pour la bonne cause, qu’il débarrassait le monde d’êtres mauvais, et sauvait par conséquent des vies, avec sa nouvelle condition et ses souvenirs se mélangeant, il n’était en vérité plus certain de la Vérité. Cette nouvelle hésitation, son désir ardant de savoir malgré tout, lui fit changer d’avis, contre toute attente. Il se dégagea légèrement d’Emiko, ses bras longeant les siens pour venir se poser sur ses épaules, cherchant à la regarder dans les yeux.

« Faites le. Rentrez dans ma tête. » a mesure qu’il pesait ses mots et comprenait ce qu’il pourrait se passer, ses yeux bleus se mirent à briller. Il était prêt. Il le voulait. Au nom de la vérité.


-------------------------

WORDS 350 mots
TAGS Forest, Ghost, @Emiko
NOTES petit clin d'oeil pour ma fanfiction sur mon perso pour la dernière phrase ;)
MUSIC/MUSE   Carina Round - for everything a reason

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noble
Messages : 670
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 20
Localisation : Partout et nulle part à la fois...

Feuille de personnage
Race/Statut: Médium~Noble
Âge: 17 ans
Relations:
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   Dim 13 Mar - 3:55

ft. Michael Perry

ft. Emiko Weiss

「 D'où on vient n'a aucune importance 」
Notre étreinte dura plus longtemps que prévu, je ne pouvais pas vraiment être contre, j'aimais bien être proche des personnes, ça me faisait sentir bien vivante et bien réelle. Que j'existe. Il se dégageait doucement de moi, gardant ses mains sur mes bras ancrant son regard dans le miens, il longeait aussitôt ses mains sur mes bras pour les poser sur mes épaules. J'étais captivée par son regard, il en disait davantage que lorsqu'il parle, mais ce n'était que mon impression.

«Faites le. Rentrez dans ma tête. » dit-il doucement, ses yeux bleus océans brillait dans les miens.

Je le regardais lui souriant doucement avant de glisser une main sur la sienne.

«Quoiqu'il advienne, je ne vous jugerez pas, je vous le promet. » dis-je d'une voix apaisante.

Je vins glisser mes mains sur chaque coté de sa tête avant de fermer mes yeux commençant à me concentrer, le vent m'apaisait et m'emmenait tranquillement à son esprit, peu à peu nos esprits se liait. Je me ancrais dans sa tête, je voyais quelques souvenirs de lui, de son enfance jusqu'à aujourd'hui, il a eu beaucoup de moment très dur, même pire que moi. Mon coeur se serrait doucement à certaine image que je voyais, peut-être même qu'à ce moment je pleurais à temps réel. Je voyageais dans d'autre souvenirs jusqu'à ce moment qu'il me parlait, je vis l'homme dont il me parlait, je ne comprenais pas de quoi ils discutaient, mais c'est comme-ci je n'étais pas la bienvenue. L'homme me remarquait parce qu'il me regardait d'un air méchant, il ne fallait pas que je sois là... Un nom me vint à l'esprit, Zelus. Qui était-il ? Qui était-il à Michael ? Mais je fus repoussé en dehors de l'esprit de Michael. C'était tellement fort que je reculais de quelque pas... Je posais une main sur mon coeur, je soufflais doucement avant d'essuyer mes larmes séchés sur mes joues.

«Je suis désolée... J'ai essayé d'être forte, mais c'était plus fort que moi...J'ai vu quelques passages de votre vie et au moment que vous m'avez confiés, mais cette personne m'a remarqué, il m'a vu et je crois même que c'est lui qui m'a sortit de votre tête. »

Je me sentais si impuissante... Mon coeur se serrait davantage et je gardais une main vers mon coeur tout en abaissant mon regard.

«Mais ce nom m'a été donné, Zelus. J'ignore qui il est... Il n'a pas voulu que j'aille plus loin, je suis désolée de ne pas vous donnez plus de réponse... Je suis juste une moins que rien.. »

J'étais triste, mais en même temps très déçue de moi-même, j'aurais aimé être une liseuse de bonne aventure avec sa boule de cristal, mais non, j'étais juste une médium, une entre deux-monde.  

_________________


Light x Emiko:
 

Charlie x Emiko:
 

Grent x Emiko:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: «D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry   

Revenir en haut Aller en bas
 

«D'où on vient n’a aucune importance» feat. Michael Perry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Devine d'où vient cette image?
» Sans aucune opposition
» Plus aucune PUB!!!
» Guillaume vient chercher Nathalie Estève.
» L'Amour donne des ailes, mais aucune leçon de vol! [PV Saï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp abandonnés.-