« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 >> You Don't Know Me † Pv XXX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: >> You Don't Know Me † Pv XXX   Dim 11 Oct - 10:24

You Don't Know Me

L'odeur de crasse habituelle des égouts flottait dans l'air. C'était une odeur qui collait aux narines et plombait le crâne. Un parfum qui s'accrochait aux vêtements, et dont on avait toujours du mal à se débarrasser. L'humidité était pire que l'odeur. Insaluble. Personne n'aurait voulu y rester ne serait-ce que quelques secondes. C'était l'endroit le plus reculé, le plus dangereux de Londres. Ses entrailles. Il n'était pourtant pas rare, d'y débusquer quelques rats, et ce de la pire espèce.

Traîner dans les rues les plus mal famées de cette ville noire, débusquer la moindre information, tuer, était devenu de plus en plus difficile sans qu'aucun ne vous remarque. Ne vous surprenne. C'était un jeu, du chat et de la souris. Mais au dessus du chat, il y a avait bien d'autres prédateurs. Plus puissant, et parfois même en groupe. La possibilité de tomber dans un piège aurait dû être anticipée. Cette ville est pleine de vautours et d'opportunistes. Saleté d'enfer. On l'avait, à son insu, conduit à une valse particulièrement macabre.

Les yeux bandés, il n'y distinguait rien. Il aurait pourtant préféré mille fois être aveuglé par la lumière plutôt que d'être plongé dans l'ombre la plus obscure. Et n'y était pourtant pas effrayé. Il misait toujours sur ses autres sens pour connaître les mouvements autour de lui.

Depuis qu'on l'avait placé ici, dans ce tunnel froid, empli de courant d'air, il avait perdu la notion du temps. Il avait dû passer quelques jours seuls, quand ses bourreaux vinrent enfin montrer le bout de leur nez. Et c'est ainsi qu'il pu comprendre, non seulement la raison de sa capture, mais aussi ses fautes. Le meurtre d'un des hommes qu'il avait perpétré la semaine d'avant avait attiré l'attention d'un gang, qui avait perdu l'un de leur membre. Croyant qu'il travaillait alors pour un gang adverse, et qu'il était là pour faire le ménage, ils l'avaient alors attirés dans un piège pour l'attraper...

Sauf qu'il ne faisait pas parti d'un gang. Et que s'ils n'avaient rien fait, il n'aurait jamais connus leurs sombres desseins. S'en suivit alors une longue tirade où il expliqua qu'il n'avait pas besoin d'aide et de mentor pour débarasser la souillure de ce monde. Et surtout, que s'il ne le relâchait pas, il goûterait sans doute à une mort plus violente quand il en aura fini de s'enfuir. Pour toute réponse, des rires au nez, des menaces, et surtout de violents coups de pied dans les côtes.

Rien à faire. Son témoignage ne suffisait pas. Ils le replongèrent dans le noir, quand ils lui clamèrent qu'ils auraient bientôt attrapé son complice. Complice? Il n'avait jamais eu de complice, et n'en aurait sans doute jamais. Il attendit, encore, que les choses évoluent.

Pourquoi ne pas s'enfuir ? Pourquoi ne pas défaire ses liens? Après tout, c'était un ange. Il avait de la force. Et bien, pour la simple et bonne raison que s'il devait le faire, il aurait dû briser ses poignets, attachés dans son dos. Que serait-il devenu sans poignet? Sans main? Au fin fond de cet égout? Hors de question de se séparer de son outil de travail ... c'était aussi une question de survie. Il attendit le bon moment.

Dans les heures, ou jours, qui suivirent, les trois hommes qui l'avaient questionné revinrent. Avec eux, surement une quatrième personne. Il put les distinguer, en écoutant leurs pas. Allongé à même le sol, Michael ne bougeait pas d'un pouce, étrangement calme et serein. Pour sûr, ils amenaient son fameux "complice". Mais contrairement à ce qu'il aurait pu penser, ils le jetèrent à ses côtés, avant de repartir, et de les laisser seul.

Ils n'avaient apparemment pas l'intention de les questionner tout de suite. Se pouvait-il que cette autre personne soit elle aussi impliqué dans le membre d'un de leur compagnon ? Et que par ce fait, ils avaient cru qu'ils travaillaient ensemble? Le tout était, pour le moment, de briser la glace. Après tout, Michael lui, n'y voyait rien. Sentant seulement une présence à ses côtés.

Bienvenue, lâcha-t-il purement et simplement.

-------------------------

WORDS 675 mots
TAGS Escape, Rats, @XXX
NOTES
MUSIC/MUSE  Son Lux - You Don't Know Me

(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
 

>> You Don't Know Me † Pv XXX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp abandonnés.-