« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Journal  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre fort charmante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: Une rencontre fort charmante    Dim 5 Sep - 1:15

(ps : orange---> Soma et rouge foncé----> Aghni ^^)

En cette belle journée ensoleillée, je suis sortis du manoir du comte Phantomhive car celui ci avait trop de travail pour passer du temps avec moi... Tampis...
J'ai croisé Meilin qui me salua quand je suis parti, puis j'ai croisé Finny le jardinier qui taillait les buissons... Je le salut et continue ma route quand j'entendis quelqu'un m'appeller...

- SOMA-SAMA !!!

Je me retourne et vois Aghni, mon khansama (majordome) courir vers moi...

- Qu'y a t il Aghni ?

- Puis je vous accompagner ? J'ai fini d'aider Sebastian-dônô dans ses tâches et je n'ai plus rien à faire... Je pourrais vous proteger si je viens avec vous mon maître...

Je le devisage...

- Bien sûr que tu peux venir Aghni... Je me sentirais moins seul en plus...

Puis j'ai repris ma route en direction du parc avec Aghni à mes côtés...
Arrivés au parc, nous en avons fait le tour puis nous avons degusté une glace...
Apres cela je me suis assis sur un banc avec Aghni toujours dedout à côté de moi. J'ai regardé pendant un moment les enfants qui courraient apres leurs ballons ou qui jouaient au loup... Ils sont trop mignion...
Quand tout à coup, j'entendis un gros bruit.
Aghni et moi nous sommes retournés et avons apperçut une jeune demoiselle par terre tout comme les paquets qu'elle portait... Elle avait dû trebucher...
Je me suis levé en vitesse pour l'aider à se relever...

- Ca va Mademoiselle ? Vous vous etes fait mal ?

Elle leva la tete et me regarda surprise...
Aghni avait ramassé ses paquets.

- Ce n'etait pas fragile j'espere ? Tenez...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre fort charmante    Dim 5 Sep - 21:14

C’était une plaisante journée, n étant entachée d’une pléthore d’agréments mirifiques.
La douce étreinte d’une brise tournoyante chaleureuse, semblait guider doucettement en une sempiternelle farandole, tout les éléments du tableau se dessinant en l’horizon, leur insufflant de part la transition de leur aspect inerte vers une vigueur construite de toute pièce, frivolité et élégance inextinguible.
Le ciel arborant une saisissante nuance bleutée se confondant à nombre agglutinations nuageuses, apparaissait être, à l’instar d’une palette de couleurs, riche en agencements fructueux de tons.
L’atmosphère, loin d’être pesante, dispensait allégrement les êtres de se parer de chauds ornements, toute incartade de fraicheur n‘étant à redouter sur l‘heure, la contenance de celle-ci étant bien instaurée.
Eleanor, marchait sereinement, quoi qu’acculée par de tenaces travers, en les ruelles ombragées de la ville Londonienne, lui apparaissant indéniablement similaire à un joyau rutilant, presque trop immaculé, à y bien penser, la plus rayonnante des choses n’apparaissant en tant que telle, qu’une fois s’être ingéniée à occulter à défaut d’éradiquer, ses aspects défectueux.
Comme à l’accoutumée, sa jeune maitresse l’avait exhorté à accomplir ses tâches quotidiennes.
Ainsi, ses quémandassions l’avaient conduit en ce jour vers ces échoppes ambulantes magistralement achalandées, malgré leur vétusté apparente.
Après s’être adonnée à nombres d’emplettes, strictement conformément aux aspirations de la jeune duchesse, achats lui apparaissant au demeurant, pour le moins futiles, elle reprit son chemin, se faisant irréprochable à la fois avenante et distante, froide et communicative.
Durant son élégant cheminement, elle s’attira d’incommodantes railleries, lui ayant été décernées du fait de l’empilement de présents tenant place, telle une précaire construction, entre ses bras fermement repliés.
Son esprit étant tiraillé par des considérations d’une ampleur bien autre, elle n’en fit toutefois aucunement cas, préservant soigneusement cet aspect inébranlable qu’elle chérissait tant, qui apposait les fondations de l’être qu’elle représentait.
La servante soignant inlassablement la constance de ses mouvements, s’évertuait à hotter de son esprit tout trouble malheureusement bien trop immiscé, et chaque pas vers cet endroit familier lui démontrait explicitement l’ampleur de son désarroi.
Que diable lui arrivait-il? Serait-elle en proie à quelconque maux d’une inconvenance certaine, au vu de son statut? Qu’importe, tout cela ne durerait qu’un temps, tout finira par s’estomper, il fallait l’espérer à défaut d’en avoir la certitude.
Eleanor était maintenant tout près de l’imposante demeure appartenant à sa maitresse.
Ayant accomplit toutes ses obligations en un temps satisfaisant, elle décida de s’accorder une succincte évasion, un aller simple vers la quiétude, et le parc tenant place non loin de là, cet endroit si cher à son être ne saurait s’avérer que très convenable, quant à la réalisation de ses envies fugaces.
Cependant ce fut assurément un choix… Déplorable.
Dès son arrivée en ces lieux, elle se senti tressaillir, submergée par l’étreinte incisive d’acerbes chimères se nourrissant de ses récentes appréhensions, de ses déboires temporaires, déséquilibrée par ces songes effroyables, elle perdit un instant l’ascendant, son mal-être outrepassant sa détermination.
La domestique chuta lourdement, avant de connaitre l’âpre contact du sol, ses paquets virevoltant à tout azimut.
Elle eut à cet instant une pensée pour sa jeune maitresse envers qui elle s’excusait d’une telle défaillance.
Reprenant promptement la mainmise en son être, elle se releva d’un trait, regardant l’air désolé son habit de service, et prenant soin d’en d’épousseter l’encolure, n’étant au vu de sa constitution, blessée que dans sa vanité.
A cet instant, Eleanor croisa le regard d’une jeune et singulière personne, individu dont elle avait discerné la présence, peu avant sa débâcle et ce en les environs proches, et ce en compagnie d’un autre homme. Il semblait vraisemblablement s’inquiéter pour elle…
Cela lui apparut pour le moins étrange, du fait de la rareté d’une telle considération déployée à son égard, émanant d’un être humain de surcroit…Qui plus est son accompagnateur venait de la délester de la tâche de récupérer ses paquets.
Agrémentant son être d’un radieux sourire, et s’inclinant révérencieusement elle laissa couler quelques paroles.

« Votre bonté d’âme est digne de louanges, Messieurs, je vous suis infiniment reconnaissante. Ne soyez donc pas inquiétés à mon sujet, au vu de la faiblesse dont je viens de faire montre, votre considération à mon égard ne m’apparait aucunement légitime, n’étant digne de m’en faire receveuse. »

Prenant soin de récupérer le du de sa jeune duchesse, elle adressa à nouveau quelques mots aux deux mécènes.

« Au risque de me montrer intrusive, puis-je me rendre utile, en gage de ma gratitude?

( Oh, désolée mademoiselle wood cependant il me semble que ce rp, m'était destiné, si cela vous arrange, dites-le moi, et j'effacerai mon post.)
»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre fort charmante    Mar 7 Sep - 18:01

Le temps d'aller vers elle, elle etait deja debout en train d'epousseter sa robe... Elle s'inclina et souriant...

- Votre bonté d’âme est digne de louanges, Messieurs, je vous suis infiniment reconnaissante. Ne soyez donc pas inquiétés à mon sujet, au vu de la faiblesse dont je viens de faire montre, votre considération à mon égard ne m’apparait aucunement légitime, n’étant digne de m’en faire receveuse.

- Pourquoi n'en seriez vous pas digne Mademoiselle ? Apres tout ne sommes nous pas tous des etres humains ? Je ne penses pas que les nobles doivent etre plus respectés que les domestiques à leurs services qui donnent le meilleur d'eux meme. Apres ce n'est que mon point de vue...

Pense à haute voix...

-Si seulement tout le monde avait les meme droits...

Elle reprit les paquets qu'Aghni lui tendait etnous demanda si elle pouvait faire quelque chose en gage de sa gratitude...

- Bien... Avez vous un peu de temps à nous accorder pour faire connaissance ou etes vous pressée ?

- Voulez vous que je vous aides à porter vos paquets ?

- Je me presente, Prince Soma Asman Kadar et l'homme qui vous propose son aide est mon majordome, Aghni...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une rencontre fort charmante    Lun 14 Fév - 19:27

    Disparition de Soma ? Que dire... Attendre ? Pendant ce temps... Nous mettrons ce topic bien au chaud dans les abandonnés. S'il y a le projet de continuer. Prévenez un membre qui a des droits. Merci

    Cordialement,
    Le paparazzi en herbe <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une rencontre fort charmante    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre fort charmante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Fort-Liberte: Complexe portuaire, industriel et commercial
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp abandonnés.-