« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Journal  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un intrus, vous dites?[PV Astiranyth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: Un intrus, vous dites?[PV Astiranyth]   Mar 14 Juil - 9:59


 
Un intrus, vous dites?

 
AVEC — ASTIRANYTH


 

J'ouvre les yeux. Je me sens bizarrement nostalgique... Comme c'est étrange...  Depuis mon réveil que je me sens comme ça. J'ai mangé et laissé libre court a ma créativité, mais rien n'y fait. La déprime est encore au même endroit au fond de mon crâne, tapie dans l'ombre.

Je me lève donc, après un effort surhumain de mon fauteuil, me dirigeant vers les grandes fenêtres qui m'offre pleine vues  sur les jardins ainsi que l'océan au loin. J'ouvre les volet complètement étanche a la lumière et regarde le lever de la lune a défaut de celui du soleil. Son reflet sur l'eau est magnifique, comme à son habitude. Je ne peux m'empêcher de ressentir une douce mélancolie m'envahir tandis que je me dirige vers la cave a vin allant me chercher un délicieux rouge, issus de la collection personnelle de la reine. Il me faut bien quelque amies en ce bas monde... Et La reine était a l'époque une magnifique jeune femme. Très agréable a fréquenter.

Je remonte ainsi 2 coupes de la cave a vins. Pourquoi 2? Je n'en ai aucune idées. L'habitude peut-être? Cela dit je me rend compte de mon erreur qu'en étant rendu en haut des escaliers. Je laisse donc la coupe de vins ouverte et la coupe a mes cotés sur une table et entame de faire jouer cette nouvelle acquisition. Un gramophone? C'est ça avoir une énorme fortune... Je devrait faire réparer le reste de mon manoir... Mais qui de sain d'esprit voudrait faire des travaux d'architecture sur un vieux manoir gothique? Surtout de nuit? Croyez-moi, ce n'est guère facile. J'ai réussi après quelques mois a me faire partiellement réparer une partie de l'aile gauche de mon manoir, mais les gars on fuit après quelques temps... Je les avait vraiment torturés, mais ce n'est qu'un détail... Ça m'apprendra aussi...

Je m'assoit dans mon fauteuil et porte la coupe de rouge sous mon nez, humant l'odeur délicieuse de ce nectar des dieux. Je le porte ensuite a ma bouche ne trempant que le bout de mes lèvres dans le liquide écarlate. Un pur délice. Je me laisse doucement emporter dans les affres mélancolique de ce cher Beethoven.Quelle coïncidence. C'est justement le genre de nuit ou tout est éclairé par cette astre lunaire.* La pleine lune.

J'entends un bruit au fond du Manoir. Dans le Hall très précisément. L'oreille humaine n'aurais pas entendu, mais je ne suis pas humain. Je ferme les yeux et tend l’oreille aux moindres mouvement de l'inconnu dans le manoir. Je fini par prendre une chaise dans un coin du salon, en enlève la poussière, le plaçant de l'autre coté de la table ou se trouve la bouteille de vin la deuxième coupe et le phonographe. Lorsqu'il finit par entrer dans la pièce, je me lève et lui tend la deuxième coupe de vin remplie en lui faisant un sourire en coin.

-Normalement, vous n'auriez pas franchi le seuil de cette porte en vie, mais aujourd'hui, je me sens d'humeur... Accueillante. Prenez donc une coupe avec moi. Après tout, si vous êtes ici c'est qu'il y a une raison... Et je veux savoir laquelle.

[*: Il parle de Moonilght Sonata 1er Mouvement de Beethoven]
 



 

 
(c) MEI SUR APPLE SPRING

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un intrus, vous dites?[PV Astiranyth]   Mar 14 Juil - 14:16

Un intrus, vous dites ? [PV-Alucard]

Il faisait nuit, et la lune était belle. Très belle. Malgré le feuillage des arbres, il m’était aisé de l’apercevoir entre les branchages. Je lui jetais quelques regards à un intervalle plutôt soutenu et régulier, toutes les minutes peut-être ? Mais même lorsque je regardais devant moi, je ne faisais pas vraiment attention quant à la direction que je prenais : Je déambulais parmi les arbres, sans but précis.
Profitant de la brise nocturne, du chant des feuilles qui dansent et des branches qui craquent sous le vent, l’appelle de la chouette, et des clins d’œil que nous accordaient les étoiles, tout autour de la lune qui était au summum de sa beauté.

Puis des perturbations dans le vent m’alertèrent, me faisant poser mon regard devant moi : Un jardin ? Depuis combien de temps m’y trouvais-je ? Il n’y avait pourtant aucunes délimitations pouvant préciser la présence d’un jardin, à la bordure de la forêt. Mais le mot jardin était peut-être trop fort, après tout, j’avais plus l’impression d’être dans un jardin abandonné depuis des lustres. Et tout proche, il dépassait du sol une immense bâtisse, ancienne rien qu’à la regarder. Mais elle avait également un je-ne-sais-quoi de différent par rapport aux bâtiments que j’ai déjà vu dans la capitale … Le style n’était pas le même. Plus, sombre. Plus, imposant, mystérieux.
Etait-ce abandonné ? Depuis quand ? Bizarrement, le côté gauche, une fois que je m’arrêtai devant ce qui semblait être la porte d’entrée principale, semblait, plus récent, par endroit. Vraiment, très étrange.
Je n’avais même pas fais attention au fait que je m’étais dirigé jusqu’à la porte. Il semblerait que j’avais tout bonnement envie d’entrer. Pourquoi s’arrêter maintenant ?

Je portais mes mains sur les grandes et larges portes de bois pour les repousser, et je dois dire que je m’attendais à ce qu’elles tombent. Mais à ma surprise, elles étaient dans un meilleur état qu’elles ne le laissaient penser. Du bon bois, certainement. Je fis quelques pas pour pénétrer le bâtiment, regardant tout autour de moi alors que les portes se refermaient lourdement derrière moi : Heureusement que j’avais une bonne vue. Une très bonne vue. Pas une lumière. Une vraie maison fantôme. Un être humain ne se verrait même pas dans un tel endroit. Mais malgré tout, ça ne sentait pas le renfermé.
Grâce à ma vue fortement développée, je pouvais admirer la ‘’décoration’’ des lieux. Il y avait beaucoup de choses, mais beaucoup avait subis les supplices du temps.
Tout était vieux, bien plus que moi.
Curieusement, je pris la direction de l’aile gauche, elle semblait différente après tout. Et c’était bien le cas, une fois là-bas … Une partie était restaurée. Il était important de préciser qu’une partie seulement l’était mais cela restait pour le moins étrange. Comme si quelqu’un prenait encore soin de ce bâtiment, ou vivait ici. Mais qui voudrait vivre dans un endroit pareil … A part moi ? Même si ça sentait beaucoup trop le prestige et la richesse pour quelqu’un comme moi qui vit dehors.

Même si le concept de prestige, et celui de richesse m’étaient inconnus. En tout cas, de cette manière. La forêt, la rivière, la nature : Toutes ces choses autour de Londres étaient ma richesse.
De la musique ? Une fine mélodie me tira de mes pensées, elle venait de cette même aile gauche.
A force de m’en rapprocher, une porte finit par me bloquer la route, mais la musique s’échappait de derrière cette dernière. Sans méfiances, je vins attraper la poignée pour entrer, la porte me laissant une sensation pour le moins étrange au bout des doigts, comme quelque chose qui me dérangeait … En partie, au plus profond de moi, inconsciemment.
Oubliant très vite cette sensation je me retrouvais dans une pièce qui elle, était légèrement éclairée, et tournée vers la mer que l’on pouvait voir au loin depuis les fenêtres.

« Normalement, vous n'auriez pas franchi le seuil de cette porte en vie, mais aujourd'hui, je me sens d'humeur... Accueillante. Prenez donc une coupe avec moi. Après tout, si vous êtes ici c'est qu'il y a une raison... Et je veux savoir laquelle. »

Il y avait bien quelqu’un. Un homme, à la voix, plutôt âgée. Une voix grave, et impressionnante tant elle vibrait depuis la gorge de cette personne. Avec une voix pareille, il pourrait faire un merveilleux chanteur. Mais je n’y connaissais rien en musique, en chant. Il était sur un fauteuil, et une chaise vide se tenait à côté, en plus d’une table où été posée une bouteille, qui devait contenir le même jus que l’on me tendait dans un verre, qu’il appela ‘’coupe’’. Il vivait dans un monde complètement différent du mieux. J’ignorais ce qu’était une ‘’coupe’’ et ce qu’elle contenait. Je pouvais sentir les arômes depuis le fond de la pièce mais cela ne me permettait pas d’y attribuer une appellation précise.
Je ne bougeais pas, je restais dans l’ombre, n’étant moi-même qu’une ombre, couvert de ma longue cape noire à capuche. Tout ce que l’on pouvait distinguer clairement de moi, à moins d’avoir la même vue, c’était mes yeux loin d’être humain, la partie normalement blanche à une pupille humaine étant d’une couleur ambre à mes prunelles, et mon iris d’une couleur flottante, brillante, hésitante entre l’améthyste, et le rubis.
Il n’avait pas une odeur humaine. Il n’était pas humain, son odeur me l’affirmait, certes, mais, au fond de moi, je le sentais. Mais j’ignorais ce qui m’alertait de cette manière, n’ayant jamais ressenti cela auparavant : Mon côté ange était quelque chose pour moi de très sombre encore. Si ce n’est mon visage et quelques mèches de cheveux, seules mais mains aux griffes noires sortaient de ma cape, ça, et ma queue de loup, noire aux fines rayures grises qui tombait par terre, traînait derrière moi. Avec le temps, je ne faisais même plus attention à la croissance de cette dernière, et du développement de mon pelage sous ma forme d’origine, j’y étais habitué après tout, je les portais tout le temps. Pas comme si ça me choquait ou me dérangeait.

« Je me promène. La lune est magnifique ce soir. »



©Didi Farl pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
 

Un intrus, vous dites?[PV Astiranyth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lilwenn, Vous dites mignonne ? [Serdy]
» Jeu des énigmes
» Choi Heejun Vendeur de chaussure et bric à brac vous dites ?
» Dites haut et fort que vous aimez votre guilde !
» Etes-vous optimiste ou pessimiste...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp abandonnés.-