« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre au clair de lune. [PV OPALE CANTATE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: Rencontre au clair de lune. [PV OPALE CANTATE]   Mar 7 Avr - 8:02


Rencontre au claire de lune.

AVEC — OPALE CANTATE

Eyes on Fire by Blue Foundation on Grooveshark


Ah, comme je me sens bien en ces lieux, il y a des arbres qui sont presque aussi vieux que moi ici, ils ont vu les mêmes choses que moi. Déjà lorsque j’étais jeune, j'adorais me promener dans cette forêt, courant après les animaux de la forêt. J'adorais particulièrement les loups, si gracieux, si paisibles... Ces animaux sont un miracle de la nature, tandis que moi je suis une erreur.

Un mouvement attire mon attention sur la gauche, je m’empresse de jeter un coup d’œil. C'est alors que je remarque un loup, d'un blanc pur et magnifique. Ses petits yeux rubis brillent dans la lueur de la nuit. Je ne croit pas qu'il me voit cependant, je suis assez loin. Je suis hypnotisé par ce loup, me rendant compte que de grandes ailes blanches reposent sur son dos. Ce n'est donc pas un loup ordinaire...

Comme pour me donner raison, il regarde un peu aux alentours et change alors de forme, prenant forme humaine. Une jeune fille prend alors sa place, les cheveux aussi blanc que la neige et aux yeux brillants autant que des flammes rubis. Je reste éberlué un moment, me perdant dans la contemplation de cette magnifique créature. Un loup-garou donc, très intéressant. J'en ai pas vu depuis un moment déjà. Mais alors... Comment expliquer les ailes.? Serais-ce possible? Un ange et un lycanthrope? Drôle de mélange.

C'est alors que je remarque qu'elle m'a vu. Elle me scrute doucement, naïvement. Je me dirige donc vers elle et remarque qu'elle a enfilé une longue robe blanche en dentelle. Plus de doute possible, c'est bien un ange. Comment je le sais? Ils ont une odeur particulière qui nous prive, nous les vampires, de toute envie de mordre. Étrange non? Comme si une loi non écrite, a moins qu'elle le sois, nous empêchais de nous nourrir d'un créature aussi pure. Malgré l'odeur quasi-omniprésente de son sang d'ange, une autre se démarque. C'est l'odeur de la rosée, l'odeur du vent, des épices... L'odeur de la forêt.

Je remarque alors qu'elle m'a parlé, d'une voix douce et presque inaudible. Comme un idiot, je n'ai pas compris, étant concentré sur l'étrange odeur qui se dégage de cette sublime créature. Je sors alors la tête de les nuages et entreprend de me présenter, me mettant a genou le chapeau sur le coté du cœur.

-Je suis désolé de mon manque de courtoisie, je me nomme Alucard et vous, comment cous nommez-vous chère dame?

[HRP: Mon personnage est mélancolique pour le moment, si un changement se produit, je vous avertirai dans un autre HRP.]




(c) MEI SUR APPLE SPRING




Dernière édition par Alucard le Sam 2 Mai - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Civil
Messages : 35
Date d'inscription : 12/09/2013
MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune. [PV OPALE CANTATE]   Dim 19 Avr - 0:58
















❝ RENCONTRE AU CLAIR DE LUNE ❞
PV ALUCARD






[ Attention : Tu joues trop mon personnage ; Comment savais-tu qu’elle ferait tous ces mouvements ? Qu’elle serait vêtue ainsi ? Je préfère te prévenir. A l’avenir, je te prierai de faire attention à cela, et d’éviter à ce que cela se répète. Merci d’avance. Je suis tes indications, mais sache que, d’ordinaire, Opale ne mettrait jamais de robe en dentelle. Il y a trop de risque qu’elle puisse les déchirer. Et cela reste cher.]

L’albinos s’était levée avec la même idée en tête ; Pouvoir aller dans la forêt le soir-même. Après avoir fait un brin de toilette, et s’être vêtue d’une robe blanche en dentelle, elle dévala les escaliers à toute vitesse. Le ventre noué, elle ne pouvait rien avaler. Ce n’était pas le stresse qui l’empêcher de manger, mais une certaine excitation qu’elle adorait.
Sa mère avait déjà ouvert la boutique alors qu’Opale vint la rejoindre dans le fond. Elle lui embrassa la joue. Et comme à son habitude, l’ange déchu lui rappela les consignes qu’elle devait suivre afin de ne pas se faire surprendre par d’autres personnes. Jusqu’à lors, la jeune adulte avait toujours suivis ses ordres à la lettre. Ne jamais se transformer devant quelqu’un. Ne jamais le faire en journée. Mais ce jour était spécial. Elle promit à sa mère de rentrer avant le lendemain. A vrai dire, elle allait passer la journée, et la nuit dehors. Le village serait surtout en ville. Elle n’avait jamais compris pourquoi. Une fête probablement.
Elle adorait cette fête. Cela lui permettait de s’évader en journée sans crainte d’être vue. L’ascendante de l’hybride déposa un baiser sur le front de sa fille, avant de la laisser aller jouer. Après l’avoir salué, elle se dépêcha de sortir de la boutique, prenant soin de refermer la porte. Cette dernière passa devant le tintement régulier d’une clochette. Ce son amusait fortement la petite.
La foule s’amassait dans les rues de Londres alors que la jeune fille s’empressa de tourner dans des ruelles moins fréquentées. Un sourire arborait ses lèvres alors qu’elle trottinait en direction de la lisière de la forêt. Les cheveux soigneusement attachés en une demi-queue de cheval par un nœud bleu, elle sentait le vent s’engouffrer dans son cou. Un frisson la parcourut alors qu’elle ne put s’empêcher de penser à l’agréable sensation que lui procurait cette fine brise.
L’albinos parvint enfin à destination. Son regard s’émerveilla alors que son sourire s’agrandit. Les yeux pétillants, elle regarda à droite, puis à gauche, humant les odeurs alentours. Aucun humain en vue. Sans attendre, elle courut jusqu’à un vieil arbre mort qu’elle avait repéré depuis un moment. Sans attendre, elle se mit à nue, prenant soin de plier ses affaires. Elle n’avait aucune envie de les détruire. La dentelle coutait bien trop chère. Elle fit attention à retirer son nœud. Ne voulant pas le perdre, elle attacha ses vêtements avec, enlevant ses chaussures. Le tout fut déposé dans le creux de l’arbre, certes, plein de poussière, mais laver sa robe était moins cher que d’en acheter une nouvelle.
La demi-louve prit sa forme canine, laissant apparaître ses ailes pour mieux fendre l’air, et pouvoir profiter du ciel clair pour s’envoler.

*
**

La journée se passa à une vitesse fulgurante alors que, haletante, l’hybride leva la tête vers les arbres, cachant la moitié de l’azur. Elle plissa faiblement les yeux, tentant d’apercevoir les quelques étoiles qui faisaient leurs apparitions.
Fermant les yeux pour sentir la douce brise venant soulever sa fourrure immaculée, elle soupira de bien-être. Elle se sentait bien dans cet endroit. Elle se sentait elle-même, sans avoir la crainte d’être surprise. Un semblant de sourire vint étirer ses babines avec difficulté. Eh oui, ma petite, les loups ne sourient pas. Que crois-tu ?
La candide jeune femme finit par humer l’air, soudainement à l’affut. Une odeur vint chatouiller ses narines. Tous ses sens en alerte, elle se figea, se redressant. Elle ne connaissait pas ce parfum. Ce n’était ni celui d’un humain, ni celui d’un animal. Et encore moins celui d’un démon, d’un ange, ou d’autre chose. C’était une nouvelle odeur. Elle n’avait jamais senti cela auparavant. Une peur panique saisit l’albinos alors que ses pattes se mirent à trembler. Elle faisait en sorte de ne pas avoir remarqué la présence de l’individu. Il semblait tout de même assez proche d’elle. Elle aurait voulu se faire toute petite. Mais comment cacher un loup de la taille d’un cheval ?
Remarquant qu’elle avait déployé ses ailes, elle les rabattit avec lenteur contre elle. Le souffle court à cause de cette journée de course, la nuit était tombée. Une fine buée s’échappa de ses babines alors qu’elle souffla. Finalement, elle coupa sa respiration quelques instants, dans l’espoir qu’il ne la repère pas. Elle n’était pas sauvage. Bien au contraire. Elle ne savait donc pas mettre ses sens en avantage. Tout ce qu’elle savait faire, c’était fuir.
Dans le silence le plus total, elle reprit forme humaine. Du haut de ses un mètre cinquante-cinq, elle savait que l’on la repérerait moins ainsi. Ses longs cheveux lui retombant sur le visage, elle avait pris soin de se rapprocher de l’arbre avec ses vêtements. Dos à l’inconnu, elle fit attention à ce qu’il ne la voit pas nue. Elle n’avait aucune notion de pudeur, cependant ses parents lui avaient appris à éviter de faire cela. En tentant d’être discrète, elle enfila sa robe, nouant à nouveau ses cheveux en une demi-queue de cheval. Malheureusement, les albinos ont la fâcheuse tendance à être faible, voire carrément pâle. C’était le cas d’Opale. Sa pâleur était digne d’une poupée de porcelaine. Ses pommettes furent rosées par l’effort de la journée. Sa chevelure était aussi pure que la neige. Dans son regard rubis se reflétait la lune, pleine et dorénavant haute dans le ciel.
Avec une délicatesse qui ne lui ressemblait guère, elle se redressa, se tournant vers l’homme qu’elle ne voyait pas encore ;

« Qui êtes-vous ? s’enquit-elle de demander d’une voix fluette. »

La gorge nouée, elle ne remarqua pas qu’il ne l’entendit pas. Lorsqu’il sortit de l’ombre, la lune pu éclairer son visage. Avec horreur, elle put visiblement voir les traits de ce personnage ; Ses cheveux de jais et en bataille encadraient un visage un long visage à la pâleur digne d’un mort. On lui avait bien dit de se méfier des apparences. Au début, la crainte l’envahit. Mais, en le voyant agir, elle ne vit en lui aucune menace possible. Lorsqu’il posa un genou à terre, retirant son chapeau écarlate pour le placer près du cœur, elle vit en lui un gentleman :

« Je suis désolé de mon manque de courtoisie, je me nomme Alucard et vous, comment vous nommez-vous chère dame ? demanda-t-il sans quitter sa position. »

A ses mots, un doux sourire vint étirer les lèvres de l’hybride. Son échine, autrefois hérissé, sembla du même avis que la femme. Elle le regarda avec une certaine candeur, alors que son sourire vint illuminer son visage :

« Opale ! déclara-t-elle. Opale Cantate ! »

Elle vint joindre ses mains dans son dos, comme une enfant. Elle était pourtant âgée de 18 ans. La jeune fille s’avança vers lui, sans aucune frayeur. Elle se pencha, humant son odeur comme un animal :

« Z’êtes pas humain, grimaça-t-elle en se redressant. Z’êtes rien de ce que je connais. Vous êtes quoi au juste ? »

L’albinos pencha la tête, proche de son visage. Elle l’observait, le détaillant longuement.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

_________________



« I'm not a monster. »

Spoiler:
 


#996699




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune. [PV OPALE CANTATE]   Lun 13 Juil - 6:28


Rencontre au claire de lune.

AVEC — OPALE CANTATE



Je souris tandis qu'elle me demande ce que je suis. Je n'ai pas envie de lui répondre. Il y a si longtemps que je n'ai pas eu de conversation avec quelqu'un... C'est si étrange. Je l'observe doucement. Son visage est aussi beau que celui d'une statue grecque. Comment pourrais-je lui vouloir du mal? Elle me rappelle vaguement quelqu'un... Je voyage dans mes souvenirs quelques instant, me levant, avant de lui répondre avec une voix aussi douce que possible.

- Eh bien, je ne suis rien de ce que vous connaissiez et c'est bien normal. Mon espèce est très rare, il n'y en a qu'une poignée, et je ne veux pas qu'il y en ai plus. Voyez-vous, ceux de ma race on tendance a être plutôt mauvais. Je le suis parfois moi aussi, mais étrangement, pas lorsque je suis près de vous... Probablement a cause de votre sang d'ange...

Voyant l'impact de mes parole je lui avoue que je l'ai vu sous sa forme animale et que c'est a cause de cela que je sais qu'elle est moitié ange moitié loup. Puis je prend le temps de lui expliquer que pour toute créature maléfique telles que moi, c'est tout bonnement impossible de s'en prendre a un ange.  Je croit que je la voit se détendre, a moins que cela soit mon imagination. C'est quand même un loup, elle doit pouvoir se défendre un minimum.

Je croise son regard et lui sourie a nouveau. Je me met soudain a m'imaginer, comme une idiot planté la avec un sourire niais scotché au visage. Ma crédibilité de méchant et très vieux vampire doit en prendre un sacré coup, mais qu'importe, il n'y a personne dans ces bois, surtout aujourd'hui. Le festival bas son plein en ville, j'en entend même les échos jusqu'ici. La musique entrainante me fait lâcher un fredonnement. Je me retourne vers la direction de la musique, tout ouïe.

-Entendez-vous la musique vous aussi?

Sans me retourner, je me dirige d'un pas léger vers l'origine de ces sons. Je ne sais pas si elle me suis, mais c'est a sa guise si elle veux me suivre, qu'elle le fasse. Sinon, et bien qu'elle continue son chemin toute seule. Tout en marchand, je continue de chantonner, humant au passage les délicieuses odeurs qui me parviennent déjà. Des odeurs sucrées autant que salées. Je me lèche les lèvres en pensant a tout ce que je pourrais manger lorsque j'arriverai la-bas. Je peux manger de la nourriture humaine, cependant elle ne satisfait aucunement mon appétit. Je ne mange que par plaisir de manger en gros.

Je m’arrête soudain, pensant a un truc. Je pourrais amener Opale au festival? Je me dépêche de la rejoindre un peu plus loin derrière moi.

-Que diriez-vous de vous joindre a moi pour le festival qui a lieux en ville? Lui demandais-je un sourire plein d'espoir collé sur le visage. Je lui fais la révérence, en lui tendant la main, espérant secrètement qu'elle la prendrait.

[Je suis absolument désolé pour l’énorme retard... J'ai eu beaucoup de boulot ces derniers temps...]




(c) MEI SUR APPLE SPRING


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune. [PV OPALE CANTATE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre au clair de lune. [PV OPALE CANTATE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» Au clair de lune... (MP Paramore)
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp abandonnés.-