« C'est votre destinée que vous tenez en main. Prenez soin de bien choisir votre chemin »
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réglementaire, ça vous dit quelque chose? ▬ Eleanora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
MessageSujet: Réglementaire, ça vous dit quelque chose? ▬ Eleanora   Mer 9 Juil - 21:09




Eleanora



Perte de temps?




Superviseur. Ca claque bien comme nom, vous ne trouvez pas ? Et puis quand vous savez exactement de quoi il s’agit, au final ce poste il a l’air bien. Bah quoi ? Vous avez un bureau, et puis des subordonnés que vous pourriez prendre pour vos sous-fifres, surtout les petits nouveaux. Vous avez un bureau pour vous tout seul, les gens vous respectent – pour ce qui est des personnes normalement constituées.- et rien que le titre normalement vous donne de l’autorité. Pour résumer en un seul mot : Génial. … Si vous voulez maintenant parler du cas de William, effacer de votre mémoire tout ce que vous venez de lire. Certes il s’agit d’un superviseur, mais il semblerait qu’à la Dispatch, la définition de ce mot n’est pas du tout la même que celle qu’il est censé avoir. Déjà, son titre complet devrait être «  Superviseur de l’équipe londonienne des dérangés ». Ca clarifie très bien sa situation. Il faut bien l’admettre, dans ses subordonnés, qui devraient être aussi ses sous-fifres, il y a des cas. Que l’on ne décrira pas de fond en comble ici, sinon on sera encore là demain. Mais si vous voulez des noms, Sutcliff et Slingby, à la Dispatch, tout le monde verra plus ou moins de qui il s’agit, j’vous assure.

Bref. Revenons-en au sujet principal du jour : William. Assis à son bureau, ce qui était devenu presque une habitude au fil des années, il complétait un énième dossier qui ne risquait pas d’être rendu en retard, contrairement aux dossiers de certaines personnes que l’on ne visera pas mais qui ont été citées plus tôt. Bien que l’heure – soi-disant légale – de sa fin de journée de travail allait bientôt arriver, il ne se faisait pas d’illusions, aujourd’hui encore, il allait encore pouvoir jouir de ce que l’on nomme communément : heures supplémentaires. Non rémunérées bien évidemment, sinon ça gâcherait tout le plaisir. Enfin, il ne lui restait plus énormément de choses à faire à vrai dire. Il devait encore aller déposer quelques papiers à la direction, en faire signer deux ou trois, et surtout, aller voir un, plutôt une, Shinigami, dont la Faux n’était pas réglementaire. …D’accord. Pour le dernier point, personne ne lui avait obligé à faire la remarque. Mais si il y avait bien une chose que William haïssait, c’était qu’on ne respecte pas les règles. Un Règlement –majuscule s’il-vous-plait et je vous prie de vous incliner dès que vous verrez ce mot à partir de maintenant- est fait pour être suivi et non transgressé. Et jamais, au grand jamais, William ne laisserait quelqu’un se moquer du règlement, sous ses lunettes yeux qui plus est. Foi de Spears. Le Shinigami hein, pas la chanteuse, elle, on n’en a strictement rien à faire. Bref. Avoir une faux qui n’est pas règlementaire, c’est briser le règlement, c’est renier l’honneur d’être un Shinigami, c’est presque s’abaisser au rang des Parasites. démons, ça tue des chatons, c’est la fin du monde okay.

Bref, cela lui tenait à cœur d’aller voir cette jeune fille, Eleanora, et d’aller clarifier une bonne fois pour toute la situation, quitte à aller faire des heures supplémentaires. Il fallait juste espérer que sur le chemin, il n’allait pas avoir un quelconque ralentissement. De n’importe quelle sorte qu’il soit. Ou alors, il ferait en sorte de ne pas en avoir. Si c’était le genre de problème qui parle et qui marche, il les ignorerait, tout simplement, c’est ce qui marche encore le mieux il faut dire. Et puis, ce n’était pas non plus comme s’ils n’avaient pas non plus l’habitude. Quoiqu’il en soit, il venait de terminer son dossier, et s’était déjà levé afin de vaquer à ses autres occupations. Purement professionnelles bien évidemment. A quoi vous vous attendiez ? Enfin, cela ne lui prit pas tellement de temps que ça, et il partit donc à la recherche de la Shinigami à la faux non-conforme.  Oui maintenant ce sera son nouveau surnom, et personne ne viendra le changer, qui qu’il soit. Jusqu’à ce qu’elle se décide à prendre une faux légale Il changerait peut-être après d’avis. Peut-être) Il lui fallut quand même plusieurs minutes afin de la retrouver, mine de rien les locaux de la Dispatch ne sont pas si minuscules, d’ailleurs personne ne l’a jamais dit à ce qu’il sache ni à ce que je sache, et fut même soulagé de la trouver, bien qu’il n’en laissa rien paraître sur son visage, comme à son habitude.

« -Booth. Il faut que je vous parle au sujet de votre Death Scythe. »

Inutile de prendre des pincettes, en plus ce n’était absolument pas dans ses habitudes d’en prendre. Avec lui au moins c’était simple et concis généralement. Il ne prenait pas la peine de tourner autour du pot durant des heures, après tout, n’y a-t-il pas un proverbe disant que le temps, c’est de l’argent ? Quoiqu’il en soit, d’un geste machinal, il remonta ses lunettes fixant sa nouvelle interlocutrice, un air neutre –voir blasé- sur son visage. Tout ce qu’il espérait, c’est que cela n’allait pas prendre non plus des heures, il n’avait pas la moindre intention de perdre inutilement du temps à cause d’une personne ayant une Faux non-conforme.








Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Réglementaire, ça vous dit quelque chose? ▬ Eleanora   Jeu 10 Juil - 16:46


SHINIGAMI DEATH ! o/

AVEC — William T. Spears



C'était encore une de ces belles journées rayonnantes et chaudes comme Eleanora les appréciait couramment, une journée qui lui donnerait l'occasion de s'adonner au jardinage et au fauchage d'âmes... Ou à d'autres activités plus sympathiques comme la protection rapprochée et le service dans une demeure. Mais la jeune Shinigami n'avait pas encore de domicile à servir, elle était en quête d'un manoir ou d'une maison bourgeoise dans laquelle elle montrerait ses talents (pour elle, innés) de domestique et de bonne à tout faire. Elle ne s'en rappelle pas mais, plus jeune, elle était une cuisinière d'enfer ! Mais après sa mort dans d'atroces souffrances et la repêche effectuée par un dieu de la mort, le superviseur de la Dispatch, elle avait tout oublié. La jeune femme pensa intérieurement à vérifier son cahier contenant toutes les âmes à faucher dans la journée, toutes les morts prévues.

Justement, à ce sujet là, William T. Spears (qui est, rappelons-le) allait sûrement vouloir lui parler. Pourquoi ? Nora le savait parfaitement, mais elle avait besoin qu'on le lui rappelle clairement et en face des lunettes pour qu'elle agisse, elle était autrement occupée par d'autres choses comme la recherche d'un domicile à servir, ou des futilités ! Sa Death Scythe n'était pas réglementaire mais pour des raisons personnelles, la jeune femme avait préféré désobéir aux ordres jusqu'à ce qu'on lui rappelle une énième fois qui serait peut-être la bonne. Mais Will... Pardon, Mr Spears... Non, William. Donc, ce cher William ne l'avait encore jamais rappelée à l'ordre : elle était encore nouvelle et il fallait qu'elle ait le temps de prendre ses marques à la Dispatch. Faucher des âmes, ce n'était pas si nouveau mais quand même.

Lorsqu'elle se rendit (armée de sa hallebarde chérie) à la Dispatch, il lui fallut un instant pour se remémorer par ou il fallait qu'elle passe pour rejoindre le bureau de son supérieur. Elle pensait qu'il devait travailler sur ses papiers et en gentille fille, elle voulait lui éviter de parcourir les longues allées sans fin de la Dispatch. Lorsqu'elle était venue la première fois, elle s'était perdue et il lui avait fallu très longtemps (très, je veux dire qu'un de ses supérieurs a du venir la chercher parce qu'elle a failli détruire un mur) pour retrouver son chemin. William devait finir par tout connaître par coeur, il était habitué ! Mais Eleanora, pas encore tout à fait... Puis, par hasard, ils se retrouvèrent tous deux et comme elle le prédisait, son supérieur vint l'aborder directement.

« -Booth. Il faut que je vous parle au sujet de votre Death Scythe. »

Eleanora remonta elle aussi ses lunettes, en prenant un air sérieux pour lui montrer qu'elle l'écoutait. Il fallait bien se faire voir de ses supérieurs après tout ! Après une légère hésitation, elle décida de prendre la Death Scythe, son amour de Death Scythe, qui était dans son dos et de la tenir à deux mains et de la manier en s'écartant légèrement de son supérieur. Elle adorait s'en servir, c'était sa hallebarde ! Et si elle devait s'en séparer ?... Oh non, nous ne préférons pas encore y penser !

« Je vous écoute Spears, que voulez-vous me dire à propos de ma Death Scythe ? »

Un doux et amer sourire vint s'afficher sur ses lèvres : elle savait pourquoi on allait lui parler de sa magnifique Death Scythe chérie et qu'on risquait de la lui confisquer, mais elle tendit les mains vers son supérieur au cas ou il aurait envie d'examiner sa hallebarde de plus près, en espérant qu'il ne lui fasse aucun mal.





(c) MEI SUR APPLE SPRING


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Réglementaire, ça vous dit quelque chose? ▬ Eleanora   Jeu 10 Juil - 22:38




Eleanora



Perte de temps?




Bon. Une bonne chose était qu’elle n’était pas encore partie. Ou qu’elle n’avait pas encore sorti une quelconque excuse débile, du genre « nooon ! Je viens de me rappeler que j’ai une réuniooon, désolé je dois vous laisseeer ! » en sachant délibérément qu’ici, le superviseur étant William, il serait quand même au courant si son dénommé sous-fifre avait oui ou non une réunion. Mais bon, autant ne pas se réjouir trop vite, c’est le meilleur moyen pour que les illusions créés soient détruites en un rien de temps. Bref. Revenons-en à William, qui bien qu’il en avait envie, ne fit strictement aucune remarque sur la couleur de cheveux de la Shinigami. Après tout, il n’était marqué nulle part dans le règlement qu’il fallait avoir une couleur de cheveux sobre, mais quand même. Autant pour Sutcliff, il l’admettait, comprenez, grâce à ça il peut le repérer plus vite que les autres et par conséquent mieux l’éviter bien que ce soit difficile, autant ce n’était pas non plus dans sa nature de ne faire aucune remarque lorsque quelqu’un, un Shinigami de plus, n’avait pas un uniforme, ou une chevelure dans ce cas-ci, correct de son point de vue.


« -Tch. Monsieur Spears, franchement…  »


Les cheveux, ça passe, l’appeler par son simple nom, non. Celui qui sera autorisé à ne pas l’appeler « Mr Spears » n’est pas encore né, et il veillera pour que ce ne soit jamais le cas. De nouveau, Sutcliff, c’est un cas particulier, même pas digne d’être appelé subordonné. Par contre, lui a parfaitement le droit d’appeler tout le monde par son nom de famille. Parce que c’est lui. Enfin. Avec tout ça, il n’avait toujours pas abordé le sujet principal avec son interlocutrice, et ce serait bien de le faire, afin d’éviter qu’ils soient encore là demain. Parce que bon, il avait quand même autre chose à faire. Par exemple rentrer chez lui et dormir tiens. Parce que oui, ça lui est indispensable. Et non il n’ira pas sacrifier des heures de sommeil à cause de personnes ne sachant pas avoir des faux conformes. Ce serait un blasphème. Remontant encore une fois ses lunettes, du même geste machinal, et sans laisser apparaître une quelconque autre émotion, il replongea une nouvelle fois sans ciller son regard dans celui de son interlocutrice.


«-Il semblerait que l’on vous ai déjà dit à plusieurs reprises que votre Faux n’était pas conforme à notre Règlement.»


Ouais. Même la majuscule se ressent dans ses paroles. …Ou pas. Mais il est certain que si jamais il pouvait écrire ses paroles, il en mettrait une. Alors voilà. Quoiqu’il en soit, le Shinigami détacha un instant son regard pour observer ce qui se passait juste à côté de lui, bien qu’il n’y ait pas grand-chose, avant de lâcher un léger soupir d’exaspération, et de froncer un peu plus les sourcils qu’à son habitude, reportant son attention entière sur Booth.


«-Je vous demande donc de changer immédiatement cette Faux, auquel cas, je me verrai dans l’obligation de m’en charger moi-même et de vous trouver une Death Scythe conforme. »


Il devrait bien trouver quelque chose. Peut-être pas de très efficace, mais il trouverait. En fait, plus ce serait nul, mieux ce serait. Ca leur apprendrait à prendre n’importe quoi comme faux. Mais dans un autre sens, il ne fallait pas non plus que ça ralentisse trop son travail, parce qu’après tout le monde, y compris lui devrait subir les heures supplémentaires. Ce qui ne l’arrangeait pas le moins du monde, il faut le comprendre. Qui aurait envie de faire des heures supplémentaires après tout ? Remontant pour la énième fois de la journée ses lunettes, il reprit la parole, toujours du même ton légèrement blasé.


« -Je veux que ce soit fait pour demain, 11h  au plus tard. Comme vous le savez, les bureaux ouvrent à 8h30, vous aurez donc largement le temps.»


Il tritura une nouvelle fois ses lunettes, avant de jeter un coup d’œil à sa montre. Et comme il l’avait prédit, il devrait se reconvertir en devin, il ne terminerait pas à l’heure une fois de plus. Ca finirait par être sa routine de faire des heures supplémentaires. Haussant légèrement un sourcil, et regardant un peu de haut –c’pas de sa faute si il était plus grand que son interlocutrice- il reprit une dernière fois la parole.


« -Je peux compter sur vous, ou je dois d’ores et déjà vous prévoir une nouvelle faux ? »


Il croisa les bras contre son torse, sans pour autant oublier son maintien habituel, droit, et peu lui importait si la jeune femme en face de lui pouvait y voir une manière d’essayer de la toiser de haut, lui savait que ce n’était absolument pas le cas, et c’était tout ce qui lui importait.









Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Réglementaire, ça vous dit quelque chose? ▬ Eleanora   Ven 11 Juil - 13:35


SHINIGAMI DEATH ! o/

AVEC — William T. Spears







Eleanora ne pouvait pas trouver de prétexte pour s'enfuir, pas comme si elle avait une réunion importante ou qu'elle sentait qu'on avait besoin d'elle... Mais pas du tout, elle était forcée d'avoir une conversation avec son supérieur... Déjà, les remontrances commençaient parce qu'elle l'avait appelé Spears et avait omis qu'il fallait l'appeler Mr Spears. Un peu honteuse, elle baissa les yeux pour regarder ses chaussures noires. Elles étaient propres et luisantes, si jamais elles étaient maculées... Alors les remontrances auraient été plus violentes et plus longues, "Mr" Spears était très strict et tout ce qui n'était pas carré ne lui plaisait pas. Enfin, c'est la vision qu'Eleanora a de son superviseur et de son supérieur.

Il remonta encore une fois ses lunettes, comme d'habitude, si bien que son visage conservait toujours cet air blasé qu'il avait et ne laissait paraître aucune faille. Il ne clignait pas beaucoup des yeux, c'était une prouesse qui effrayait plutôt la jeune fille : elle avait essayé elle aussi de tenir son regard mais c'était plutôt compliqué face à un professionnel de la sorte ! Puis il se mit à parler du point principal, le point qui fâche, le point virgule : la Death Scythe non conforme de la jeune femme. Sa pauvre hallebarde... Mais comment allait-elle finir ? La confiscation ?! Eleanora ne voulait absolument pas que ça se produise, c'était son arme chérie ! Tant pis si elle ne s'en servait plus mais au moins elle trônerait au milieu de son salon ! Il lui demanda alors que se trouver une faux conforme, et elle se mit directement à réfléchir.

« Hmm... Je comprends Mr Spears. Jusqu'à demain dites-vous ? Très bien, je serais aux aguets avec ma nouvelle faux dès demain matin. »

Elle lui lâcha un sourire léger avant de ranger la hallebarde qu'elle tenait auparavant dans ses deux mains. L'étui était d'un cuir magnifique, elle l'avait fait faire uniquement pour ranger sa hallebarde. Mais quelle Death Scythe pouvait elle prendre alors ? Tandis que son supérieur remontait une énième fois ses lunettes et qu'il tentait de prendre une position peut-être plus agréable en croisant ses bras, Booth se mit sérieusement à réfléchir... Elle ne connaissait rien au monde du jardinage à vrai dire, alors que les faux étaient de ces instruments, elle se décida à lui poser une question. Après tout, imaginez qu'elle revienne avec une faux qui ne convienne pas... Le superviseur la découperait-elle en petits morceaux ? L'ébouillanter ? Quasiment personne ne la connaissait vraiment à la Dispatch alors s'en débarrasser semblait un jeu d'enfant. Comme voler une sucette à un bébé...

« Seriez-vous en mesure de me donner quelques exemples de faux conformes, je vous prie ? Imaginez que je revienne demain avec une faux non conforme ! Je n'ai pas encore vraiment d'idées... »

Elle remonta ses lunettes (pour une fois que c'est elle) parce qu'elle commençaient à lui descendre bas sur le nez et que les lentilles qu'elle portait n'étaient faites que pour changer la couleur de ses yeux, sa vue baissait à chaque centimètre que les lunettes descendaient sur son visage. Et puis, les lunettes étant un principe de base chez les Shinigamis, c'aurait été très mal vu si elles étaient tombées au sol ! Pire, qu'elles se brisent ! Will... Hum, Mr Spears lui aurait fait sa fête encore plus sévèrement que ce qu'elle venait de vivre et cela ne lui plairait pas du tout. Ce serait vraiment l'enfer... Mais est ce que les Shinigamis savent vraiment ce qu'est l'enfer ? Personne n'en est revenu, personne ne peut le dire...




(c) MEI SUR APPLE SPRING


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Réglementaire, ça vous dit quelque chose? ▬ Eleanora   Ven 11 Juil - 16:08




Eleanora



Perte de temps?




Vous voyez comme ça peut être amusant d’être superviseur ? Mais vous n’avez pas encore vu le pire. Vous vous êtes contentés de quelques minutes. Et vous faites bien. Parce que sinon il est certain que cela vous ennuierait au plus haut point. Et on ne pourrait que vous comprendre. Quoiqu’il en soit, William ne pouvait malheureusement pas ne pas suivre sa journée –Si ma phrase est compréhensible et si vous êtes pas contents, allez laver vos chaussettes.- essayer d’être autre chose que vous-même et vous comprendrez la difficulté qui s’oppose à lui. Il faut croire qu’il était condamné à rester dans son bureau, à s’occuper de la paperasse, ainsi que d’aller sur le terrain de temps à autres – faut bien- , et de courir après des personnes incapables de suivre un Règlement correctement.

Si seulement sa vie était un conte, tout serait nettement mieux. Quoique tout dépendrait du rôle qu’il y tiendrait. Certainement pas la princesse à sauver. Non pas qu’il serait parfaitement risible en robe longue à tulle rose (QUOIQUE.), mais qu’il aurait certainement tendance à étouffer le premier soi-disant prince qui serait là pour le sauver. Ou alors il refuserait tout simplement de quitter sa tour. Envoyez-lui ses rapports par pigeons voyageurs et Princesse Willy serait conquise, elle ne quittera plus sa tour. Le prince alors peut-être ? Avec son fidèle destrier ? …Même après deux heures le soi-disant destrier en aurait marre du binoclard et de son caractère. Contrairement aux personnes qui aiment les poneys, Will son animal préféré, c’est les pigeons point final. En plus, il ne verrait nullement l’intérêt de sauver qui que ce soit. Alors on oublie le rôle du prince.

L’espèce de méchant dragon qui a enfermé – on ne sait pas comment avec ses grosses pattes- la princesse, qui dans ce cas-ci, serait Sutcliff ? …Déjà plus plausible que le reste. Ceci dit, il vous est déconseillé de lui donner la possibilité de cracher du feu et de faire 3 mètres de plus, en long et en large, de plus que vous. Surtout si vous êtes un Shinigami qui a tendance à ne pas rendre à temps ses rapports, ou à ne pas faire son travail correctement. Avoir un dragon sur le dos, comme supérieur, c’est à devenir un poulet rôti à coup sûr, c’est moi qui vous le dis. Bref, autant oublier l’idée du conte, à moins de lui attribuer le rôle d’un arbre. Et encore, il serait capable a) d’héberger un pigeon qui vous défèquerait dessus, b) de laisser tomber une branche juste sur votre tête c) de laisser tomber un fruit pourri alors que vous ne chercheriez qu’un peu d’ombre.

Trêve de plaisanterie. Bien que l’idée de cracher du feu comme dit plus haut, ne lui déplairait certainement pas, celle d’avoir Sutcliff enfermé dans une tour, ce n’est certainement pas non plus la solution à tous les problèmes que lui cause l’hurluberlu en question. Quoique. Un jour il essayera, peut-être. Faudrait d’abord trouver une tour, à  moins qu’une des salles de la Dispatch ne fasse l’affaire, mais il ne s’écoulerait sans doute pas beaucoup de temps avant qu’un autre Shinigami ne le voie. Une centaine d’année peut-être. Rien du tout pour un Shinigami quoi. M’enfin. Concentrons-nous plutôt sur le sujet du jour, et non sur l’enfermement d’un certain subordonné. Sujet qui soi-dit en passant, avait eu la bienveillance de ranger sa faux pas très légale. Moins il la verrait, mieux ce serait.



« -Parfait. Autant vous dire que si vous le faites par vous-même, et en temps, cela ne pourra que me faire gagner du temps non-négligeable.»


Et aussi qu’elle remontra dans son estime. Peut-être. Bien sûr, il n’en laissera rien paraître, après tout, il n’y avait aucune utilité à mieux traiter certaines personnes que d’autres, du moins de son point de vue. Cependant, il ne pouvait se cacher le fait qu’intérieurement, il avait tendance à classer ses subordonnés, ainsi que les autres Shinigamis selon le travail qu’ils fournissaient en général. Et qu’il serait peut-êêêêêêtre plus clément sur certains points. Minimes. Mais c’est déjà ça. Il remonta une nouvelle fois ses lunettes, qui n’en avaient guère besoin, et écouta la question, pertinente d’après lui, qu’on lui posa. Bien, elle était déjà sur la bonne voie pour s’attirer ses minimes faveurs. Et même s’il pourrait très bien refuser de lui répondre, l’heure réglementaire était passée tiens, il préférait lui répondre maintenant plutôt que de devoir encore lui courir après les jours suivants parce qu’elle n’avait pas pris une faux règlementaire. ( C’bien ce mot s’écrit avec les deux accents.)


«-Hmph. Il y a toujours les faux « basiques », une pelle, un sécateur, après si vous voulez plus recherché, vous pouvez prendre une pioche-houe, un plantoir, une serfouette et j’en passe. Le mieux est que vous trouviez quelque chose qui vous convienne et qui vous permettra de travailler efficacement. Si vous le désirez, je peux vous accompagner jusqu’au bon département et éventuellement vous aider à choisir. »



Pas certain qu’il soit d’une grande aide, mais c’est l’intention qui compte non ? Bon n’allez pas vous imaginer non plus qu’il fasse dans la charité. Autant que cette histoire soit réglée vite et bien. Et si il y a bien une chose qu’il a apprise durant toutes ces années, c’est que, si l’on veut faire quelque chose de bien, autant le faire par soi-même. Le résultat n’en sera que plus concluant. Alors oui, même si ça lui prendrait encore du temps supplémentaire, il l’accompagnerait et l’aiderait, afin que ce soit bien fait.









Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Réglementaire, ça vous dit quelque chose? ▬ Eleanora   Mer 16 Juil - 16:59


SHINIGAMI DEATH ! o/

AVEC — William T. Spears






La jeune femme décocha un sourire à son superviseur (qui, au passage, ne lui rendit d'ailleurs pas : demain à 11h20, vous êtes invité à rendre le sourire que vous avez volé à la jeune femme) avant de le regarder une nouvelle fois dans les verres... Enfin dans les lunettes... Dans les... Oh et puis flûte, elle le regardait et puis c'est tout. Espérait-elle remonter un peu dans l'estime de Mr Spears en lui demandant conseil, en lui épargnant le fait qu'il doive la sermonner une nouvelle fois si elle venait à revenir avec une faux non correcte ? Non, elle n'espérait pas : elle avait même peur de redescendre encore plus bas en lui faisant "perdre son temps"... Mais après tout, il n'avait qu'à pas lui faire de remarque et autoriser toutes les armes !

Il avait quand même sûrement d'autres chats à fouetter qu'Eleanora ! Et de plus gros matous encore sûrement ! Il gérait toute la Dispatch, quelle galère ce devait être... Et puis, certains Shinigamis étaient peut-être encore moins disciplinés ? Du genre aussi à ramener des armes non réglementaires mais aussi ne pas porter de lunettes (possibilité peu probable sauf si le Shinigami avait pour but en faisant cela d'embrasser tous les poteaux qu'il croise), mal s'habiller, faucher des âmes qui ne devaient pas être prises... Elle était heureuse de n'avoir qu'une faux non réglementaire... Et rien d'autre !

Puis enfin il lui répondit sur le point des faux : de ce qu'elle avait entendu, Eleanora n'avait en tout cas pas envie de se battre avec une pelle, encore moins avec une serfouette... Mais les sécateurs étaient déjà plus convaincants que la serfouette, elle allait sûrement porter son choix sur cette arme de taille : elle pouvait se battre à deux mains avec un grand sécateur ! Puis il lui demanda si elle voulait qu'il l'accompagne au département concerné pour choisir quelle arme prendre et la conseiller sur place... Mais revenez au premier paragraphe, la jeune femme ne veut surtout pas lui faire perdre de temps !

« Oh, si vous voulez Mr Spears... Mais je crains de vous faire perdre votre temps, donc je pense pouvoir arriver à choisir seule... Néanmoins, je ne saurais pas comment aller jusqu'à ce département... Si vous pouviez me guider ou me montrer le chemin, c'est la seule requête que j'aie à vous adresser. »

Elle eut un léger sourire avant de remonter ses lunettes qui commençaient à vouloir se faire la malle, mais Eleanora veillait au grain : chaque tissu, chaque cellule, chaque molécule constituant la peau qu'elle avait sur le nez était aux aguets, prêts à envoyer un signal automatique pour dire à la jeune femme de remonter ses lunettes. Moi, trop en faire ? Pas du tout, après tout c'est une règle d'or et un commandement que de prendre soin de ses lunettes ! Et ça, William et les autres Shinigamis ne pouvaient dire le contraire.




(c) MEI SUR APPLE SPRING


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Réglementaire, ça vous dit quelque chose? ▬ Eleanora   Ven 18 Juil - 13:24




Eleanora



Perte de temps?




Z’avez déjà essayé d’imaginer William le super superviseur –cool comme surnom, non ? – faire n’importe quoi, avec en fond du Lady Gaga ? J’suis certain que ça rendrais les choses nettement plus funky. Maintenant je suis pas sûr que ça l’aiderait à avoir de l’autorité sur les quelques – rares il faut bien l’admettre – personnes qui se fichent de  lui et des rapports comme de leur premier balai. Si balai ils ont eu. Bref. Dans un grand élan de gentillesse, si vous n’arrivez pas à vous l’imaginer, z’avez qu’à cliquer sur le petit bouton du gentil petit lien, et de vous imaginer sa tête, ou alors à fixer l’avatar, c’est aussi simple que ça. …Sauf que non j’ai décidé de changer de musique, à la place contentez –vous de cet OST, pas de bol pour vous, vous chercherez tout seul du Lady Gaga, vous êtes assez grand pour lire ceci, alors débrouillez-vous. Je vais pas vous donner la becquée non plus.

Soit. Reprenons notre sérieux, si c’est possible, et évitons de trop divaguer, au risque de se retrouver à parler de vaches unicornes semeuses de discorde –oh une rime –qui envahirait le monde à coup d’arbalète. Histoire de changer un peu, le superviseur remonta ses lunettes –z’y avez cru ?-, ne lâchant pas toujours du regard la plus jeune ? Visiblement il n’a pas appris le concept d’oppression. Ou alors n’a jamais dû lui dire que fixer les gens, surtout avec une tête et un air comme le sien, ça pouvait les mettre mal à l’aise. Mais je suis pas franchement certain que quelqu’un se dévouera pour le lui dire. Et puis même si un courageux le fait, il n’est pas encore certain que William mette en œuvre ce qu’on lui a dit. Lui, mal accepter les critiques ? Tout à fait. Vous devriez déjà savoir qu’il a toujours raison, et qu’il est inutile de discuter, vous aurez toujours tort si vous n’êtes pas du même avis que le sien.

Bref. Tout ça pour vous dire qu’il n’arrêterait certainement pas de sitôt de fixer la pauvre Shinigami –elle est à plaindre ? – qui lui faisait face, après tout, il fait ce qu’il veut, quand il veut. – Ou presque-. M’enfin, en soit, ce n’était pas non plus comme si il lui avait passé un savon, et qu’il s’était amusé à l’humilier devant plus de la moitié de la Dispatch. Ce n’était pas vraiment dans son caractère. Bon. Maintenant le fait de rétrograder Sutcliff et de lui donner des ciseaux digne d’un première maternelle, était certainement vu comme de l’humiliation de la part de certaines personnes, mais cela n’avait pas été le but premier du superviseur. Il n’a rien à gagner en humiliant les personnes, alors il ne voit pas l’intérêt de le faire. Et puis crier sur les gens, c’est chiant aussi. Il a pas envie de se  casser la voix pour des personnes aussi peu importantes, comprenez-le. Surtout que ça ne sert pas à grand-chose non plus de crier à par effrayer les plus introverti, qui ne sont généralement pas ceux qui posent problèmes.

Quoiqu’il en soit, la réponse tant attendue lui parvint, lui faisant seulement vaguement hausser un sourcil à un moment. Merlin merci, quelqu’un avait enfin compris que son temps était précieux, et qu’il ne valait mieux pas le gaspiller n’importe comment, par exemple en allant faucher des âmes qui n’étaient pas sur la liste ? Il faudrait bientôt lui desservir une médaille à cette petiote. C’est qu’elle est en droit de la mériter pour le moment. Mais bon, faudrait déjà trouver une médaille, ce qui ne serait pas chose facile. Et puis il n’est pas certain que les directeurs de la Dispatch acceptent le fait que l’on distribue le titre honorifique de : «  Ne fait pas perdre du temps à Maître Spears. » Même en changeant le Maître en Monsieur, ils ne voudraient peut-être pas.



« -Comme vous souhaitez. Je préfère le passer à vous aider à choisir une faux plutôt que de devoir courir après quelqu’un qui n’en a pas une en ordre. Quant au département, il n’est pas si loin que ça, vous verrez, il est facile d’accès.»


Surtout aussi que, à mieux y réfléchir, qu’est-ce qu’il pourrait bien faire une fois rentré chez lui ? Râler, tout seul, sur la journée passée, comme d’habitude, manger éventuellement, prendre une douche et puis…Et puis ce serait tout avant d’aller dormir, superbe programme. Ce n’était pas comme si il avait réellement une vie sociale non plus – ça se mange ?- , que quelqu’un l’attendait, ou qu’il comptait encore aller aux fêtes nocturnes ( A fuir le plus possible d’après lui.). Donc passer encore un peu de temps à aider un subordonné à choisir sa faux, bien qu’il ne l’admettra jamais, ne le dérangerait pas plus que ça en ce moment même. Enfin, assez parlé, et autant se mettre en marche, c’est qu’il vaudrait mieux pas attraper froid par ici. Bien que je ne pense pas que les Shinigami puissent réellement souffrir d’un rhume, mais on s’en fout, personne n’aime avoir froid voilà.

Il tourna donc les talons, et commença à marcher, avant de se mettre à la hauteur de son interlocutrice. Ce n’est pas non plus parce que ses compétences sociales sont au niveau le plus bas, qu’il va aller se montrer impoli. Il n’avait aucune raison d’ailleurs de se montrer impoli. Ce n’était ni un Démon, ni un Ange ni qui que ce soit qui allait l’enquiquiner pour le moment. Et puis même, il était nettement plus drôle d’insulter les personnes plus ou moins directement, de manière plus subtile.  Quoiqu’il en soit, il traversa quelques couloirs, en rappelant au passage à quelques Shinigamis encore là de rendre leurs dossiers à temps, avant d’arriver ç l’endroit voulu, ouvrant la porte à la plus jeune, la laissant passer en première.


«-Je vous en prie.  »











Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Réglementaire, ça vous dit quelque chose? ▬ Eleanora   Ven 29 Aoû - 11:31


SHINIGAMI DEATH ! o/

AVEC — William T. Spears



Mr Spears avait été compréhensif vis-à-vis de la jeune demoiselle, il ne l'avait pas complètement cassée et n'avait pas confisqué sa Death Scythe chérie. Il fallait juste qu'elle la range en rentrant chez elle mais ça, ce n'était pas un gros problème. Pour le moment, elle vivait dans une sorte de petite "chambre de bonne", en haut d'un immeuble Londonien ou quelques petits bourgeois vivaient, encore trop pauvres pour posséder leur propre manoir ou maison individuelle. Plus tard, lorsqu'elle serait au service de quelqu'un, elle vivrait avec cette personne, sûrement dans un manoir. Elle aura sûrement pour mission de l'entretenir, de faire la cuisine, de s'occuper des tâches que les bonnes remplissent le plus souvent.

La jeune fille regarda son supérieur la guider dans les couloirs de la Dispatch, jusqu'au département des Death Scythe, ou elle allait pouvoir choisir une nouvelle arme pour faucher les âmes. Elle le faisait sans aucune émotion, elle devait juste regarder la Lanterne Cinématique défiler et dire si la personne devait être sauvée ou si elle n'était pas importante et devait mourir, que son âme soit fauchée et sauvée des démons. Elle nourrissait une haine naturelle pour les démons, on lui avait toujours appris à se méfier... Puis, elle fut tirée de ses pensées quand elle arriva devant la porte. Elle remercia son supérieur et entra dans la pièce ou étaient exposées toutes les Death Scythe utilisables.

« Hmm... Merci beaucoup, je pense que j'ai déjà trouvé avec quoi je vais pouvoir faucher... »

Ses yeux se posèrent lentement sur une paire de sécateurs. C'est une arme qui peut être utilisée à une main ou deux, selon la taille. Eleanora préférait la petite taille pour avoir deux sécateurs, un peu comme les ciseaux.





(c) MEI SUR APPLE SPRING


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Réglementaire, ça vous dit quelque chose? ▬ Eleanora   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réglementaire, ça vous dit quelque chose? ▬ Eleanora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.
» - Que voudriez-vous graver sur votre tombe ? - Quelque chose de court et simple, comme : Je reviens dans 5 minutes.
» Avez-vous quelque chose à ajouter ?
» Un lien c'est quelque chose d'unique, qu'il soit positif ou négatif. Alors, vous en voulez un avec moi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji Dynasty RPG :: Archives :: Rp abandonnés.-